Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Oradour-sur-Glane : Symbole de la barbarie nazie

Documentaire en collaboration avec EUROPE 1 et l'association DAUW

À propos du projet

MERCI BEAUCOUP a tous de votre soutien financier : On vous attends très bientôt à Limoges lors de l'avant-première !!

Un projet qui trouve sa raison dans une passion commune..

Le projet de créer ce documentaire trouve ses prémices dans ma passion pour l'histoire, dans laquelle je baigne depuis tout petit. Ainsi, après avoir réalisé mon premier documentaire intitulé "Hitler - De sa naissance à son apogée", j'ai décidé de me lancer dans un projet de plus grande envergure avec une équipe et du matériel professionnel, alliant ainsi histoire et audiovisuel ; deux passions qui sont présentes dans ma vie depuis plusieurs années. J'ai toujours aimé l'histoire et j'ai encore toujours plus voulu la raconter, l'expliquer... C'est pourquoi, après avoir appris l’existence de cette commune d'Oradour-sur-Glane à l'âge de 14 ans - grâce à mon professeur d'histoire qui m’a transmis sa passion pour la seconde guerre mondiale - j'ai voulu me lancer dans un projet comme celui-ci !

En septembre 2012, j'ai décidé de réunir une équipe : cadreur, voix-off, compositrice, rédacteurs, conseillers historiques, spécialistes du sujet... J'ai eu la chance de rencontrer des personnes que je connaissais déjà, qui avaient du matériel et qui étaient prêtes à me suivre dans ce projet ambitieux…

Après avoir écrit différentes annonces, nous avons constitué une véritable équipe de conquérants pour mener à bien cette mission : créer ce documentaire et le diffuser à la télévision, dans des salles de cinéma et en faire un dvd final pour le présenter dans des musées, mémoriaux, afin de faire connaitre aux plus jeunes générations le passé historique de cette commune qui était, jusqu'au 10 juin 1944, une commune semblable à toutes les autres communes de France… 

Nous avons réalisé un total de 15 interviews de témoins, rescapés du massacre, historiens, spécialistes... allant même au-delà des frontières françaises pour rencontrer des historiens spécialistes du sujet traité.

Un des nombreux témoins du massacre d'Oradour...

On voit que l'émotion est présente même 70 ans après...

Un autre témoin qui nous raconte son histoire...

Avec l'aide de notre association (DAUW), créée spécialement pour le documentaire, nous travaillons bénévolement depuis plus de 6 mois pour réaliser ce projet et vous faire part d’un regard nouveau sur le sujet...

Une petite partie de l'équipe en plein tournage à Paris (interview en anglais SVP!) - De Gauche à droite : Michel Dailloux (cadreur, monteur), Morgan Bernard (interprète franco-anglais), Brandon Waret (réalisateur du documentaire) et Douglas Hawes (ancien avocat au barreau de New-York)

Les tournages sont aussi une grande aventure entre passionnés... De gauche à droite : Michel Dailloux (Cadreur/monteur), Maxime Noel (Rédacteur principal), Brandon Waret (Réalisateur)

Entretien peu avant l'interview entre le réalisateur (Brandon Waret) et l'historienne américaine (Sarah Farmer) à Amsterdam (Pays-Bas)...

L'écoute est grande lors des nombreuses interviews réalisées... avec la compositrice du documentaire (Fabienne Pratali) et notre cadreur/monteur (Michel Dailloux)…

La technique, sans qui nous ne serions rien, est toujours assurée avec un grand professionnalisme (Michel Dailloux)…

Les dernières planifications pour réaliser des interviews de qualité avec des questions pertinentes : avec Morgan Bernard (interprète, voix-off et conseiller historique) et Brandon Waret (réalisateur du documentaire)

L'émotion est très présente sur l'un des rares rescapés de la grange du village (Robert Hébras)

Nous avons même eu la chance d'avoir les explications du spécialiste et guide dans les ruines même du village martyr (avec Jean-Michel Ducouret)

Les explications du parcours de la division qui a massacré la population dites par un historien... (Pascal Plas)

Lors de tous ces interviews et déplacements, nous avons eu la chance d'avoir été interviewés par la presse de nombreux journaux : 

Photo de souvenir avec l'équipe de FRANCE 3 Limousin lors du reportage sur notre documentaire

Ce documentaire a une différence des autres : il est fait par des personnes passionnés, bénévoles et qui travaillent pour donner un nouvel oeil sur le sujet : un sujet très douloureux toujours 70 ans après et ainsi s'entretient un devoir de mémoire pour ne pas oublier ce que peut produire la guerre... c'est une véritable mission que nous nous sommes fixés avec ce documentaire.

​ Article paru dans l'echo républicain le 15 août 2013

Article paru dans le populaire du centre le 5 décembre 2013

Article paru dans la Nouvelle république le 17 septembre 2013 (suite de l'article : http://www.lanouvellerepublique.fr/Indre-et-Loire/Actualite/24-Heures/n/Contenus/Articles/2013/09/17/Oradour-revisitee-par-un-etudiant-tourangeau-1615789)

Ce documentaire est différent des autres : il est fait par des personnes passionnées, bénévoles et qui travaillent pour apporter un œil nouveau sur le sujet : un sujet qui, 70 ans après, est toujours très douloureux et pour lequel le devoir de mémoire est toujours aussi important afin de ne pas oublier ce que peut produire la guerre. C'est une véritable mission que nous nous sommes fixés avec ce documentaire.

Notre documentaire aura son avant-première à Limoges en avril 2014 : il assurera aussi une diffusion sur TV TOURS et à la faculté François Rabelais de Tours. Nous sommes aussi en relation avec la chaîne Histoire. De plus, un rendez-vous est déjà organisé avec la radio Europe 1, sur FRANCE INTER et  FRANCE CULTURE pour nous rencontrer au mois de mai 2014 !

En plein montage du documentaire, nous vous proposerons dans les prochaines semaines une bande-annonce du documentaire : première diffusion prévue - AVRIL 2014

DERUSHAGE FINAL DU DOCUMENTAIRE...

En plein montage du documentaire...

UNE BANDE ANNONCE ET DES ACTUALITES SERONT BIENTOT EN LIGNE... N'hésitez pas à revenir sur la page tout le temps que vous voulez!

À quoi va servir le financement ?

Silence ça tourne... ACTION!

Nous réalisons ce documentaire avec une aide en grande partie bénévole de l'ensemble de l'équipe ou chaque personne mets à contribution tout son potentiel financier et materiel afin de dépenser un minimum d'argent. Avec l'association créée spécialement pour le documentaire (association DAUW), nous avons besoin d'un budget de 2000 euros pour l'achat  d'images et de vidéos d'archives qui sont essentielles pour la finition du documentaire car elles bénéficient d'illustrations et d'explications. C'est pour cela que nous solicitons l'aide de nous nos chers concitoyens pour mener à bien ce projet ambitieux. Du fait de notre budget très serré, nous avons besoin de votre aide pour débloquer les derniers fonds financiers pour la réalisation de ce documentaire.

Participer financièrement à ce projet vous permettra de voir ce que nous faisons depuis plus de 6 mois et ainsi devenir de véritables producteurs du projet. 

Après avoir porté financièrement à bout de bras l'ensemble du projet, je cherche maintenant à trouver des partenaires. Nous sommes en contact avec différentes musées, le conseil général du 28 et du 37. Nous aimerions ensuite diffuser ce documentaire dans des salles de cinémas et le présenter à différents festivals pour montrer ce qu'on peut faire quand on est passionné. Nous misons sur une participation de 10% des internautes à ce projet (qui pourra être revue à la hausse en fonction de l'intérêt que chacun d'entre vous apporte à ce documentaire). 

Des émissions de RADIO sont déjà intéressés pour nous rencontrer comme certaines chaînes télévisés ou nous sommes en pleine relation.. et c'est vous qui feront véritablement le poids dans la balance !

À propos du porteur de projet

Passionné d'histoire, 19 ans, j'ai toujours été attaché au patrimoine français et à la période de la seconde guerre mondiale. Après avoir animé des radios, des conférences tous les 8 mai à Chartres, écrit des articles en rapport avec l'histoire, je me suis lancé dans un projet audiovisuel..

J'ai toujours été passionné par l'Audiovisuel et le rapport avec l'histoire, de pouvoir nous les jeunes, de donner un nouvel oeil neuf sur un projet et ainsi permettre aux jeunes générations actuelles (et à venir) de comprendre certains faits historiques encore méconnus pour la plupart..

En ce moment en Licence d'Histoire à la faculté de Tours, j'allie passion pour le cinéma et amour de l'histoire qui ne peuvent rejoindre qu'un même chemin... Après avoir eu la chance de faire des tournages dans des téléfilms, séries et films, j'ai enfin décidé de me lancer pleinement dans une carrière cinématographique.. 

Tournage.. 1.2..3...

Comme disait un grand philosophe  " tous les chemins mènent à Rome " mais ce chemin nous ménera à Limoges en Avril 2014 je l'espère... et encore plus loin si possible...

N'hésitez pas à partager sur les réseaux sociaux, en parler autour de vous (au travail, en famille) et à donner tout ce que vous voulez : c'est maintenant vous qui détenez la clé de la réussite de notre projet! 

Vous pouvez rejoindre la page du documentaire sur FACEBOOK  !     https://www.facebook.com/DocumentaireOradour