BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Un DISPENSAIRE pour MADAGASCAR

Pour qu'être soigné devienne possible

TV5MONDE soutient très fort ce projet

TV5MONDE a sélectionné ce projet dont il partage les valeurs et le relaie auprès de sa communauté via ses réseaux sociaux.

À propos du projet

Premier objectif de 6500 euros atteint en 22 jours : un GRAND GRAND MERCI à VOUS pour cette réussite !!

Prochain objectif à atteindre en 42 jours: 150% de l'objectif initial soit 9000 euros toujours grâce à votre soutien et votre générosité. NE LACHONS RIEN et continuons la mobilisation!!

 

POUR: permettre le financement de la construction du dispensaire à hauteur de 50%

           permettre l'achat de médicaments en plus grande quantité

           permettre l'embauche d'un professionnel de santé malgache avec une présence plus importante (3 fois/semaine)

           permettre la location (à la Réunion) d'un local de stockage du matériel médical récolté avant acheminement pour  l'Ile Sainte Marie ( 50 euros/mois).  

                            ET QUE LA CAMPAGNE DE COLLECTE CONTINUE DE PLUS BELLE!!!

 

Professionnels de santé (kinésithérapeute et psychomotricienne) intervenants régulièrement à l'Ile Sainte Marie de Madagascar nous devons et voulons faire davantage pour qu'être soigné devienne une réalité et un droit.Notre projet est de créer un dispensaire de brousse et d' acheminer du matériel médical à l'Hôpital de Sainte Marie.

  • Petit historique de l'Association Deux iles en Partage: 10 ans de missions

Habitant à l'Ile de la Réunion, nous avons effectué quelques séjours touristiques familiaux (avec nos 4 enfants) à l'Ile Sainte Marie de Madagascar et nous avons eu un coup de coeur pour cette Ile et sa population. Progressivement nous avons pris conscience des difficultés de la vie quotidienne des habitants de cette petite île et surtout de l'impossibilité pour eux d'accéder aux soins médicaux.

Nous avons été particulièrement touchés et révoltés par les inégalités face aux soins entre nos deux îles alors que nous ne sommes distants que de 800 kms !! Ainsi nous avons décidé de créer notre Association "Deux Iles en Partage" en 2005 afin de tenter de réduire ce fossé innaceptable. Implantés dans la partie centrale de l'île, nous effectuons des missions très fréquentes, pratiquons des consultations de première nécessité et délivrons gratuitement des traitements adaptés. Les patients viennent nombreux des villages environnants et parfois de bien plus loin ( jusqu'à 400 personnes par semaine).!!l

Depuis 10 ans le bilan de nos actions réside en quelques chiffres :

  • entre 80 et 100 patients par jour de consultations
  • 75 kgs de médicaments et de petits matériels médicaux à chaque mission
  • des dizaines de kilomètres à pied voire même en pirogue pour les patients
  • et quelques milliers d'euros pour la logistique ( billets d'avion,interprète malgache, transport matériel..), pour les aides financières aux examens médicaux, transferts et hospitalisations des patients...

Connus et reconnus par la population ainsi que par les autorités sanitaires et administratives locales ( l' Association "Deux Iles en Partage" est en cours de finalisation d'un Accord de Siège sur le territoire malgache auprès du Ministère des Affaires Etrangères lui donnant le statut d'ONG locale), nous sommes de plus en plus motivés et impliqués, désireux de développer encore et toujours nos actions !!!

Et pour ce faire nous avons besoin de VOUS.

 

 

  • Notre projet: un dispensaire de brousse et du matériel pour l'hôpital de la capitale

        A Sainte Marie, pas de couverture sociale, pas de carte vitale...tout est PAYANT.

La population malgache est l'une des plus défavorisée au monde et 80% des habitants vivent sous le seuil de pauvreté. Le salaire est de 1 à 1,5 euros / jour mais le prix des médicaments est presque le même qu'en France!!! Soit des traitements allant jusqu'à 40 euros pour des antibiotiques plus spécifiques. L'équivalent de plus d'un mois de salaire...

Aussi devant l'ampleur grandissante des besoins et l'impossibilité pour le plus grand nombre de se soigner, il devient URGENT de pouvoir prendre en charge toujours plus de personnes et ce durant toute l'année.

  1. La création d'un dispensaire permettrait:
  • d'employer un professionnel de santé malgache qui serait présent 2 à 3 fois/semaine pour assurer des consultations régulières et un suivi de proximité.
  • d'assurer la gratuité des médicaments pour les patients (achetés à une centrale pharmaceutique humanitaire à un prix de gros).
  • à des professionnels de santé venant de Métropole ou de la Réunion de participer régulièrement à des missions humanitaires.
  • la participation financière aux examens complémentaires (échographies, radiographies, analyses). A titre d'exemple une échographie coûte 10000 Ar soit 3,50 €/une radiographie + consultation 20000 Ar soit 7 €.
  • l'orientation des urgences vers l'hôpital local ou si besoin la prise en charge de transferts vers Antananarive. 

PLAN DU DISPENSAIRE

 

Au détour d'une consultation: histoire de Bruella:

"Sa mère la porte sur le dos lors de leur visite en consultation. A 10 ans elle est si faible et si amaigrie qu'elle n'arrive plus à marcher, chuchote à peine et montre sa poitrine, là où elle a mal! Sa mère nous explique qu'elle vend des brèdes sur le marché et n'a pu acheter que du paracétamol..et ce depuis 2 mois que les symptomes ont débuté. Après un bref examen nous l'envoyons à l'hôpital  (à 12 kms)  immédiatement tant l'urgence nous semble vitale. Elle sera prise en charge en réanimation ( c'est à dire isolée dans un couloir sans aucun appareillage) où les docteurs se montrent réservés quand au pronostic de sa tuberculose. Mais ceux-ci mettent tout en oeuvre, avec les moyens locaux, pour la sauver, non sans nous avoir demandé si nous prenions à notre charge tous les frais!!! En effet, tout est facturé au patient, depuis le gant, la compresse et le sparadrap jusqu'aux perfusions et antibiotiques, soit environ 100 euros pour une semaine de traitements et d'hospitalisation."

Malgré son extrème faiblesse et dénutrition Bruella a été sauvée... pour 100 euros.

Une vie pour 100 euros.

 

Petite carte verte et sécurité sociale si souvent décriée chez nous, comme tu manques ici cruellement!!

 

2.Acheminement de matériel médical pour l’hôpital :

De par notre étroite collaboration avec l’hôpital, nous avons pris la mesure de l’extrême dénuement matériel de celui-ci : lits hors d’usage et hors d’âge, matelas éventrés, absence de toute literie (les patients devant apporter leurs draps et couverture …s'ils le peuvent !!!), absence de matériel médical indispensable ou vétusté de celui-ci : pas d’électrocardiogramme, appareil de radiographie et d’échographie obsolètes.

Il nous est apparu comme indispensable et urgent de réfléchir à un moyen de partager tous ces biens si habituels à la Réunion.Nos pratiques professionnelles nous donnent la possibilité de récolter auprès de différent revendeurs ou particuliers ce matériel si précieux et si vital.

Matériel souvent gâché et inutilisé qui pourrait ainsi avoir une seconde vie et permettre aux patients malgaches d’être soignés dans des conditions respectant la dignité humaine, droit universel si souvent bafoué.

Il s'agit maintenant de trouver les fonds nécessaires pour le transporter par bateau depuis la Réunion jusqu'à l'Ile Sainte Marie via Tamatave, le grand port de la côte Est malgache.

Et l'acheminement par container/groupage est particulièrement cher!!!

Votre participation permettra aux malades d'être accueillis dans des conditions d'hygiène, de confort décentes et leur assurer une prise en charge médicale de bien meilleure qualité.

Couloir de la maternité,salle radio de l'Hôpital

salle radio

A quoi va servir le financement ?

Votre contribution servira intégralement à la réalisation de notre projet  afin de permettre à la population des villages de brousse de bénéficier de soins de qualité grâce à l'implantation du dispensaire et aux personnes hospitalisées d'être prises en charge dans des conditions acceptables et humainement décentes.

Plus en détail,votre soutien financier permettra:

  • de financer une partie de la construction du dispensaire de brousse. Son coût total est estimé à 13000 euros. La construction du batiment en semi dur sera réalisé par des artisans locaux (menuisiers ,charpentiers..) et les travaux supervisés par le représentant local de l'Association et moi même. La durée de la construction est évaluée à 3 mois.
  • Une  participation à son fonctionnnement annuel: par la prise en charge du salaire du personnel soignant recruté: 1200 euros annuel, l'achat de médicaments auprès d'un grossiste estimé à 1100 euros annuel.
  • Une  participation aux frais de prise en charge d'examens, d'opérations et de transferts sanitaires vers la Grande Ile (Tamatave ou Tananarive).
  • Et enfin une participation à l'acheminement par container du matériel médical stocké par l'Association à la Réunion, matériel destiné à l'hôpital de la capitale Ambodifotatra. Coût estimé du container:3500 euros.

La somme demandée pour la réalisation de notre projet (6500 euros) représente donc environ un tiers de la somme globale engagée,la part restante étant prise en charge par l'Association et par d'autres actions de soutien menées localement à la Réunion.

Tout don sera déductible de vos impôts à hauteur de 66%(par exemple si vous donnez 100 euros,cela ne vous coutera "que" 34 euros) à condition d'être imposable ! et dans la limite des plafonds dont vous disposez.

Nous avons besoin de vous pour mener à bien ce projet à vocation humanitaire qui redonnera à ces villageois l'accès à un droit fondamental, LA SANTE.

 

 

À propos du porteur de projet

 

Kinésithérapeute libéral depuis 25 ans à la Réunion, mon activité m'a permis tout au long de ses années de m'enrichir tant d'un point de vue professionnel qu'humain.Je me suis tout d'abord engagé dans le milieu associatif en tant que vice Président d'une association de personnes à mobilité réduite.

Président de l'Association Deux Iles en Partage créée en mai 2005,je suis très impliqué et très motivé depuis 10 ans, je reçois ainsi que les adhérents, des dons de médicaments et de petits matériels médicaux tout au long de l'année et sensibilise patients,amis et famille aux difficultés et aux manques de la population malgache.

Nous nous rendons, ma femme secrétaire de l'Association ainsi que d'autres adhérents et moi même,3 fois par an à Ste Marie où nous effectuons des consultations de base assistés sur place par notre représentant local Mr REMI. Depuis 2008, indispensable et très précieux, il participe à toutes les consultations en tant qu'interprète et s’assure à ce titre du bon usage des médicaments. Il dispense des conseils de règles hygiéno diététiques aux patients consultés. Il est en relation constante avec les autorités sanitaires locales et notamment avec le médecin Inspecteur du district.Il permet également de faire le lien et le suivi entre les patients et l’ONG lors et entre les missions.

Mon unique objectif est de pouvoir aider les plus démunis.A 800 kms de la Réunion certains meurent de pathologies que nous pourrions soigner ici et je ne me résigne pas à ces injustices en 2016!!!

Citoyen du Monde, ouvert et préoccupé par l'Humain je veux être "acteur"pour que l'Humain soit remis au centre des préoccupations de ce monde .

Souhaitant oeuvrer pour le bien des laissés pour compte ma devise pourrait être: "Tout ce qui n'est pas donné est perdu".

Je remercie aussi chaleureusement tous ceux grâce à qui nos actions ont pu se réaliser depuis 10 ans et vous remercions tous généreux donateurs de nous aider à les poursuivre et SURTOUT les amplifier pour le bien de cette population si généreuse,courageuse et attachante. MERCI D'AVANCE POUR EUX,ILS ONT BESOIN DE VOUS!!!

Pour nous contacter:

            ou  herve.cdk@wanadoo.fr

Médecin inspecteur et sa famille en visite de l'Association

Josiane notre premier soutien, interprète et incomparable cuisinière

 

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet