BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

"RACINES", spectacle tout public à partir de 1 an

Premières représentations les 16, 17 et 18 octobre 2018 à Loudéac // Festival Mini-Mômes Maxi-Mômes

À propos du projet

La Compagnie Gazibul crée un nouveau spectacle, Racines, adressé aux tout-petits à partir d' un an et aux adultes qui les accompagnent.

Sur scène : une comédienne et un danseur, Sandra Enel et Sylvain Hémeryck.

Elle et Lui.

Elle parle avec son chant. Lui avec son corps, d’abord.

Ils habitent un monde clos et généreux qui s’éclaire d’ombres et de petites lumières chaudes. Une Terre-Racines où souffle un peu le vent, une Terre-Racines parsemée d’arbres la tête en bas... ou bien c’est peut-être eux qui regardent le monde autrement.

Lui danse une exploration qui chuchote la nature et qui fait écho aux mots qui germent.

Elle raconte des histoires dans l’obscurité parsemée d’étoiles.

Ils nous invitent à les suivre dans une traversée poétique qui écoute les sons prendre corps et les mots prendre vie. Des mots comme des chemins sous leurs pas qui ouvrent à un monde plus grand qui résonne dans le lointain... ou bien peut-être au dedans de chacun.

Racines est une aventure qui questionne le mot vie, le mot grandir, le mot choisir, les mots amour et douceur.

Racines est un voyage qui donne le droit de se perdre parce que, même si ça fait peur de lâcher prise et de partir sans toujours savoir, se perdre c’est commencer à voyager.

Racines c’est se donner le droit de ne pas tout comprendre et de rêver. Parce que rêver donne de la force et aide à grandir, quel que soit son âge.

Racines parle aux petits et aux grands parce qu’il est important de prendre soin, de garder, de rappeler, de chercher notre part enfantine, celle qui nous donne la force d’être juste là, au présent, dans notre rectitude, face à la vie.

Racines est une traversée sensible qui dit la vie belle et escarpée à la fois, qui donne du sens face au doute et du sourire quand il fait brouillard.

Racines est avant tout une aventure collective, un travail d'équipe.

Il y a l'équipe artistique menée par Sandra Enel, metteur en scène et comédienne. Elle se compose d'Anouch Paré, auteur, de Diego Rora, qui recherche des pistes de jeu avec les acteurs, du danseur Sylvain Hémeryck, d'Erwann Philippe, à la fois scénographe et régisseur, accompagné de Joanne Gérard. Il y a également Glenn Besnard qui crée les musiques et réalise les montages sonores, et Cécile Pelletier, costumière. Et parfois Benjamin Combier qui remplace Erwann lorsque ce dernier accompagne d'autres projets.

Et ce n'est pas tout! Au bureau et parfois sur les routes, on retrouve Julie Lemaire, chargée de l'administration et de la production et Marie Galon, chargée de la diffusion. Il y a également Marie-Sophie Barbaria qui veille au budget et aux contrats de travail. Derrière l'objectif de son appareil photo Bertrand Cousseau et à la réalisation de l'affiche Mathieu Desailly.

Cela fait beaucoup de monde. Une petite entreprise. Au service des plus jeunes et des plus grands qui les accompagnent. Au service du beau, du bon, de l'exigence et de l'émerveillement.

Comme le disent si bien P. Ben Soussan et P. Mignon : "Les oeuvres théâtrales sont celles qui parlent aux enfants leur langue natale, celle des émotions, qui leur parle de poésie, d'histoire, d'esthétique, de relation, mais qui savent, dans le même temps, se montrer respectueuses de leur entendement, de leur soif de complexité, de leur désir de connaître et de rencontrer les autres, et de leur fierté à y arriver." C'est ce vers quoi nous tendons dans chacun de nos spectacles. Et nous ne sommes pas trop de cette belle équipe pour tenter d'y arriver!

Merci de nous accompagner sur ce chemin.

A quoi va servir le financement ?

Le financement permettra de finaliser le travail de création (bande-son, costumes) et de réaliser la promotion du spectacle (réalisation de l'affiche par l'artiste Mathieu Dessailly). L'équipe artistique vient de clôturer sa quatrième résidence de travail à Saint-Nollf (56). Après quelques jours de résidence d'écriture, une première étape de création plateau s'est déroulée au centre culturel de la Ville Robert à Pordic (22), une seconde à Plouzané (29), une troisième à Thorigné-Fouillard (35). Une dernière période de travail de deux semaines est prévue en septembre au Palais des Congrès et de la Culture de Loudéac (22). A chaque fois nous rencontrons de jeunes enfants, des parents, des assistantes maternelles pour partager nos explorations et nourrir notre recherche de leurs univers et de leurs regards. 

À propos du porteur de projet

La Compagnie Gazibul est née à Saint-Brieuc (Côtes d'Armor, Bretagne) en 1979, à l'initiative de Françoise Visdeloup. Au printemps 2011, Sandra Enel, suivi d'une équipe artistique renouvellée, reprend les rennes de la compagnie et réécrit le projet associatif en gardant les valeurs de travail collectif, de confiance, de solidarité et d'exigence qui ont toujours portées la structure.

Aujourd'hui, la Compagnie Gazibul développe un large volet d'activités : des créations théâtrales jeune public, des projets de médiation, des ateliers théâtre en et hors milieu scolaire, ainsi qu'en milieu spécialisé. C'est une compagnie structurée qui s'inscrit dans les réseaux et qui travaille en partenariat avec les territoires qu'elle traverse.

Pour en savoir plus : www.gazibul.com / FB @CompagnieGazibul

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet