BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Opération Tikopia

parce qu'ils n'ont plus d'eau potable

  • VOTRE INVITATION: "Nous Tikopia" au cinéma le 7 Novembre-

    Chers amis,

    Comme certains d'entre vous le savent, ça y'est!! après 6 années d'aventure, le film "Nous Tikopia" sort au cinéma le 7 Novembre prochain.

    La grande nouvelle, c'est d'abord que le roi de l'île vient en délégation en France du 26 octobre au 7 novembre prochain, tout à la fois pour des rencontres officielles mais aussi pour accompagner le film avec moi lors de plusieurs évènements et avants premières. Vous pouvez découvrir en temps réels au fur et à mesure la liste des salles et de la programmation sur le site du film:

    www.tikopia-lefilm.com

    Vous pouvez aussi suivre l'actualité du film, des tournées, des salles etc sur la page facebook du film et même partager la bande annonce et relayer l'information auprès de vos amis et vos reseaux. La meilleure communication est le bouche à oreille, à défaut d'avoir les moyens d'inonder les rues et les couloirs des villes et metros d'affiches et de panneaux publicitaires: 

    www.facebook.com/tikopialefilm/

    La tournée en avant première fera étape à Grenoble ( 28 octobre), Dijon ( 29 octobre), Paris ( 6 novembre), Caen ( 3 novembre), Nantes ( 30 octobre), Rennes ( 4 novembre) entre autres.

    Pour tout ceux qui n'ont pas encore pu profiter de leur invitation, je vous remercie,  de bien vouloir envoyer un mail ( [email protected]) que je puisse vous faire parvenir votre invitation qui vous permettra d'assister à une avant première ou lors de sa programmation après la sortie.  

    A très bientôt au cinéma!!

    amitiés 

    Corto

     

     

     

     

     

     

     

     

  • "Nous Tikopia", des nouvelles d'un film à découvrir

    Bonjour à tous, 

    Ce petit mot pour vous donner enfin quelques nouvelles. Le film est maintenant terminé et commence une tournée de premières avant une sortie en salle prévue en Novembre prochain.

    Les occasions de découvrir le film en avant première ne manqueront pas. Par votre participation à l'opération humanitaire, vous avez tous au minimum droit à une place pour découvrir le film au moment des avants premières précédent la sortie nationale. 

    D'ici là, nous sommes aussi invités à présenter le film dans le contexte de festival et autres programmations pour lesquels nous n'avons pas la main sur le nombre d'invitations dont nous pouvons disposer. Si vous êtes impatients, il vous faudra donc probablement acheter une place auprès des organisateurs de ces évènements, comme c'est le cas pour la pemière projection française organisé à l'initiative du festival travelling, le 24 fevrier prochain.( voir détail ci dessous).

    Dans tous les cas, il me tarde de vous croiser dans les salles!

    à bientôt

    Corto Fajal

    Voir dans votre navigateur

    "Nous, Tikopia", après 6 ans de tournage et d'expéditions,
    voici enfin le film 
    Ça y est, on pose les sacs à dos pour une nouvelle étape ; celle de la diffusion et de la sortie de "Nous, Tikopia" de Corto Fajal
    Après une première mondiale en sélection officielle au
    Festival International du Film Océanien 
    à Tahiti,
    Nous vous convions à la première française qui aura lieu durant le
    à Rennes, le 24 février prochain au cinéma l'Arvor à 21h00
    en présence de l'équipe du film.
    Réservation à la billetterie du festival ou sur place
    La sortie nationale du film est prévue en novembre 2018. D'ici là de nombreux rendez vous sont d'ores et déjà prévus.
    ["LES FILMS DE L'HEURE BLEUE"]

    Nous, Tikopia - 2018 - 100min
    Depuis 3000 ans, les habitants de l’île de Tikopia ont développé une civilisation originale dans laquelle leur île est vivante. Elle participe aux grandes décisions prises par le conseil des chefs et des notables autour de Ti Namo, leur roi, pour décider de leur destinée commune.

    « Nous, Tikopia », à travers la conversation entre l’île et son roi, les confidences que lui font ses habitants, raconte son histoire, celle de son peuple et les perturbations dues à la confrontation de deux civilisations que tout oppose.

    Dans une ambiance sonore et musicale organique, le film nous renvoie comme un miroir, le reflet de notre monde et illustre les choix qui peuvent décider de la survie ou non d’une civilisation. C’est finalement un peu de la grande histoire de l'humanité qui se raconte sur cette Terre miniature.
    "des moments grandioses d'apnée entre mer et volcan...
    toutes prises sur le vif, une poésie du texte et de l'atmosphère.
    Une immersion organique où vous ressentez jusqu'à la musique
    de la nature"Journal Tahiti, ses îles et autres bouts du monde

    Un film de Corto Fajal, Image Charles-Hubert Morin et Corto Fajal, Son Corinne Gigon, Montage Ranwa Stephan, Effets visuels Pierre Bouchon.
    Coproduction Blue Hour Films et Arwestud Films avec Sami Kompania. Avec le soutien de la Région Bretagne en partenariat avec le CNC et de la Communauté de Commune de Bretagne Romantique. Avec la participation du Breizh Film Fund, de TV Rennes et de l'International Sami Film Institute.
    BLUE HOUR FILMS
    13 rue Michel Le Nobletz
    35000 RENNES
    Facebook
    Twitter
    BLUE HOUR FILMS - SARL AU CAPITAL DE 45 000€
    Cet email a été envoyé à [email protected]
    Vous avez reçu cet email car vous avez été en lien avec BLUE HOUR FILMS. Si vous ne souhaitez plus recevoir de nos nouvelles, n'hésitez pas à vous désinscrire ci-dessous !

  • Rencontre avec Mickael Pu Onomarie organisée par le Rotary club Rennes le 30 Janvier

    Vous avez tous suivi en Avril et Mai dernier, la venue en France de Mickael Pu Onomarie, responsable du protocole de l'île de Tikopia et frère du chef Ariki Kafika.

    Durant ce premier séjour occidental, Mickael a participé à plusieurs rencontres pour parler de son île et nous sensibiliser autour du problème de pénurie d'eau que connait Tikopia.

    En parallèle, nous avons traduit l'ensemble des images tournées en 2012 et en 2014 afin de préparer notre dernière expédition qui s'est déroulé entre l'été et l'automne 2016.

    Entre le 18 janvier et le 2 février prochain, Mickael sera de nouveau parmi nous afin de traduire les images tournées lors de cette dernière expédition et nous permettre de commencer le montage du film.

    Durant ce séjour, Le Rotary Club Rennes, à l'origine du lancement de l'opération humanitaire qui a permis le financement et le transport des deux osmoseurs solaires pour Tikopia, organise une rencontre le 30 janvier ou Mickael et moi-même auront le plaisir d'évoquer cette opération et de montrer en exclusivité quelques images.

    Cette rencontre se déroule dans le cadre d'un repas organisé par le Rotary Club Rennes à l'Hotel Mercure du Colombier à Rennes à partir de 19h15.

    Si l'opportunité d'échanger avec Mickael et moi même à cette occasion, vous intéresse, vous êtes cordialement invités par le Rotary Club Rennes à cette soirée moyennant une participation au repas de 15€ ( le Rotary Club prenant à sa charge le complément à savoir 15€). Pour cela il vous suffit via un petit mail de me confirmer votre présence et le nombre de personnes, avant le 25 janvier.

    Pour celles et ceux qui sont trop loin ou qui ne peuvent pas être présent, pas d'inquiétude, nous aurons l'opportunité de reparler de tout ça à d'autres occasions qui ne manqueront pas d'accompagner la sortie du film.

    J'espère vous y voir nombreux.

    Corto Fajal

    [email protected]

  • De retour de Tikopia...

    "Te vai,  te ora",

    C'est ce qu'aime à dire les habitants de Tikopia, "L'eau, c'est la vie"

    Du jour au lendemain, les enfants du village de Namo à Tikopia ont pu être à l'heure à l'école!!!  jusqu'à présent et depuis des années, ils traversaient le lac en pirogue ou le longeaient à pied avec des bidons qu'ils devaient remplir et rapporter au village avant d'aller à l'école. Ils gagnent deux heures tous les jours!! ils dorment plus longtemps, font leur devoir et arrivent à l'heure à l'école, et leurs parents ont même de l'eau pour préparer un repas et qu'ils n'y aillent pas le ventre vide... Je suis moi-même surpris de toutes les conséquences que peut avoir un robinet d'eau près de chez soi, en matière d'hygiène, de nourriture, de santé, d'éducation etc....des choses auxquelles nous ne faisons plus attention...nous qui pissons dans l'eau potable!!!

     Quant aux habitants du village? et bien ils n'en reviennent pas d'avoir enfin de l'eau tous les jours et sans restrictions....

    Le premier appareil a été installé dans ce village de Namo, aux confins de l'île de Tikopia, là ou ils en manquaient le plus. Ils puisent l'eau d'une mare naturelle qui récupère de manière stagnante les eaux de pluie qui ruissellent le long du volcan. Grace à l'osmoseur, elle est potable, fraîche et débarassée des bactéries toute l'année, même après avoir stagnée durant des mois. Les tikopiens prévoient d'y faire arriver d'autres pipelines pour y diriger la pluie et ainsi augmenter sa capacité de stockage.  

    L'autre appareil, de l'autre côté de l'île doit également alimenter l'une des zones de l'île les plus fragiles: le village de Rofae. Lorsque nous sommes partis, même si nous avons pu tester l'appareil, celui-ci n'était pas encore en activité. Contrairement au village de Namo, il n'y a aucune mare collectrice naturelle, et il faut la construire.... c'est donc la prochaine étape, de façon à collecter suffisamment d'eau toute l'année.

    Dans chaque village, Martin, le skipper de notre voilier et aussi notre ingénieur en chef concernant le montage et la logistique concernant les osmoseurs a formé un "comité, chargé d'entretenir les appareils, de les protéger en cas de cyclone et de nettoyer les filtres. Cela n'a pas été très dur, car sur leur île avec les panneaux solaires et les batteries qui se développent depuis quelues temps, les tikopiens sont devenus experts dans ces branchementss et dans la compréhension des appareils électriques solaires.

    Je tenais encore à remercier chacun d'entre vous d'avoir rendu cela possible. GRace à votre concours, nous avons vécu une aventure humaine extraordinaire à travers cette action.

    D'ici la fin de l'année, vous devriez recevoir par mail  votre imprimé fiscal, mentionnant votre contribution et que vous pourrez défiscaliser lors de votre déclaration.

    Pour le reste des contreparties, il va vous falloir attendre le rythme de finition et de sortie d'un film.( vérifiez que vous avez bien renseigné votre adresse postale sur votre compte ulule, je ne pourrais pas courir après chacun d'entre vous individuellement, pour vous envoyer les contreparties). 

    La période de montage devrait démarrer prochainement lorsque les images tournées lors de cette expédition auront été  traduite; puis le montage son, la musique, l'enregistrement des voix, le mixage, l'étalonnage et enfin l'organisation de la sortie du film... une bonne partie de l'année 2017 devrait y être consacrée.

    D'ici là, il y a aussi une exposition photo en cours ( pour voir un petit échantillon photo, je vous invite à nous rejoindre sur la page facebook du film pour les y découvrir) et la redaction d'un livre photo que certains d'entre vous ont déjà pré-acheté et qui sortira avec le film. Je ne manquerais pas dans tous les cas de vous tenir informé!!! à bientôt et bonne fêtes de fin d'année qui arrivent vite.

    Corto Fajal

  • Les Osmoseurs ont quitté Boston aux USA

    Chers donateurs, 

    Un petit mot pour vous donner des nouvelles: les deux osmoseurs ont quitté Boston ( le MIT) aujourd'hui... pour la Nouvelle Zélande....Pas vraiment de répit douanier même pour les opérations humanitaires, aussi avons nous une petite angoisse, lors de l'arrivée sur le territoire Néo-zéalndais, ou Martin, le skipper de la Doña Catharina, notre bateau doit receptionner le tout et le charger sur son bateau.... En effet, les choses se négocieront sur place... mais selon les humeurs douanières, il nous faudra peut-être régler quelques milliers d'euros, juste pour justifier le transit de quelques heures sur le territoire Néo-zélandais... nous verrons bien.

    En attendant d'autres nouvelles, notre départ approche et je voulais vous faire découvrir la dame qui nous accompagnera durant ce long périple: Doña Catharina