BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

PANZI

Soutenez le film sur le combat du Dr Mukwege contre les violences sexuelles!

À propos du projet

Ce projet de film raconte l'histoire vraie de Denis Mukwege un docteur congolais, nommé trois fois au Prix Nobel de la Paix, qui a toujours rêvé de devenir gynécologue. Mais au péril de sa vie, il va devenir le sauveur et le militant des droits des femmes violées et mutilées en République Démocratique du Congo - pays dans lequel le viol est devenu une arme de guerre. Guy-Bernard Cadière est un chirurgien Belge qui, a 33 ans, est atteint d’une leucémie. Enfermé dans une bulle stérile, il développe la laparoscopie, une technique opératoire révolutionnaire - pourtant il lui reste trois ans à vivre.

Panzi met en lumière le destin exceptionnel de ces deux hommes qui ont inversé le cours de l’Histoire.

Cette campagne a pour but de développer l’adaptation cinématographique du livre Panzi, écrit par les docteurs Denis Mukwege et Guy-Bernard Cadière, dont nous avons acquis les droits. Ces médecins parcourent le Monde pour sensibiliser sur cette barbarie qui a, à ce jour, mutilé prés de 500 000 femmes.

Dotée d'immenses ressources naturelles et minières, cette terre contient de l’or, des diamants mais surtout du coltan, un minerai indispensable à la fabrication de nos téléphones portables…et pourtant c'est l'un des pays les plus pauvres du monde.

Dans cette région en guerre depuis 1994 (un génocide qui a tué 6 millions de personnes), la barbarie consiste à utiliser le corps de la femme, nourrisson ou adulte, et de le détruire. Ici on ne viole pas pour assouvir une pulsion sexuelle mais pour mutiler. Avec le viol on annihile la famille, la femme est détruite, rejetée, laissée à l’oubli. Dans une culture où la fécondité est sacrée, le viol avec la destruction de l’appareil reproductif de la femme est devenu simplement la désintégration de la société.

Une population rendue esclave sous les yeux d'un monde qui préfère faire semblant de dormir !

Avec un film, nous avons les moyens, de toucher et de sensibiliser le plus grand nombre. La fiction permet au spectateur de s'identifier aux êtres, de vivre avec eux ou ELLES et de s'immiscer quelques heures dans le plus abjecte mais aussi dans ce que l'humanité a de plus beau. 

Avec Panzi le film, nous ne voulons pas traiter l’horreur avec voyeurisme ou misérabilisme même si nous ne pouvons pas esquiver la barbarie mais nous voulons au contraire aborder ce drame en nous consacrant à l’exceptionnel, à la force de l’humanité, à la conviction, au courage de ces hommes et de ces femmes qui sont parvenus à créer un petit bout de paradis au milieu de l’enfer.

Denis MUKWEGE est né en 1955 à Bukavu, à l’est du Kivu. Fils d’un pasteur pentecôtiste, il part en 1978 étudier la médecine au Burundi avant de prendre ses premières fonctions à l’hôpital de Lemera (RDC) en 1983 où il découvre l'horreur de la mortalité maternelle. Il décide de se spécialiser en gynécologie et s'envole pour Angers où il note bien malgré lui qu’il est le seul homme noir de cette ville. Fraîchement diplômé il retourne en RDC afin d'aider les femmes à donner la vie. Mais tout bascule en 1994 lorsque le génocide du Rwanda éclate et que le conflit traverse la frontière congolaise. La violence ne quittera plus son quotidien. En 1997 il s’obstine, crée une maternité et œuvre pour la création de Panzi. C’est en 1999 qu’il y soigne sa première victime : une femme violée et mutilée.

À ce jour c’est presque 50,000 femmes victimes de viols et de mutilations qu’il a opérées au sein de son hôpital. En 2012, il est victime d’une tentative d’assassinat qui l’oblige une fois de plus à fuir son pays. En janvier 2013, les femmes congolaises se mobilisent pour son retour. Il ne peut ignorer leur appel et réintègre son hôpital où il vit désormais sous haute protection.

Denis Mukewge a obtenu de nombreux prix dont le prix des Droits de l’Homme des Nations Unies, le Clinton Global Citizen Award, ou encore le prix pour la prévention des conflits de la fondation Chirac et a été nommé trois fois pour le prix Nobel de la paix.

Guy-Bernard Cadière est né à Bruxelles en 1956, de parents français. C’est une bande dessinée qui lui donne envie de faire de la médecine. Chirugien et musicien émérite, Guy-Bernard poursuit un parcourt engagé et exceptionnel, jonglant entre opérations chirurgicales et tournées internationales (saxophoniste de Vicktor Lazlo). A 33 ans on lui décèle une leucémie et son espérance de vie est de 3 ans. Cloisonné dans une bulle stérile, il prend soin d’emporter son saxophone et un ordinateur.

Au delà des circonstances, il se met à développer dans les moindres détails "la laparoscopie" (ou cœlioscopie), technique opératoire révolutionnaire, qui grace à de petites incisions permet d’éviter les grandes ouvertures, avec un taux d’infection à moindre risque et un rétablissement plus rapide. Elle permettra surtout d’accéder là où la main ne le peut…

La maladie lui permet de porter un regard différent sur la vie et désormais la petitesse n’y a plus sa place. Dorénavant toutes ses opérations se feront par laparoscopie, ce qui lui vaudra beaucoup d‘ennemis, réfractaires à ce nouveau mode opératoire.

Mais fort de conviction Guy-Bernard excelle en la pratique et devient Professeur de Chirurgie à l’Université libre de Bruxelles, Chef de service de chirurgie digestive au centre hospitalier Saint-Pierre et crée en 1994 l’European School of Laparoscopic Surgery.

La rencontre avec Denis Mukwege a changé sa vie. Pour Denis aussi le chirurgien Belge est un don du ciel. Dorénavant ils opérerons à quatre mains afin de "reconstruire" ces survivantes et de leur rendre leur dignité.

                       PHILIPPE GELUCK

Philippe Geluck est un humoriste Belge, écrivain, illustrateur, comédien, comique, star du petit écran et le dessinateur de BD francophone le plus populaire et au plus grand succès international. Il est surtout célébre pour être le "père" du Chat. Douze millions d'exemplaires de ses 20 albums ont été vendus depuis la naissance du Chat il y a 30 ans.

Un immense "merci" Philippe pour ce précieux cadeau! Nous espérons qu'il fera beaucoup d'envieux et de joyeux ! 

A quoi va servir le financement ?

Marie-Hélène Roux, auteur et réalisatrice que j'accompagne depuis ses débuts derrière la caméra, a pris parti d'écrire le scénario de Panzi en langue anglaise. C'est une qualité essentielle pour pouvoir exporter le film à l'étranger et donner le plus d'ampleur à cette histoire. Malheureusement cela ne me permet pas de prétendre à des aides du CNC, ni des SOFICAS qui ne subventionnent au stade du développement que des films en langue française. C'est donc, seule financièrement, que je développe et porte ce film QUI DOIT voir le jour. Votre présieuse contribution me permettra de continuer cette aventure avec certitude et m'aidera à : 

- à régler les frais Ulule et les frais de fabrication des contreparties

- à financer le travail de recherches de l'auteur

- à approcher un comédien de renommée internationale, qui donnera la visibilé indispensable à ce film nécessaire. Ce qui nécessite des déplacements à l'étranger et plus particulièrement aux États-Unis.

- à financer les déplacements pour interview et pré-repérages du film en Belgique et en Afrique et à engager deux techniciens

- à payer les déplacements de l'équipe dans les festivals de Toronto et AFM pour rechercher les fonds nécessaires à la production du film, et impression du matériel promotionel (flyer de présentation)

- à payer les frais de traduction du scénario et de conseils (script doctor)

Il est important de préciser qu'aucun euro de cette campagne ne me reviendra à titre de productrice. A ce stade, mon seul but est de pouvoir mener ce projet, qui me tient tant à coeur, au bout. Et c'est la raison pour laquelle je reverserai aussi 5% de la somme récoltée à la fondation Panzi.

Si votre intérêt pour notre film et votre soutien dépassent notre objectif, nous pourrons avec l'argent récolté en sus, reverser une somme plus conséquente à la fondation Panzi, engager une équipe plus importante, notamment un directeur de production, un 1er assistant à la réalisation, et un repéreur supplémentaire. Chaque euro supplémentaire nous rapprochera un peu plus de la mise en préparation du film. Alors, je compte sur vous. Merci...

Le film étant au stade du développement (avant sa mise en production), nous ne pouvons malheureusement pas vous proposer de contreparties aussi habituelles que la lecture du scénario, la visite sur le tournage ou une invitation pour l’avant-première, mais rassurez-vous, nous avons aussi bien à vous proposer !

Carte Postale du Chat crée par Philippe Geluck en exclusivité pour cette campagne!

                   PANZI, le livre                                                       À COURT D'ENFANTS un film primé!

                                                                   

 

MARQUE PAGE à l'effigie du film PANZI dessinée par Emmanuelle Dorot

   

SÉRIGRAPHIE du Chat numérotée et signée par Philippe Geluck  (édition limitée 150 exp)

À propos du porteur de projet

Cynthia Pinet                                                                                                          

J'ai une expérience de 15 ans dans le milieu cinématographique et ai travaillé dans des sociétés prestigieuses telles que PAN EUROPEENNE, ou encore MEMENTO FILMS et sur des films de renommée internationale, notamment "Une Séparation" et "Le Client" d'Asghar Farhadi ( Oscar du meilleur film étranger 2013 & 2017).

Pour tout (enfin presque :-) ) savoir sur moi : http://www.imdb.com/name/nm5385914/?ref_=nv_sr_1

Il y a 4 ans, j'ai crée 1divided films afin de pouvoir développer des films qui me touchent et qui sont porteurs d'un message qui a vocation à éveiller les consciences.

Aprés avoir produits plusieurs courts-métrages, et un 1er long "Links Of Life" tourné fin 2015 en Utah "Panzi" est mon 2ème long métrage avec 1divided Films.

Retrouvez moi sur facebook  :

https://www.facebook.com/cynthia.pinet /

https://www.facebook.com/1dividedfilms/

http://www.1divided.com

  Marie-Hélène Roux (Auteur-réalistrice)

Issue du Conservatoire National de Région, Marie-Hélène a suivi les cours d’acting de la Stella Adler Academy de Los Angeles avant de travailler pendant plusieurs années dans le cinéma indépendant Hollywoodien.

De retour en France, après 15 années passées à Los Angeles, elle réalise, en août 2012, un court-métrage de 25 minutes intitulé « Une Vie Déportée ». Début 2014, elle écrit et réalise « A Court d’Enfants » avec Marie Bunel et Vincent Winterhalter, un moyen-métrage de 42 minutes librement inspiré du fait historique communément appelé « Les Réunionnais de la Creuse». « A Court d’Enfants » a été soutenu par la Ministre des Outre-Mer Ericka Bareigts et a bénéficié d’une sortie exceptionnelle en salles le 20 Mai 2015.

Marie-Hélène vient de réaliser son 1er long-métrage « Links Of Life », tourné fin 2015 aux Etats-Unis. Elle a co-écrit « I Leave Here » avec Jennifer Deaton (scénariste de Jack of the Red Hearts), et « Les Parenthèses du Sourire » deux longs-métrages actuellement en développement.

Marie-Hélène est née au Gabon et a grandi une partie de son enfance en Afrique.

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet