BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Pardon... je le ferai plus

(quoique)

À propos du projet

 

Que du bonheur :

Un format 21 x 29,7 (A4), pour que vous puissiez lire même sans lunettes...

48 pages, pour meubler toute la soirée même en cas d'insomnie récurrente...

Que demande le peuple ? La couverture, peut-être ?

La voici !

A quoi va servir le financement ?

- D'abord, les frais divers... 2 à 3 %. Quels sont ils ? Ben c'est la déclaration du livre à l'AFNIL, l'obtention d'un code barre, le dépôt légal, l'achat d'enveloppes (à bulles, comme le Champagne) pour les expéditions, et pas mal de p'tits détails comme ça, qui, mis bout à bout, coûtent un bras.

- Ensuite, Ulule. 8 % pour l'hébergement, les conseils et la maintenance, la collecte des fonds, etc. Rien à redire (c'est rare de ma part !)

- Les frais postaux : 16 à 17 %. Collectés par la Poste suite à la faillite de la vente des calendriers. Le prélèvement à la source se fait suivant le poids du colis. Pourtant, mon livre, il est un tantinet moins lourd que l'annuaire téléphonique, mais ça coûte quand même un second bras. Voire un troisième pour les mieux équipés.

- Le reste, c'est pour l'impression du livre (je tiens à préciser, pour les puristes, que je fais appel à un imprimeur français, qui imprime les livres en France, et qui paye ses impôts à Macron). Pour 3500 € collectés, je devrais,une fois les frais sortis, pouvoir faire imprimer environ 600 exemplaires. Si ça va au-delà, ce sera un tirage plus important... voire, suivant les possibilités, quelques pages de plus dans le livre !

À propos du porteur de projet

L'auteur de ce futur prix Goncourt, c'est David Gouzil.

Ce saint homme (sa béatification est en cours) dessine dans la presse depuis une quinzaine d'années (ce qui lui a permis de se faire pas mal d'ennemis), et en particulier pour Sud Ouest, pour lequel il gribouille depuis bientôt 14 ans. Il a collaboré (et collabore encore) pour pas mal de journaux, revues, sites internet, et a exposé ses dessins en France, mais aussi à l'étranger (Argentine, Roumanie, malgré le fait qu'il ne parle le roumain que sous la torture).

Sinon, à son actif, beaucoup de dessins d'humour, de blagues illustrées... et pour une fois, la pression, il ne l'a pas bue, il y a cédé. Il les met enfin en album : c'est ici !

Share Suivez-nous