Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

#ProCannabisTeam à l'ONU • Mission 2016

Délégation #ProCannabisTeam à la 59ème session de la Commission des Stupéfiants des Nations Unies • • • COLLECTE RÉUSSIE, MERCI À TOU.TE.S !

  • 55ans-55jours-55euros • Aller là-bas pour faire bouger les choses ici.

    Il y a 55 ans, en 1961, la Convention unique sur les stupéfiants était adoptée, à New-York, marquant le début d'une bien sombre ère de carcan prohibitionniste sur tout le globe (plus d'infos ici).

    Dans 55 jours, se tiendra l'UNGASS, session extraordinaire de l'Assemblée Générale des Nations Unies sur le "problème mondiale des drogues"

    Et environ 55 euros par jour jusqu'au 6 mars, c'est ce qu'il faut que l'on réussisse à trouver pour qu'une voix citoyenne concernée et consternée - aussi fluette soit-elle dans le gran raoût des Nations Unies - se fasse entendre dans ce moment crucial.

    ---

    On vous tient informés : Ces derniers jours, nous avons finalisé le contenu d'un texte de plaidoyer et de présentation du modèle de CSC sur lequel nous travaillons depuis plusieurs mois. La brochure réalisée sur la base de ce texte est destinée à être lancée et difusée en plusieurs langues lors de la Commission des stupéfiants, puis également diffusée à l'UNGASS. En exclusivité, nous vous joignons (ci-contre) la couverture de cette brochure, portée par plusieurs associations françaises et espagnoles, et co-signée par des contributeurs du monde entier.

    ---

    A Vienne, où se réunit tous les ans la Commission des stupéfiants des Nations Unies, la #ProCannabisTeam a eu l'opportunité de discuter franchement et ouvertement avec les représentants de la MILD&CA (dont sa présidente, Danière Jourdain-Menninger) ou encore des départements du Ministère des Affaires Étrangères chargés des questions de drogues à l'international. À ce jour jamais, en France, nous n'avons pu obtenir de telles opportunités de rencontre. Si nous avons la chance d'échanger avec la MILD&CA, c'est toujours "à l'arrache", en peu de temps, à l'occasion d'un tour de questions lors d'une conférence, ou en marge de tel ou tel évènements.

    Cependant, c'est à la base de notre démarche que de chercher à dialoguer et à convaincre les autorités du bienfondé de notre démarche, et des avantages politiques, sociaux et sanitaires qu'elles pourraient tirer d'une mise à jour des politiques relatives au cannabis. Et se rendre à Vienne, en plus des activités liées aux politiques internationales, permet aussi une occasion rare de faire le point sur les affaires nationales, avec les autorités aussi bien que les associations concernées. S'il faut aller en Autriche pour faire changer les choses en France sur la question du cannabis, nous le ferons !

    A 55 jours de l'UNGASS, à 20 jours du début de la Commission des stupéfiants, et à 13 de la fin de notre collecte, nous avons plus que jamais besoin de vous pour faire bouger les politiques françaises et internationales en matière de cannabis !

    Merci pour votre soutien à ce financement participatif et à nos activités,

    Merci pour le relai de la collecte,

    à très vite,

    #ProCannabisTeam

    En français : http://www.ulule.com/procannabisteam2016

    En angais : http://fr.ulule.com/procannabisteam2016

  • #ProCannabisTeam • Piqûres de rappel d'histoire politique internationale des drogues.

    Cher.e.s soutiens, bonjour !

    Nous sommes à deux semaines de la fin de la collecte, et il reste un peu plus de 500 € à récolter !

    Encore merci à vous d'avoir soutenu, et n'oubliez pas que vous pouvez partager sur les réseaux sociaux (avec en particulier l'image ci-contre) aussi bien que dans vos réseaux sociaux hors-web : en famille, à la pause café, lors d'un repas trop ennuyaux, avec vos ami.e.s, etc.

    INFO : Vous pouvez désormais aussi faire tourner à vos connaissances anglophones avec cette version english de la page de la collecte : www.ulule.com/procannabisteam2016 (et la version FR est toujours dispo sur fr.ulule.com/procannabisteam2016)

    Aujourd'hui, nous voulions vous faire quelques piqûres de rappel, en bref, sur l'histoire de la construction — assez foireuse, avouons-le — du système international de contrôle des drogues, en analysant particulièrement la place de la science, d'une certaine vision de la science, comme caution scientifique de ce système prohibitionniste, quasiment en tous points contraire aux libertés fondamentales garanties par les traités internationaux sur les droits humains.

    C'est la première édition des Cahiers Thématiques du think-tank FAAAT, une structure pensée pour venir en appui au mouvement social pour la réforme des politiques des drogues, en fournissant des outils pratiques et conceptuels pour aider à structurer et enrichir le débat.

    C'est une bonne drogue, que la science ;

    mais nulle drogue n'est assez forte pour

    se préserver sans altération et corruption,

    selon le vice du vase qui l'estuye

    Montaigne, Essais (livre I)     

    En avril 2016, les Nations unies se réunissent en Assemblée générale extraordinaire (UNGASS) pour faire le point sur leur stratégie quant aux stupéfiants. La dernière fois qu’une telle rencontre avait eu lieu, en 1998, il avait été planifié une éradication totale des drogues en une décennie.

    Au IIIème millénaire, une centaine de nouvelles molécules apparaissent chaque année. Les utilisations médicinales des trois “stups” originels (coca, pavot, chanvre) se généralisent sous l’impulsion des nouvelles données scientifiques. L’usage récréatif en occident, avec le temps, a dépassé le phénomène culturel-générationnel pour faire tradition.

    Face à cela, le système international de contrôle des stupéfiants, qui n’a réussi qu’à provoquer les effets opposés à ses finalités et ne s’est pas mis à jour, est plus qu’à bout de souffle.

    Ce premier document de la série des Cahiers Thématiques offre un début de pistes de compréhension.

    Sommaire :

    • Aux origines de la prohibition : morale puritaine et opportunisme géopolitique
    •  Dans le lointain, un comité Théodule comme caution scientifique.
      • “Il s’agit là de promesses nouvelles et sérieuses qui seront difficiles à tenir”
    • Vers la fin de l’obscurantisme : nouveau paradigme en gestation.
      • Fortes contraintes légales, environnement de peur, politiques brutales envers les usagers
      • Dissiper le brouillard.

    Télécharger le Cahier Thématique n°1 : www.faaat.net/publications/cahier-thematique-1

    À très bientôt !

    Et n'oubliez pas de partager la photo et le lien de la collecte :

    fr.ulule.com/procannabisteam2016

  • Faisons du buzz : une image pour faire tourner votre soutien !

    Parlez-en autour de vous, sur les réseaux sociaux avec cette image et le hashtag #ProCannabisTeam

    Retrouvez nous aussi sur twitter à @ProCannabisTeam et sur facebook pour partager nos infos, les appels au financement, et pour suivre le déroulé des évènements et de notre action à Vienne !

    A très vite !

    Farid & Kenzi.

  • Retour sur la CND2015 : la construction d'une résolution.

    Cette news est réservée aux contributeurs du projet.

  • #ProCannabisTeam • La collecte continue • Historique du NYNGOC

    Bonjour à tou.te.s !

    En 10 jours, la collecte de la #ProCannabisTeam pour la 59ème session de la Commission des Stupéfiants de l'ONU a récolté près de 30 % de la somme nécessaire à la réussite de ce crowdfunding.

    Un grand merci à nos soutiens !

    Continuons à diffuser l'information autour de nous pour que le palier puisse être atteint !

    * * *

    Aujourd'hui, nous en profitons pour vous faire un petit historique du NYNGOC, le comité des ONG de New-York sur les drogues., auquel l'association Chanvre & Libertés-NORML France est membre depuis 2014.

    Créé en 1984, le NYNGOC participe depuis très longtemps aux rencontres de haut niveau politique consacrées aux drogues, notamment lors de l’UNGASS sur les drogues de 1998 et plus tard de l’initiative « Beyond 2008 » visant à commencer à réflechir aux suites à donner à dix années (1998-2008) de politiques éradicationnistes en matière de stupéfiants. Il s'est réactivé il y a peu dans le but d’assurer une participation active des ONG lors de l’UNGASS sur les drogues de 2016. Le NYNGOC opère sous la direction de la Conférence des ONG en Relation Consultative avec les Nations Unies (CoNGO).

    Composé d’ONG spécialisées dans le secteur médical, des droits humains, de la santé publique, du traitement et de la prévention, du développement ou encore de la justice et du droit pénal, le Comité constitue une opportunité importante pour impliquer largement les organisations de la société civile dans le processus politique conduisant à l’UNGASS. Bien qu’à portée mondiale, le processus d’adhésion est particulièrement préconisé pour les organisations basées ou œuvrant sur le continent américain.

    Le NYNGOC vise à soutenir les organisations de la société civile qui souhaitent participer au processus de révision des politiques et des pratiques internationales en matière de drogue au sein du système des Nations Unies, en facilitant l’échange d’informations entre les organisations de la société civile et les agences onusiennes, les Etats membres et toute autre institution onusienne importante.

    Le NYNGOC collabore activement avec les autres ONG, mais aussi avec son alter-ego, le VNGOC (Comité des ONG de Vienne) un peu moins marqué par les valeurs progressistes, ou encore avec l’Alliance des ONG sur la Prévention des Crimes et la Justice Pénale. A l'occasion de l'UNGASS, les deux comités NYNGOC et VNGOC ont créé un organe commun, la Civil Society Task Force (CSTF), qui est censé être l'interlocuteur privilégié des États et de l'administration ONUsienne d'un côté, et les ONG de l'autre, tout au long de la phase préparatoire et de l'UNGASS elle-même. Nous reviendrons sur cette CSTF dans une prochaine news.

    Pour plus d’informations sur ce comité, vous pouvez visiter le site internet : www.nyngoc.org

    Bureau du NYNGOC en 2016 :

    * * *

    N'oubliez pas de donner un coup de main à la collecte en partageant le lien : fr.ulule.com/procannabisteam2016