BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Projet Beyomb

Réduire la malnutrition à Salemata, département du Sénégal

À propos du projet

Le saviez-vous ? Aujourd’hui 1 enfant sur 5 souffre encore de malnutrition au Sénégal. C’est beaucoup trop compte tenu de notre situation alimentaire ici en France ou encore dans d’autres pays. Mais comment nourrir ces enfants lorsque le salaire moyen des agriculteurs sénégalais est de 106 € par mois ? 

Notre projet Beyomb a pour objectif de lutter contre la malnutrition des enfants et des femmes enceintes à Salemata au Sénégal.  Pour ce faire, depuis 2014, Beyomb ré-implante  progressivement la culture du soja. Les récoltes sont utilisées pour confectionner de la farine nutritive appelée Bamisa à base de ce soja. D’ici 3 ans, nous souhaitons que le projet soit autonome et géré directement par les acteurs sénégalais

Pourquoi Salemata ?

Notre action contre la malnutrition se concentre dans cette région du sud-ouest qui est la plus touchée et la moins prise en charge par l’Etat et autres organismes.

Beyomb 2019-2020

Le projet évolue tout autant que ses enjeux et c’est pour cela que chaque année, Beyomb fait face à de nouveaux défis tout en poursuivant le même but. Notre objectif principal reste l’augmentation de la production de soja pour permettre un rendement suffisant de farine Bamisa.

Les objectifs de notre équipe seront :

  • Trouver davantage de partenaires locaux/ associatifs durables pour acheter les farines
  • Empowerment* des acteurs locaux au travers de formations/ sensibilisations 
  • Mise en place d’un suivi, de réunions plus régulières pour amener les différents acteurs de la chaîne à communiquer d’avantage et optimiser les décisions

Vous trouverez à travers ce schéma une illustration du cercle vertueux des actions de Beyomb à Salemata.

Nos principaux contacts : 

Pour mener à bien ce projet, nous sommes en contact permanent avec les habitants du département de Salemata, en particulier avec Boubacar DIALLO, le président de l'AJAS (Association des Jeunes Agriculteurs de Salemata).

Mais aussi Dieynabou Sadou Diallo, qui est la présidente de l’AVEC, le groupement de femmes de Salémata.

En France, nous travaillons avec le Docteur François Laurent, président et fondateur de l'Association de Promotion du projet Bamisa et ancien Médecin en Afrique. Il a créé la recette Bamisa.


*L'empowerment est le processus par lequel un individu, une communauté, une association, etc. prend le contrôle des événements qui le ou la concerne .

À quoi va servir le financement ?

Les fonds récoltés serviront à financer l’achat d’une nouvelle terre agricole par l’AJAS à Salemata. Cette terre se situe à côté d'une rivière, élément important pour la pérennité du projet. En effet, l’eau se fait de plus en plus rare, cette année, il n’est tombé que très peu d'eau et le soja en est largement dépendant pour sa croissance. Il est donc primordiale de disposer d’un point d’accès privilégié. 

Ce financement servira aussi à l’achat de graines ainsi qu’à la formation de nouveaux agriculteurs, dans notre objectif d'expansion du projet aux villages avoisinants. 

Enfin, il nous permettra une fois sur place d’aller à la rencontre de multiples acteurs locaux afin de consolider nos liens et penser la suite du projet. L'immersion est ici primordiale car elle nous permettra de mettre en place les futurs ajustements afin de réduire efficacement la malnutrition à Salemata.

À propos du porteur de projet

Notre équipe est composée de quatre étudiants de Neoma business school Rouen. Pour nous, rejoindre le projet Beyomb était important de par son ampleur et les valeurs qu’il défend. Nous sommes intimement convaincus du rôle que nous avons à jouer au sein de ce projet. Pour cela, nous mettrons tout en oeuvre pour permettre au projet de grandir et de se pérenniser

Share Suivez-nous