BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Orsan la série !

La première série de 8000 mondes

À propos du projet

Orsan est la première série audio et littéraire de 8000 mondes et nous avons besoin de vous pour la développer ! Nous vous proposons de lire et d'écouter le pilote et de nous aider à produire la première saison.  

C'est quoi Orsan ?

Depuis plusieurs jours, La Réunion est le théâtre d'une mystérieuse série d'accidents. L'équipe C des pompiers de Pierre Leboeuf et l'équipe du Smur de Raphaëlle Pausé sont harrassés et s'interrogent sur la cause de cette série d'accidents, souvent mortels. Vous pouvez voir la bande-annonce (le trailer) et découvrir un extrait du premier épisode en version-audio (plus bas). La version littéraire et la version audio sont sur le site suivant: Orsan-le-site. D'ailleurs si vous voulez savoir ce qu'est Orsan, mieux vaut aller au bout de l'épisode. 

En quoi ce texte est différent des autres romans ? 

Orsan est écrit en utilisant les codes d'écriture des séries télévisées américaines. Chaque épisode peut être lu ou écouté en quarante minutes. Dans un épisode, il y a plusieurs histoires, certaines courent sur la saison, d'autres sur l'épisode. Du coup, on peut rentrer à n'importe quel moment dans la saison. Pour écrire Orsan, il n'y a pas "un" écrivain, mais plusieurs, qui réalisent chacun leur(s) épisode(s). La saison est pilotée par un capitaine de série, qui anime l'équipe comme le showrunner d'une série américaine. 

Pour cette première saison, Nicolas Bonin est le capitaine de série. Il a rédigé l'épisode pilote. Il est épaulé par Joëlle Brethes, Sonia Serra et Justine Vinet, pour le premier arc narratif ( épisodes 1 à 5 ), qui est en cours d'écriture. En fonction du résultat du crowdfunding, qui nous permettra d'envisager une saison de 12 ou de 22 épisodes, nous serons en mesure de produire la série complète en deux ou trois mois, à compter de la fin de la collecte. 

Un texte qui a du faire ses preuves ! 

Pour choisir ce texte, parmi plusieurs séries possibles, nous avons eu recours à deux votes:  une sélection entre six introductions de séries potentielles, puis un second vote entre deux pilotes de séries différentes. Voici venue l'heure de vous présenter le pilote en version sonore et de vous demander de nous aider à produire la suite. Vous pouvez également lire le pilote en version pdf ou ebook en suivant ce même lien. Nous avons débloqué le pilote en version sonore lorsque le palier 1 a été atteint. L'extrait ci-dessous est interprété par les comédiens Aurélie Schos, Pierre Girault, Stéphane Ducamp et la musique de Delphine Bernard-Delahaye, "Obscure", tirée de son album "Floating Void". 

Audio ou littéraire? 

Les deux ! Nous avons dans l'équipe, un Sound designer, Christophe Crescence, qui aime créer des ambiances sonores. Nous aimerions faire appel à une société de doublage pour nous aider dans l'enregistrement des voix et l'accompagnement des acteurs. Ca permettrait à Christophe de se concentrer sur la recherche de sons originaux. 

12 ou 22 épisodes ? 

Dans l'idéal, nous aimerions que la première saison comprenne 22 épisodes, comme la majorité des saisons des séries télévisées américaines et qu'elle soit enregistrée en version audio, à plusieurs voix, pour immerger l'auditeur dans l'épisode. Toutefois, si nous n'atteignons pas le palier 3 ( 26 000€ ), cela signifierait que notre proposition n'est pas assez solide pour un traitement en plus de 12 épisodes et en plusieurs saisons. 

Orsan, une série pour parler de la vie et de la mort

" - L'hôpital est le lieu où l'on meurt, constate Mario. 
- C'est aussi le lieu où l'on vient à la vie, ajoute Alexandre." 

La série Orsan est une danse macabre, qui s'inspire du Decameron de Boccace ou de la série Ikigami de Motore Mase. L'écriture est nourrie par le travail de Shonda Rhimes, créatrice de Grey's anatomy. A travers les aventures d'un groupe d'urgentistes et de pompiers de La Réunion, nous racontons l'histoire d'une guerre invisible entre la vie et la mort. Le danger sert de révélateur pour les personnages, patients ou soignants. Il sert aussi à rappeler que le système de santé français mérite sa série autant que le système de santé "nord-américain."

Et hop, un autre extrait pour le plaisir d'entendre les voix d'Aurélie Schos, Sandrine Bindault, Vannick Berton, Fabienne Guirado, Aurélie Ricquebourg, Manuelle Madubost et Carlos Lopes. 

À quoi va servir le financement ?

Pour produire, notre série, nous avons imaginé des paliers qui nous permettent de financer au moins 30% de nos dépenses. A chaque palier, nous sommes prêts à dévoiler, pour nos généreux donateurs, et avant même la fin de la campagne, le pilote en version sonore puis, à partir du palier 2, un nouvel épisode de la première saison !

  • Palier 1: Récolter 4000 euros Palier atteint ! Un grand merci à nos donateurs. 

Dans ce palier, 800 euros seront versés en TVA et 256 euros reviendront à Ulule pour payer ce service et les frais de banque. 8000 mondes récoltera 2 944 euros. 

Nous pouvons produire une saison de douze épisodes et uniquement en version écrite. Les dons récoltés, servent à : 

- payer les auteurs dès réception de leur épisode. Nicolas et Sonia, en tant que fondateurs de 8000 mondes, ont décidé de ne pas percevoir de rémunération sur leurs épisodes. Mais pour l'écriture de la série par Joëlle, Justine et d'autres plumes, qui nous aident à porter la saison à douze épisodes, il nous faut trouver 4000 euros (Coût réel 12 000 euros pour l'écriture, 3000 euros pour l'illustration).  

- payer les acteurs qui nous ont prêté leurs voix pour enregistrer l'épisode pilote. C'est une enveloppe de 1200 euros. (coût réel avec l'enregistrement, le son et la musique: 5000 euros). Sur cet épisode, Christophe, autre fondateur, ne perçoit pas, lui non plus, de rémunération pour son travail de design sonore.

Pour ce palier, ceux qui contribuent à hauteur de 22 euros ou plus, recevront tout de même une version audio de ces épisodes. Rendez-vous, vendredi, sur notre site, pour découvrir le pilote en version sonore. 

  • Palier 2 : 13 000 euros. 

Dans ce pallier, 2 600 sont reversés au titre de la TVA, 832  vont à Ulule pour ses services et frais bancaires et nous récupérons 9 568 euros. 

Grâce à ce nouvel apport financier, nous sommes en mesure de produire une version sonore de cette première saison, mais lue par un seul acteur. 

 Aux prix énoncés plus haut, s'ajoute le prix d'enregistrement de cet acteur par une société de doublage, qui prend en charge : le salaire de l'acteur, l'utilisation de son studio, le salaire du directeur artistique et du technicien. Le tout nous reviendra à 15 000 euros.  

  • Palier 3 : 26 000 euros

Sur cette somme, nous reversons 5 200 euros de TVA et 1 664 euros à Ulule pour ses frais bancaires et son service. Nous récoltons 19 136 euros. 

Si nous atteignons ce palier, nous serons en mesure de produire une saison complète de 22 épisodes et nous procéderons à un enregistrement à une seule voix de ces épisodes. Nos coûts sont alors de : 

- 8000 euros pour payer l'écriture des épisodes. Sonia et Nicolas ne se payent toujours pas à ce stade.

- 20 000 euros, c'est le tarif que nous propose une société de doublage pour l'enregistrement d'une saison complète en mode voix unique. 

Si nous atteignons ce palier, nous ajoutons une contrepartie pour les dons de 50 euros et plus: la saison en version imprimée dans un livre. 

À propos du porteur de projet

s

L'écrivain est-il un solitaire? 

Je m'appelle Nicolas Bonin et quand j'étais enfant, je pensais que l'écriture était un art solitaire. J'ai écrit seul, des heures durant. Je n'aimais pas ce que je faisais et les quelques éditeurs à qui j'ai envoyé mes textes, non plus. En 2007, après avoir visionné la série Battlestar Galactica, de Ronald Moore, je me suis demandé pourquoi les séries télévisées américaines étaient capables de nous transporter dans des univers riches, tout en délivrant émotion et réflexion. Seul, j'ai cherché à retrouver dans l'écriture, cette mécanique narrative. C'est ainsi que j'ai forgé des épisodes en 8000 mots pour retrouver un temps de lecture de 40 minutes. J'avais fait un premier pas, mais j'étais très loin du compte et les cadavres de projets s'accumulaient dans mes tiroirs sans trouver de suite. Malgré quelques encouragements, je commençais à douter, à me dire que l'écriture nétait pas faite pour moi. J'avais un métier, j'étais journaliste au Quotidien de La Réunion. C'est au cours d'un reportage, que j'ai fait la rencontre qui a changé ma manière d'écrire. 

L'écriture peut être un art collectif ! 

A l'occasion d'un reportage en octobre 2014, j'ai rencontré Richard Touret, un des organisateurs du Start-up Week end de La Réunion. Je pensais découvrir un événement réservé aux étudiants, j'ai découvert un défi, qui permet de bâtir en 54 heures un projet, à partir d'une idée. Cette perspective a changé ma manière d'écrire. Pour la première fois, je produisais un de mes textes en 8000 mots pour convaincre des personnes. Je voulais convaincre autour d'une idée simple: la lecture est en crise, mais si on reprend les techniques des séries télévisées américaines, on redonnera aux gens le temps et le goût de lire. J'ai surtout rencontré une équipe et le "je" est devenu "nous". 

La naissance de 8000 mondes, lors du Start-up Week end

Le premier jour du Start-up Week end, l'équipe s'est formée. Mickaël Hoareau, le développeur de 8000 mondes, venait pour relever un défi technique en informatique, quand il a entendu parler de temps et de lecture, il s'est reconnu et nous a rejoints. Christophe Crescence, le sound designer, est venu pour aider à réaliser un trailer de l'épisode "prototype réalisé".  Son arrivée a fait germer l'idée des épisodes sonores. Fabienne Cuq est ingénieure acousticienne. Elle pensait ne pas avoir sa place dans l'équipe. Elle a amené un grain de fantaisie, s'est découvert l'envie d'écrire et a réalisé toutes nos vidéos. Audrey-Maur Court, qui s'occupe de la partie financière du projet, était notre coach. Après le Start-up Week-end, il a franchi le pas pour intégrer l'équipe. Thomas Poilane travaillait sur le projet de camion cuisine pédagogique de Laila Loni. En partant, il nous a proposé ses services. Nous n'avons pas hésité à l'appeler quand il a fallu recruter un second developpeur dans l'équipe. C'est enfin, grâce à Laila Loni, que nous avons rencontré Sonia Serra. Venue proposer sa plume, elle a rapidement montré ses nombreux talents: graphisme, organisation d'événements et même musique;  elle a pris le rôle de second de bord. L'équipage était formé. Il ne manquait plus que les passagers pour faire naître cette nouvelle manière d'écrire. Un clin d'oeil à Steven Declerq, Rudy Thia Tue King et Giovanni Céleste, qui nous ont accompagnés durant ce Start-up Week end et continuent de nous encourager. 

Plumes de choc 

Sonia, Nicolas, Fabienne, ont vite reçu du renfort pour écrire. Justine Vinet avait proposé des textes sur mon blog de nouvelles, Mille et une minutes.  Cette talentueuse étudiante parisienne, nous soutient par la voix des ondes, elle participe à Orsan. Après avoir tenu le rôle de relectrice, Joëlle Brethes a tenté l'aventure d'Orsan sur l'écriture de l'épisode 2. Romancière aguerrie, slameuse de choc, dynamique et enthousiaste, Joëlle est un modèle d'humilité, qui n'hésite pas à remettre en cause son écriture et à accepter les remarques de ses benjamins. 

Des spécialistes, des musiciens, des acteurs

Pour faire naître Orsan, nous ne pouvions compter uniquement sur docteur Google. Le médecin et scénariste Jean-Marc Pécontal est venu participer à 8000 mondes, avec mille idées de séries en tête. Pour l'heure, il nous épaule sur la partie médicale. Ça tombe bien, il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les urgences. Nous avons d'ailleurs également reçu un coup de main de Delphine Sage, infirmière et Romain Pagès, ancien pompier de Paris, qui nous éclairent sur leur métier et répondent à nos questions. Régulièrement, nous interrogeons des médecins, des secouristes, des infirmiers et des pompiers pour mieux comprendre leur engagement. 

Au-delà de l'écriture

La version sonore des oeuvres est l'occasion d'aller à la rencontre d'autres artistes: musiciens et acteurs. 
Jean-Philippe Pousse (Aker) a composé le générique d'Orsan avec l'aide de "Will Chris", c'est à dire Christophe Crescence.  Il va tenir la guitare le 17 septembre en compagnie du bassiste Yves Ferry, pour une soirée de lecture d'Orsan. A défaut d'avoir pu trouver le temps d'écire avec nous, Sebastian Jung nous a confié les morceaux de l'album qu'il a confectionné avec son complice Boulbar :  Electric Morgen. Il y a quelques mois, Delphine Bernard-Delahaye, nous montrait l'exemple en pré-finançant son album sur Ulule, Floating Void. Elle nous fait l'honneur de nous confier sa musique pour illustrer le pilote sonore. 

Des acteurs 

Pour enregistrer le pilote (qui sera libéré quand le palier 1 sera atteint). Nous avons également reçu le renfort d'acteurs professionnels ou amateurs éclairés qui nous ont aidés à préparer ce prototype. Un grand merci à Aurélie Schos (narratrice), Fabienne Guirado (Layla), Emmanuelle Burdin (Raphaëlle), Sandrine Bindault (Christine), Manuelle Madubost (Régulation, Edmée), Aurélie Ricquebourg (Kadiata), Vannick Berton (Femme, Journaliste), Fanny Sauvage (Maureen), Géraldine Georget (voix à la radio), ainsi que Pierre Girault (Stan), Carlos Lopes (Mario), Emmanuel Dinh (Alexandre), Stéphane Ducamp (Pradesh), Deddy Iherkouken (Pierre), Mathieu Lapierre (Polo), Guillaume Lapierre (le professeur Alibaye). Leur patience et leur bienveillance, nous ont aidés à bien comprendre la mécanique de l'enregistrement. 

FAQ