BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Projet solidaire Cheef'foumi avec Kaloob

Projet JADE

À propos du projet

Nous sommes un groupe de 5 animateurs bénévoles de l'association scouts et guides de France. En août, nous partons aux Philippines pour mener un projet de solidarité. En partenariat avec l'association Kaloob, nous allons participer à la construction d'un chemin en dur pour relier les écoles aux infrastructures à Tacloban.

L’association Kaloob (qui signifie « cadeau » en philippin) a été fondée il y a une dizaine d’années par le père Bernard, peu de temps après son arrivée aux Philippines. Il est le père supérieur de la communauté des Augustins de l’Assomption à Manille. La vie de la communauté et de Kaloob sont très fortement liées.
 
 Site internet : https://www.kaloob.ph/
 
Kaloob est active dans trois villes des Philippines : Manille, Piat et Tacloban. A Manille, elle agit au niveau de deux bidonvilles, Escopa et Marytown. Cette situation permet d’instaurer un climat de confiance avec les habitants. Via Kaloob, les frères viennent en aide à différents groupes de jeunes, en leur donnant notamment des cours de langue. Les projets humanitaires entrepris pour le développement des communautés sont basés sur le long terme, la transmission de savoir et le bien-être des populations locales. Les bénéficiaires font partie intégrante de l’élaboration des programmes.

En 2013, les Philippines et plus particulièrement la région de Tacloban ont violemment été touchées par un typhon.

La décision de venir en aide aux victimes a rapidement été prise. La situation de Sitio Anido, un quartier du barangai (district) Basper, est coupé du reste de Tacloban, une ville de 250 000 habitants : il faut traverser un cimetière et une rivière aux flancs escarpés pour y accéder. Le typhon a détruit le pont précaire qui permettait de traverser la rivière à sec. Totalement isolé, le quartier a été oublié par les programmes d’aides humanitaires. L’association Kaloob a donc décidé de lui venir en aide.  Ce quartier a été complètement dévasté par le typhon Yolanda, seule une maison du village y a survécu, car entièrement construite en parpaings. L’association a intégralement financé la construction de 52 maisons pour les habitants du quartier. Aujourd’hui celles-ci sont achevées, et durant l’année Kaloob a permis la construction de toilettes dans chaque logement.

Nous participerons à la construction d'un chemin en dur, de la rivière aux maisons. Le chemin traverse une rizière et se trouve très souvent inondé, posant des difficultés pour les villageois qui vont à l'école, au marché, travailler... La construction de ce chemin est aussi un moyen de reconnaissance sociale ; les villageois se rendent aux écoles et à leur lieu de travail avec les pieds boueux et sont stigmatisés comme venant d’un endroit pauvre.

• Objectif à court terme :donner accès à 52 ménages au réseau routier principal et aux services de transport.

• Objectif à long terme : améliorer l'hygiène, les moyens de subsistance et l'accès à l'éducation pour les 52 foyers de Sitio Anido.

Kaloob se charge du dossier technique et de commander les matériaux. Ces derniers seront financés avec notre aide et nous participerons aux travaux sur place.  En tant qu’animateurs bénévoles durant l’année et de notre volonté de faire rayonner le scoutisme à travers le monde, nous organiserons sur un week-end des animations scoutes pour les enfants du village.

À quoi va servir le financement ?


Nous avons financé plus de la moitié de notre budget à travers une série de petits travaux : baby-sitting durant un mariage, désherbage, ramassage d'olives, nettoyage de pierres pour la construction d'un mur, peinture, rangement de livres et nous avons participé au marché de Noël de Mazan et à la buvette du club de Tennis de Table de Carpentras.Toutes ces tâches nous ont permis de récolter plus de la moitié de notre budget prévisionnel que vous pouvez consulter ci-dessous.

Concrètement, les actions et travaux menés dans l’année nous permettent de financer nos transports, notre séjour sur place et le matériel utile aux actions d’animations proposées pour les jeunes locaux.
 
Mais pour bâtir le chemin et contribuer à l’amélioration du quotidien des habitants, nous comptons sur vous ! Pour nous aider à financer ce grand projet, il faut savoir que chaque don permettra de prolonger le chemin en dur. Par exemple, un don de 100 euros permettra de construire 50 mètres de chemin.

Ce chemin va améliorer la qualité de vie de nombreux Philippins.

Et si l'on récolte plus que nécessaire ?

Nous reversons cet argent supplémentaire à l'association Kaloob.
 
Participez-vous aussi à sa réussite !!!

Un grand merci à tous !!!

 

À propos du porteur de projet

Nous sommes cinq chefs et cheftaines du groupe Scouts et Guides de France de Carpentras : Mélanie et Marielle chez les louveteaux/jeannettes (enfants entre 8 et 11 ans), Aymrick, Lise et Manon chez les scouts/guides (jeunes entre 11 et 14 ans). Notre équipe s’appelle les Cheef’foumi. C’est un jeu de mot entre notre fonction scoute (« cheef » en anglais) et le fameux jeu « chifoumi » aussi appelé « Pierre - Feuille - Ciseaux ».

Lise, 20 ans : Responsable de la planification du projet.
Je suis en licence à la faculté des sciences de Montpellier et j'étudie la musique au conservatoire. J'ai découvert le scoutisme il y a un an en tant que chef pour les jeunes de 11/14 ans, je n'ai pas pu le vivre en tant que jeune.
Ce projet est pour moi l’occasion de mieux connaitre ce mouvement et de rencontrer les personnes qui le vive.  A travers ce projet j'ai la sensation d'apporter de l'aide où il y a besoin, de me sentir utile pour les autres.

 

Manon, 22 ans : Responsable communication interne et externe du projet
Je suis étudiante en Master 2 Monde du livre et Recherche, écriture et discours à l’université d’Aix en Provence. Je souhaiterai travailler dans une maison d’édition spécialisée dans la littérature jeunesse. Les weekends, je suis cheftaine chez les scouts/guides, la branche des 11-14 ans. Je suis scoute depuis que j’ai 9 ans. Après avoir traversé chacune des branches du scoutisme, j’ai ressenti le besoin de rendre tout ce que j’avais appris durant ces années de scoutisme. En étant bénévole, je tente de faire grandir des jeunes tout comme mes chefs et cheftaines l’ont fait auparavant pour moi. N’ayant pas eu l’occasion de mettre en œuvre un « expériment » compagnon (projet solidaire réalisé entre 18 et 20 ans dans le cadre de la pédagogie Scouts et Guides de France), j’ai toujours souhaité vivre un projet solidaire. Après avoir rencontré d’autres chef et cheftaines avec les mêmes envies et les mêmes projets, nous avons décidé de monter un projet solidaire.

Marielle, 25 ans : Responsable sanitaire.
Je suis préparatrice en pharmacie depuis 6 ans dans une officine. Cheftaine scoute au sein du groupe de Carpentras, je m'épanouie pleinement dans ma mission auprès de jeunes de 8 à 11 ans. Rentrée il y a tout juste un an et demi dans le scoutisme par hasard, j'ai pu découvrir ce mouvement qui correspond parfaitement à mes valeurs. Et quelle joie de pouvoir les transmettre à nos jeunes, qui nous le rendent bien !
L'idée de s'engager dans un projet solidaire est un rêve d'adolescente. Avoir la possibilité d'être utile à quelque chose et de mettre en actions mes conceptions de la solidarité, est quelque chose qui me tient vraiment à cœur. J'ai eu l'opportunité de rencontrer de belles personnes avec qui partager ce projet : à nous maintenant de réaliser au mieux cette mission. 

Mélanie, 30 ans : Trésorière et responsable mécénat et subventions.
Je travaille depuis cinq ans dans une entreprise de fabrication de cosmétiques en tant que chargée d’industrialisation. J’ai été Guide de 8 ans à 14 ans, puis cheftaine Louveteaux entre mes 16 ans et mes 18 ans. Suite à un besoin du groupe, je suis cheftaine chez les Louveteaux/Jeannettes depuis un an et demi. Quelle chouette expérience, les scouts ce sont des jeunes qui s’épanouissent, de belles rencontres, des moments de partage et une réelle convivialité.
Mon souhait de construire une mission solidaire à l’international est né durant mes années d’études lorsque j’étais bénévole au sein d'Ingénieur Sans Frontière, sans avoir l’occasion de partir réellement. C’est en parlant avec d’autres chefs du groupe ayant le même désir de projet que l’idée a murie. Après quelques discussions nous apprenions que c’était possible de partir en tant que chef, en projet « Jade » ! Pour moi, ce projet est la concrétisation d’une envie qui me trotte dans l’esprit depuis des années. Il me permettra de me rendre utile auprès de personnes défavorisées dans le but d’améliorer leur quotidien. Ce projet est aussi un moyen de s’enrichir d’une nouvelle culture et d’un autre mode de vie.

Aymrick, 26 ans : Responsable communication numérique et matériel.
Je travaille depuis quatre ans à l’entreprise Furygan où je contrôle le cuir qui sert à fabriquer des vestes de motard. Je suis scout depuis que j’ai 8 ans. Originaire de Nouméa, en Nouvelle-Calédonie, je me suis installé en métropole il y a quatre ans. J’ai intégré le groupe scout de Carpentras il y a deux ans où j’ai été chef louveteaux/jeannettes puis scouts/guides depuis septembre 2019. J’ai eu la chance de rencontrer d’autres cheftaines qui souhaitaient monter un projet solidaire. Après avoir échangé avec elles, nous avons créé notre groupe et nous avons cherché les domaines dans lesquels nous voulions apporter notre aide.

 

Share Suivez-nous