BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Que serait une vie sans histoires ?

Ensemble pour la Librairie CARNOT de VICHY

À propos du projet

Merci de votre participation, objectif 10 000 € atteint ! CONTINUONS ! 

Atteignons les paliers suivants et plus !

Merci de relancer vos réseaux s’il vous plait !

 

Il était une fois la LIBRAIRIE CARNOT 

une librairie indépendante à VICHY 
une libraire dynamique et passionnée
une librairie à soutenir 
 
Une Librairie à SAUVER 

" Au cours des années, la librairie Carnot est devenue une escale du livre qui compte à Vichy : 4274 clients recensés depuis son ouverture. Rencontres et découvertes d’auteurs, conseils, répondre à la demande de mes lectrices et de mes lecteurs, expositions, verre de l’amitié : un lieu accessible et bienveillant avec le plaisir de la lecture en partage, c'est ce que je souhaite. Mon travail est de donner à lire, avec le désir de faire passer les coups de cœur de mains en mains, un lieu «  alternatif » grâce aux espaces ouverts aux animations, expositions de peinture, sculpture, photo… lectures théâtralisées, spectacles où le bouche à oreille fonctionne.

Ici, ça vit, ça bouge, ça lit, ça échange … !

Ici, les lecteurs rencontrent des écrivains dans une ambiance très conviviale enrichie de lectures à haute-voix des comédiens, des lectrices et lecteurs… ; les musiciens ont scène ouverte ! Ici, il se passe des choses qu'on ne voit pas partout . Ici, c'est une librairie à part avec une belle énergie. Ici, mettre en valeur les petits éditeurs est primordial ! Ici, on a la sensation profonde que le livre est un élément du vivant !

Cependant l’urgence est là. Le développement de la librairie est ralenti. La librairie est en danger.

La baisse nationale de fréquentation du lectorat, la concurrence de la vente en ligne, la baisse des achats des collectivités locales : conséquence de la réduction des budgets publics, en sont des causes. Soutenue par une association de lecteurs solidaires, la librairie a des projets mais j'ai un cap difficile à passer en ce début d’année 2017 : décalage des trésoreries, grosses échéances qui tombent, pas de salaire et des fournisseurs qui doivent être réglés. J'anticipe le coup de fil de la banque. Une solution rapide de trésorerie doit être trouvée.

Ouvrir les possibles, rêver, réfléchir, débattre, échanger, rassembler, s’évader, voyager, s’enrichir de ses lectures… j'ai envie que la librairie soit pleine de monde, qu’elle soit toujours un lieu de vie ! "

Martine Alleyrat : libraire dans l’âme

Pour Martine, la librairie est une vocation. Elle crée la Librairie Carnot en 2006. La Librairie CARNOT est soutenue par le CNL depuis le début, elle a obtenu le LABEL LIR en 2015.
"Petite, j'aime déjà les livres, je les dévore. Avant de savoir écrire, je fabrique des livres avec des découpages dans l'imprimerie familiale, j'invente des histoires que j'illustre. 
A 23 ans, je fais ma formation sur le terrain, je travaille dans deux librairies vichyssoises, avant d'ouvrir ma librairie.
D'abord Serge, puis Eve partagent l’aventure avec moi, pendant quelques années avant de choisir d'autres projets professionnels."


D’irréductibles lectrices et lecteurs  se mobilisent en 2012 pour soutenir la librairie ! L’Association des Amis de la librairie Carnot fonctionne depuis 4 ans grâce à la présence de passionnés. Elle apporte aussi de l’aide logistique lors de manifestations extérieures : salons, festivals, colloques… 
Continuons à soutenir l’action de Martine,  aidons- la à franchir le cap des onze ans d’activité… douze ans, 20 ans, 30 ans...
Faisons connaître cette librairie !  
Gardons en mémoire ces merveilleux moments d’échange !


" Aujourd’hui seule dans ma librairie, j'accueille mes clients en amis très chers. "


Le 07 octobre 2016, on fête les 10 ans de la LIBRAIRIE  avec Jeanne Benameur, Marie-Hélène Lafon, Michèle Lesbre et Jean Lenturlu.     

La Librairie Carnot c’est une véritable escale du livre à VICHY

  • un lieu incontournable ! 
  • une promenade dans le temps et dans l’espace, une flânerie dans les rayons pour les lecteurs où mon travail est de donner à lire, avec le désir de faire passer les coups de cœur de mains en mains
  • un lieu «  alternatif »  grâce aux espaces ouverts aux animations, expositions de peinture, sculpture, photo… lectures théâtralisées, spectacles où le bouche à oreille fonctionne
  • un lieu de rencontres, d’échanges et de partage
  • un lieu d’écoute
  • un lieu où la parole est donnée aux auteurs, aux lecteurs
  • un lieu bienveillant avec un rôle fédérateur à la portée de tous 
  • un refuge, lieu ressource 

 

A quoi va servir le financement ?

Appel à vous

Besoin de vous pour continuer 

Soutenez la Librairie ! Sans vous, rien ne pourra être fait ! 

Pourquoi ? un projet ULULE : Sauvons la librairie


Martine continue avec courage et ténacité à faire vivre la librairie. 


" Le commerce de la librairie est confronté à des contraintes très particulières, totalement atypiques, par rapport aux autres commerces, contraintes qui le pénalisent : il doit proposer un très grand nombre de produits, tant en nouveautés qu’en fonds potentiel (aucun commerce ne propose une telle gamme de produits), il a une marge faible par rapport aux autres commerces. Même si la gestion est saine, les retours de livres faits à jour : un cap difficile est à passer en ce début d’année 2017 : le décalage des trésoreries, les grosses échéances tombent. Les fournisseurs doivent être réglés.  Pas de salaire. 


Le développement de la librairie est ralenti. La librairie est en danger : menacée de fermeture. URGENCE ! J’anticipe le coup de fil de la banque…
Une solution rapide de trésorerie doit être trouvée.

Pourquoi cette situation ? : 
- la baisse nationale de fréquentation du lectorat, la baisse des budgets des médiathèques depuis 3 ans et la perte de clients de collectivités en raison de la mutualisation des services, suite à la réorganisation des territoires est importante
- la vente en ligne de livres progresse
- la conjoncture économique globale est très difficile

Le principe du financement : c'est tout ou rien ! 
Si le montant du premier palier n'est pas atteint, vous serez remboursés de votre contribution.

Quelles sont les contreparties ?


Des auteurs contributeurs tels que : Jeanne Benameur, Cécile Girolami, Marie Hélène Lafon, Michèle Lesbre,  Murielle Renault, Pierre Bastide, Jean Lenturlu, Gérard Mordillat, Pierre Raufast et d'autres auteurs-es... ont écrit spécialement pour l'événement."


Voici le cri d'alarme d'un écrivain : 


" Il y a les librairies dont on se souvient, comme celle de l’avenue Carnot à Vichy où je suis allée à trois rendez-vous avec un public nombreux, parfois même empêché d’entrer tant il y a de monde. C’est bien sûr la fidélité à ce lieu chaleureux où les échanges se font avec une grande simplicité qui attire tant de lecteurs et les fait s’exprimer avec enthousiasme. L’amour de la littérature, sa nécessité, plane comme une petite musique rassurante sur ces assemblées houleuses.
Alors je suis inquiète et triste en apprenant les difficultés qui mettent cette librairie en danger. J’espère de tout cœur qu’elle va bénéficier d’une aide lui permettant de continuer sa belle aventure et de ne pas abandonner ses lecteurs fidèles. 
Les librairies sont des maisons qui abritent nos espoirs, nos rêves, nos souvenirs de lecture, nous donnent la vraie dimension du monde, son infinie diversité. Elles viennent toujours à notre secours dans les moments de doute et d’inquiétude, nous avons besoin d’elles. 
J’espère vraiment revoir la librairie Carnot de Vichy."  Michèle Lesbre, février 2017


Faites partie du groupe de donateurs ULULE ! 

Palier 1 : 10 000 € : 1er palier minimum : un appel d'air :  je peux rembourser la facilité de caisse octroyée ponctuellement par la banque, je peux continuer mon activité.

Palier 2 : 20 000 € : mon banquier et moi nous retrouvons le sourire, mes fournisseurs sont payés, le découvert est comblé, je peux me projeter dans l'avenir et développer les livres du fonds.

Palier 3 : 30 000 € : mes lecteurs, mon banquier et moi nous envisageons l'avenir sereinement : j'ai payé mes fournisseurs, j'ai comblé mon découvert, développé mon fonds, je peux réaménager l'espace d'échange et d'exposition pour mes lecteurs, organiser tous les 2 mois des soirées à thème, acheter des fauteuils, des tables, des étagères, revoir l'éclairage..., revoir l'ergonomie de l'espace bureau. 

Palier 4 : 40 000 € : la cerise sur le gâteau, je peux embaucher un professionnel ponctuellement pour me remplacer.

Ouvrir les possibles, rêver, réfléchir, débattre, échanger, rassembler, s’évader, voyager, s’enrichir de ses lectures…  j'ai envie que la librairie soit pleine de monde, qu’elle soit toujours un lieu de vie.

MERCIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

À propos du porteur de projet

Librairie Carnot
2-4 Boulevard CARNOT 
03200 VICHY 
04 70 31 83 32 
 
 
http://www.librairie-carnot-vichy.fr/
 
Ici, en novembre 2014, l'équipe de François Busnel de France 5 réalise à VICHY un reportage pour l'émission La Grande Librairie : 

 
 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet