BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Projet E-EOLE

E-Eole vers le futur

À propos du projet

  • Envie de voyager dans le passé de l’aviation française avec nous ?

 Alors aidez-nous à faire voler l’Eole de Clément Ader, avec un moteur électrique !

L'Eole90,

une réplique de l'Eole, retrouvée à l'état d'épave en 2006 est actuellement en cours de restauration par une équipe d'étudiants du Département de Génie Mécanique et Productique de l'IUT Paul Sabatier.

Notre but : refaire voler ce bijou de l'aviation française. Pour cela nous avons besoin de votre soutien pour arriver au bout de notre aventure. Des entreprises ont déjà répondu présentes mais nous souhaitons ouvrir notre projet à un public plus large, passioné d'aviation.

  • Description du projet :

Clément Ader est un ingénieur toulousain considéré comme le pionnier de l’aviation moderne française. En 1890, il construit un appareil, l’Eole, dont la voilure est inspirée d’ailes de chauve-souris et motorisée par un moteur à vapeur. Il lui donne dans son brevet le nom « Avion » (Appareil ailé pour la navigation aérienne).

Le 9 octobre 1890, il arrive à faire s'élever sa machine d'une vingtaine de centimètres et sur une distance de 49 m. Il aurait été le premier à faire décoller un engin motorisé autonome « plus lourd que l'air », malheureusement le manque de preuves à l’époque ne permet pas à son exploit d'être reconnu contrairement à la tentative des américains, les frères Wright.

En 1892, Clément passe une convention avec l’Armée pour la construction d’Avion 2 puis de l’Avion 3 dont la construction est achevée en 1897. Hélas, lors d’un vol d’essai, l’Avion 3 est endommagé suite à une embardée. Clément Ader décide alors de mettre fin à ses essais et détruit l’Eole qu’il avait financé sur ses propres fonds.

 

 

  • L’Eole 90 et l'Ecole Centrale de Paris :

Cent ans après son premier vol, l’Eole renait grâce à 4 élèves de l’Ecole Centrale. Sa structure est réalisée en aluminium puis entoilée. En Juin 1990, l'Eole 90, équipée d'un moteur thermique de 60 chevaux s’élève dans les airs pilotée par Patrick Baudry.

 

  • Et maintenant ?

La réplique laissée à l’abandon était condamnée à sombrer dans l'oubli au fond du parc de la demeure de Clément Ader à Muret (sa ville natale située en région toulousaine).

Mais en 2006, l’association Breguet XIV; des passionnés d’aéronautique, réussit en à retrouver la trace et la récupère, afin de la sauvegarder.

En 2015, elle nous est alors confiée, afin que nous la remettions en état et la fassions décoller à nouveau, cette fois-ci équipée d’un moteur électrique.

 

 

En effet, au vu de la situation écologique actuelle, l’avion électrique est une solution de plus en plus envisagée pour l’avenir, pourquoi alors ne pas marier le premier aéronef avec la technologie de nos futurs avions ?

Grâce au soutien que nous apporte le groupe Airbus, nous allons pouvoir propulser notre Eole avec le moteur de l’E-fan, un avion expérimental d'Airbus qui a déjà traversé la Manche.

Nous avons ainsi décidé de renommer l’Eole en Projet E-Eole.

  • Nos objectifs

Nous, les étudiants de l’IUT GMP TA de Toulouse, voulons redonner ses lettres de noblesse à un élément du patrimoine aéronautique souvent oublié. Il s'agit de

- Réussir à combiner une technologie de pointe comme le moteur de l’E-fan avec un monument de l’aviation.

- Bien sûr en temps qu’étudiant, apprendre, en toute humilité, sur un aéronef qui sort de l'ordinaire.

- Réussir à le faire voler à horizon 2018

- Exposer cet E-EOLE terminé, dans un musée consacré à l'aéronautique, en hommage à l’Eole de Clément Ader.

Cet avion pourra aussi être présenté lors de salons consacrés à l'aviation.

  • Expositions :

Après avoir été récupérée par Breguet XIV, la réplique de l’Eole fut partiellement restaurée afin de pouvoir être exposée comme par exemple en 2015, lors d'une étape du tour de France à Muret.

L'Eole a ainsi eu droit à cette occasion à un article dans la dépêche du midi, dont voici le lien :

http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/23/2148151-defi-pour-l-eole-un-moteur-electrique.html

De plus, nous étions présents cette année au meeting aérien des Etoiles et des Ailes, à Francazal, près de Toulouse, du 24 au 25 septembre 2016. Meeting durant lequel nous avons pu exposer la réplique de l'E-Eole aux regards des visiteurs, et expliquer notre projet.

A quoi va servir le financement ?

L'Eole 90 a été retrouvée à l'état d'épave, seul le squelette de l’avion était encore en partie utilisable. L’année scolaire de 2015-2016 nous a permis de restaurer en grande partie l’Eole. Nous entrons maintenant dans la phase finale de sa conception.

Pour financer notre projet nous avons plusieurs entreprises sponsors qui nous ont déjà apportés un soutien financier considérable, qui va permettre de réduire l’objectif final fixé sur ULULE.

Nous avons également reçu des récompenses, dans des concours comme celui de l'AMOPA.

Cet Ulule est pour nous un moyen d’obtenir des fonds de manière différente que par le passé, à savoir ne pas seulement se baser sur des entreprises, mais aussi sur des particuliers, peut-être comme vous, si vous décidez de nous apporter votre aide dans cette aventure.

  • Si jamais l’objectif est dépassé, que va-t-il se passer ?

Le budget que nous nous sommes fixés est vraiment le budget le plus juste que nous avons calculé, si jamais nous avons plus que prévu, nous pourrons améliorer encore notre E-Eole et perfectionner certains détails notamment visuels pour l'exposition.

De plus nous voulons exposer notre E-EOLE tel l’œuvre d’art mécanique et aéronautique qu'elle est. Cet apport financier nous permettrait de participer à encore plus d’évènements que prévu !

  • Si l’objectif n’est pas atteint ?

On préfère ne pas y penser ! Car cela impliquera que notre projet prendra un sérieux coup dans l’aile, et donc du retard pour être abouti, le temps de réunir les fonds nécessaires. Si jamais nous nous retrouvons dans le cas de figure suivant, vous serez totalement remboursés si jamais vous nous avez tout de même soutenu.

  • Qui sommes-nous ? :

L’association Breguet XIV :

Présidée par Sébastien Poncin, Breguet XIV regroupe des passionnés d’aéronautique. En effet, cette association a réussi à construire entièrement une réplique d’un Breguet XIV, avion historique de la première guerre mondiale et de l’Aéropostale.

Breguet XIV est à l’origine du projet E-Eole. Effectivement, en 2006, elle a restauré l’aspect de l’Eole 90 retrouvé au château de Ribonnet. Mais pour le remettre en état de vol, cette assocaition a décidé de confier l’Eole au département Génie Mécanique et Productique de l’IUT de Toulouse.

  • Les étudiants de l’IUT Génie Mécanique et Productique de Toulouse :

Ce projet fait partie de notre cursus scolaire et s’inscrit dans la validation de notre seconde année au sein de l’IUT. Nous avons tous choisi ce projet car, il était pour nous la chance de travailler sur un monument aéronautique en toute humilité; ainsi que d’avoir la possibilité de travailler sur des technologies innovantes, tel que le moteur de l’E-fan ou l’utilisation de matériaux composites.

 

1ère équipe d'étudiants à avoir travaillé sur l'E-Eole en 2015-2016 accompagnée des professeurs:

2e équipe (et actuelle) d'étudiants à travailler sur le projet depuis mars dernier jusqu'au décollage de l'E-Eole:

Pour réaliser ce projet nous avons décidé de séparer notre groupe en plusieurs sous-groupes chacun chargés de réaliser des tâches bien précises, et de venir rendre compte au groupe de tête, celui de gestion et de communication.

 

-MAQUETTE NUMERIQUE :

Afin d’analyser la structure de  l’E-Eole et de pouvoir réaliser des plans fonctionnels, 3 étudiants ont développé une maquette numérique en 3D. Pour ce faire, chaque pièce de l’avion a été modélisée.

  • Où sommes nous ? :

Notre IUT se  situe au 133C Avenue de Rangueil, 31077 Toulouse.

Pour réaliser notre projet, notre établissement a mis à notre disposition le « hall composite » qui est un grand hangar au centre de notre IUT, pour stocker l’E-Eole, tout l’équipement nécessaire à sa remise en état, le savoir-faire et l'expérience de nos professeurs, ainsi que l’accès à l’ensemble du parc machine (imprimante 3D, tour, perceuses à colonne, fraiseuses, découpe laser.....) de notre IUT pour la réalisation des pièces nécessaires.

 

 

À propos du porteur de projet

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet