BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

- ORESTE -

Un jeu de rôle de Science-Fiction français

  • UPDATE #07 : Qui est derrière les scénars d’Orest ?

    Je suis heureux d’avoir une breaking news ET une excellente nouvelle à vous annoncer (juste en dessous) parce que celles et ceux d’entre vous qui suivent activement la campagne ne vont pas apprendre grand-chose dans cette vidéo. 😊

    Mais bon, je fais aussi ces vidéos pour permettre aux gens qui n’ont que 5 minutes à consacrer à la campagne d’avoir leur update. En revanche la vidéo qui suivra, parlera des secrets du jeu… Houlala !!! 😮
     




    - "VOULEZ-VOUS EN SAVOIR PLUS ?" -


     



     

    - L’ACTUALITÉ DE LA CAMPAGNE -

    Une excellente nouvelle et une breaking news !  

    L’Excellente nouvelle d’abord !

    Chers ami·e·s, vous l’avez appris dans l’update "La Grosse FAQ", un grand nom du jeu se cache derrière la première campagne d’Oreste.

    Mais avant de vous le révéler, voici quelques infos et un petit récap'.

    Oui, une campagne pour Oreste est bel et bien prévue, mais l’enjeu de ce crowdfunding est de financer le set up de base, et non l’écosystème du jeu. La campagne (et d’autres surprises) arriveront plus tard. Néanmoins, celles et ceux qui ont backé ce financement participatif  se verront offrir les différents scenarii de la campagne en PDF.

    En effet, à partir du Palier Astral 2, chaque palier franchi sera l’occasion de vous offrir les scénarii de cette campagne. [ Cadeau exclusif pour tous les Early Birds et les possesseurs de l’édition collector ]

    Promethea est un scénario d’initiation contenu dans Les Mondes alignés. Mais il s’agit également du prologue indépendant d’une campagne en sept épisodes intitulée Le Parturien… 

    • Prologue : Promethea
    • Épisode 1 : Ospex
    • Épisode 2 : L’Ordalie
    • Épisode 3 : L’astrophysicien elfhaym
    • Épisode 4 : L’intelligence virtuelle fallen
    • Épisode 5 : Le théologien solarien 
    • Épisode 6 : La mathématicienne khrone 
    • Épisode 7 : Le Parturien

    Ceci étant dit, il est temps de vous révéler qui se cache derrière cette campagne. 

    Dans le milieu, on le nomme l’Ogre… Il est le créateur d’AT-43, de Zombicide… Je n’ai pas la place de lister ici ses nombreuses publications dans le JdR mais citons tout de même Agone, Guildes : El Dorado, Dieux ennemis et même une campagne made in France pour Deadlands… 

              

    Les vétérans l’ont déjà reconnu : il s’agit de Jean-Baptiste Lullien !

    Vous trouverez ici la liste complète de ses publications.

    Et pour finir, la breaking news : nous vous révélons tous les Paliers Astraux ! 

    Enjoy ! Le meilleur est à venir car dans la zone astrale, les paliers 2 et 3 comptent triple et débloquent de nouvelles contreparties très demandées : les fameuses cartes ainsi que l'écran de jeu.

    À très vite pour d'autres informations très cool !

    Seb               

  • CHRONIQUES DE L'IMPERIUM - IV - Culture et Holocom

    Les Chroniques de l'Imperium sont des billets écrits par Sébastien
    pour immerger les joueurs dans l’univers. Ils s’intéresseront
    à la conquête spatiale des terriens et servent donc
    de passerelle directe à l’intrigue d'Oreste.

     



    Culture

    Tout l’environnement culturel au sein des mégalopoles est structuré autour de la consommation et de l’hégémonie médiatique des corporations. Depuis la généralisation des inducteurs de sommeil, les citoyens doivent occuper entre 18 et 20 heures de veille. Ils ont donc accès à de nombreuses enseignes spécialisées dans les biens et les services et à de nombreuses activités de divertissement. Avec la chute de la productivité de la fin du xxie siècle et la raréfaction des matières premières, les expériences virtuelles, via les holocoms, se sont progressivement imposées dans un contexte de croissance contrôlée. Les programmes publicitaires et les holodivertissements sont également omniprésents et constituent un socle de références culturelles communes pour la majorité des résidents des mégalopoles.

    Cette prédominance de la consommation pose néanmoins quelques problèmes, les citoyens nourrissant une certaine tendance à fuir toute forme de responsabilité afin de se concentrer sur la satisfaction immédiate et optimale de leurs désirs propres.

    Au-delà des murs des mégalopoles, la préoccupation première reste la survie. Les divertissements, le plus souvent organisés par les mafias qui contrôlent les Lands, sont violents et sollicitent les instincts les plus sombres du public : chasses à l’homme et combats de gladiateurs sont monnaie courante. En parallèle, la plupart des émissions les plus populaires des mégalopoles sont captées et retransmises dans de vieilles salles de cinéma transformées en centres sociaux. Ces émissions, dans lesquelles la compétition la plus dure est souvent valorisée, sont les dernières références communes à l’ensemble des populations du monde.

    Holocom

    Abréviation de “commerce holographique”. Développé au début du xxiie siècle, l’holocom se présente sous la forme d’un dispositif visuel et sensoriel proposant des expériences sensitives très réalistes et variées. Très populaires dans toutes les mégalopoles, les holohouses sont ouvertes au public jour et nuit. Ces institutions garantissent un usage des machines en toute sécurité, leur utilisation nécessitant parfois l’absorption ou l’injection de mélanges psychotropes ou euphorisants. Les decks de connexion à l’holocom existent aussi sous la forme d’un implant cybernétique, composé d’une console implantée à la base du cou et reliée au cerveau, et d’un modificateur nano-oculaire. Les contenus de plus en plus violents de l’holocom ont conduit les corporations à créer en 2088 une instance chargée de contrôler les programmes pirates non-conventionnels proposant des expériences sensitives déviantes. Néanmoins, les sous-réseaux privés des premiers cercles échappent à ce contrôle. Dans les Lands, les decks de connexion sont rares et généralement aux mains de groupes mafieux.

     

    À suivre : Partie V
    Sociologie | Les citoyens des mégalopoles | Les landers

  • Achievement Unlocked - Palier Stellaire 4 débloqué !

    Hello... et un grand merci ! On vient de dépasser les 175% seulement trois jours après le précédent. 

    On se dirige donc gentiment vers les 200% d'objectif et donc vers le dernier Palier Stellaire. Vous remarquerez que nous avons ajouté le premier membre de la prochaine série, les Paliers Astraux. Cette famille de paliers vous sera très prochainement révélée et vous verrez qu'elle est pleine de surprises… mais aussi de choses très attendues !

    En attendant, voici les visuels que vous venez de débloquer. Ils illustrent les professions que vos personnages pourront incarner. Et on y ajoute évidemment les descriptions. Tout ceci est une nouvelle fois admirablement mis en image par Johann Blais, alias Papayou.

    Bon week-end, encore merci et à très bientôt !

    Seb               

     




    PROFESSIONS

    Légende

    Une légende est un agent infiltré. Il vit sous une fausse identité, est expert dans un métier qui n’est pas le sien et maîtrise parfaitement la langue d’un pays dont il n’est pas originaire. Le plus souvent employé par des corporations, ou des hackers indépendants qui cherchent à exploiter des failles de sécurité humaines, ce caméléon est capable de se fondre dans toutes sortes d’environnements. La durée de ses missions est variable, mais qu’il s’agisse d’approcher une cible lors d’une soirée ou d’infiltrer un département scientifique des années durant, ses missions sont toujours longuement préparées et planifiées à l’avance pour ne rien laisser au hasard.

    • Rôle dans le groupe : espionnage, infiltration, négociations, politique, renseignement
       

    Ingénieur

    Le plus souvent au service d’une grande corporation ou indépendant à son compte, l’ingénieur excelle dans la maîtrise des nouvelles technologies. Qu’il s’agisse d’informatique, de technologie embarquée ou de nanorobotique, les domaines d’expertises sont variables et l’ingénieur aura souvent plusieurs cordes à son arc. Curieux et autodidacte de nature, il s’intéresse également aux nouvelles opportunités que recèlent les technologies des autres races d’Oreste.

    • Rôle dans le groupe : espionnage, fabrication, piratage de système, réparation, sécurisation
       

    Agent de terrain 

    Ils peuvent être au service de l’Ostera, issus de troupes d’élite de l’Imperium, travaillant pour une équipe d’intervention corporatiste ou à leur compte dans la protection rapprochée (parfois, l’assassinat). L’agent de terrain est un expert en protection de VIP, infiltration, exfiltration ou éliminations discrètes. Son expérience lui permet d’appréhender chaque situation en choisissant la méthode de pacification la plus adaptée. Il possède également une bonne connaissance des différents systèmes de sécurisation d’un site.

    • Rôle dans le groupe : élimination, exfiltration, protection rapprochée, repérage
       

    Pilote

    Depuis l’avènement d’Oreste, le monde est plus grand et les voyages spatiaux se sont démocratisés. Les pilotes d’élite appartiennent généralement à l’Imperium ou sont rattachés au département Recherche et Développement des corporations qui testent leurs prototypes. La grande majorité des pilotes travaillent pour une corporation et assurent des vols long courrier, mais il arrive que certaines personnes souhaitent voyager ou faire convoyer des marchandises discrètement. Dans ces cas-là, elles s’adressent à des pilotes indépendants, et discrets.

    • Rôle dans le groupe : combat aérien, filature, contrebande, exfiltration, évasion
       

    Scientifique

    Archéologue, sociologue, biologiste, théologien, professeur ou chercheur… Les mondes d’Oreste recèlent nombre de mystères qui ne demandent qu’à être étudiés. Que votre commanditaire soit une institution étatique ou un groupement d’intérêts privés, la recherche et le développement scientifique sont l’une des principales perspectives que nourrit l’interconnexion des cinq espèces d’Oreste.

    • Rôle dans le groupe : analyser, anticiper, calculer, comprendre, découvrir, prévenir
       
  • UPDATE #06 : La grosse F.A.Q.

    Bonjour les ami·e·s. 

    Je vous l’ai promise, voici une news spéciale F.A.Q pour rattraper notre retard sur les questions que vous vous posez. Par avance, mes excuses, ça risque d’être un peu long, comme update… Alors pour vous permettre de ne consulter que ce qui vous intéresse, voici la liste des sujets : 

    • Pourquoi un prix aussi élevé alors que des jeux connus et vendeurs sont moins chers ?
    • On a déjà vu des créations originales moins chères !
    • Pouvez-vous rassurer les contributeurs concernant le nombre de pages et le nombre de signes ? 
    • Oreste est-il un one shot ? Peut-on craindre un manque de suivi ? Y aura-t-il d’autres nouveautés ? 
    • Où est l’écran ? Où sont les cartes ? Pourquoi ne sont-ils pas disponibles maintenant ? Elles ont pourtant l’air explicitement liées au set up de base ?
    • Y aura-t-il une campagne ? 
    • Le Livre Audio, c’est mortel… mais mon lecteur de CD est dans la bagnole.
    • Est-il possible de jouer sans les cartes ? 
    • Est-il possible de ne jouer qu’avec les cartes ? 
    • Vous dites vouloir vous adresser aussi aux non rôlistes, mais pour débuter n’aurait-il pas été plus intuitif de proposer un univers de fantasy ? 

    OK. Let's go !

     



     

    • Pourquoi un prix aussi élevé alors que des jeux connus et vendeurs sont moins chers ?

    StarFinder, Fading Suns, First Contact, Eclipse Phase, Star Wars, Star Trek, etc. Ce sont tous des traductions de licences qui ont préalablement été publiées en VO. Faire de la traduction coûte beaucoup moins cher que faire de la création originale. De plus, en général, elles ne sont proposées au public français que si l’éditeur pense qu’il y a un intérêt et donc un marché… 

    Ulule n’est pas un site de vente en ligne, c’est une plateforme de financement participatif. L’objet de cette campagne, c’est donc de pouvoir acquérir une création originale dont la forme évoluera au gré de l’adhésion des souscripteurs. 
     

    • On a déjà vu des créations originales moins chères !

    Exact ! Mais j’ai beaucoup d’ambition pour Oreste, notamment celle d’en faire l’un des plus beaux livres de JdR, ce qui passe par beaucoup d’illustrations en quadrichromie d’une qualité irréprochable. On entre donc dans la catégorie “des beaux livres” et je vous laisse vérifier en librairie : les beaux livres, ça tourne souvent autour de 50 €.
     

    • Pouvez-vous rassurer les contributeurs concernant le nombre de pages et le nombre de signes ? 

    Je ne peux pas exactement répondre à ce stade, car le propre d’une collecte, c’est que l’ensemble des backers profitent de l’engouement général, pour voir l’ouvrage qu’ils vont acquérir évoluer et s’enrichir au fil de la souscription. Le nombre de pages définitif qu’aura l’ouvrage n’est pas entre mes mains, mais entre les vôtres !

    Néanmoins, pour vous éclairer, sachez qu’au début de mon processus d’écriture, le corpus de base comptait environ 900 000 signes, et que j’ai beaucoup travaillé pour le réduire à environ 500 000 signes… Ça n’engage que moi, mais je pense qu’il est beaucoup plus difficile de réussir un exercice de concision que de “pisser du signe”. J’ai retravaillé le texte encore et encore pour qu’il soit efficace (que du muscle ! pas de nerf, ni graisse !) et la place ainsi gagnée l’a été au profit d’illustrations nombreuses et soignées… Si Oreste atteint sa forme ultime, il comptera plus de 200 illustrations ! 

    Personnellement, je n’achète pas ma musique en fonction de la longueur des morceaux… Oreste n’est pas conçu pour être évalué selon un rapport poids/prix. Ceci étant dit, les souscripteurs n’ont aucune inquiétude à avoir sur le nombre de pages… Chaque livre devrait faire un minimum de 200 pages.
     

    • Oreste est-il un one shot ? Peut-on craindre un manque de suivi ? Y aura-t-il d’autres nouveautés ? 

    Rassurez-vous, Oreste se présente à vous maintenant car je pense qu’après quelques années de maturation, aujourd’hui, il en est digne.

    Mais de l’autre côté de votre écran, Oreste existe depuis près de 20 ans… Le but de ce crowdfunding est de permettre à Oreste d’avoir le meilleur set up de base, mais ce n’est qu’un début, le jeu vivra. 
     

    • Où est l’écran ? Où sont les cartes ? Pourquoi ne sont-ils pas disponibles maintenant ? Elles ont pourtant l’air explicitement liées au set up de base ?

    Je pense que l’un des intérêts de passer par une plateforme de financement participatif, c’est de pouvoir s’éloigner des standards que le marché impose pour proposer ce qu’on a imaginé. En créant Oreste, j’avais une idée très précise de l’expérience que je voulais vous proposer, et je n’ai fait aucune concession qui risquerait de vous en éloigner. Il est vrai que le jeu fonctionne très bien sans les cartes, mais j’avoue que pour avoir l’expérience ultime, elles sont nécessaires…

    Alors pourquoi ne sont-elles pas dispos dès le lancement ? C’est un choix de raison qui me peine autant que vous, croyez-moi. Je suis certain que vous imaginez sans peine que je suis le premier frustré d’avoir imaginé un système qui utilise des cartes et de ne pas pouvoir vous les proposer day one. Mais lancer la fabrication de 2 livres de base + un collector + un livre audio + 2 PDF optimisés avec liens hypertexte pour une sommes totale récoltée de 10K€, c’est déjà énorme. Ce n’est pas une opinion. Économiquement, c’est un fait. Il aurait été trop risqué de proposer d’emblée un écran, et des decks de cartes.

    Je me répète, mais Ulule n’est pas un site marchant, c’est une plateforme de crowdfunding. Et c’est de vos finances dont on parle, là. Je les gère donc avec responsabilité, car je ne proposerai rien que je ne sois pas en mesure de livrer…

    À cela, j’ajouterai que le financement participatif suppose une prise de risque réciproque. De mon côté, j’ai pris sur moi de financer l’intégralité des visuels pour pouvoir vous montrer le potentiel du projet qui est à présent entre vos mains. 

    Avis à tous ceux qui hésitent à retenir leurs clics pour voir de quoi ça aura l’air à la fin de la campagne, lorsque “les autres” auront fait évoluer l’offre globale : les amis, si vous êtes séduits, si vous avez envie d’y croire, rejoignez-nous ! 

    Je vais vous donner une raison de plus : au fil de la collecte, vous pourrez débloquer des exclusivités Ulule et parmi elles, il y aura les cartes en Print n’ Play ! (Des PDF pour que ceux qui n'ont pas les moyens de s’offrir les decks puissent tout de même profiter du système.)
     

    • Y aura-t-il une campagne ? 

    L’objet de la collecte Ulule est de financer le jeu de base. Pas l’écosystème qui pourrait le faire vivre sur les années. 

    La campagne ne sera donc pas proposée à la vente ici, mais fera l’objet d’un autre financement participatif…

    Attendez, posez cette fourche et éteignez-moi ce cocktail molotov, je n’ai pas fini ma phrase. 

    La campagne ne sera pas proposée à la vente ici, elle arrivera plus tard et dans une belle édition MAIS certains des scénarios qui la compose vous seront offert en PDF durant ce crowdfunding.

    Je m’explique : Promethea (le scénario présent dans Les Mondes alignés) est un scénario d’introduction, mais c’est aussi le prélude d’une campagne dont les scénarii sont à débloquer au fil de cette collecte. 

    J’ajoute qu’ils seront signés d’un grand nom, connu des rôlistes, mais ça, vous le découvrirez très bientôt ! Ce sujet sera pour une update de la semaine prochaine, alors continuez de suivre ce Ulule !
     

    • Le Livre Audio, c’est mortel… mais mon lecteur de CD est dans la bagnole.

    Lorsque vous achetez le Livre Audio, un CD vous sera envoyé, mais nous vous donnerons également la possibilité de téléchargement l’enregistrement pour pouvoir l’écouter depuis votre smartphone !
     

    • Est-il possible de jouer sans les cartes ? 

    Le jeu fonctionne évidemment sans les cartes. Ça tourne de manière traditionnelle sans souci. (Et heureusement !)
     

    • Est-il possible de ne jouer qu’avec les cartes ? 

    Heu dans l’absolu, oui… Comme dans n’importe quel jeu de rôle, vous pouvez décider de prendre votre PJ et de défier un autre joueur en duel à mort. (Pour le fun et hors cadre de scénario.) Si vous le faites avec Oreste, vous obtenez une sorte de duel comme dans Magic. Donc oui, c’est possible. 
     

    • Vous dites vouloir vous adresser aussi aux non rôlistes, mais pour débuter n’aurait-il pas été plus intuitif de proposer un univers de fantasy ? 

    Ma démarche n’est pas dictée par une étude de marché visant à produire un jeu d’initiation en choisissant la meilleure thématique possible… 

    Ma démarche est celle d’un auteur qui propose aux gens de découvrir son univers, tout en souhaitant intégrer une composante pédagogique et didactique, car mon truc à moi, c’est de convertir des gens au JdR. 😊

    Après, je confirme ! Si j’avais voulu plaire au plus grand nombre, j’aurais fait de la fantasy !
     



     

    Et voilà !  J'ai essayé de répondre aux questions qui revenaient le plus souvent. Si la vôtre ne figure pas dans cette Update, n'hésitez surtout pas à la poser sur la page des commentaires ou sur les réseaux sociaux. 

    Rappels :

    Excellent week-end à tous !

    Seb               

  • UPDATE #05 : LE FIGHT SYSTEM

    Bonjour ou bonsoir !

    Dans son article, Le Fix a publié un visuel de carte. J’ai eu depuis pas mal de questions sur les cartes en général et le système de combat en particulier. Et puisque la dernière update vous parlait du Scan system, cette update fera un premier point sur le Fight system !

    Avant de le faire, comme le veut la tradition, je vous propose une petite vidéo ! 
     




    - "VOULEZ-VOUS EN SAVOIR PLUS ?" -

    Pour rester dans la thématique de l’update, la vidéo du jour sera consacrée au Fight system et on se retrouve juste après pour en parler.


     




    - LE FIGHT SYSTEM -

    Avant de me lancer, quelques explications. 😊

    Les cartes ne s’inscrivent pas dans le cadre d’un système alternatif. Il n’y a qu’un système de combat dans Oreste, mais il peut tourner de manière traditionnelle (feuille de perso et crayon à papier) ou recourir à des cartes. 

    En revanche, ce système est optimisé pour être joué avec les cartes, en particulier les pouvoirs de classe. Aujourd’hui, nous allons décrypter ensemble la carte de pouvoir de classe dévoilée par Le Fix.  

    Attention : La carte que nous utiliserons ici n’est pas une version définitive. 

    1. Il s’agit du nom du pouvoir de classe. 

    2. Ce "1" indique que cette action coûte un point de Sens du combat. 

    3. Ce "1" indique que l’utilisation de ce pouvoir coûte une action.

    4. Ce texte décrit l’effet du pouvoir rafale. 

    Le pouvoir rafale a 3 effets : 

    • Il inflige 4 points de dégâts
    • Il repousse la cible de 20 m.
    • Le texte “Inflige le statut ralenti (50 %) (1)” signifie que les déplacements de la cible sont ralentis de 50 % durant 1 tour. 

    Les pourcentages sont faciles à calculer car le système de déplacement est sur une base de 10. Durant son tour, un personnage peut se déplacer gratuitement de 10 m ou utiliser 1 point d’action pour sprinter sur une distance de 20 m.

    5. Ce pouvoir ne peut avoir qu’une seule cible. (Certains pouvoirs peuvent cibler plusieurs ennemis simultanément.)

    6. La portée de ce pouvoir est de 20 m depuis le personnage qui le canalise. 

    7. Ce pouvoir inflige des dégâts cinétiques.

    8. Certains pouvoirs de classe ont des prérequis. Leur obtention passe donc par la maîtrise d’autres pouvoirs de classe. (Ce n’est pas le cas pour celui-ci.)

    9. Il existe deux sortes de limitations sur les pouvoirs de classe : 

    • Certains sont limités à une fois par combat. 
    • D’autres à une fois par tour.

     



     

    J'espère que avez apprécié ce tour du propriétaire. N'hésitez surtout pas à nous poser vos questions par l'intermédiaire de la page des commentaires ou sur les réseaux sociaux (liens ci-dessous). D'ailleurs, comme la prochaine Update sera justement une grosse FAQ, il se pourrait qu'on réponde à la vôtre !

    Bien le bisou !

    Seb