BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

QUELQUES EUROS POUR UN PEU D'EAU

Aidez-nous à alimenter en eau le centre de soin et la maternité de Pissila au Burkina Faso

À propos du projet

Aidez-nous à alimenter en eau le centre de soins et la maternité de Pissila au Burkina Faso

Depuis plus de 6 mois le centre de soins et la maternité ne sont plus alimentés en eau.

Le centre de soins reçoit gratuitement plus de 2800 enfants, et la maternité a reçu plus de 350 femmes tant en consultation que pour accoucher.

Par suite de ce manque d'eau, l'activité est considérablement réduite, et si le centre venait à ne plus être opérationnel, CE SERAIT UNE CATASTROPHE !!

Sur la Commune de Pissila,  qui regroupe 62 villages, avec une population de 102.000 habitants, peu ou pas de médecins.

Pour accéder à un centre de soins, il faut en moyenne parcourir 8 km 500, et bien souvent ce trajet se fait à pied ...

Le centre de soins de Pissila, structure privée, ne reçoit aucune subvention de l'état, et ne vit ou plutôt ne survit qu'avec des dons.

Il a pour objectif de soutenir la population afin que celle-ci puisse se prendre en charge à travers des soins curatifs et préventifs.

Les principales pathologies sont d'origine parasitaires (paludisme) et infectieuses (rougeole, tuberculose, infections respiratoires, diarrhées) et épidémies meurtrières (méningite).

Les personnes vivant avec le VIH/Sida sont également suivies au centre.

Seulement trois infirmières, dont le dévouement est remarquable, pour ce centre de soins qui reçoit en consultation plus de 2800 enfants par an.

Ces consultations sont dispensées gratuitement, et bien souvent, la maman repart avec de la farine enrichie pour nourrir son bébé pendant une semaine. Elle est ainsi dans l'obligation de revenir en consultation pour avoir de nouveau de la farine pour une nouvelle semaine.

Régulièrement l'une d'entre elles se rend dans les villages de brousse, pour parler nutrition avec les femmes, et ces visites, permettent de dépister des enfants malnutris.

Lorsqu'un enfant présente une courbe de croissance inférieure à la normale, il est hébergé et nourri avec sa maman (soit gratuitement, soit moyennant une faible contribution) jusqu'au moment où l'état de santé de l'enfant s'est considérablement amélioré et que sa vie n'est plus en danger.

Dans l'enceinte du centre de soins, une maternité a été inaugurée fin 2012.

De nombreuses femmes accouchent encore dans leur case, allongée sur une natte, dans des conditions plus que déplorables. Lorsqu'un problème survient, on peut facilement imaginer les conséquences, tant pour la maman que pour le bébé.

Au cours de l'année 2013, ce sont plus de 365 femmes qui sont venues soit en consultations prénatales, accoucher, consultations planning familial, ou encore consultations post-partum (période qui s'étend du jour de l'accouchement, jusqu'au retour de couches).

Si vous le voulez bien, merci de nous apporter votrre soutien, afin que

.- les infirmières puissent exercer efficacement leur activité, et prodiguer des soins d'une manière optimale.

.- les femmes puissent accoucher dignement, dans de bonnes conditions d'hygiène, et avec tous les soins dont elles peuvent avec besoin.

Au Burkina Faso, aujourd'hui encore, 1 femme sur 200 meurt en accouchant.

Mobilisons nous pour que celles de Pissila n'en fassent pas partie, et qu'elles puissent donner la vie dans de bonnes conditions et que leurs accouchements ne virent pas au cauchemar.

PAR AVANCE, MERCI POUR VOTRE SOUTIEN !!

.

EN QUOI CONSISTE NOTRE PROJET ?

NOTRE PROJET  CONSISTE A ALIMENTER EN EAU POTABLE LE CENTRE DE SOINS DE PISSILA AU MOYEN D'UN POMPAGE SOLAIRE PHOTOVOLTAIQUE.

En effet, par suite du manque d'eau :

- les infirmières ne peuvent exercer efficacement leurs activités, ni prodiguer des soins d'une manière optimale.

- les femmes accouchent dans des conditions d'hygiène sommaires, ce qui peut entraîner de gros problèmes, tant pour la santé de la maman que pour celle du bébé.

Gardons en mémoire qu'aujourd'hui encore 1 accouchement sur 200 aboutit au décès de la maman, et si grâce à vous, nous pouvions éviter ne serait-ce qu'1 décès ce serait déja une réussite !

À quoi va servir le financement ?

A QUOI SERVIRONT LES FONDS RECOLTES ?

Le somme nécessaire à l'installation du pompage solaire photovoltaïque est de 5.200 Euros.

Grâce à nos adhérents, donateurs, partenaires et aussi diverses activités menées par les membres de l'association (vide-greniers, marchés de Noël) et manifestations (thés dansant, stage de zumba) nous avons pu récolter une somme de 3.000 Euros.

C'est donc d'une somme de 2.200 Euros dont nous avons besoin pour mener à bien notre projet.

Les petites gouttes d'eau faisant les grandes rivières, nous sommes persuadés qu'avec votre aide, nous pourrons mener à bien ce projet.

Pour le cas où la somme demandée viendrait à être dépassée, soyez persuadés qu'elle serait bien utilisée. Elle pourrait servir à l'achat de matériel pour la maternité, ou encore de médicaments.

ILS ONT TELLEMENT BESOIN DE TOUT !

À propos du porteur de projet

QUI SOMMES-NOUS ?

L'Association "ENTRONS DANS LEUR DANSE" est une association loi 1901 à but humanitaire, déclarée d'intérêt général. 

Elle oeuvre au Burkina Faso et depuis peu au Rwanda, et a pour objet :

.- d'accorder des microcrédits à des femmes.

Depuis septembre 2011, date de création de l'association, ce sont plus de 36 microcrédits qui ont été accordés pour faire de l'élevage de moutons qui seront revendus après avoir été engraissés, pour démarrer des commerces de fabrication de gâteaux, petite restauration, fabrication de boisson rafraichissante destinée à être vendue sur le marché, et un atelier de couture).

Tous ces microcrédits ont été remboursés en temps voulu, et certains l'ont même été avant l'échéance....

.- de créer des bibliothèques dans les écoles de brousse.

Une première bibliothèque (mobilier et livres) a été installée à l'école de SOLOMNORE - petit village de brousse, abandonné de tous, à 6 kms de Pissila.

.- d'aider par un appui matériel les centres de soins.

Jusqu'à ce jour, notre action a porté uniquement sur le centre de soins de Pissila, pour lequel nous avons acheté plusieurs fois par an, des médicaments, et de la nourriture quand le besoin s'en est fait sentir (famine de 2012).

L'Association fonctionne uniquement sur la base du bénévolat, et un engagement a été pris afin que les frais de fonctionnement soient gérés de manière drastique, afin de nous rapprocher le plus possible du 1 € récolté = 1 € distribué.

Pour plus de précisions concernant notre association vous pouvez consulter notre site :

http://ED-Chusclan.fr