BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Papeterie d'art et librairie à Grand Brassac

Rendre l'art, la création et l'expression accessibles à tous en milieu rural

À propos du projet

C’est un peu fou quand même l’idée d’une papeterie d’art-librairie dans un joli village de 500 habitants en Dordogne.

Créer et partager, du lien social, permettre des rencontres improbables ? C’est ce qui nous anime.

Donner forme à un peu plus de poésie au service d'un monde un peu plus extravagant et agréable à vivre : ouvrons une papeterie d’art-librairie indépendante chez nous.

Cette papeterie d’art a germé dans la tête de Laura, elle y embarque Jean-Christophe :

D’abord ils créent “Selfish&co” leur marque de produits customisés, à base d’images imprimées, de textiles, de mots, de papier, de carnets, d’écritures et de non-sens. Enfin, ils réfléchissent à la mise en forme, à comment en vivre. La réponse est évidente, notre rez-de-chaussée ne demande que ça : accueillir et partager nos trouvailles et nos créations…

"Selfish&co" c'est nos créations estampillées "UniK", marques page, autocollants, badges, cartes postales, sacs, carnets de notes reliés, carnets de dessins cousus main, gravures originales en série limitées, t-shirts, tout ça fabriqué et imprimé par nos petites mains...

C'est aussi notre façon de revendiquer que nous n’avons pas besoin de vivre dans un grand centre urbain pour avoir accès à la culture, à la création. Vivre avec élégance, travailler en alliant l'âme et la matière, c’est nous…

Pour ceux qui ne connaissent pas encore Grand Brassac:

Le bourg peut paraître loin de tout et pourtant il s'y passe beaucoup de choses. Grand Brassac est une petite commune du Périgord vert, tranquillement nichée entre les collines et la Dronne, le territoire est parsemé de grottes, de cluzeaux et de châteaux. 

Connu pour sa belle église fortifiée du 12e siècle, son cloître, sa halle et ses chemins de randonnée, le bourg revit depuis la création d'un bar, à l'initiative de la commune.

Nous avons une école et une épicerie. Chaque année, des événements ponctuels sont animés par les locaux. La Papeterie des Arceaux s'inscrit dans un mouvement qui tend à dynamiser nos campagnes. De nombreux artistes sont installés dans les parages.

Notre maison est en plein centre du bourg, rue des Arceaux, direction Chapdeuil.

Comme vous le voyez sur cette photo l'avant de la maison n'est pas accessible pour les personnes à mobilité réduite, avec des marches de plus de 20cm, et un parking en mauvais état...

Grand Brassac est situé entre Ribérac, Verteillac, Paussac St Vivien, Montagrier, Tocane et La Tour Blanche, (Brantôme et Périgueux sont à 20km) chaque weekend nous voyons passer des curieux qui cherchent des images d'ici, des souvenirs à envoyer chez eux pour partager la découverte du lieu. Au rythme des saisons, nous avons le plaisir de partager des moments exceptionnels avec nos voisins et amis qui sont fiers de leur campagne et qui nous inspirent dans nos créations.

À quoi va servir le financement ?

Vivre de son art n’est pas chose simple et encore moins à la campagne, mais en combinant nos capacités, nos talents, nos savoirs-faire et votre aide, nous pouvons transformer l'ordinaire en quelque chose d’extraordinaire: redonner du sens à la création, à l’image et en vivre, dynamiser l’espace rural, créer un lieu convivial...

Dans la réalité des choses nous avons besoin de 30 000 euro pour notre projet, mais allons-y par étapes, ou “palier” en langage Ulule. 

Comme vous le savez Ulule c’est un système qui implique “tout ou rien”. C’est pour cela que nous allons mettre la barre à 10 000€ pour commencer

Ce premier palier est très important et aussi très symbolique : il financera le trottoir et le site, autrement dit l’accès pour tous à nos espaces de création. 

Ce projet peut devenir une réalité avec votre aide et votre précieux soutien, quelqu'ils soient. 

Palier 1 : 10 000€

Le stock 2 200 €, le site 2 500 €, le trottoir*  4 100 €,

+ contreparties/ frais 500 €, Ulule 8%  744 €

C’est le minimum pour pouvoir lancer le projet : impossible de faire sans stock, ni sans le site et encore moins sans un trottoir (PMR)…mais nous ne pourrons pas encore investir dans le mobilier du lieu tel que nous l'imaginons... On devra encore attendre pour se mettre à notre travail pleinement.

Le stock ne comprendra pas encore toutes les fournitures voulues ni tous les matériaux de base dont nous avons besoin pour “Selfish&co”, et nos textiles UniK, mais nous ne pouvons pas faire avec moins.

C'est un bon début pour lancer la Papeterie...

*Le trottoir doit être remis au niveau des seuils (+20cm) pour être accessible à tous, et délimiter l'espace pièton et l'espace parking.

Si nous dépassons ce palier nous pouvons aller plus loin…

Palier 2 : 12 000€

Stock, site, trottoir... + l'aménagement intérieur minimum 500 €, des stores 750 €,  des éclairages 300 €

+ les contreparties/ frais 550 €, Ulule 8% 896 €

Avec 12 000€ nous aurons un extérieur attrayant et visible en plus d'être accessible. Les stores protègeront surtout la vitrine et les étalages de cartes, textiles et autres créations originales contre le soleil et la pluie, et qui dit « store » dit besoin de plus de luminaires pour éclairer l'intérieur. Et puis le site fera la différence : un site professionnel c'est une vitrine, indéniablement…

Nous avons travaillé sur la maison depuis deux ans, voici quelques photos de la progression des travaux depuis 2014 dans le local destiné à la papeterie:

Rez-de-chaussée en 2012

Et pourquoi pas pousser plus loin.

Palier 3 : 15 000€

Stock, site, trottoir, aménagement intérieur, stores, éclairages + 500€ pour notre espace travail, 400€ pour terminer le trottoir (passage des canalisations), 300€ pour compléter l'anénagement du lieu et pour du stock supplémentaire .

Et naturellement, les contreparties 550 € et Ulule 8% soit 1 112 €

Un stock enfin conséquent (4000€), qui comprend les fournitures en magasin et les matériaux de base dont nous avons besoin : “Selfish&co” pourra proposer de beaux objets et le magasin du matériel spécialisé, bien présentés. Nous pouvons passer de vrais commandes à nos partenaires Français, et Europeéns, en plus de pourvoir à nos besoins logistiques et de création. L’espace de travail, mieux équipé, nous permettra de travailler sereinement et d'être prêts pour des propositions de plus en plus intéressantes. On pourra enfin laisser une plus grande  place à l'imagination et à la création. 

Et si on peut aller jusque là...

Palier 4  : 18 000€

Stock 5 000 €, site 3 000 €, trottoir 4 500 €, magasin 800 €, stores 750 €, éclairages 300 €, espace travail 500 €, matériel* 800 €

+ naturellement les contreparties 600 € et Ulule 8% 1 476 €      

On peut enfin travailler en toute confiance et créer en toute simplicité pour proposer des objets finis à la hauteur de nos envies et des demandes. 

Le lieu est accueillant, visible et commence à avoir du caractère, c’est digne de nos ambitions : de la créativité, de la fiabilité, des propositions spécialisés et disponibles, le projet décolle vraiment. Le site aussi est plus performant et nous offre une véritable visibilité sur le net et donc aussi en-dehors de nos contrées…

(* c’est essentiellement du matériel qui nous permettra de gagner du temps et d’être plus précis dans notre travail, ce qui nous permettra d’élargir notre offre: outils d’impression et de gravure, relieuse, cisaille, presse, plateaux, fournitures …)

Palier 5 : 23 000€

Stock 5 000 €, site 3 000 €, trottoir 4 500 €, magasin 1000 €, stores 750 €, éclairages 300 €, espace travail 500 €, matériel 800 € + fenêtres de l'atelier 4 500€

+ les contreparties 650 € et Ulule 8% 1 680 €

C'est un objectif presque idéal, tout à fait possible : on peut l'atteindre grâce à vous? 

Si on arrive jusque là, notre production n'aura de limite que notre énergie et notre savoir faire.

Le magasin est “pro” tout en restant à une dimension humaine. C’est aussi un écrin dont les murs s'élargissent au contact des autres. Le lieu est accueillant et bien organisé. L’annexe du magasin de 70m2 est utilisable, à l'abri de la pluie et du vent, mais il n’est pas encore isolé ni chauffé, actuellement cet espace sert pour le stockage et c’est bien dommage, c’est un lieu qui ne demande qu’à être utilisé.

Nous sommes confiants qu’un jour cet espace accueillera notre atelier privé pour “Selfish&co” et chaque mois des ateliers créatifs destinés aux amateurs et aux artistes

Palier 6 : 30 000€, l'idéal...

Stock 5 000 € (+ trésorerie), site 3 000 €, trottoir 4 500 €, magasin 1000 €, stores 750 €, éclairages 600 € (l'atelier en plus), espace travail 500 €, matériel 800 €, fenêtres de l'atelier 4 500€ + isolation et chauffage de l'atelier 5 000 €

+ les contreparties 800 € et Ulule 8% 2 329 €

Cette fois on est à l'aise. “Selfish&co” existe, la papeterie d’art aussi, avec quelques propositions de publications inédites dans la librairie. Notre but est aussi d’apporter un lieu d’activités dans notre bourg, à la campagne. Dès que le magasin est installé, qu'il prend forme, que notre marque est lancée, que le site est opérationnel, en plus d’avoir un magasin spécialisé pour les artistes et les curieux, une vitrine pour nos créations, on peut proposer des expositions, faire connaître d’autres artistes, commencer des ateliers de création et de découverte pour des groupes amateurs. On peut partager notre savoir faire et faire venir d'autres artistes plus longtemps, pour animer le lieu et nos têtes.

On peut même commencer à envisager des résidences d'artistes, des rencontres internationales et qui sait quoi d'autre... Notre réseau qui c’est élargit au file des années est enfin utilisé de façon cohérente et constructive...

Mais avant d’y être, il y aura des travaux, des moments de panique, des rires et des pleurs pour arriver à vivre de nos talents et de montrer ce dont nous somme capables.

Nos enfants (7 et 10ans) participent aussi au projet, graveurs débutants, ils customisent leurs t-shirts... et comptent bien faire leur propres séries.

À propos du porteur de projet

Laura et Jean-Christophe sont deux artistes, pédagogues et engagés, créatifs, inventifs, déterminés, qui mènent leurs projets au bout. JeanLong et Laura c’est aussi un couple : “Une femme et un homme un peu déjantés, juste assez pour que la vie soit drôle et pleine de panache…” aux dires de leurs amis.

Pour résumer, c’est un couple d’artistes, chez qui manger des frites est quelque chose de sérieux. Chez qui l’expression (et l’art en général) se déguste, se régurgite, se digère, se montre, se coud, se façonne, se fabrique, se partage, se vit. Un couple pour qui la création et la liberté d’expression sont essentielles, mais ne vont pas sans le partage.

Un couple avec plein d’idéaux et quelques compromis ("p... de système !"). Une anglaise et un belge. Une anglaise qui boit de la bière et du thé. Un belge qui boit de la bière et qui mange des couilles de suisses*. 

“Laura est une femme qui a toujours 1000 projets dans la tête, et qui emmène ceux qui l’entourent dans ses pérégrinations souvent géniales. Jean-Christophe est un homme qui rit autant qu’il ronchonne, et qui est toujours là pour prêter main forte. Laura est une femme qui sait faire parler les autres ; tous les autres même ceux qui n’ont pas envie de parler. Jean-Christophe, est un homme qui sait écouter, ceux qui parlent et ceux qui se taisent”

Laura Leeson est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre (Bruxelles) en “cinématographie expérimentale d’animation”. À Bruxelles elle a aussi pu développer ses connaissances en reliure.

De retour en Dordogne elle fonde l’association ARTicle19** avec laquelle elle développe des outils pédagogiques et artistiques autour de l’image. Pendant plus de 17 ans elle a accompagné des gamins, des adultes ou des institutions dans la création de films d'animation ingénieux et citoyens, éthiques ou politiques, tout en animant des ateliers de découverte autour de l’art et d’expression graphique.

Animatrice culturelle, organisatrice d’événements et militante depuis toujours, aujourd’hui, elle est une vidéaste touche à tout de 38 ans, ardente manipulatrice d’images, opératrice de mots, plieuse de tissus, tisseuse de papiers et de liens.

Elle serait rock’n roll réaliste selon certains, peut être une exubérante contrôlée, mais sérieuse et réfléchie et pas sans humour. D’ailleurs, elle ne cesse de tricoter le geste et l'idée, d’explorer le sensible et les sens de toutes les façons imaginables et à sa disposition.

En tous les cas, elle est persévérante et intuitive. Cela dit elle est aussi diplomate, claire, organisée, créative, écolo à ses heures, végétarienne et également un peu geek.

Née Britannique, elle s’épanouie en Dordogne depuis toujours avec des parcours longs et courts ailleurs en Europe. Avec son caractère positif, elle observe, d’un regard décalé, ce qui l’entoure.

Jean-Christophe Long est diplômé de l’école d’art de St Luc (Bruxelles), il est l’un des membre fondateur du Frémok***.

Aujourd’hui, il est Périgourdin. Auteur-graveur de BD de 48 ans, il est aussi un rugbyman qui n'a pas peur des coups. Il travaille seul, mais participe à tout : expositions du Frémok un peu partout en Europe et ailleurs, résidences d’artistes, mais aussi initiateur d’événements locaux, bénévole ou administrateur d’associations, dont le Tri-Cycle Enchanté, entre autres. Il pense à l’envers par la force des choses et de son talent.

La plupart du temps, il cherche l’image et l’image le trouve : burlesque, sérieuse, inattendue, mais réfléchie. Ses images s’impriment, se dessinent, ou elles sortent d’un feutre. Il fait parler l’inconscient à travers ses personnages insolites. Il produit du sens, très personnel, dans un monde qui en perd à chaque fois qu’on allume la radio.

Lorsque sa presse de gravure et sa créativité sont au repos, il communique et se renseigne sur tout. Toujours à l’affût, ses oreilles aussi travaillent sans repos, elles écoutent et lui, il décrypte les ondes. Il a des connaissances à partager. Il est idéaliste et perfectionniste, mais aussi un dystopique modéré, mystérieux à ses heures perdues. C’est de la gentillesse délicate de 192cm de haut, malgré ses grondements d’ogre occasionnels. Ses images viscérales sont effrayantes de véracité et d’humour.

* la recette top secrète des "couilles de suisse" sera donnée aux 10 premier soutiens...

** www.associationarticle19.wordpress.com

*** www.fremok.org