BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Populaires

Et si, grâce à vous, un CD original voyait le jour ?

À propos du projet

Grâce à vous, ce projet de disque se concrétise aujourd'hui-même. Le disque "Populaires" d'Amel Brahim-Djelloul et Nicolas Jouve est une réalité disponible dans les bacs (label Eloquentia)

Merci mille fois à chacun de vous d'avoir permis cela.

 

 

Soutenez la création du nouveau CD d'Amel Brahim-Djelloul et Nicolas Jouve...Sans vous, rien ne pourra se faire !

Après « les 1001 nuits » (enregistrement aux multiples récompenses dont le ffff de Télérama), et « Amel chante la Méditerranée », Amel Brahim-Djelloul, qui a enchanté ces dernières saisons les scènes de l'Opéra de Paris, du Théâtre du Châtelet, du Théâtre des Champs-Elysées, de l'Opéra de Bordeaux ... poursuit son parcours personnel et original, jamais très éloigné des musiques populaires, ou de ses origines méditerranéennes, avec son complice pianiste, Nicolas Jouve.

« Quand elle chante […] on a envie de monter tout de suite au Paradis en sa compagnie. » Le Nouvel Observateur

 
Les Mélodies Populaires Réinventées par les Compositeurs :

Soutenez la réalisation d'un album qui célèbre l'alliance de la tradition populaire et de la musique dite savante, avec des thèmes traditionnels servis magnifiquement par Brahms, Ravel, Canteloube, Collet, Respighi, Guridi, Hahn... un CD original, coloré, authentique, multi-culturel, de mélodies populaires parfois inédites....chants qui rassemblent et traversent les âges... Les compositeurs ont toujours puisé dans ces répertoires, pour inspirer leurs musiques savantes. 

Ecoutez!

Der Gang zum Liebchen (Johannes BRAHMS) : Fribourg 2013 . Nouvel enregistrement ajouté le 24 Mars 2014

Boléro (Henry COLLET) : extrait de l'enregistrement live du récital du 7 juin 2013 à Fribourg (enregistrement réalisé par Espace 3)

Nous cherchons 8000€ pour finaliser le master et la commercialisation du 3ème CD en solo d'Amel Brahim Djelloul, magnifique voix du Sud, accompagnée au piano de Nicolas Jouve. Le programme, notre Label, le studio d'enregistrement, le planning, le reste du financement, tout est prêt pour être lancé. Cela se fera fin avril ou au plus tard en Mai.

C'est le label Eloquentia qui réalisera et éditera ce disque (http://www.eloquentia.fr/)

 

Une première étape de 4000€ permettrait le démarrage du projet. Elle est franchie depuis le 21 mars 2014 (merci au 55 premiers soutiens !). Néanmoins, la souscription court jusqu'au 4 avril et si nous récoltons 8000€, nous pouvons aller jusqu'à la commercialisation.

 

A quoi va servir le financement ?

Nous cherchons 8000€ pour finaliser le master et la commercialisation du 3ème CD en solo d'Amel Brahim Djelloul, magnifique voix du Sud, accompagnée au piano de Nicolas Jouve. Le programme, notre Label, le studio d'enregistrement, le planning, le reste du financement, tout est prêt pour être lancé, du 25 au 28 Mars prochain !

La carrière de cette soprano atypique est en plein essor, et cette étape est pour elle déterminante.

Avec la contribution de nos proches, et des amis des amis, nous espérons aller au bout de cette aventure, sans devoir la différer. Soyez les premiers à soutenir et encourager cette magnifique voix, et ce très talentueux pianiste, dans un programme original jamais enregistré sous cette forme. La chaleur des mélodies et des timbres enflammera tous vos sens... et pourquoi pas, venez écouter le concert qui clôturera l'enregistrement, le 29 Mars 2014, à Villefavard !


De la conception à la distribution du CD, nous estimons à  25000€ le budget total du projet...

Pour la réalisation de ce CD, il y a deux étapes : la réalisation de l’enregistrement et la commercialisation.

Pour la première étape (enregistrement), nous avons réussi à obtenir des aides et subventions, mais il nous manque encore 4000 euros pour pouvoir démarrer le projet.

Pour la seconde étape (commercialisation), il nous faudrait encore réunir 4000 euros supplémentaires.

La première tranche de 4000€ permettra donc de nous aider à la location du piano (un Steinway de concert), son transport, son accord, et à la location du matériel de capture du son.

A 6000€, nous pourrons réaliser le Master et la création du visuel du CD.

Si nous parvenons à 8000€, cela permettra le pressage en 2000 exemplaires du CD.


Notre objectif minimum pour réaliser le projet est donc de 4000€, ce qui nous permettra de boucler notre budget, l'enregistrement du CD fin mars, et d'avoir le temps de trouver, le cas échéant, les financements manquants auprès de mécènes que nous avons sollicités, pour poursuivre jusqu'à la distribution.A 8000€ de dons, notre objectif sera atteint !

À propos du porteur de projet

Ecouter et voir Amel BRAHIM-DJELLOUL (Emission France 2) :

http://www.youtube.com/watch?v=M4mU16GfRkw

Site d'Amel Brahim-Djelloul:

http://www.amelbrahimdjelloul.com

Label Eloquentia (Laurence HEYM) :

http://eloquentia.fr/

 

Biographies :

Amel Brahim-Djelloul débute son apprentissage musical par l'étude du violon avant de commencer le chant. Durant sa formation, elle a bénéficié des enseignements de Abdelhamid Belferouni, Noëlle Barker, Frantz Petri, Peggy Bouveret et Malcolm Walker. Elle est diplômée du CNSMD de Paris.

Depuis 2005 elle se produit sur les scènes les plus prestigieuses du monde. En 2007, elle est nommée dans la catégorie Révélation Lyrique des Victoires de la Musique.

Son parcours lui a déjà donné l'occasion d'aborder plusieurs rôles majeurs de son répertoire tels que Nanetta dans Falstaff, Susanna dans Le Nozze di Figaro, Pamina dans Die Zauberflöte, Despina dans Così fan tutte, Servilia dans La Clemenza di Tito, Adina dans L'Elisir d'Amore, Mélisande dans Pelléas et Mélisande. Elle aime aussi aborder le répertoire plus léger de Véronique de Messager ou de La Vie Parisienne. Repérée très tôt par William Christie, elle est aussi fidèle au répertoire baroque, avec l'interprétation de Drusilla ou Amour dans L'Incoronazione di Poppea, de Monteverdi ou les Indes Galantes de Rameau. Elle a interprété ces rôles sur les scènes lyriques les plus réputées du monde.

Fière de ses origines, soucieuse de les défendre, elle a souhaité élaborer le programme de son premier disque édité par Ame Son sur le thème des 1001 nuits, unanimement reçu par la presse. Son disque suivant, Amel chante la Méditerranée propose des pièces du patrimoine arabo-andalous, adaptées par son frère, le violoniste et musicologue Rachid Brahim-Djelloul, et interprétées par Amel Brahim-Djelloul et l'Ensemble Amedyez.

 

Après des études au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris, Nicolas Jouve approfondit son approche du répertoire de Lied auprès du pianiste Walter Moore, à l’Université de musique de Vienne, en Autriche.

Grâce à ses compétences dans le répertoire de musique de chambre et d’opéra, Nicolas Jouve s’est produit en concert en France, Belgique, Italie, Suisse et au Japon, avec des chanteurs parmi lesquels on peut citer Amel Brahim-Djelloul, Mélody Loulédjian, Heather Newhouse-Peraldo, Françoise Pollet, Sébastien Droy, Marc Mauillon, Marco Di Sapia et Jérôme Varnier .

Il participe à des programmations prestigieuses telles que les Soirées musicales des Templiers, Le Violon sur la ville, le Festival du Lied de Fribourg, l’Auditorium de Lyon, la salle Molière, la salle Cortot, la Maison de Radio-France, Desingel (Anvers), les concerts de musique de chambre de L’Orchestre de chambre de Paris, l’Orchestre national de Lyon et l’Orchestre des Pays de Savoie, et les Musiciens du Louvre-Grenoble .

Comme chef de chant, il a participé aux productions de : Les Mamelles de Tirésias/le bœuf sur le toit ,

Le Nozze di Figaro , Don Giovanni ,  La vie parisienne , Carmen  ,  Zauberflöte , l’Histoire du soldat/l’Amour sorcier et le Comte Ory, avec des metteurs en scènes aussi différents qu'originaux.

Il est également depuis 2003 pianiste-accompagnateur au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, attaché à la classe de chant de Françoise Pollet et à la classe de clarinette de Nicolas Baldeyrou.

Nicolas Jouve a enregistré deux disques avec l‘ensemble « Calliope-voix de femmes ».

 

La Presse en Parle...

« [...] Amel Brahim-Djelloul est une exquise Zanetta : voix fruitée, belle ligne chant, tour à tour jeune fille innocente ou poupée de cire [...] » (ODB Opéra – 28/05/2013 – Merveille de la Céroplastie – Gérard Ferrand)

« [...] Si elle mène désormais une carrière lyrique internationale, la soprano Amel Brahim-Djelloul affectionne particulièrement le répertoire arabo-andalou et, plus largement, celui des musiques du Maghreb qui font partie de sa culture. Mardi soir, elle a imposé sa voix, chaude et sucrée toute de nuances et de séduction. » (La Provence – 19/07/2012 – Un concert de nacre et de miel – Michel EGEA)

« [...] la Servilia d'Amel Brahim-Djelloul paraît, comme toujours, la grâce incarnée [...] » (Le Monde – 09/07/2011 – L'Ecriture de Mozart se déploie à Aix-en-Provence – Marie-Aude Roux)

« [...] Le Pie Jesu sublime une Amel Brahim-Djelloul habitée, voix chaude et vibrato parfait. [...]». (La Provence - 27/07/2008 - À Orange, Fauré a bouleversé - Francis Pabst)

« [...] Amel Brahim-Djelloul est idéale dans le rôle-titre, toute de charme, de naturel et de musicalité. [...]». (Le Figaro - 23/01/2008 - Festif et Léger - Christian Merlin)

 

Photos (c) : Ashraf Kessaïssia (ABD) / Annabelle Gastoud (NJ) / Christophe Charpenel (NJ)

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet