BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Un Jardin de Plantes Anticancéreuses

De la plante à la molécule - du laboratoire au jardin...

À propos du projet

Le projet Jardin de Plantes Anticancéreuses a pour but de créer le premier Jardin de plantes utiles dans la lutte contre le cancer en Europe. C'est également le premier projet soutenu par la Fondation de France dans le cadre du dispositif Nouveaux Commanditaires dans le Finistère !!

Pour nous soutenir c'est à droite !! Choisissez votre contrepartie, enregistrez vos informations et validez votre don !!

LE PROJET ARTISTIQUE PROPOSE PAR LE STUDIO CAO|PERROT (artistes sélectionnés dans le cadre du dispositif Nouveaux Commanditaires pour réaliser le Jardin de Plantes Anticancéreuses) :

"Au temps jadis, le Champ de la Rive était couvert par les eaux. Moult plantes aux propriétés insoupçonnées prospéraient à même la roche, dansant au rythme des marées et courants marins. Un jour, la mer s’échappa si loin qu’elle ne revint jamais, révélant ce monde sous-marin inconnu, surréaliste et mystérieux. Ce fut la naissance d’un jardin..."

Le Jardin des Plantes Anticancéreuses est un environnement onirique et imaginaire, évoluant selon les conditions météorologiques et lumières changeantes, et embarquant le visiteur dans une expérience émotionnelle intense.

Le traitement plastique et paysager des espaces exprime des paradoxes de protection et destruction, fragilité et agressivité, douceur et brutalité.

Sombre et dramatique, le sol est couvert de coquilles de moules qui seront progressivement broyées sous le pas des visiteurs. Chaque plante est contenue dans un cerclage métallique, fil conducteur du parcours. Cette ambivalence contenu / contenant évoque les cellules en culture dans des boîtes de pétri. Accompagnée d’une signalétique informative, ludique et interactive, chaque plante est ainsi présentée comme un monde à part entière.

En fin de parcours, le visiteur découvre un intrigant Nuage d’électrons en lévitation, qui évoque la quintessence du jardin et de la recherche moléculaire. Ses milliers d’électrons de cristal évoluent à chaque instant, au gré du vent et de la lumière changeante.

LE JARDIN AU FIL DE LA VISITE :

Le kiosque d’accueil:

Cette construction est principalement fabriquée en bois, se patinant avec le temps. Il permettra d’accueillir les visiteurs, et son préau adjacent de les abriter.

Les expositions temporaires:

Des panneaux spécifiquement conçus exposent de manière saisonnière des informations pédagogiques traitant les sujets de la recherche scientifique et la préservation de l’environnement.

La serre:

Elle abrite la collection de plantes sub-tropicales. Elle est équipée d’une cuve de récupération des eaux pluviales. Une aire de compostage est prévue également à cet endroit.

Le potager:

Les plantes condimentaires et aromatiques sont cultivées dans un milieu improbable, au sol sculpté et recouvert de coquilles de moules concassées. Elles sont contenues dans des cercles en acier.

Les ondes:

Tirant parti de la topographie du terrain existant de manière optimale, le jardin est organisé en une succession de terrasses permettant de découvrir progressivement les plantes selon différents points de vue et hauteurs.

Le Nuage d’électrons:

Cette installation monumentale est une mise en lumière du «travail souterrain» des chercheurs en révélant de manière stylisée et abstraite le monde de l’infiniment petit. Se métamorphosant selon la lumière changeante, cette nuée de milliers d’électrons en cristal exprime la quintessence du jardin et de la recherche moléculaire.

LES PLANTES :

La  plupart  de  nos  médicaments  sont  issus,  dérivés  ou  inspirés  de  substances naturelles. Aussi, de nombreuses plantes présentent un intérêt thérapeutique pour la fabrication de nouveaux médicaments ou pour l’amélioration de l’alimentation afin de réduire les risques de développement de pathologies comme le Cancer.

Le jardin doit présenter en toute clarté ces différentes espèces en fonction de leur intérêt :

- Les espèces dont une ou plusieurs molécules sont extraites et optimisées pour la fabrication de médicaments employés en chimiothérapie : pervenche de Madagascar (photo à gauche au centre), if européen (photo en bas à gauche), camptotheca (arbre chinois), podophylle (petite vivace d’Amérique du Nord)…

- Les espèces en cours d’études scientifiques qui pourraient amener à la mise au point de nouveaux traitements anticancéreux : acronychia (arbre d’Asie et du Pacifique), ochrosia (arbre des îles de l’océan Indien, photo en haut à droite), cephalotaxus (conifère)…

- Les espèces utilisées de manière abusive et conduisant à une augmentation des risques de développement de cancers : tabac (photo en bas à droite), arec (dont la noix est consommée en Asie)…

-  Les  espèces  consommables  qui  pourraient  diminuer  les  risques  de développement  des  cancers  :  Curcuma  longa (photo en haut à gauche),  brocoli  ainsi  que  la  plupart  des variétés de Brassica oleracea (choux-fleur par exemple, photo à droite au centre), thé vert (Camelia sinensis)…

A quoi va servir le financement ?

LA REALISATION DU PROJET

En 2010, l’association JPAC a émis le souhait de créer un jardin qui soit le reflet du travail des chercheurs autour des plantes et de leurs propriétés dans la lutte contre le cancer.

Pour cela, nous nous sommes rapprochés du Pays de Morlaix et de l’association Eternal Network, médiateur  du  dispositif  Nouveaux  commanditaires, proposé par la Fondation de France.  Ensemble,  nous avons dressé un cahier des charges pour faire de ce jardin une attraction unique et pilote en Europe.

Les 3 800 m² de terrain, mis à disposition par la Mairie de Saint-Pol-de-Léon dans le parc du Champ de la Rive, sont destinés à ouvrir les connaissances scientifiques aux citoyens, notamment par la prise en compte des principes de développement durable et de biodiversité.

La lecture du jardin doit se faire de manière simple :

- Organiser  l’espace  en  fonction  du  terrain  et de son  relief,  des  accès  et  circulations existants et des contraintes de plantations des différentes espèces (toxicité, besoin d’ombrage, plantes aquatiques…) et des îlots thématiques.

- Créer un parcours intégrant une identité visuelle amenant une signalétique singulière, pédagogique, ludique et créative.

- Tenir compte de l’aspect environnemental de l’esprit du JPAC. Récupération d’eau de pluie, utilisation de matériaux locaux ou à faible contenance pétrolifère, éclairage à faible consommation d’énergie.

L’aspect végétal dépasse la dimension purement décorative et l’évolution du jardin doit être prise en considération.

Les fonds demandés ici (dont l'objectif premier est fixé à 5 000 €) représentent une petite partie du budget global de la mise en place du Jardin de Plantes Anticancéreuses. En effet, tout ce projet est soutenu par différents partenaires (Fondation de France, Région Bretagne, Pays de Morlaix, Fonds européens LEADER, Mairie de Saint-Pol-de-Léon,...) et par les adhérents et donateurs de l'association. Cependant nous n'avons pas encore complété notre budget et sans un budget bouclé nous ne pouvons pas engager la poursuite du projet.

Nous sollicitons votre aide afin de soutenir l'effort de vulgarisation scientifique par la création d'animations et d'une signalétique adaptée (photo ci-dessous), et d'apporter votre contribution citoyenne à ce projet créateur d'emploi et soucieux du bien-être et de l'environnement.

Si l'objectif est dépassé et atteint le palier des 7 000 € nous ajouterons des contreparties bonus à tous les participants ! A chaque nouveau palier atteint (10 000 €, 15 000 €...) nous en ajouterons de nouvelles ! Ces différentes étapes nous permettrons de créer des panneaux supplémentaires et des animations interactives ! Si nous atteignons la somme extraordinaire de 50 000 € nous pourrons créer un emploi supplémentaire pour l'entretien du jardin.

À propos du porteur de projet

Un jardin pour exposer le rôle essentiel des plantes dans le développement des médicaments anticancéreux.

L'équipe du JPAC :

Laurent MEIJER (en bas à droite). Président et Conseiller scientifique. Président de la société ManRos Therapeutics (start-up de biotechnologies), et directeur de recherche de classe exceptionnelle au CNRS.

Lyamin  BENDJEDDOU (en haut à gauche).  Trésorier. Doctorant  en  chimie.

Vincent GUEN (en haut au centre). Secrétaire. Doctorant en biologie.

Joël BOUSTIE (en bas à gauche). Conseiller scientifique. Professeur au laboratoire de pharmacognosie et de mycologie de la faculté de pharmacie à l’université de Rennes 1.

Véronique CATROS (en haut à droite). Conseillère scientifique. Professeur à la faculté de médecine et CHU de Rennes, directrice du laboratoire Biothérapies innovantes.

Pierre DA SILVA (en bas au centre). Coordinateur de l’association JPAC. Responsable de la gestion et de la mise en place du projet.

L’association JPAC

L’Association « Jardin de Plantes Anticancéreuses » a été créée en 2009 grâce à la réunion d’acteurs de la recherche en Bretagne, à l’initiative du Dr Laurent MEIJER. Notre projet est de sensibiliser le public à la recherche sur les molécules anticancéreuses provenant de produits naturels, en particulier des plantes. D’où la volonté de créer un jardin, qui paraît être un moyen ludique et pédagogique de présenter les différents aspects de la recherche actuelle contre le cancer.

FAQ

  • Pourquoi un tel jardin ?

    Le Jardin de Plantes Anticancéreuses est une allégorie de la recherche scientifique dans un environnement imaginaire, où les plantes guident le visiteur vers de surprenantes découvertes. Il stimulera la curiosité du visiteur dans les domaines de la science, en présentant les végétaux de manière ludique, pédagogique et artistique. Il sera également un support de communication sur la recherche à l’échelle nationale et internationale, tout en contribuant à l’attractivité du Pays de Morlaix. Enfin, le jardin fera résonner le paysage maritime Saintpolitain et ses éléments naturels, ainsi que la culture et l’imaginaire bretons.

    Ce projet doit être partagé par tous et est créé pour tous, nous espérons qu’il sera fédérateur et permettra une évolution de l’esprit du public vers une amélioration de sa vision des bienfaits de la nature, de l’importance d’une bonne alimentation et des dangers auxquels nous nous exposons tous les jours face aux cancers. Nous souhaitons que le Jardin de Plantes Anticancéreuses apporte une meilleure compréhension de cette pathologie, première cause de décès en France.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 6 mois

  • Quel est le lien avec la recherche contre le cancer ?

    Le projet de Jardin de Plantes Anticancéreuses est bien entendu un outil pédagogique, mais il est aussi un précieux support pour la recherche contre le cancer. Il permettra en effet de mettre en place des séminaires et ateliers avec des étudiants et des chercheurs.

    Les laboratoires du CNRS et de ManRos Therapeutics étant à proximité (Roscoff), les plantes élevées au JPAC pourront servir de support à leurs analyses. Le travail de sensibilisation au maintien de la biodiversité sera ainsi facilité.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 6 mois

  • Comment le projet s'intègre dans le territoire ?

    Alors que les collectivités mettent en place des alternatives économiques via le tourisme et la culture, le JPAC répond au besoin d’attractivité et permettra de créer de l’activité. Il fédère déjà de nombreux bénévoles pour son entretien. Citons notamment le partenariat avec le lycée de Suscinio dont les élèves de BTS Gestion et Protection de la Nature travaillent sur les documents informatifs et les animations autour de l’eau. Le JPAC a aussi permis la création d’un poste en CDI à temps complet pour la gestion du projet, mais son maintien reste difficile dans le contexte économique actuel.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 6 mois

  • Quel est le lien entre ce jardin, le territoire et l'art ?

    Le JPAC fait partie d’un ensemble de projets qu’Eternal Network et le Pays de Morlaix sont en train d’imaginer sur le territoire, avec pour problématique, la place du corps vulnérable dans l’espace public (les otages de 1943 à Morlaix, un parcours de santé près du centre de réadaptation spécialisée de Roscoff, le corps malade avec le chorégraphe Bernardo Montet...). Loin des considérations fictionnelles que l’on rencontre habituellement dans les manifestations culturelles, l’exigence de l’action Nouveaux Commanditaires de la Fondation de France est d’ancrer les projets artistiques dans le réel. Sans oublier l’utopie nécessaire à tout engagement, il s’agit de répondre à des situations concrètes par des expériences artistiques au plus près des préoccupations actuelles.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 6 mois

  • Quels sont les dates clés pour la réalisation de ce Jardin ?

    Nous espérons reprendre les travaux avec le Studio Cao|Perrot au mois de Septembre si la collecte se passe bien. Cela nous permettra de réaliser, en parallèle des aménagements sur le terrain, la signalétique et de créer les futures animations du JPAC. Nous serons aidés par un groupe d'étudiant en BTS Gestion et Protection de la Nature du lycée de Suscinio. Si tout se déroule comme prévu, le Jardin ouvrira ses portes en Juin 2014 !

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 6 mois

  • Existe-t-il d'autres projets identiques ?

    Le Jardin de Plantes Anticancéreuses de Saint-Pol-de-Léon est le premier jardin sur cette thématique en Europe ! Peut-être même dans le monde ! Après la création de celui-ci nous espérons semer d'autres jardins en France, en Europe... Chaque région a un climat spécifique où l'on peut faire pousser différentes espèces de plantes, les jardins pourraient ainsi se compléter pour proposer aux visiteurs de connaitre l'ensemble des plantes utiles dans la lutte contre le cancer.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 6 mois

  • D'autres infos ?

  • Vous souhaitez nous soutenir mais vous n'êtes pas fan des paiements en ligne ?

    Vous pouvez nous envoyer vos chèques à l'adresse suivante en précisant l'objet de votre don (don pour projet JPAC sur Ulule, sans contrepartie ou avec) :

    Association Jardin de Plantes Anticancéreuses

    Place de l'Evêché

    29250 Saint-Pol-de-Léon

    N'oubliez pas d'indiquer vos coordonnées postales et votre mail pour que nous puissions vous confirmer la réception et vous envoyer les contreparties et reçu fiscal éventuel.

    Dernière mise à jour : il y a 5 années, 6 mois