BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Quatre saisons

Une expérience musicale inédite

À propos du projet

En participant à la production de ce film, vous pensez qu’il n’y a pas que La Star AcadémieLa Nouvelle Star et The Voice pour découvrir des musiciens talentueux.

Pour Résumer

Imaginez que ce concerto pour cordes frottées de Vivaldi, une oeuvre musicale parmi les plus connues et les plus jouées au monde depuis le 18ème siècle, ait été créé au 21ème siècle. Les bouleversements climatiques et les bouillonnements culturels la transformeraient profondément. Elle mélangerait des influences iraniennes, turques, indiennes, bulgares, françaises, égyptiennes, syriennes, grecques ou encore pakistanaises. Au rythme des saisons, ce film documentaire retrace l’aventure des musiciens qui en sont à l’origine.

Premiers indices

Norkst, Izhpenn 12, Elektridal, Lieskan, sont les noms de quatre orchestres créées depuis 2003.
 Christophe le Menn alias Krissmenn, Rozenn Tallec et Lina Bellard, Faustine Audebert, Gaël Martineau, Florian Baron, Gurvant Le Gac, Gaëtan Samson, sont les noms de quelques musiciens  issus de ces orchestres. Leurs points communs : des musiciens d'ici qui pratiquent une musique d'ailleurs.

Le début de l'enquête

 

En janvier 2014, je rencontre Erik Marchand, un chanteur au parcours métissé. Son projet d'académie de musique modale m'intrigue. Kreiz Breizh Akademi a pour mission de créer des ponts entre les musiques populaires et savantes, qu'elles soient de Bretagne, d'Europe ou d'Orient. 

 

 

Concrètement, KBA transmet un savoir-faire musical à des musiciens professionnels, qui l’utilisent pour créer de nouveaux répertoires. En 2013, cinquante musiciens sont déjà passés sur les bancs de la KBA. Ils ont perfectionnés leur pratique auprès de grands musiciens comme Thierry Robin (France, Inde), Keyvan Chemirani (Iran, France), Ross Daly (Créte), Danyel Waro (La Réunion), Kalinka Vulcheva (Bulgarie), Mehdi Haddab (Algérie, France), Jacky Molard (Bretagne), Yair Dalal (Israel, Iraq), Spyros Halaris (Grèce), Karim Ziad (Algerie, France), Amine Beyhom (Liban), Fawaz Baker (Syrie), Ibrahim Maalouf (Liban, France), Bojan Zulfikarpasic (Serbie, France), Rodolphe Burger(France), Etienne Callac (France), et bien d'autres. 


                          

Une cinquième académie

En janvier 2014, à Brest, la cinquième académie est lancée sur le thème des cordes frottées : violons, violoncelles, gadulka, vielle à roue, contrebasse.
12 musiciens professionnels sont sélectionnés parmi 40 candidats. Youenn Lange, Jean-Luc le Mouel, David Severac, Floriane Le Pottier, Youenn Rohaut, Pierre Droual, Thomas Felder, Pauline Willerval, Sylvain Didou, Goulven Kervizic, Alexis Bocher, Thomas Lippens.
Durant un an ils vont recevoir les enseignements des musiciens qui les font rêver et puis ils vont voyager partout dans le monde pour découvrir de nouveaux répertoires. Hélène Labbarière, grande contrebassiste, les accompagne jusqu’au but : la création d’un nouvel orchestre pour le printemps 2015.


Les 12 musiciens

Nos points communs
La passion pour les cultures et sonorités orientales...
Pourtant, avec eux, j'ouvre mes oreilles à la musique bretonne. En quelques mois, je comprends que les répertoires musicaux se mélangent, qu'un mode oriental peut se mélanger avec un chant breton. Avec eux, je transgresse les frontières et en m'ouvrant à des sonorités inconnues et je découvre mes racines. Avec eux la musique devient une aventure riche de sens, universelle. Elle concerne bien plus que le cercle restreint des musiciens. Je ne suis pas musicienne et pourtant ils m'accueillent dans leur aventure avec générosité et simplicité.

Pour poursuivre l'aventure avec eux à travers un film documentaire, nous sommes invités à embarquer dans leur radeau musical pendant deux ans. Quatre saisons sera le film de tout ceux qui sont prêt à ouvrir les yeux et les oreilles pour voyager grâce à la musique!
 

A quoi va servir le financement ?

Quatre saisons est un projet de film qui va bientôt être étudié par des institutions et des diffuseurs qui financent les réalisations de films documentaires. Ces soutiens sont déterminants c'est pourquoi ils demandent énormément d'implication, de motivation et d'encouragement! 
En nous soutenant dès le début, cela va nous encourager
- A défendre le projet auprès des financeurs
- A créer un site web pour que vous puissiez suivre et participer à l'aventure
- A commencer les repérages techniques avec l'opératrice du son et les musiciens

Merci aux partenaires qui nous accompagnent en mettant à disposition des places de concert pour cette appel à contribution!

L'association DROM
Le Label Innacor
Le Festival Interceltique de Lorient
Yaouank2014
Le festival du Bout du Monde
Bretagne(s) World Sounds  & Le Quartz Scène Nationale de Brest ( Organisateurs du Festival No Border)

                                       

             

 

Tout les contributeurs seront remerciés et invités à suivre les évolutions sur le site web du projet

      

À propos du porteur de projet

A l’écriture, à la réalisation : Pauline Burguin
Journaliste multimédia et réalisatrice indépendante,
je collabore avec des médias en ligne
(Terri(s)toires, Ouest France, Arte Radio, Akhaba)
 des associations (Films en Bretagne)
des entreprises (MTW events, Passeur de Bretagnes). 
Je suis passionnée par les cultures d'Orient,
je vais régulièrement en Egypte depuis 2006
pour apprendre l'arabe et filmer les cairotes.
Images et sons m'aident à raconter
les cultures, les territoires et les imaginaires...
Il était temps de le faire aussi depuis ma région d'origine, la Bretagne!

Au son : Lucie Hardoin  
Lucie est opératrice du son et m'accompagne
dans mes travaux depuis 5 ans. Dans son domaine,
c'est une balaise : elle a réalisé 4 documentaires sur
le Jazz à New-York en 2003 et continue toujours
10 ans plus tard. Avec tout ses microphones,
elle accompagne régulièrement des réalisateurs
de fiction et de documentaire. Elle est aussi musicienne, enseignante et elle anime  des ateliers de création sonore.

 

 

A la production : Thomas Guentch/5j Productions  

Jeune société, 5J Productions avance sans autre boussole  que les goûts et la sincérité de ses producteurs qui, avec une pointe d’audace, explorent des visions d’auteurs et accompagnent avec une grande conviction la naissance d’œuvres de Cinéma toujours singulières, dans les genres de la fiction, du documentaire ou encore de l’expérimental. Implantée en région, membre de Films en Bretagne et membre président de l’Association des producteurs audiovisuels de Bretagne, 5J Productions développe toutefois des films sur l’ensemble du territoire et au delà, ouverts sur l’Europe et sur le monde, travaillant en coproduction avec la Belgique, le Maroc, l’Antarctique, l’Arménie … 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet