BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Qui naît-on ? Un Tapeti conte sur la Naissance.

Le premier livre-CD des Ateliers Tartistiques

À propos du projet

les ateliers tartistiques

"Qui naît-on ?" est le tout premier projet des Ateliers Tartistiques et des Ateliers Tapeti. Afin de fêter l'évènement, quoi de plus évident que d'en raconter sa naissance. Il était une fois la Naissance des Tapeti.

Naître ? Être ? N'être ? Devenir ? D'où Venir ? Il est merveilleux, dit-on, d'enfanter le monde. Mais que pensent les enfants du monde naissant ?

Le projet est celui de l'exploration des mots et des sens, à travers la création d'un conte musical et coloré, sur le thème de la Naissance. Il s'organise en collaboration avec l'école maternelle des Pâquerettes, à Chaville (92), auprès de la classe des loulous (grande section) et de ses deux maîtresses Domitille et Jessica. 

Les enfants, avec l'aide d'intervenants artistiques professionnels, écriront l'histoire puis lui donneront vie par la peinture, le récit et la musique. L'oeuvre collective finale se matérialisera sous la forme d'un livre-CD, imprimé à 1000 exemplaires.

Les bénéfices issus de la vente du livre permettront la réalisation, en Inde, du tome 2, auprès des enfants de l'association Warnamala Pariwar, basée au Darjeeling. Les Warnamala continueront l'histoire créée par la classe des Loulous, et feront évoluer son personnage principal, Tom Glouglou (qui changera de nom pour l'occasion), dans une toute nouvelle culture. 

Pour plus d'informations, vous pouvez accéder au dossier complet du projet, sa pédagogie, ses artistes et quelques uns de ses travaux préparatoires sur : www.ammawouli.org

Une Oeuvre Collective

Au début, il y a une idée. Puis il y a le chemin.

Ca a commencé par une question. Et ça n'aura sûrement jamais de fin. 

Qui naît-on? Nous autres braves humains...

Ca a commencé par une rencontre, puis deux, puis trois, puis quatre... Et ça n'aura sûrement jamais de fin.

C'est comme ça, comment vous dire? Petit à petit, ça grandit. Dans toutes les directions. A plusieurs. Jusqu'en Inde maintenant, ça pousse. Ca se multiplie. Ca donne envie de recommencer encore. 

Le projet " Qui naît-on?" est le premier-né d'une longue série. La première ébauche d'un voyage global. Au départ, il y avait une idée : et si on demandait aux enfants ce qu'ils pensaient du monde ? Une rencontre ensuite. Une maîtresse, puis deux, comme on en fait plus. Un conteur attentif. Une peintre passionnée. Deux paires d'yeux bienveillants pour garder la mémoire. Puis 26 Tapeti Tartistes, coeurs ouverts, prêts à partager leurs univers. 

Depuis novembre 2011, alors, nous faisons connaissance. Petit à petit. Par le langage d'abord, au travers d'ateliers préparatoires, menés par les maîtresses dès le mois de février. L'objectif était de montrer aux enfants que nous pouvons jouer avec les mots, qu'ils ont un vrai pouvoir créatif. Qu'avec les mots, on peut créer une histoire, des personnages, qui ne sont pas réels. Leur montrer aussi que les mots peuvent être comme une musique pour l'oreille.

" Pourquoi le ciel est bleu ? " leur a-t-on tout d'abord demandé.

Kilian: Peut-être parce que la Terre est bleue.

Lola: Peut-être parce que la mer est bleue.

Chloé: Peut-être parce que le ciel se reflète dans la mer et comme il est bleu, le monde est bleu.

Julia: Peut-être parce que le ciel voulait ressembler à l'océan.

Antoine: Peut-être que le ciel est bleu parce qu'il pleure quand il pleut.

Nawfel: Peut-être parce qu'un perroquet a donné des plumes bleues au ciel.

Elias B: Peut-être parce que dans l'espace, il y a des maisons qui sont inondées, l'eau a coulé et est venu inonder le ciel.

Aïchetou: Peut-être parce que les fleurs ont fait de la magie et elles ont donné leur couleur au ciel.

Olivier: Peut-être parce qu'un lion peint en bleu s'est jeté dans le ciel et s'est roulé partout.

Chloé: Peut-être parce que les nuages sont blancs et que le ciel a choisi d'être bleu pour être joli.

Nawfel: Peut-être parce qu'une vague de l'océan bleu est montée jusqu'au ciel et l'a coloré en bleu.

Puis, « Et vous, où vous étiez avant de naître ? »

Kilian : « Moi avant de naître, j’étais dans le ventre d’un loup. Il a mangé un renard, cela avait un goût de poulet. Ensuite, je suis parti dans le ventre de ma maman. Elle mangeait du grec, avec plein de frites, et moi j’aimais bien ça. Elle mangeait des sushis, alors j’avalais des sushis. Je me sentais comme au paradis. »

Axel : « Moi, j’étais dans un coq. Après, un renard a mangé le coq. Après, je suis allé dans le ventre de maman. Je rêvais. J’entendais le coq. J’ai entendu aussi l’église. »

Julia : « J’étais dans la mer, j’étais une sirène et je sortais de la mer pour regarder les gens. Et j’ai choisi le ventre de maman pour me transformer en humain. C’était bien. J’ai bien choisi. »

Luna : « Moi j’étais sur un arc-en-ciel. Je chantais ! Après, je suis allée dans le ventre de ma maman. »

Rayan : « J’étais dans le ventre d’un gentil dinosaure. Il était en train de manger quelque chose et il voulait me donner de la nourriture. Il n’arrêtait pas de manger de la viande. J’en avais marre ! Alors je suis allé dans le ventre de maman. C’était bien ! Elle buvait de l’eau fraîche… »

Ilyan : « Moi, j’étais dans la mer, je faisais de grosses vagues, des énormes vagues et je suis allé dans la ville et j’ai tout cassé. J’ai fait une tempête. Puis je suis allé dans le ventre de maman. Elle sentait la fraise et la vanille. C’était doux. J’entendais le cœur de maman. J’entendais papa qui disait que j’allais bientôt sortir. »

Mathéo : « Moi j’étais une grosse baleine, j’étais dans la mer et j’ai détruit plein de tours parce qu’elles étaient moches. J’étais bleue. J’avais Diane-Perle comme amie qui était un poisson. Puis je suis allé dans le ventre de maman, j’étais un gros bébé, mais ça sentait pas bon, ça sentait le piment. »

Nawfel : « J’étais un canard. Je mangeais du poisson et du pain. J’aimais bien. Puis j’en ai eu marre de manger que du poisson et du pain, alors je suis allé dans le ventre de maman. C’était bien. Je jouais, je faisais des galipettes, j’entendais le cœur de mon papa et le chant du coq. »

Des images et des mélodies ont ainsi germé de leurs mots premiers.

Un dessin ...

Une chanson.

Puis les ateliers en classe ont commencé, le 5 avril dernier. Petit à petit, nous avons récolté la matière. Par la musique, le corps et le langage, les enfants ont donné vie aux mots et aux images que leur inspirait la naissance. 

Et finalement, de cette rencontre, est née l'histoire de Tom Glouglou, petit héros des loulous. Et d'un méchant magicien, à qui donner la répartie. A travers les yeux de Tom Glouglou, c'est l'histoire de notre naissance à tous que les enfants nous racontent. Une belle métaphore du désir, créateur du devenir. Des formes, des sons et des couleurs, puis finalement beaucoup de rires et d'amour partagés. Nous sommes fiers de vous présenter notre premier-né. L'aboutissement d'une longue grossesse collective.

Il était une fois donc Tom Glouglou et un méchant magicien...  

Il est difficile de dire, encore aujourd'hui, alors que les ateliers en classe touchent (déjà) à leur fin, quelle forme prendra la suite de l'aventure. Un livre. Déjà. Pour que ses aventuriers (Les Tapeti Tartistes) puissent en garder une trace et la partager autour d'eux. La lire. La raconter. Du petit au grand. Un CD. Aussi. Pour garder trace des rires et des mots qui spontanément ont jailli de leur coeur. Un documentaire. Enfin ! Parce que les cerises sont toujours bienvenue sur les gros gâteaux ! Un spectacle ? Pourquoi pas ! Nous sommes heureux de voir grandir et fleurir les initiatives.

Souhaitons longue vie aux Tapeti, que de leurs bourgeons jaillissent les papillons !  

Toutes les informations sur : www.ammawouli.org

A quoi va servir le financement ?

L'aboutissement des Ateliers Tartistiques est la création d'une ou plusieurs oeuvres issues du travail collectif mené tout au long du cycle: oeuvres plastiques, musicales, littéraires, dansées, contées, burlesques, théâtrales, photographiques... AmmaWouli promeut ensuite l'ensemble des créations issues de ses ateliers, par l'organisation d'expositions, de spectacles, de conférences, mais aussi par l'édition et la diffusion phonographique et/ou papier des oeuvres.

L’oeuvre collective finale du projet " Qui naît-on ?" se matérialisera sous la forme d'un livre-CD au format 13,5*17,5, imprimé à 1000 exemplaires. Dans une démarche d’éco-conception à laquelle nous sommes attachés, l’impression et le pressage seront effectués en respectant les critères écologiques du label «imprim’vert».

Le conte sera accompagné d'une présentation du projet, de sa pédagogie et de ses artistes. La diffusion et la distribution du livre se feront au sein des écoles et bibliothèques de Chaville et des villes voisines, ainsi qu'auprès des adhérents et des réseaux partenaires d'AmmaWouli. Le livre sera distribué gratuitement aux enfants ayant participé au conte, qui repartiront en grandes vacances avec le résultat de leur travail.

Votre soutien nous permettra de financer l'impression du livre-CD pour le grand public et sa distribution dès la rentrée prochaine (au plus tard !). Profitez également d'une sortie en famille grâce à notre partenaire Fami Parc qui, en échange de votre soutien, vous invite à passer une journée dans un parc d'attraction en pleine nature, à Nonville, en région parisienne.

Toutes les infos sur :http://www.fami-parc.com/

Les bénéfices issus de la vente du livre nous permettront par la suite de mettre en route le Tome 2, en Inde cette fois, auprès des enfants de Warnamala Pariwar. 

Warnamala Pariwar, c'est notre source d'inspiration. Le genre d'aventure qu'on aimerait voir se multiplier. Nous les avons rencontrés en Inde, en mars dernier, à Santiniketan, au hasard des chemins. Leur "papa", Deoashish Motthey, fait partie de ces humains qui oeuvrent d'arrache-pied à rendre le monde plus beau. Son idée de départ était simple : aider les enfants défavorisés de son quartier, au travers de la musique. De ce premier souffle est né un incroyable projet musical et pédagogique autour de l'apprentissage de la langue nepali. Des chansons. Une animation. Aujourd'hui, les Warnamala parcourent l'Inde et le Népal et partagent leurs mélodies à un public de plus en plus nombreux et conquis. Les soutiens affluent et bientôt, si les promesses tiennent, leur livre fera partie du programme scolaire des enfants népalais.

AmmaWouli souhaite accompagner le projet global de Warnamala Pariwar sur le long terme. Car ce n'est qu'un début. Nous soutenons notamment leur projet de création, en Inde, d'une ferme écologique et pédagogique, en faveurs des enfants déshérités et en échec scolaire du Darjeeling, région d'origine de Deoashish Motthey. Une histoire d'amitié franco-indienne, qui franchira peut-être d'autres frontières par la suite. Nous espérons, au travers de la diffusion de ces créations, créer l'impulsion nécessaire à l'établissement de havres de paix pour tous les enfants du monde (et leurs futurs enfants). 

À propos du porteur de projet


Les Tapeti Tartistes

La classe des Loulous, ce sont 26 Tapeti Tartistes en grande section de maternelle, et une mascotte, «Loulou», compagnon et confident des histoires secrètes. 

26 paires de mains et 26 paires d’oreilles, curieuses et palpitantes, prêtes à explorer les méandres colorés de leur imagination. Agés de 4 à 6 ans, les Loulous commencent à peine à lire et à écrire. Mais ils ont déjà une idée bien précise du monde qui les entoure. 

Les Loulous et leurs deux maîtresses, Domitille et Jessica, nous accueilleront tout au long du projet dans leur salle de classe, à l’école maternelle des Pâquerettes de Chaville (92). 

                                   Et voici Tom Glouglou !





Les Grands Tartistes

Conteur, peintre, musiciens, graphistes et réalisateurs participent ensemble au développement du projet, mettant leur identité créative au service de l’oeuvre collective. 


Franck Armand

Entre autre chose, conteur de son état. Créateur de Mirokou, société d'accompagnement en développement personnel et en innovation auprès des entreprises et des particuliers. Frank use du prétexte de la sagesse millénaire des contes "pour donner sens aux expériences et ouvrir une perspective créatrice". 

Au travers de ses ateliers, Franck a permis aux enfants de donner forme à leur histoire.

Christelle Guillet

Christelle est une jeune artiste peintre talentueuse qui, à travers sa sensibilité toute féminine, explore les contours du corps et de l'esprit. Christelle s'investit maintenant depuis plusieurs années auprès d'AmmaWouli.

Christelle accompagne les enfants dans la création de leurs illustrations. Elle est également le pinceau coloré de l'univers graphique du conte.

Twynpis Connexions

Twynpis ConneXions, c’est la rencontre de deux femmes, Sophie Dedola et Pauline Radet, mettant au service du public leur savoir-faire en matière de réalisation et de production audiovisuelle. 

Twynpis Connexions est en charge de la réalisation graphique et vidéo. Elle prépare actuellement un documentaire sur le projet qui sera diffusé sur Internet.

Estelle Mure et Nicolas Reverchon

Co-responsables de la MAGE, Nicolas et Estelle sont aussi les réalisateurs et coordinateurs du projet. Musiciens, poètes et compositeurs, ils ont en charge la réalisation de la bande sonore qui accompagnera le livre.

La Maison des Arts Géoculturels et Ethniques est la plateforme culturelle et artistique de l’association AmmaWouli. Elle a pour vocation le soutien et la promotion d'initiatives artistiques originales, par le financement de projets et la création d’espaces d’expression et de diffusion. Elle s'attache tout particulièrement à la promotion et à la valorisation des arts et cultures des 5 mondes associés (Europe, Afrique, Asie, Océanie, Amériques). Elle favorise les échanges et les rencontres transculturelles et transdisciplinaires par l'organisation d'évènements, et la production d'oeuvres phonographiques et audiovisuelles.

La MAGE met à disposition des artistes, les moyens et les lieux d’échange et de création, adaptés et adaptables à leurs besoins. Elle propose aux chercheurs d’art, amateurs et professionnels, d’apprendre et de transmettre un savoir-faire, dans un indispensable savoir-vivre. Elle ambitionne d’élargir la notion d’art aux productions artistiques délaissées telles que l’artisanat, les arts de rue, les arts traditionnels, l’art de vivre. Elle s’engage à la juste rémunération du travail de l’artiste, de ses accompagnateurs et de ses promoteurs. Dans cette vision, elle s’attache à accompagner - dans la justesse - des projets artistiques de qualité - dans leur diversité -, sans considération de ressources ni d’avancement, ni d'origine.

Les Ateliers Tartistiques (Tapeti, Tagrandi et Tatoucompri) ont pour objectif l’exploration transdisciplinaire, transculturelle et collective du processus de création. Ils s’adressent à tous, petits et grands, amateurs et professionnels. 

Les cycles Tartistiques s’organisent en plusieurs ateliers thématiques complémentaires. Les interventions sont menées par des artistes, artisans, compagnies, associations et chercheurs professionnels, choisis pour l’originalité de leur savoir-faire et leur pédagogie. L’ensemble des ateliers, adultes et enfants, suit, tout au long de l’année, un même thème de création. Pour cette première année, le thème choisi par AmmaWouli est celui de la Naissance

Chaque Atelier Tartistique mène en fin de cycle à la création et à la matérialisation d’une oeuvre originale et collective. Celle-ci est ensuite diffusée par l’association au travers de ses différents médias  et ceux de ses partenaires.

Toutes les infos sur :www.ammawouli.org

et sur la pageFacebookde La MAGE.