BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Quartier Chic, Journal Culturel de quartier

La culture a droit de cité, Grenoble

À propos du projet

Devant la nécessité de lutter contre la stigmatisation médiatique perpétuelle et la mise à l’écart de nos quartiers populaires, l’équipe du Prunier Sauvage propose une autre lecture et une mise en lumière d’une réalité malheureusement un peu trop oubliée. Celle de lieux vivants, créatifs, qui participent à la vitalité de notre ville. Le projet consiste à éditer un journal culturel bimestriel sur le quartier Mistral à Grenoble avec pour titre Quartier Chic qui entend informer et se faire l’écho des initiatives créatives et innovantes, qui émergent ou ont émergé depuis les quartiers populaires comme Mistral.

Dans une société où les discours de relégation résonnent de plus en plus fort, où les esprits étriqués ne comprennent pas l’intérêt de la culture et de l’art dans nos quartiers, il nous paraît urgent de réagir. Il s’agit de s’éloigner de la rhétorique habituelle qui enferme les territoires comme Mistral dans leurs spécificités et leurs conditions géographiques, urbanistiques et sociales.

Modifier les représentations, élargir le champ des possibles, faire du commun, valoriser et donner confiance, tels sont les objectif de Quartier Chic.

Le projet est créé sans subvention, avec les fonds propres du Prunier Sauvage et la contribution de citoyens qui souhaitent un autre modèle de société. C’est un projet participatif ouvert à toutes les structures et à tous les habitants dans le cadre de la ligne éditoriale.

Quartier Chic est un projet ambitieux et donc couteux. Le budget prévisionnel 2016 pour 3 numéros tirés à 2000 exemplaires chacun est de 3078€ TTC.

Le Prunier Sauvage est, comme bon nombre de structures associatives dans une certaine fragilité économique. L’association peut financer le projet à hauteur de 1000€ sans compter le temps de travail que l’équipe consacre à la réalisation du journal.

Toutefois, il nous paraît de plus en plus évident que les solutions passeront aussi et surtout par la société civile. Nos envies et notre imagination pour faire vivre le quartier ne sont pas proportionnels à nos moyens économiques… C’est pourquoi nous avons décidé de vous adresser cet appel à dons pour financer les 3 premiers numéros de Quartier Chic.

La ligne éditoriale donnera la part belle à toutes les initiatives artistiques, innovantes, citoyennes par des rubriques telles que  :

Echos du quartier,
Portraits d’habitants et d’artistes issus du quartier,
Focus sur l’actualité artistique et culturelle,
Expression d’habitants,
Découvertes,

Une attention particulière sera portée sur la charte graphique pour proposer un outil décalé, agréable et de qualité.

On remercie d'acance, celles et ceux qui apporteront leur soutien au Projet !

A quoi va servir le financement ?

L'impression d'un numéro à 2000 exemplaires nous coûte 1026€ TTC.

L'impression et la distibution est de trois numéros coûtent donc 3800€ TTC.

Le Prunier Sauvage peut prendre en charge le projet à hauteur de 1000€ sur ces fonds propres.

Les 2800 € que nous espérons récolter serviront exclusivement au financement de l'impression.

À propos du porteur de projet

L’association

Le Prunier Sauvage est un lieu de vie culturel situé aux abords du quartier Mistral à Grenoble, entre le stade Bachelard et le magnifique écrin du parc des Champs Elysées au pied du Vercors.

Avec sa petite salle de spectacle et ses locaux de répétition, le Prunier Sauvage est un lieu de créativité original et chaleureux. Il est géré par une structure associative Cultur’Act créée par des habitants, artistes issus du quartier en 1992. L’association a toujours eu pour fondement de permettre l’accès à la culture et aux pratiques artistiques, elle questionne les politiques culturelles et les pratiques artistiques sur les territoires dits « sensibles ».

Le projet

Le projet donne la part belle à une action réfléchie et cohérente, il ambitionne de lutter contre l’assignation sociale et les représentations négatives. Il s’articule autour de la programmation de spectacles vivants, d’aide à la création et d’une action culturelle forte en direction du territoire.

L’accès aux pratiques culturelles

Il s’agit pour Le Prunier Sauvage de mettre en place les conditions qui favorisent l’accès aux pratiques culturelles, posent les bases d’une véritable politique d’éducation artistique et encouragent l’expression, la créativité et le dialogue. La structure entend prouver que le levier culturel, jusque-là minoré, constitue un facteur essentiel pour lutter contre les phénomènes de repli et de discrimination. Au-delà de ça, il s’agit aussi de faire exister les conditions pour qu’émerge une expression artistique sur un territoire où il existe un réel potentiel créatif, et accompagner cette expression.

La mixité

Le Prunier Sauvage est le lieu des possibles, un espace poétique qui se veut être un véritable carrefour entre éducation populaire et art, où exigence de qualité et proximité ne sont pas antinomique. La particularité essentielle du projet réside dans une recherche d’équilibre entre rayonnement et proximité afin de favoriser la circulation et le dialogue entre les publics.

L’existence d’un lieu tel que le Prunier Sauvage contribue au dynamisme et au désenclavement d’un territoire longtemps stigmatisé, elle redonne à l’Art, droit de cité !

Infos pratiques

Plus d'infos sur notre site Internet http://www.lepruniersauvage.com

Facebook :

https://www.facebook.com/Le-Prunier-Sauvage-251048444948737/?ref=ts&fref=ts

Vous êtes les bienvenus au Prunier Sauvage pour en discuter de vive voix. Nous sommes ouverts du lundi au vendredi de 10h à 18h30.

Le Prunier Sauvage : 63 Rue Albert Reynier, 38100 Grenoble, tel 04 76 49 20 56, [email protected]