BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Pât'Paille

une solution si simple à un problème si compliqué

À propos du projet

Tout comme les pets de vache, les paquebots et... Donald Trump, les pailles en plastique étaient autrefois considérées comme un divertissement fun...et inoffensif.  Aujourd’hui, la paille est devenue l'une des plus grandes menaces pour la planète.

Les animaux ne sont pas les seuls à être touchés par la pollution plastique. Vous avez certainement lu des articles scientifiques alarmants expliquant que 50 % de la population mondiale a des particules de plastique dans le système digestif… Et là on ne parle pas des stars “siliconées” et des acteurs “prothésés”, mais de vous et moi. D’ailleurs ma mère ne sera pas très contente d’apprendre que mes intestins se transforment en tuyaux de canalisation...  

Avec tout ce plastique dans l’environnement, je ne sais pas si le projet est de nous transformer en humanoïde en plastique, en “Human Ken doll” ou en sac poubelle, il faut agir maintenant et vite.

Sur les 8 millions de tonnes de plastique immergées dans l'océan chaque année, 4% proviennent des pailles en plastique !  Vous et moi, nous ne sommes pas blancs comme neige ! Un français produit plus de 66 kg de déchets en plastique chaque année. D’ailleurs, La France est le plus gros producteur de déchets en plastique dans la région méditerranéenne avec la fabrication de plus de 5,7 millions de tonnes de produits plastique en 2016.

Si l’on ne peut pas encore se débarrasser des pets de vache et de Donald Trump - du moins pour le moment - , les produits en plastique à usage unique devraient bientôt être interdits en France et dans toute l'Union européenne d’ici 2021. Hallelujah diront certains ... Mais, le temps que la machine législative pachydermique statue sur le sort de nos tubes colorés, il serait grand temps de prendre les devants.

Il ne faut pas être égoïste, si on interdit les pailles une bonne fois pour toutes qu’adviendra-t-il de Jessica quand elle ne trouvera plus de paille à mâcher dans son mojito à Palavas-les-Flots  ? Et quid de Kevin from les US qui, avec son regard perçant, boit du bout des lèvres, et sans lever le coude, son rhum arrangé... En fixant Jessica mâcher sa paille à la force de Coriolis. Oui la paille donne un air sexy.

Nul besoin de changer nos habitudes de consommation (et les leurs au passage…), d’ailleurs, il y a un petit côté festif et nostalgique à utiliser ce tube...à tel point que l’on ne peut même plus envisager de boire un mojito, une grenadine ou un milkshake sans paille. Avouez-le, un diabolo fraise ou un soda n’ont pas le même goût sans paille. Puis, imaginez boire un Moscow Mule sans cette dernière, vos dents vous détesteront.

L’idée vient d’un ami qui utilisait des pailles en papier, il en utilisait pour ses boissons froides et ça marchait...Très mal. Les pailles finissaient par se boucher car le papier se repliait sur lui même et se désagrégaient aussi dans la bouche.

Du coup, j’ai commencé à réfléchir et me suis rendu compte que ces types de "néo-pailles" posaient d'autres problèmes. Celles en papier sont fragiles et sont souvent conditionnées dans des sachets plastique, celles en inox doivent être nettoyées et peuvent se révéler particulièrement dangereuses en cas d'à-coups dans la bouche. Les pailles en bambou venant de contrées lointaines et étant souvent assemblées avec de la colle,... Pour résumer :

1- Les sachets des pailles sont plastifiés

2- Il est difficile de trouver les bonnes matières et les bonnes tailles, les tubes sont soit très grands ou à l’inverse très petits

3- Les pailles "écologiques" peuvent être bourrées de solvants

4- Elles proviennent souvent de l'autre bout de la planète

5- Le 100% naturel est difficile à obtenir et presque introuvable

J’ai donc décidé de trouver une autre alternative et de faire appel à une entreprise Italienne spécialisé pour réaliser des pailles en pâtes sur-mesure.

  • fabriquée en Italie avec du blé italien;
  • issue d’un circuit d’alimentation court : avec un bilan carbone dans les normes;
  • sans OGM;
  • sans emballage en plastique;
  • constituée de 2 ingrédients uniquement : de l'eau et de la semoule de blé;
  • directement utilisable;
  • complètement biodégradable en 24 à 48h;
  • compostable et réutilisable pour la ration alimentaire des animaux de compagnie;
  • cassable en plusieurs morceaux pour faire plusieurs pailles, chaque paille mesurant 25 cm;
  • goût neutre (pas de goût de paille dans vos boissons)
  • forme stable (Même immergée dans un liquide,elle ne fondra ou ne se déformera pas)
  • fun et intrigante ,vous aurez un plaisir à les montrer à vos amis;
  • Enfin, elle est vraiment cool, regardez comment cette paille est sexy : 

Vous pouvez les utiliser chaque jour, pour vos shakes, vos boissons sur la plage, et même en rando, vous pouvez même les jeter, elles se dégradent rapidement. Mais pourquoi les jeter alors que vous pouvez les préparer pour vos animaux de compagnie ou en faire du compost ?

Ces pailles en pâte durent beaucoup plus longtemps que les pailles en papier et en sucre (au minimum 45 minutes sans bouger).

  • Éviter que 500 millions de pailles en plastique soient déversées dans l'océan chaque année. 
  • Sauver des millions de cétacés, d’organismes marins et d’oiseaux. 
  • Éviter à vous et à vos enfants que les  "micro-plastiques" finissent dans vos assiettes

 

 

 

A quoi va servir le financement ?

  • 40% du budget pour l’approvisionnement en pailles en gros, réception et stockage;
  • 32% pour le transports, l’étiquetage et l’emballage en carton;
  • 20% de frais divers liés aux taxes et de fonds de roulement; 
  • 8% frais Ulule

À propos du porteur de projet

Qui suis-je ?

Je m'appelle Yohan et je vis près de Nantes. Après une école de commerce, je me suis vite rendu compte que lancer mon propre projet d'entreprise me correspondait bien mieux qu'avoir une activité salariée. Une grande raison à cela est le besoin d'être au service d'une cause ethique et ayant de l'importance pour nous, humains. Je me suis donc accordé le temps nécessaire pour réfléchir et c'est le projet de Pât'Paille qui m'est venu à l'esprit.

La pollution est un sujet qui fait beaucoup parler de lui, depuis probablement trop longtemps d'ailleurs. C'est sur la pollution plastique que j'ai eu envie d'agir, car elle est visible et n'affecte pas seulement l'environnement, mais aussi notre santé et celle des animaux marins (le plastique se retrouvant sous forme de traces dans l'eau que nous buvons et dans le corps des poissons et crustacés)

Les pailles font partie de ces accessoires en apparence anodins, mais faisant pourtant partie des produits plastique les plus présents dans la pollution aquatique. A travers Pât'Paille je lance donc à la fois une campagne de sensibilisation, mais aussi une alternative plus écologique à la paille en plastique, le tout en permettant à tous de contribuer à cette évolution simplement en changeant la paille utilisée dans nos boissons !

Share Suivez-nous