BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

P^3

"Développer la création d'Objets recyclés au Burkina Faso"

À propos du projet

P^3 une marque de création à partir de sachets plastiques. 


Et pour cause,  notre objectif est de faire pousser et de déplacer les idées pour qu’ainsi elles bougent à leur tour.
Parce que nous pensons que l’échange interculturel n’est pas qu’une démarche unilatérale, mais une collaboration ouverte, dans un esprit d’échange et de partage.

Le projet P^3 a vu le jour en 2014, à la suite d'une prise de conscience sur la gestion des déchets et de la dégradation de l'environnement par le plastique.

Ce projet a été mis en place sur le territoire du Burkina Faso et plus précisément dans la ville de Ouahigouya. Les associations Movement Allemagne, Burkina Faso et France ont donc tout mis en œuvre pour envoyer des machines à coudre (qui nous ont été offertes) et créer de toute pièce un atelier de couture écologique. Ce sont actuellement 7 femmes, dont la situation sociale est fragile, qui ont été formées à toutes les étapes de la création de nos articles.

C'est donc dans un esprit de préservation de l'environnement mais aussi en faveur de la diminution de la pauvreté auprès d'un public de femmes souvent touchées par des problèmes sociaux et familiaux que nous avons monté ce projet.

Nos actions ont également un impact positif sur l'environnement puisque le ramassage des sachets plastiques favorise et contribue à l'assainissement de la ville.

De plus, selon le Ministère des Ressources Animales, le plastique serait à l'origine d'un taux de 30%, de mortalité des animaux.

Les sachets plastiques que nous utilisons sont assez spécifiques et utilisés par un très grand nombre d'Africains dans la vie de tous les jours.

En effet, ce sont de petits sachets d'eau, dont la contenance varie entre 25 cL et 50cL. Ils sont vendus dans des petits Kiosks en bordure de route, dans les restaurants ou chez des particuliers.

Déglutis en quelques secondes, ce sachet plastique se retrouve au sol.

Les arguments majeurs de la production et de la vente de ces sachets d'eau sont, une qualité (l'eau potable n'est pas accessible à tous en Afrique). Un coût d'achat à l'unité peu élevé (25F CFA soit moins de 0,04 cts d'euros). Une eau fraiche (les sachets d'eau sont stockés dans des frigos ou des congélateurs). Et rien ne vaut 25 cL d'eau fraiche après une journée de travail à plus de 35°C.

On observe alors devant certains kiosks très fréquentés, que le sol est jonché de ce plastique. Cela ne s'arrêtant pas à cet endroit, ils sont balayés un peu plus loin ou sont emportés par le vent dans les paysages alentours.

Les déchets plastiques sont un vrai fléau au Burkina Faso. Ils impactent tout d'abord l'environnement, par la pollution des terres et du paysage, mais également l'agriculture et l'élevage. . En effet, aucun système de gestion des déchets à la fois pour la collecte, le ramassage ou encore le recyclage n'est réellement présent sur le territoire.

La ville de Ouahigouya compte aujourd'hui une dizaine de décharges sauvages, qui grandissent de jour en jour. 

Ces endroits sont également des terrains de jeux dangereux pour les enfants ainsi que des lieux d'alimentation toxiques pour les animaux.

De plus, les écoulements de la fermentation de ces déchets se font directement dans la ville, entrainant le développement de bactéries, la prolifération des mouches et des insectes sans compter qu'elles dégagent des odeurs nauséabondes. Ces épanchements polluent également les eaux, ainsi que les ressources en eau potable. 

Il n'est pas rare de voir les particuliers concentrer leurs déchets devant leur porte, et y mettre le feu. L'objectif étant de réduire la quantité d'ordures, polluant ainsi l'atmosphère et le voisinage. 

Ce sont donc des paysages entiers qui sont détruits par le manque de gestion des déchets plastiques....

Nous ne pouvons pas rester insensibles, à tout ça ! 

Du coup on a décidé d'agir. Mais agir consciemment et éthiquement.

C'est pourquoi nous avons décidé de travailler sur le recyclage tout en y intégrant un aspect social par l'emploi de femmes dont la situation quotidienne est précaire. 

De par nos ventes en Europe, les ateliers pourront former et employer d’avantage de femmes.

De plus, une production durable dans le temps peut permettre d’améliorer les conditions de travail et de vie des femmes.

Il existe un réel échange de savoir-faire entre toutes ces personnes qui travaillent sur la conception et la réalisation des produits.

On peut parler de trait d’union entre le consommateur intéressé et le producteur intéressant.

Agir pour améliorer leur condition de vie! Agir pour les soutenir, elles et leurs familles!

 

Il nous a fallu faire appel à vous Ululeurs, pour monter notre atelier de couture et pour cela on vous dit encore, 

Cet atelier, un petit local où nous avons installé 7 machines à coudre, a vu le jour en Septembre 2014. Nous avons fait appel à de nombreux artisans locaux pour fabriquer les meubles, et installer tout le confort nécessaire pour travailler dans de bonnes conditions. 

Ce sont également 7 femmes qui ramassent, lavent, découpent ou encore créent pour P^3.

 

Tous nos modèles sont uniques, fait main et à 95% recyclé. En effet, la matière première est le plastique, les tissus sont des chutes récupérées dans différents ateliers de couture de la ville et enfin seule la fermeture éclair est achetée au marché.

Toutes nos créations sont uniques et faites mains. C'est là l'originalité de la création et de l'imagination. Chaque femme crée, fabrique et confectionne selon ses envies. Toutefois, la taille de nos pochettes reste standard. Seuls les tissus changent, mais rien ne vaut l'excitation de la surprise. D'autant plus que tous nos tissus sont 100% Africains.

Et c'est là encore l'une de nos marques de fabrique! 

PS: Yiibu signifie "deux" en Moré (langue traditionnelle des Mossis au BF)

 

PS: Lekolle pouvant être traduit par "l'école" en langage Moré (langue traditionnelle des Mossis au BF)

PS: Yembre signifie "unique" en langage Moré (langue traditionnelle des Mossis au BF)

 

 

    

                

PS : Tous nos modèles sont uniques, ces produits en photo ne sont donc que des exemples! Il vous est toutefois possible de nous indiquer l'une de vos couleurs préférées, afin que nous puissions nous rapprocher de votre souhait pendant la fabrication.

Dimensions : Petite Pochette : longueur 14cm, hauteur 12cm

                    Grande Pochette : longueur 20cm, hauteur 14cm

                    Trousse : longueur 19cm, hauteur 11 cm

      

Nos premières livraisons devraient se faire, approximativement à la fin du mois de Mai

Nous avons décidé de prendre en charge les frais de port, en France métropolitaine et en Allemagne. En effet, nous souhaitons que nos créations soient connues et reconnues, mais aussi accessible à toutes et à tous. 

 

 

A quoi va servir le financement ?

Vos contributions vont permettre de lancer la production, financer le développement de notre atelier et former de nouvelles femmes au projet P^3. C'est tout un réseau que vous soutiendrez !


Si grâce à vous nous arrivons à dépasser notre objectif, nous pourrons continuer à créer de nouveaux produits et ainsi former encore plus de femmes pour les sortir de leur précarité. Ce sont leurs familles entières et leurs enfants qui pourront bénéficier du développement du projet.

Alors n'hésitez pas à promouvoir notre projet en le partageant autour de vous ^^ !

À propos du porteur de projet

Notre association Movement est toute jeune, dynamique et constituèe d'une équipe motivée!

C'est l'envie d'agir et de se sentir utile, qui nous unit. Toutes ces personnes contribuent à la réalisation de ce projet et surtout à atteindre nos premiers objectifs des ....

 

Gaëlle, cela fait maintenant deux ans qu'elle me promène entre la France et le Burkina, et avec pleins d'idées en tête.

Michael, président de Movement e.V connait le Burkina depuis presque 10 ans. Il est motivé, acteur et impliqué dans ce qu'il fait. 

Mais c'est grâce à vous, si nous avons pu monter un petit atelier de couture et tissage avec un groupe de femmes, toutes impliquèes et pleines de créativités.

Ce n'est pas commun, mais c'est tellement important pour nous de commencer à bouger pour demain, de nettoyer tout en laissant exprimer notre imagination.

Mais c'est également tout un système de réinsertion et de soutien à des familles qui se met en place autour du recyclage.

Aujourd'hui nous avons besoin de nous faire connaître et reconnaître pour grandir et surtout poursuivre. Parce que nous ne sommes qu'au début d'une grande aventure.

C'est également éthiquement, écologiquement et dans le domaine du commerce équitable que nous sommes à 100% impliqués.

C'est tout ça et surtout vos soutiens qui nous font poursuivre ce projet et monter ce projet avec tant de perspectives d'avenir. ^^ 

 

Gaëlle NOUGAREDE                                                         Michael BÜHRER

Présidente de Movement France                                         Président de Movement Allemagne

 

Vous pouvez également prendre connaissance de notre première collecte en cliquat sur l'image ci-dessous: 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet