BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Louie va vous faire entendre des voix

Offrez-vous du temps pour écouter des histoires

À propos du projet

Louie est un studio de podcasts narratifs, lancé début mars pour glisser dans vos oreilles des histoires excitantes, passionnantes, émouvantes, qui vous permettent de mieux comprendre le monde. 

Nous vivons dans une société sonore autant que dans une société visuelle –même si c’est parfois moins évident. Nous croyons à la force de la parole et des voix. Les podcasts, des émissions sonores créées directement pour internet, sans passer par la case radio, sont pour nous la manière la plus puissante qu’il y ait de vous immerger dans un autre monde: ou plutôt, un autre monde entre en vous, s’y coule par vos tympans.

Les podcasts permettent d’échapper à la frénésie usuelle de l’information. Ils impliquent une écoute active dans la douceur, une concentration dans le temps long, la résistance à la vitesse vaine.

Si vous connaissez Transfert (créé en juin 2016 pour Slate.fr, environ 300.000 écoutes par mois) et Entre (lancé en mars dernier), vous savez que nous aimons les histoires fortes. Nous en avons plein d'autres en tête, et nous rêvons de vous les faire partager. Notre ambition, avec Louie, est d'aller plus loin dans la narration, dans l'innovation des formats, dans la créativité, de développer de nouveaux podcasts, sur de nouveaux sujets. Pour le faire avec les moyens importants qu'ils nécessitent, nous avons décidé de lancer cette campagne de financement participatif (crowdfunding pour les intimes).

Transfertest un podcast d'histoires vraies que nous produisons pour Slate.fr. Dans chaque épisode, découvrez dans la voix de la personne à laquelle c'est arrivé, une histoire qui a changé sa vie: voyage amoureux, échappée sur un bateau, voisinage troublant, changement d'identité... Ces histoires intimes racontent en creux nos modes de vie et affects contemporains. Transfert totalise près de 300.000 écoutes par mois. Il a été nommé dans quantité de festivals dont le DC Web Festival ou encore le festival Longueur d'ondes. Il est régulièrement numéro 1 des podcasts français sur iTunes.


Abonnez-vous sur iTunes, Soundcloud, Stitcher, Audible | RSS

EntreJustine a 11 ans, elle vient d’entrer en 6ème et ce podcast la suit de la veille de la rentrée, fin août, à la fin de l’année en juillet. Chaque semaine, elle raconte sa sortie de l’enfance, cette période chaotique prise dans la peur du noir et les blagues de YouTubeurs, les doudous aux grands yeux et les rêves d’après bac. Au fil des épisodes, elle parle du harcèlement à l'école, de la hiérarchie dans la cour de récré, de ses activités préférées, de son amoureux, de ses parents séparés: de toutes les questions que peuvent se poser les
parents ou les anciens enfants. 


Abonnez-vous sur iTunes, Stitcher, Audible | flux RSS

À propos de Louie Media

«Louie Média, le studio de podcasts narratifs dont vous ne pourrez plus vous passer» -Cheek Magazine

«Louie Media se lance dans le bouillonnant marché du podcast» - Le Figaro

«Un certain avenir du podcast narratif et hors format» - Stylist

À propos de Transfert: 

«Un fantastique podcast intimiste» - Cheek Magazine

«Excellents podcasts» - Causette

«Des histoires extraordinaires de gens ordinaires: un podcast idéal pour celles qui, comme moi, ont fait leur puberté en slalomant entre Difool sur Skyrock et Allô Macha sur France Inter. Une fois, j'ai même eu l'envie de m'enfermer dans les toilettes pour l'écouter pendant une soirée un peu ennuyeuse. C'est dire à quel point c'est addictif.» - Grazia

À propos de Entre: 

«On pense forcément aux Cahiers d’Esther, épatante série dessinée de Riad Sattouf, qui conte le quotidien d’une collégienne. On y retrouve la même justesse, le même dévoilement frais, qui passionne, amuse, et parfois bouleverse.» -Télérama

«Comment reconnaître le moment où l’on quitte l’enfance? Dans "Entre", un podcast de Louie Média, Justine, 11 ans, raconte avec une incroyable maturité cette transition.» - L'Obs

«On est quelque part entre Les Cahiers d'Esther et la Comtesse de ségur, mais surtout très loin des micro-trottoirs à mots mignons» - Stylist

«Un podcast addictif» - Madame Figaro

«Justine vous fera réfléchir» - RTL Girls

«Touchant» - Libération

«Sensible et narratif», «une réalisation soignée» -Les Inrocks

«Justine est simplement brillante. Elle parle de la fin de l’enfance avec une justesse folle.» - Madmoizelle

«Cette série, à l’habillage sonore doux et léger, offre un témoignage intime, sincère et touchant sur la préadolescence.» - Le Monde

Écoutez Charlotte Pudlowski parler du renouveau du journalisme généré par les podcasts, sur Canal+

France Inter : Edito de Nicolas Demorand dans La Matinale sur les podcasts

Au-delà du plaisir immense que nous avons à écouter des podcasts, et à en produire, et des retours enthousiastes dont nous font part les auditeurs comme la presse, nous croyons à la puissance des podcasts pour raconter le monde d'une manière nouvelle, avec densité, en tissant du lien par l'intimité de la voix. Nous croyons aussi à leur potentiel économique, et à l'avenir qu'ils promettent à un journalisme dense, de format long. Les podcasts nous semblent offrir un avenir économique radieux à un journalisme de qualité –ce dont nous avons grandement besoin, collectivement. 

En mars 2017, un sondage OpinionWay pour Audible (sponsor de Transfert et de Entre) montrait déjà l'importance grandissante prise par les podcasts: 39% des Français en écoutent désormais. Les auditeurs sont en légère majorité des hommes, surtout des jeunes âgés de 18 à 24 ans (52%), des franciliens (46%), des CSP+ (50%) et des célibataires (46%). 

Même les GAFA misent sur le son. Les assistants connectés sont désormais posés sur les commodes ou les cheminées entre nos cadres photo et nos télés. Plus de 30 millions de smartspeakers (Amazon Echo et Alexa, Google Home) ont été vendus en 2017, et fin 2018, quand Apple aura sorti son Homepod, plus de 56 millions d’appareils auront été vendus dans le monde. 70% des propriétaires de ces objets disent écouter plus de son chez eux depuis qu’ils en ont acheté.

A quoi va servir le financement ?

Grâce à vous, Louie pourra diffuser au moins trois nouveaux podcasts en 2018.

L'argent récolté nous servira à financer les journalistes qui cherchent avec méticulosité et intelligence les meilleures histoires possible, les plus fortes et les plus pertinentes, les musiciens qui composent nos musiques depuis le début de Transfert, le matériel que nous utilisons pour vous faire parvenir le son le plus fin et le plus doux possible, les ingés son qui apportent leur attention sans faille à nos projets, les studio dans lesquels nous enregistrons, et le temps de production qu'il faut pour mener tous ces projets à bien.

Si nous récoltons les 25.000 euros recherchés, nous pourrons développer trois nouveaux podcasts: l'un consacré à la nourriture, à nos pratiques gastronomiques contemporaines, un autre aux faits divers, et le troisième aux couples, sous un angle original. 

Avec 25.000 euros, nous pourrons nous équiper pour tourner avec le matériel adéquat, celui qui permet d'obtenir les voix si précises, si présentes que vous entendez dans Entre et dans Transfert. Nous pourrons lancer ces nouveaux projets que nous avons hâte de vous faire découvrir: payer les journalistes qui pourront avec nous trouver les meilleures histoires, aller sur le terrain, tourner les sons qui crépiteront dans vos oreilles. Nous aurons de quoi financer la réalisation, la musique, la post-prod pour tous ces podcasts et de nous rendre en studio pour enregistrer les parties qui ne seront pas tournées in vivo. Nous aurons de quoi payer l'hébergement de ces podcasts et les illustrations qui les accompagnent. Pour travailler avec les talentueux artistes que sont Muglück, Tom Peake, Marie Güu. Chez Louie, nous voulons aller chercher les talents de demain, et les payer à leur juste valeur! 

Et comme vous êtes généreux ❤
si nous atteignons 35.000 euros, nous pourrons produire deux podcasts supplémentaires : un autour des émotions et un autour des séries et assurer dès maintenant la saison 2 de Entre.
- si nous atteignons 40.000 euros, nous pourrons produire d'ambitieuses fictions avec des auteurs créatifs qui viennent du cinéma. Nous fourmillons déjà d'idées sur lesquelles nous planchons depuis plusieurs semaines.
- si nous atteignons 50.000 euros, nous pourrons avoir notre propre studio, vous y inviter pour des séances d'écoute en avant-première et produire des podcasts toujours plus vite !

À propos du porteur de projet

Mélissa Bounoua. Ancienne rédactrice en chef adjointe de Slate.fr. Elle a été journaliste chez Arte, L’Obs et 20 minutes. Mélissa Bounoua a une connaissance précise des nouveaux médias – dont atteste sa communauté sur Internet (280.000 abonnés sur Twitter). Elle participe à la dynamique des podcasts en co-animant Studio404, l’un des premiers podcasts indépendants en France. 
Twitter | Instagram

Charlotte Pudlowski. Créatrice et animatrice de Transfert, et de Entre, Charlotte Pudlowski a été la rédactrice en chef de Slate.fr et a contribué à de nombreuses publications dont Stylist, Le Fooding, World Policy Journal, le Washington Post. Elle a aussi été chroniqueuse sur Ciné+. 
Twitter | Instagram

Dans cette aventure, nous travaillons avec une merveilleuse équipe de journalistes, ingés son, musiciens et réalisateurs qui nous accompagnent depuis le lancement de Transfert. Ils collaborent avec des radios traditionnelles (France Inter, France Culture), des pionniers du podcast (Arte Radio), participent à des productions musicales audacieuses et créatives (la Blogothèque), à des groupes de musique inventifs et piquants (Jaune, Modestamente, TPG, Ojard...), ils viennent du cinéma, du journalisme, de la littérature et de tous les recoins où l'on peut trouver des idées nouvelles et excitantes: Jean-Baptiste Aubonnet, Elodie Font, Lola Costantini, Caroline Gillet, Cyrielle Bedu, Hélène Carbonnel, Maxime Daoud, Pauline Thomson, David Sztanke, David Aknin, Tom Peake, Marie Guu...

Pourquoi le nom Louie? D’abord pour le sens: l’ouïe. Nous produisons des émissions qui se glissent dans vos oreilles, avec cette intimité que seule la parole confère. Ensuite, parce que louie, sans l’apostrophe, c’est un prénom, et que nous voulons produire des podcasts narratifs, incarnés, et porter un prénom indiquait cette direction. Enfin, parce que louie c’est aussi Louis avec un e, un prénom féminisé par le pouvoir d’une lettre, ce qui disait toute l’importance que nous accordons au féminisme et au langage, au verbe, et à la capacité que nous leur prêtons de changer le monde.

❤ Suivez Louie sur Facebook, Twitter, Instagram et Linked In.

Le magnifique GIF de Louie (en tête de cette page) est réalisé par Marie Guu.