BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Planète Salagou : la traversée des brumes

Photographies de Georges Souche / Textes de Jean-Claude Forêt

À propos du projet

Photographe depuis plus de 20 ans, je ne cesse d'explorer inlassablement le même territoire, l'arrière-pays héraultais, sous tous les angles et lumières possibles. Après un premier livre sur le lac du Salagou en 1996, j’ai à nouveau placé ce site magique au cœur d'un vaste projet, Planète Salagou, dont cet ouvrage constitue le premier volet, avec des textes de Jean-Claude Forêt. L'édition de ce livre a été précédée d'une exposition cet été au Musée de Lodève, à l'occasion des 50 ans du lac. > En savoir plus sur cette exposition

Site géologique exceptionnel où se côtoient différents âges de l’histoire de la Terre, témoignage exemplaire de la transformation d’un paysage par la main de l’homme, le Salagou est aussi, en raison de la topographie des lieux, de la présence de l’eau et d'une riche biodiversité, un paysage qui se transforme en permanence. La vallée du Salagou est pour moi le pays des métamorphoses, un rêve éveillé et une source d’inspiration littéralement inépuisable.

"Farai, ò lac, un vèrs de drech neient sus l'aiga clòta sens èrsa ni marca. Veni de lo trobar en dormissent entre lo cèl e l'onda dins ma barca. Sens me mòure me'n vau cap a l'orient, sus un tapis volaire o dins una arca, sus la pagina blanca ont dins lo vuèg qualques troncs d'arbres dessenhan la nuèch."

Je vais faire, ô lac, un poème de pur néant sur l'eau tranquille sans vague ni marque. Je viens de le trouver en dormant entre le ciel et l'onde dans ma barque. Sans me mouvoir je m'en vais vers l'orient, sur un tapis volant ou dans une arche, sur la page blanche où dans le vide quelques troncs d'arbres dessinent la nuit.

Jean-Claude Forêt

Mais ce livre n'est pas pour autant un simple album de photographies : les textes de Jean-Claude Forêt (proses en français, poèmes en occitan) y tiennent une place importante en nous offrant, plutôt que de simples commentaires d'images, un regard personnel sur un site qu'il connaît bien pour l'avoir longuement sillonné, et qu'il compare à une oeuvre de land-art. Une oeuvre dont les habitants de cette paisible vallée ont payé très cher le prix à la fin des années 60. Car derrière la beauté de ce paysage, le visiteur émerveillé oublie souvent l'histoire humaine qui s'y cache, une histoire douloureuse pour les habitants du village de Celles, expropriés lors de la création du barrage. Le titre de l'ouvrage, La traversée des brumes, est emprunté à ce récit placé au centre du livre, celui d'un ancien habitant du village, parti vivre très loin et qui revient pour la première fois sur les lieux de son enfance, cinquante ans après.

"Le lac du Salagou n'est pas que le miroir du ciel, il est celui du temps." J-C Forêt

Le livre aborde bien d'autres facettes de ce lieu étonnant dont les terres rouges (les ruffes) et les cheminées volcaniques fascinent les géologues. Il s'ouvre avec un voyage à travers les brumes du temps jusqu'à l'ère primaire (250 millions d'années) à une époque où tout n'était ici que vastes marécages...et se termine en une suite de voyages imaginaires et immobiles, parmi des paysages en perpétuelles métamorphoses, comme seul le Salagou sait nous en offrir.

En cette année charnière où l'on fête à fois les 50 ans de la mise en eau et la renaissance tant attendue du village de Celles, nous sommes heureux de vous proposer cette "Traversée des brumes" : à la fois un travail photographique sur un site hors du commun, et une méditation sur le temps et sur l’impermanence des choses.

PLAN DU LIVRE

1/ Tout un monde lointain   ;   2/ La traversée des brumes   ;   3/ Land-Art   ;   4/ Les mystères des rives   ;   5/ Métamorphoses

 

Description technique :
Edition standard : Format 28 x 22 cm à l'italienne, couverture cartonnée cousue, dos carré.
256 pages sur papier Condat mat 150g, 200 photos environ. 33 € en souscription, 35 € par la suite.

Edition spéciale (140 €) : tirage de tête, limité à 50 exemplaires numérotés. Idem ci-dessus + dos mi-toilé et marquage à chaud + tirage original inclu, sur papier d'art Hahnemühle Baryta 325g, format 27x18 cm, limité à 30 exemplaires, signé et numéroté, à choisir parmi les 4 photographies ci-dessous.

Pour tout autre information ou demande, n'hésitez pas à me contacter, soit par ce site soit par mail à georges.souche-at-wanadoo.fr

À quoi va servir le financement ?

Le financement servira en intégralité à régler un premier tiers des frais d'impression. Pour ma très petite maison d'édition, cette prévente est un préalable indispensable à l'édition d'un tel ouvrage de qualité (couverture cartonné cousue, 256 pages) que j'ai choisi d'imprimer en France plutôt qu'à l'étranger.
Si l'objectif est dépassé, j'utiliserai l'excédent pour régler le second tiers de la facture d'impression (voire davantage !), ce qui serait une sécurité supplémentaire non négligeable avant la diffusion en librairie. Merci d'avance pour votre précieux soutien !

À propos du porteur de projet

Photographe professionnel depuis 1995, je consacre l’essentiel de mon travail photographique à ma région natale, le Languedoc, tout particulièrement l'arrière-pays héraultais. À l’inverse des photographes voyageurs qui parcourent le monde, je ne cesse d'explorer inlassablement le même territoire, sous tous les angles et lumières possibles.
J'ai co-fondé en 1998 les éditions Cardabelle, qui me permettent de publier mon propre travail, selon mes propres exigences de qualité. Après plusieurs ouvrages de librairie édités entre 1999 et 2007, cette structure m'a par la suite servi à éditer et diffuser mes collections de cartes postales et de calendriers photographiques.
Cet ouvrage marque donc le retour des éditions Cardabelle dans le domaine du beau-livre photo. Son succès conditionnera la poursuite de cette nouvelle aventure éditoriale durant les années suivantes. Plusieurs titres sont d'ores et déjà sur les rails. Votre soutien est pour cela essentiel !

Auteur des textes de cet ouvrage, Jean-Claude Forêt a enseigné l’occitan à la faculté de Montpellier. C’est cette langue qu’il a choisie comme langue principale d’écriture (romans, poésie, théâtre), sans délaisser pour autant le français, comme dans ce livre où il alterne les deux langues. Il co-anime les éditions de poésie occitane “Jorn”. Passionné de plantes, de pierres et de mots, il a parcouru tous les recoins de la région à pied, à vélo et en rêve.

Share Suivez-nous