BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Quadratura

Narbo-Martius (tome 1)

À propos du projet

LA PREMIÈRE BD DE JEAN-CLAUDE GOLVIN,

LE MAÎTRE DE LA RECONSTITUTION ANTIQUE

À PROPOS DU PROJET

> UN ÉVÉNEMENT DANS LA BD HISTORIQUE

Architecte, archéologue et ancien chercheur au CNRS, Jean-Claude Golvin est le premier spécialiste au monde de la restitution par l’image des grands sites de l’Antiquité.

Lorsqu’il était enfant, Jean-Claude rêvait de devenir dessinateur de bandes dessinées. Pendant des décennies, ses restitutions ont inspiré les plus grands dessinateurs travaillant sur l’Antiquité, Jacques Martin (Alix), De Gieter (Papyrus), Laurent Sieurac (Arelate) ou Philippe Delaby (Muréna). Ce dernier déclarait : « J’ouvre Voyage en Gaule romaine (un des nombreux ouvrages illustrés par Jean-Claude Golvin) et en avant ! ».

En 2017, les aquarelles de Jean-Claude Golvin ont même servi à reconstituer les décors de l’Égypte antique pour le célèbre jeu Assassin’s Creed Origins.

Aujourd’hui, ce grand archéologue a décidé de se jeter à l’eau en dessinant sa première BD. En collaboration avec la scénariste Chantal Alibert, il a conçu une intrigue captivante se déroulant au IIIe siècle de notre ère, avec pour théâtre Rome et la première capitale de la Gaule, Narbo-Martius (Narbonne) !

Page facebook : https://www.facebook.com/QuadraturaNarbomartius

 

> UNE AVENTURE AU CŒUR DE LA PREMIÈRE CAPITALE DE LA GAULE : NARBO-MARTIUS

Cette bande dessinée est le premier tome d’un diptyque qui se terminera en Egypte.

L’histoire se déroule au début du IIIe siècle de notre ère sous Caracalla. À Rome, l’ampleur des crimes du cruel et sanguinaire empereur a poussé le puissant sénateur Maximus à fonder une organisation secrète, la Lupa nigra, dont le but est l’assassinat du tyran.

Pourquoi Pyrame d’Alexandrie a –t-il été poignardé par un membre de cette secte ? Quels secrets renferme le papyrus que son agresseur a tenté de lui dérober ?  Pourquoi des Égyptiens adorateurs du dieu Seth ont-ils commandité l’enlèvement de Tulia, la fille de Pyrame, à Narbo-Martius ? Caius, commerçant de cette cité, et son ami Lucius, pourront-ils sauver cette jeune adepte du culte d’Isis ? Seront-ils capables de comprendre à quel usage est destinée la pyramide de cristal, la Quadratura, élaborée à l’aide des formules mathématiques contenues dans le papyrus de Pyrame ?

> L’ANTIQUITÉ RETROUVÉE

Comme dans un film ou une série télévisée, il a fallu construire un décor pour raconter en images cette histoire. Grâce à son talent d’illustrateur et son expérience d’archéologue, Jean-Claude Golvin a relevé le défi posé par cette bande dessinée : montrer au lecteur une des plus grandes cités de l’Antiquité dont la plupart des vestiges sont enfouis sous terre.

Cette bande dessinée va permettre de voyager dans le passé et découvrir la première capitale de la Gaule, Narbo-Martius (Narbonne) et son port, un des plus grands de l’Antiquité, aujourd’hui enseveli sous les étangs.

Laissons la parole à Jean-Claude GOLVIN :

« J’ai toujours adoré la bande dessinée. C’est même un métier que j’aurais aimé faire. Le fait d’en avoir dessinée une, de ma main gauche, répond à un désir d’enfance enfin assouvi.

Je n’ai jamais considéré la BD comme un art mineur mais comme un moyen d’expression complémentaire de bien d’autres et fort utile.

La BD permet d’aller plus loin dans l’évocation des villes anciennes car c’est un genre qui autorise de faire largement appel à la proposition et à l’imagination. C’est bien là, le problème posé par la ville antique de Narbonne qui sert de cadre à nos personnages et au scénario créé par Chantal Alibert. On connaît trop mal Narbonne antique (faute d’assez d’indices archéologiques) pour en faire une représentation d’ensemble détaillée scientifiquement solide. On ne peut que l’évoquer en essayant, sur la base des publications existantes, de rester dans la vraisemblance. Mon seul but est d’offrir un décor architectural suffisamment crédible à notre histoire. Tenter une représentation complète et précise à prétention « scientifique » de cette ville est à mon avis très risqué, voire impossible, et je ne prétends pas l’avoir fait ici. Nos images permettent simplement de rêver à Narbo-Martius en voyant évoluer nos personnages. Mais je pense pouvoir garantir au lecteur que les lieux ressemblaient bien et pour l’essentiel à ce qui est dessiné. »

Site officiel de Jean-Claude Golvin : www.jeanclaudegolvin.com

> UN PEU DE TECHNIQUE

La bande dessinée a été réalisée à l’encre de Chine et à l’aquarelle, mode d’expression préféré de Jean-Claude Golvin. Elle est nécessairement réaliste et précise car elle a aussi un rôle didactique à jouer. Elle doit attirer l’attention et séduire. Son intérêt artistique est dû à la personnalité et à la sensibilité de l’auteur.

Le format des planches originales est inhabituel pour la bande dessinée, 50 cm par 70 cm. Elles ont été scannées en 1200 dpi afin de permettre une bonne reproduction des couleurs et des détails dans l’album et pour les contreparties.

> LE CAHIER PÉDAGOGIQUE

Un cahier pédagogique complétera la bande dessinée. Sur une douzaine de pages, images et illustrations permettront de présenter les sources du récit et d’en savoir plus sur la capitale gallo-romaine de Narbo-Martius. Cette bande dessinée est imaginaire mais elle n'est pas pour autant anachronique : elle s'inspire de faits, de lieux et de vestiges qui existent ou ont réellement existé.

> CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES DE L’ALBUM

(maquette non définitive)

Format : 230 x 320 mm

Pages : 72

Impression : quadri

Façonnage : dos carré, cousu-collé

Pelliculage : brillant

Langue : français

Tirage : 2000 exemplaires

 

> PLUS DE DÉTAILS SUR LES CONTREPARTIES

Les 3 ex-libris

Le fascicule de 16 pages

A quoi va servir le financement ?

La somme de 8 000 € permettra de financer :

- l'impression et la diffusion de l'album

- la réalisation de contreparties spécifiques à cette campagne

- les 8% de la campagne Ulule

- les divers frais pour les paiements

 

> IMPORTANT

Grâce à vous, la BD pourra être disponible fin 2018.

Merci de bien indiquer vos nom, adresse postale et mail lors de la réservation de l'ouvrage et pour la personnalisation de la dédicace.

Le projet est désormais entre vos mains, n'hésitez pas à poser vos questions en message privé ou dans les FAQ !

Les frais de port en France et à l'étranger sont indiqués selon les contreparties au moment du paiement, merci de choisir celui correspondant à votre situation géographique.

À propos du porteur de projet

> LES AUTEURS

> LE DESSINATEUR, JEAN-CLAUDE GOLVIN

Jean-Claude GOLVIN est un spécialiste de la restitution des monuments et villes de l’Antiquité. Il est l’auteur de plus de 1000 dessins de restitution de villes et monuments antiques et médiévaux, déposés, pour la plupart, au Musée d’Arles, le plus actif en France pour cette période de l’histoire après le Louvre

Sa carrière, en tant qu’architecte et Directeur de Recherche au CNRS, a été consacrée en grande partie à ce thème. Elle lui a permis de traiter de nombreux exemples et d’approfondir une réflexion théorique sur le sujet. Il est l'auteur de très nombreuses publications scientifiques et d’ouvrages destinés au public. Son expérience sur les sites romains puis en Egypte en tant que Directeur du Centre Franco-Egyptien de Karnak lui ont permis et pour la première fois dans le cadre d’une BD, de traiter une histoire qui part de Rome, se déroule à Narbonne et se poursuivra en Egypte.

Site officiel : www.jeanclaudegolvin.com

Principaux ouvrages :

> LA SCÉNARISTE, CHANTAL ALIBERT

Chantal Alibert est docteur en histoire contemporaine et s’est spécialisée dans l’étude des mentalités au XIXe siècle.

Passionnée par Narbonne, elle a déjà écrit plusieurs ouvrages sur l’histoire de cette ville, notamment un guide très précieux pour la découvrir Narbonne : regards d'hier et d'aujourd'hui.

Elle a aussi publié plusieurs romans policiers pour faire partager sa passion. Ce choix de la fiction et ses connaissances du passé narbonnais l’ont conduite à collaborer avec Jean-Claude Golvin dans le cadre de la bande dessinée, un medium qu’elle apprécie particulièrement.

Elle est également l’auteur de communications suite à sa participation à des colloques ayant trait à la perception de la romanité.

Site officiel : www.chantalalibert.fr/livres.html

Principaux ouvrages :

> L'ÉDITEUR : PASSÉ SIMPLE

Passé Simple est une société spécialisée dans la valorisation de l'archéologie par le documentaire, les expositions, la muséographie. Depuis trois ans, elle édite également des ouvrages et des bandes dessinées :

> "La Caverne du Pont d'Arc" (bande dessinée) :

http://www.passesimple.net/bd-la-caverne-du-pont-darc

> « Narbonne par Laurent Bonneau » (livre illustré) : 

http://www.passesimple.net/narbonne-par-laurent-bonneau

Passé Simple a réalisé en 2016 un film d’animations basé sur les illustrations animées de Jean-Claude Golvin : « Promenade à Nemausus » pour la ville de Nîmes : 

> Site internet de Passé Simple : 

http://www.passesimple.net

> Court métrage d'animation d'après Jean-Claude Golvin produit par Passé Simple  :