BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Un projet pour la ville, s’engager pour les Marseillais

Pour Marseille 2014

À propos du projet

Nous avons, avec des citoyens, des acteurs associatifs, des responsables politiques, des universitaires qui ont comme point commun l’amour de Marseille, décidé de nous réunir et de travailler à l’élaboration d’un projet pour la ville où les politiques s’engageraient pour les Marseillais.

Aujourd’hui, nous souhaitons présenter les piliers de notre réflexion et ouvrir le débat en direction des MarseillaisDepuis maintenant trop longtemps, Marseille est associé à des faits divers : règlements de compte, affaires politico-judiciaires, clientélisme politique, crèches clandestines… L’image de notre ville doit changer.

Ce projet, au travers de propositions concrètes, doit permettre proposer un dessein plus ambitieux pour notre ville.

Je vous invite à participer à la pose de la première pierre d‘un projet pour Marseille en finançant cette première soirée du 8 avril 2013 au Palais de Congrès à Marseille.

Cette soirée est avant tout :

  • Participative : il s’agit de mettre en débat notre projet pour les Marseillais, de lancer une dynamique et de mettre au cœur des primaires à gauche les idées et les volontés des Marseillais
  • Transparente :Pour Marseille 2014 est une association de financement dont les comptes sont validés chaque année par deux commissaires aux comptes. Les financeurs sont des Marseillaises et des Marseillais ; il est interdit aux entreprises ou aux associations de nous financer. Dans la continuité de cette démarche, nous utilisons le crowdfunding pour réaliser nos évènements
  • Innovante : je suis le premier homme politique à faire appel sur Internet aux citoyens pour financer un événement.

Le 8 avril 2013, nous présenterons 7 piliers pour un projet que nous souhaitons mettre en débat et confronter aux citoyens. C'est pourquoi, le 8 avril 2013, nous souhaitons inviter un maximum de Marseillaises et Marseillais dans un lieu incontournable de la ville.

A quoi va servir le financement ?

Une somme totale de 5665 euros qui se décompose ainsi :

  • 5245 euros : pour la location du Palais des Congrès de la ville de Marseille.
  • 420 euros : qui correspondent aux 8 % de frais liés à Ulule : Ulule perçoit une commission de 5 % sur les sommes récoltées, uniquement si le projet est financé, à laquelle il faut ajouter 3 % de frais transactionnels. Soit 8% TTC au total)

Cette somme couvre intégralement les frais de location de cette fameuse salle au cœur de Marseille. La logistique humaine sera assurée par l’ensemble de nos équipes militantes.

Les sommes qui n'auraient pas été dépensées serviraient le cas échéant au financement de la seconde rencontre prévue à l'occasion du rendu du projet définitif, issu des débats et des idées des Marseillaises et des Marseillais.

À propos du porteur de projet

Député et Maire du centre ville de Marseille, Patrick Mennucci  est un acteur incontournable de la vie politique marseillaise. À l’origine de la création des primaires citoyennes au sein du Parti socialiste, il met toute son énergie au service des Marseillaises et des Marseillais.

Patrick s’engage très jeune dans la vie politique aux côtés des socialistes. Il est élu marseillais aux côtés de Gaston Defferre pour la première fois en 1983. Sa connaissance des dossiers marseillais se retrouve dans ses interventions de Président du groupe socialiste à la mairie de Marseille qu'il exerce jusqu'en janvier 2013.

Depuis 2003, il est membre de la direction du Parti socialiste et actuellement Secrétaire National aux Fédérations.

Dès 2006, il est Directeur adjoint de campagne de la candidate socialiste à la présidentielle de 2007, Ségolène Royal. Il a publié en novembre 2007 chez Albin Michel Ma candidate un livre qui raconte de l'intérieur la campagne présidentielle de Ségolène Royal. Cet ouvrage est coécrit avec le journaliste Frédéric-Joël Guilledoux.

Il confirme son ancrage dans l’hyper-centre marseillais en se présentant aux législatives 2007 comme candidat PS, avec le soutien du PRG et du MRC, aux législatives dans la 3e circonscription des Bouches-du-Rhône (1e 2e et 7e arrdts.), qu’il manque de 248 voix.

Aux élections municipales de 2008, dont il a dirigé la campagne, il est élu Maire du 1er secteur de Marseille (1er et 7e arrondissements) détenu précédemment par l’UMP, Jean Roatta et continue de présider le Groupe municipal d’Opposition face à Jean Claude Gaudin.

En 2010, il dirige une nouvelle campagne victorieuse qui réélit Michel Vauzelle, Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. En 2011, il s’engage aux côtés de François Hollande dans le cadre la première Primaire Citoyenne.

En 2012, il est investi par le PS dans la 4e circonscription  des Bouches-du-Rhône, pour les élections législatives de juin 2012, et la remporte au second tour avec 70,51 % des suffrages, face à son adversaire FN Marie-Claude Aucouturier (29,49 %).

Très engagé dans le développement de Marseille, il défend activement la création d’une métropole afin de relancer un développement économique durable, demande la création de bassin d’emploi et de transports efficaces et travaille au retour de l’autorité dans cette ville avec une vrai gestion urbaine de proximité.

Il est d'ailleurs en avril 2007 le premier à avoir proposé l'extension de la Communauté urbaine de Marseille vers l'ouest de l'étang de Berre, pour fusionner avec le SAN Ouest Provence et récupérer la taxe professionnelle générée par la zone industrialo-portuaire, située sur le territoire de la commune de Fos-sur-Mer.