BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Qu'en est-il de l'Amour?

Monsieur Pierre

À propos du projet

*--/--/---/**-/*-*/ QU'EN EST-IL DE L'AMOUR ? \*--\--\---\**-\*-*\
Un livre album concept

 

*--/--/---/**-/*-*/ Contexte \*--\--\---\**-\*-*

Un collectif d’artistes emmené par Monsieur Pierre s’est lancé dans le projet « Qu’en est-il de l’amour ? » au lendemain des attentats perpétrés à Paris et à Saint-Denis le 13 novembre 2015.

En déambulant sur les lieux du drame, dans le but de se recueillir, le musicien fut frappé par l’amour qui émanait des passants. Les Parisiens, qui ne sont pas réputés pour leur convivialité démonstrative ou leurs effusions de sentiments, sont capables, lorsqu’ils sont touchés, de se rassembler, de s’ouvrir et d’exprimer de la compassion.

Pourtant, la montée du nationalisme et les tensions sociales entre les différentes strates de la société tendent à prouver le contraire.

Monsieur Pierre en vint alors à se poser la question de la place de l’amour dans notre société.

C’est un sujet prédominant de la culture universelle, depuis la nuit des temps ; pourtant, il est rarement abordé dans le débat public et a un caractère suranné, futile.

Monsieur Pierre invite alors le photographe Xavier Lambours, l’illustrateur Stéphane Soularue et le graphiste Philippe Maintigneux à réfléchir à un projet commun autour de ce thème.


Photos : Xavier Lambours

*--/--/---/**-/*-*/ Thème \*--\--\---\**-\*-*

L’œuvre propose un questionnement sur la place de l’amour dans la société. L’amour qu’il soit valeur universelle, relation intime ou plaisir charnel.

Au fil des chansons et nouvelles, des histoires insolites mettant en scène des personnages hauts en couleur viennent souligner le côté désuet que l’on prête à l’amour.

« Au sein de la société de l’image, des médias et de l’immédiat, qu’en est-il de l’amour ? »

Au travers de chaque histoire sont abordés des thèmes qui agitent la République, de la montée des populismes aux questions identitaires, en passant par la difficulté de l’intégration sociale de la classe populaire.

 

*--/--/---/**-/*-*/ Moyens \*--\--\---\**-\*-*

Le projet consiste en la création d’une œuvre pluridisciplinaire mêlant chanson, littérature, photographie, illustration et vidéo.

 

 

*--/--/---/**-/*-*/ Musique \*--\--\---\**-\*-*

La couleur musicale se démarque de l’univers de Monsieur Pierre, qui emprunte habituellement ses influences aux musiques du monde (Brésil, Amérique latine et Afrique lusophone). Pour ce troisième opus, les sonorités sont issues de la pop, du groove, du jazz, voire du rock.

Les arrangements tournent autour de la guitare, de la basse, de la batterie, du piano électrique, des cuivres, oscillant entre la chaleur d’un son vintage et une ambiance moderne.

Ce qui ne change pas, cependant, c’est l’importance des mots. La composition, au service de la narration et des personnages, s’inscrit dans la tradition de la chanson française.

 

*--/--/---/**-/*-*/ Les Nouvelles \*--\--\---\**-\*-*

Écrites par Monsieur Pierre, les neuf nouvelles (dont un préambule) sont le prolongement des chansons, empruntant un nouveau chemin, avec par exemple un autre narrateur ou un autre point de vue. Elles permettent de poursuivre l’histoire, de prendre le relais de la poésie et d’emmener le récit ailleurs. Le style de chacune diffère de par les procédés littéraires ou les niveaux de langage choisis.

 

*--/--/---/**-/*-*/ La Photographie \*--\--\---\**-\*-*

Les images de Xavier Lambours illustrent les histoires et constituent une œuvre parallèle et autonome. 

 

*--/--/---/**-/*-*/ Les illustrations \*--\--\---\**-\*-*

Elles sont, en fil rouge, une évocation des personnages qui peuplent les récits. Le trait de Stéphane Soularue leur confère une étrange ressemblance, comme s’ils étaient membres d’une même famille.

*--/--/---/**-/*-*/ La ligne graphique \*--\--\---\**-\*-*

L’œuvre cherche à souligner l’image désuète que peut revêtir l’amour au sein de la société.

La ligne graphique conçue par Philippe Maintigneux change au fil des nouvelles afin de plonger le lecteur dans l'ambiance de chacune.

 


Illustration : Stéphane Soularue

À quoi va servir le financement ?

Le processus de création d'un livre, d'un album et de clips vidéos est long et coûteux.
Nous avons estimé le coût total du projet à 12 000 € à quoi il faut ajouter les deux premiers clips et le teaser.

* Album * Cela comprend les coûts d'enregistrement (paiement du studio, des musiciens, des techniciens son), le mixage, le mastering, le graphisme, la fabrication des CD, fabrication et paiement des contreparties, la communication (attaché de presse, photo de presse, campagne de pub...), et les frais postaux.
Coût Total : 7 000 €

* Livre * Cela comprends le temps d'écriture des nouvelles, les illustrations, la mise en page, la publication et l'édition du livre
Coût total : 5 000 €

* Clip * cela comprends les frais de tournage des deux premiers clips (location de matériel caméra, lumière, maquilleur.se...), la rémunération du réalisateur, la rémunération des comédiens et intervenants.
Coût total : 3 000 €

Cette campagne de financement participative sur Ulule va nous permettre de payer une partie des coûts de production de l'album et des coûts d'édition du livre.
Au premier palier à 4 000 € Vous nous aidez donc à financer ce projet de livre album !
Si cette campagne fonctionne à merveille, nous prévoyons un deuxième palier à 5 500 €, pour nous aider à financer une partie des deux premiers clips (en cours de production).
Le troisième palier est, quant à lui, fixé à 7 000 €. Il nous permettrait de financer un troisième clip ! 

À propos du porteur de projet

Auteur compositeur interprète, Monsieur Pierre se lance à la fin de l'année 2015 dans le projet, « Qu’en est-il de l’amour ? ». Il propose un questionnement sur la place de l’amour dans la société. Un recueil de nouvelles accompagne la sortie de l’album. L’ouvrage, édité par Prem’Edit, permet de prendre le relais de la poésie et d’emmener les récits ailleurs. Xavier Lambours (photographe) et Stéphane Soularue (Illustrateur) participent à l’élaboration du livre.

 

Share Suivez-nous