BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Ouverture de la boutique Bouche Bée!

Hochelaga va vous en faire voir de toutes les couleurs!

À propos du projet

Il s'agit d'une boutique déco, cuisine et cadeaux qui ouvrira sur la promenade Ontario dans Hochelaga. Accessible, mais unique en son genre, Bouche bée sera un lieu dynamisant et inspirant. Vous y trouverez des produits à prix variés, issus de la création locale ou de l'importation.

Vous pourriez venir la visiter lors d’une balade après un bon brunch dans le quartier!

L'ouverture de la boutique Bouche Bée est prévue pour la fin septembre. En tant que nouvelle entrepreneur, c'est un gros défi que d'obtenir le financement nécessaire. Le local trouvé a besoin d'une transformation totale!

Il faut ÉVIDEMMENT un magnifique endroit, inspirant et agréable à visiter. Ce qui n'est pas du tout le cas actuellement! Votre participation va permettre de réunir le financement total nécessaire (plus de détails plus bas). Les banques sont généreuses, mais parfois frileuses avec les jeunes entrepreneurs. Votre soutien va compléter mon apport personnel et le prêt approuvé par PME MTL. Vous allez donc directement contribuer à la réalisation de ce projet et à la transformation TOTALE de ce grand espace de 1200p² (110m²). 

Voici tout le travail qui nous attend! 

Voilà en excluvité le look que nous souhaitons donner à ce local! Fan du orange et vert pomme? Je vous demanderais de quitter cette page immédiatement! ;) Le design intérieur a été pensé par ma chère amie Laetitïa Coutant.

L'espace va être redivisé comme vous pouvez le voir ci-dessus. On agrandi l'espace de vente, délimitons un coin bureau et atelier dans lequel j'aurais le plaisir de vous accueillir ponctuellement, un coin cuisine pour pouvoir retrouver des forces et bien sûr un espace de rangement. 

A quoi va servir le financement ?

C'est important pour moi que vous compreniez bien pourquoi cette campagne a été mise sur pied. 

Pour démarrer ce projet, mon conjoint et moi-même avons investi notre argent et reçu l'aide de nos familles. Considérant l'envergure des rénovations et le besoin de créer l'inventaire de départ, j'ai dû faire une demande de prêt.

J'avais besoin de 50 000$. 
PME MTL a accepté de me prêter 35 000$. J'ai également été admise au programme Créavenir (Desjardins) pour un prêt et bourse de 10 000$.

Doué en math? Fan de calcul? Tu remarqueras qu'il manque 5 000$ au compteur! 

Pour y remédier, j'ai décidé de trouver un moyen plus sympa qu'un taux d'intérêt, plus chaleureux qu'un relevé de carte de crédit... Vous faire participer à ce projet via une campagne de sociofinancement!

En déduisant les frais de la plateforme, le coût des contreparties que je vous propose ainsi que les taxes, le profit sera seulement d'environ 58% sur la somme totale, soit environ 3000$, au minimum.

Au minimum? Oui!

Car si vous décidez de bonifier votre don (ex: donner 42$ au lieu de 35$ pour la même contrepartie) ou bien de faire un don sans contrepartie (= 77% de profit) ce taux peut donc être plus élevé! En clair, c'est vous qui décidez! 

Je continue pour les matheux... 58% de profit sur une campagne de 5 000$ = 3 000$. 
Il me manque toujours 2 000$. Si on atteint 8 000$ dans cette campagne, vous aurez définitivement contribué à finaliser mon financement pour ce chouette projet! 

Je compte sur vous, évidemment, sur votre plaisir de m'encourager dans ce projet, votre souhait de voir cette jolie boutique ouvrir ses portes, votre passion pour l'entrepreunariat (ou les maths donc!)

Passons aux choses sérieuses  ;)
Voici quelques-unes des contreparties que je vous propose et des surprises pourraient bien s'ajouter à votre générosité!

Sachez que je vous contacterai pour connaître votre choix en en ce qui concerne les cartes, savons, illustrations ou masques.

À propos du porteur de projet

Ma grand-mère a tenu sa quincaillerie pendant une vingtaine d'années. Ma maman l'a repris et transformé en une belle boutique de décoration et art de la table. J'ai littéralement grandi dans cet univers. Mes premières démonstrations de gymnaste n'étaient d'ailleurs pas toujours les bienvenues... oups!

Après avoir longtemps cherché ma voie, j'ai décidé de suivre les conseils de mes proches et donc, de devenir la 3e génération de commerçant dans la famille.

Après plusieurs années au Québec, dont 5 dans le quartier Hochelaga de Montréal, j'ai l'envie de participer à mon tour à cette économie. Le commerce de détail n'est pas mort et je crois fort au succès des boutiques indépendantes. 

MERCI!