BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Pitrepocket.com, vêtements personnalisés pour bambins

Lancement d'une marque et d'un site e-commerce

À propos du projet

Sur pitrepocket.com, future boutique en ligne de vêtements personnalisés pour bambins, vous seront proposés de chouettes cadeaux de naissance. Grâce aux sympathiques illustrations de Clémence Ihizçaga, dessinées spécialement pour votre petit bout (ou celui de votre soeur, de votre collègue, de votre garagiste...), vous aurez entre les mains un vêtement unique.

Le vêtement est personnalisé : précisez le prénom, la date de naissance, le poids, la taille, et la langue : en effet, les textes sont disponibles en français ou en basque.

bodyzoom

A quoi va servir le financement ?

Clémence, illustratrice jeunesse, a pour projet de faire de vêtements blancs, des habits originaux, uniques ! Grâce à sa créativité, son ordi, son imprimante, sa presse à chaud...

L'argent récolté servira notamment à payer le stock (180 pièces) : des bavoirs, des bodys, des tee shirts ainsi que le matériel nécessaire pour l'impression.

À propos du porteur de projet

CLEMENCE IHIZCAGA

1986 : Naissance au Pays basque. Très vite, elle trouve son look : jean et tee-shirt. Pour la coiffure, elle devra subir quelques expériences malheureuses.


1998 : Dans son dossier scolaire, à la question "Que voulez-vous faire plus tard ?", elle change "maçonne" pour "écrire des histoires et les illustrer".


2004 : Obtention du bac arts appliqués et du surnom Pitrepocket. Enfin un surnom qui lui plaît, après Stich, Farfadet, Fiona, Clemcy...


2008 : Le diplôme de l'E.C.V. (Ecole de Communication Visuelle) en poche, elle se lance en free-lance dans l'illustration jeunesse. Premiers livres publiés chez Zoom Editions.


2009 : On lui demande d'imprimer une illustration sur un body pour un cadeau de naissance.


2011 : 72 bodys plus tard, et après avoir porté les casquettes d'équipière de Quick et de prof' d'arts plastiques, pourquoi ne pas voir les choses en un peu plus grand et porter la double casquette d'illustratrice et de e-commerçante ?