BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Projet Paul

ou l'épaule buissonnière, le nouveau spectacle de La Quincail' Compagnie

À propos du projet

Pour La Quincail' Compagnie, la poésie des mots et la poésie des choses sont un terrain de jeu, un matériau de prédilection, un point d'interrogation, un sens d'orientation, un ingrédient magique, une nappe souterraine autant qu'une source vive...

Le Projet Paul est la prochaine création de notre petite fabrique d'émotion.

Un spectacle poétique donc, fondé sur des textes de Claude Roy et des poèmes de Paul Éluard, rythmés par les couplets de la chanson de Georges Brassens « Les oiseaux de passage », d'après le poète Jean Richepin.

Un spectacle d'images, où les comédiens et les objets se disputent tous les sens des mots pour faire partager tous les mouvements d'une traversée sensible dans la vie et l’œuvre d'un jeune homme, étudiant, soldat, amoureux... Paul...

Il était une fois un poète, il était une fois la poésie dans tout...

La Quincail' Compagnie

est une compagnie professionnelle de spectacle basée à Poullaouën dans le Finistère, née dans une ancienne quincaillerie transformée en « maison pour artistes », La Quincaille.

Créée en 2004 par la comédienne Séverine Valomet et la costumière Sophie Hoarau, c'est un laboratoire joyeux de formes diverses, ponctuelles ou pérennes, du solo de caravane au spectacle de boites à chaussures, d'installations quincailles en brigades d'interventions poétiques...

Vous pouvez découvrir La Quincaille ici : http://www.lacaillequirit.net/

ainsi que l'univers de la compagnie en promenant votre souris sur les étagères du menu... tandis que le poste de radio vous mène à nos actualités, notamment aux infos et aux dates de notre spectacle La cité des 4000 souliers, présentement en tournée

 

Le Projet Paul ou l'épaule buissonnière,

avec toujours « les mots et les choses » pour leitmotiv, concocte un spectacle d'images et de figures, explorant les mille et une manières possibles et pas possibles de dire, de voir, de sentir, de croire, de mettre en vie la poésie.

Un énigmatique univers de mobiles et de véhicules, de roulettes et de manivelles, de voix et d'objets insolites se met en jeu, en joie, en lumière, en mouvement pour créer ce cabinet de curiosité au coeur battant.

Deux comédiens piétons, une voix off manipulatrice, deux mobiles géants, toutes sortes d'objets roulants plus ou moins identifiés, un petit peuple d'oranges et un petit peuple de lumières seront les compagnons de route des textes et des poèmes qui déroulent les tableaux d'une vie traversée par la guerre, l'amour, l'art, la poésie...

« On peut prendre la vie de beaucoup de façons :  
la prendre à la main, la prendre à rebrousse-pelage,  
la prendre ou la laisser, la prendre de force, la prendre au piège.  
Paul… inclinait plutôt à la prendre aux mots, comme on pêche au filet. »

Claude Roy  

Séverine Valomet et Julien Stéphan sont les camarades quincailles de jeu de cette création conçue et mise en scène par Sophie Hoarau.

Le scénographe Nicolas Guéniau et le plasticien Denis Colin en dessinent le décor mobile et les objets vivants, que Jean-Marc Le Minoux mettra en lumière.

Frédérique Mingant, de la compagnie 13-10ème en Ut, y pose son regard dramaturgique.

Pour en savoir plus sur notre équipe et sur la matière du projet, vous trouverez sur la page du

Projet Paul, ici même : http://www.lacaillequirit.net/actus/index.php?topic=141.msg141#msg141,

plus d'infos et de photos, le dossier artistique et le texte intégral du spectacle, un échantillon d'images qui nous inspirent, le calendrier de création, les partenaires du projet...

 

La première aura lieu le 24 novembre 2015 lors du festival de poésie Moi Les Mots à Landivisiau, en Finistère.

Les répétitions ont commencé cet hiver et se dérouleront au long d'une dizaine de résidences de création dans divers lieux de Bretagne. Le spectacle, soutenu par une douzaine de structures culturelles bretonnes, est d'ores et déjà assuré de jouer dix représentations sur sa saison de création.

Pour prendre des nouvelles des répétitions : http://www.lacaillequirit.net/actus/index.php?topic=148.0

 

Les recherches se poursuivent autour de la scénographie du spectacle, dont l'idée de mobilité est l'ingrédient de base.

Le décor est conçu à la fois comme un objet artistique en soi et une machinerie théâtrale autonome. Une première maquette de travail et des éléments préfigurés de ce décor ont été fabriqués pour de premières expérimentations en répétition. Les constructions peuvent commencer...

Pour en savoir plus : http://www.lacaillequirit.net/actus/index.php?topic=149.msg149#msg149

 

L'univers des surréalistes est un des prismes à travers lequel notre espace et notre matériel de jeu s'imaginent, et plus largement tous ces petits ou grands pas de côté poétiques, du plus émouvant au plus grinçant, dont l'histoire des arts est truffée.

 

« J’écoute attentivement, soigneusement.
S’ils fredonnent un chant, je fais attention de n’en point perdre l’air
« comme on perd ses billes, enfant ».
Vous qui lirez cela, défiez-vous de tout jugement.
Songez qu’ailleurs, tant d’hommes n’ont pas plus de sons
que les pièces de bronze dont on paie leur misère.
»

Paul Éluard

Paul Buissonnier  publie sur facebook ses humeurs, ses fétiches, ses alboums, ses rêveries, ses travaux... Rencontrez-le ! https://www.facebook.com/profile.php?id=100004948724640

A quoi va servir le financement ?

Cette collecte est importante pour compléter les financements que nous devons réunir pour mener à bien la création du Projet Paul.

La Quincail' Compagnie est soutenue par la Région Bretagne et le Conseil général du Finistère qui apportent la part subventionnée du budget de cette création. Cette part de subventions est limitée et strictement proportionnée à la part d'autofinancement que la compagnie doit apporter par ailleurs, à travers plusieurs sources : les partenaires du projet qui préachètent ou coproduisent le spectacle, les ventes de nos autres spectacles qui dégaggent un petit bénéfice à réinvestir, une part de fonds propres des membres de la compagnie... et vous peut-être avec Ulule !

Les différents postes de dépenses de ce budget concernent :

  • l'achat des matériaux de construction des éléments et des objets du décor
  • l'achat du matériel technique de lumière et de son
  • l'achat des éléments de costumes et des accessoires de jeu
  • la rémunération de l'équipe en création et des intervenants (photographe, vidéaste, chargée de diffusion...)
  • les frais de déplacement, de communication, d'administration...

Une collecte de 3700 € permettrait de boucler un budget minimum de travail dans des conditions correctes matériellement et humainement.

Et au-delà... c'est autant de possibilités offertes et ouvertes pour fabriquer le spectacle, allez... disons-le... le plus beau ! celui que nous désirons partager avec le public.

Alors si le coeur vous en dit, merci d'avance pour votre soutien !

À propos du porteur de projet

Le générique du Projet Paul :

Conception, mise en scène et voix off : Sophie Hoarau

Interprétation : Séverine Valomet et Julien Stéphan

Scénographie : Nicolas Guéniau

Création plastique et construction : Denis Colin

Création lumière : Jean-Marc Le Minoux

Regard dramaturgique : Frédérique Mingant

Création du visuel étoilé : Ermel Vialet

Photographie : Éric Legret

Diffusion : Margaux Philippe

Administration : Diptique

Production : La Quincail' Compagnie, Séverine Valomet et Sophie Hoarau

Avec le soutien de l'équipe associative précieuse de La Quincaille ! Et l'œil inventif des artistes qui y circulent ! Et l'aide espérée des futurs généreux donateurs et donatrices Ulule...

Partenaires : La Quincaille de Poullaouën, L'Espace Glenmor de Carhaix, Le Plancher Scène du Kreiz Breizh, La  Maison du Théâtre de Brest, le service culturel de Landivisiau, L'Arthémuse de Briec, L'Armorica de Plouguerneau, le L.A.C. de Loctudy, L'Ulamir Aulne, la plateforme artistique Au Bout Du Plongeoir et le théâtre de La Paillette à Rennes. Le Projet Paul est soutenu par La Région Bretagne et le Conseil général du Finistère.

 

Sans oublier les mots et les choses qui « se tournent autour et s'aimantent impunément ».

C'est parce qu'elle est née sur les fins de stock d'une ancienne quincaillerie de village, un véritable bazar au trésor transformé en « maison pour artistes », que La Quincail' Compagnie est tellement sensible à la poésie des choses en tout genre. Ou vive versa...

Pour découvrir son univers, entrez dans le site de La Quincaille : http://www.lacaillequirit.net/ ; les pages de La Quincail' Compagnie sont sur les étagères et les abats-jours en haut à droite, la radio vous donne les actualités...

La cité des 4000 souliers, dernier spectacle de la compagnie, joue régulièrement en Bretagne (et bientôt ailleurs...), les dates se trouvent ici : http://www.lacaillequirit.net/actus/index.php?topic=126.0 si vous souhaitez le voir.

 

Alors bon, la poésie... c’est son truc (on l'saura !) à La Quincail’ Compagnie depuis le berceau. Parce que ainsi que l’art, sous toutes ses formes, elle ne nous permet pas, comme on le dit souvent, de nous extraire de la réalité mais de l’enrichir, de la rendre plus sensible dans tous ses possibles. C'est cette « augmentation » de notre quotidien, dont parle si bien le poète Jean-Pierre Siméon, que nous voulons partager à travers nos spectacles.

Bienvenue dans la poésie quincaille !

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet