BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Un livre pour sensibiliser les enfants

à une plante qui prévient et soigne la malaria

À propos du projet

MERCI à tous ceux qui ont déjà contribué!!!

Objectif atteint : 2500€ pour 2500 livres

On continue :) car chaque euro en plus permettra à une famille supplémentaire d'être sensibilisée au projet!

La plante:

Il existe une plante qui permet de prévenir et guérir la malaria!  C'est l'Artemisia annua.

Les Chinois l'utilisent depuis 2000 ans.

Efficace, naturelle et peu couteuse...cette solution locale permet à l'Afrique de répondre à un probème majeur: la malaria tue encore un enfant toutes les deux minutes!

Vous voulez en savoir plus?  Retrouvez toutes les informations sur nos jardins scolaires en Afrique dans lesquelles nous introduisons la plante : https://iday.org/education-sante-jardins-cantines-scolaires/

 

À quoi va servir le financement ?

Le but de cette campagne?

Afin de sensibiliser les enfants et leur famille à la plante, IDAY a demandé à un auteur-illustrateur camerounais, Vincent Nomo, de créer un livre pour enfant qui sera édité au Cameroun par la maison d'édition Akoma Mba.

Après 6 mois de recherches et de rencontres avec des scientifiques et des utilisateurs de la plante, "Yanou a le palu" a vu le jour.

Adressé aux enfants mais aussi aux enseignants et aux parents, ce livre aborde différents sujets :

  • l'importance du diagnostique par le centre de santé (est-ce bien un paludisme dont souffre la personne?)
  • comprendre à quoi sert la plante, quelles sont ses vertus
  • comment la faire pousser
  • comment l'utiliser et à quelle dose

Avec l'aide de praticiens et de conseillers scientifiques dont le Dr Rosine Chougouo, spécialiste de l'Artemisia et chercheuse à l'Université des Montagnes à Yaoundé, Vincent Nomo a également réalisé un feuillet pédagogique qui reprend tout ce qui est à connaitre sur la plante.

Où sera distribué le livre?

D'abord au Cameroun dans le cadre d'un projet de jardin scolaire en cours et ensuite, au Sénégal, en Guinée, au Bénin, au Togo, au Burkina Faso, en Côte d'Ivoire, en RDC et au Burundi.

1 livre = 1 euro = 1 famille sensibilisée 

TOUS ENSEMBLE, nous pouvons rendre cette solution naturelle, efficace et peu coûteuse accessible aux populations les plus démunies...la malaria tue 1000 enfants par jour et une solution existe....MERCI d'être avec nous!

À propos du porteur de projet

IDAY est un réseau d'ONG et d'associations africaines dont les projets visent à améliorer la qualité de l'éducation dans leur pays.  Le réseau rassemble des acteurs locaux de 22 pays d'Afrique qui accompagnent la jeunesse africaine dans  le développement de son continent.  Le dialogue avec les autorités est au centre du travail d'IDAY afin que celles-ci, premières responsables des droits fondamentaux de leurs citoyens, s'engagent à les respecter et multiplient à large échelle les projets ingénieux mis en place par leur société civile. 

Dans le cadre de ce livre, IDAY-Cameroun a demandé audiance auprès du Ministre de l'Education (au centre de la photo) pour que les impressions suivantes du livre soient prises en charge par les autorités du pays.  A la suite de l'audiance, le Ministre a mandaté l'inspecteur général de la Pédagogie et le Directeur de l'enseignement primaire au Cameroun pour que la diffusion du livre se fasse dans les autres écoles au Cameroun.   Vous avez vu?  Le Ministre tient "Yanou a le palu" en main!!!  Ceci illustre bien le travail du réseau IDAY: une action de la société civile menée plus loin par les autorités...bravo à IDAY-Cameroun.

Enseignants sans Frontières Belgique était présents dans le cadre de leur soutien au projet de jardins scolaires: ils engagent les professeurs camerounais à utiliser le jardin scolaire dans leurs cours afin de rendre la pédagogie pratique et vivante.

Côté scientifique: de très nombreuses recherches en laboratoire (in vitro) ont démontré l’efficacité de l’Artemisia annua, mais elles doivent encore être conduites sur des gens (in vivo) selon les normes strictes de l’Organisation Mondiale de la Santé, organisme qui protège notre santé. Etant donné que l’usage d’une plante ne peut pas être breveté, l’investissement financier dans ce type de recherche n’intéresse pas les firmes pharmaceutiques ou autres entreprises. IDAY sollicite donc la bienveillance de philanthropes ou institutions de défense des droits de l’homme. Entre temps, en accord avec l'OMS, la plante peut être consommée individuellement, mais pas commercialisée à large échelle.

Un tout grand merci à Marie Wabbes qui a été à l'initiative de ce projet!

Des photos de quelques membres du réseau IDAY : tous ont développé un projet visant à améliorer la qualité de l'éducation dans leur pays.

Voilà pour qui nous travaillons.  Une meilleure éducation passe par une meilleure santé.  Le paludisme est une grosse source d'absentéisme...aidez-nous à faire connaitre cette plante auprès des populations les plus vulnérables.

ZERO PALU POUR YANOU ET SES COPAINS !

Share Suivez-nous