BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTube

Le club du costumier de l'Opéra de Montréal

Devenez l'ami(e) du costumier et accédez à un monde de création!

À propos

Joignez le club : devenez ami(e) du costumier!

Les costumes de l'Opéra de Montréal sont source d'inspiration et d'admiration pour le public, car ils redonnent vie à une époque, nous racontent une histoire. Nos costumes voyagent et sont applaudis partout dans le monde.

Le tout nouveau club du costumier de l'Opéra de Montréal vous permettra d'entrer au coeur de la création, de rencontrer les artisans à l'origine de ces créations, d'approfondir vos connaisances sur leur métier et surtout, d'accéder à un lieu magique, exclusif et profondément humain.

À propos de l'Opéra de Montréal

Chaque année, plus de 50 000 spectateurs franchissent les portes de l'Opéra de Montréal, la plus importante maison lyrique francophone d'Amérique du Nord. La saison comprend cinq opéras, une tournée de spectacles de jeunes chanteurs en résidence à l'Atelier lyrique, plusieurs événements-bénéfice et de nombreuses activités de démocratisation. L'Opéra est un acteur de premier plan dans le développement économique, culturel et social de Montréal car, saison après saison, il entretient des relations avec plus de 360 entreprises d'ici et embauche plus de 800 artistes et artisans.

Le costumier est un centre névralgique de cette expertise artisanale.

L'un des derniers costumiers du Québec!

Récemment, la survie de l'atelier de costumes de Radio-Canada a suscité un débat passionné sur l'importance patrimoniale de cette industrie, levant le voile sur la précarité de ces lieux de création. L’Opéra de Montréal est l’une des rares institutions culturelles à disposer encore d’un atelier de création et de conservation de costumes. Le costumier de l’Opéra de Montréal est un moyen de valoriser le savoir-faire des artisans d’ici en plus de maintenir le patrimoine culturel. Chaque année, l’Atelier de costumes emploie une quinzaine d’artisans par production et collabore avec plusieurs sous-traitants pour la cordonnerie et autres spécialisations. L’Opéra de Montréal s’associe régulièrement avec d'autres compagnies d’opéra pour pouvoir continuer de créer de nouvelles œuvres (dans le passé, coproductions importantes avec Opera Australia et le Pacific Opera Victoria.).

Ami(e)s de costumier...on a du boulot sur la planche!

L'Atelier de costumes de l'Opéra de Montréal sera fort occupé en 2016-2017. Le club des ami(e)s aura la chance de participer et suivre les projets suivants:

  1. Conception et création originale des costumes de deux opéras :
  • Dialogues des carmélites : les costumes de Blanche de la Force, Madame Lidoine, Mère Marie de l'Incarnation, Madame de Croissy, Soeur Constance de Saint-Denis, le Marquis de la Force, le Chevalier de la Force dans Dialogues des carmélites, en plus des figurants;
  • Another Brick In The Wall - L'Opéra : les costumes de Pink, sa mère, sa femme, le juge et du chœur de l'Opéra de Montréal

       2. Adaptation et altération de costumes existants de l'opéra Don Giovanni :

  • Des costumes provenant de l'inventaire de l'atelier de costumes seront retravaillés pour représenter fidèlement les rôles de Leporello, Donna Anna, Don Ottavio, Donna Elvira, Zerlina, Masetto, Commendatore et des autres artistes

       3. Restauration et réutilisation des costumes de Aida et La Bohème :

On parle ici de plus de 11 000 heures de travail, des centaines de boîtes de passementeries, élastiques, galons à mesurer et autres accessoires pour remplir l'ambitieux cahier de charge 2016-2017.

Ami(e) du costumier, sautez sur l'occasion, joignez le club et suivez-nous!

 

La chef et son équipe!

Dominique Guindon, chef de l'Atelier de costumes de l'Opéra de Montréal, sera votre guide, vos yeux, vos mains et la voix du club des ami(e)s du costumier. Laissez-nous vous la présenter!

Dominique s'assure que tous les costumes sont terminés pour le soir de première, en étroite collaboration entre le metteur en scène, le concepteur de costumes, le directeur de production et le directeur artistique. Autant dire que son rôle est crucial!

Sa mission ?

«Je coordonne les activités de l’atelier et de l’entrepôt de costumes (gestion et fabrication). Je supervise les coupeurs, les couturières, les chapeliers, l’artisan-patine et les acheteurs dans leurs tâches.

Deux scénarios sont possibles pour les costumes de chaque production : la location ou la création. Dans le cas d’une location, nous ajustons les costumes à la taille de chaque artiste. Dans le cas d’une création, je travaille en étroite collaboration avec le concepteur. Je fais une recherche historique (époque, style, matières), supervise la coupe des patrons et évalue la technicité des costumes (ouvertures, boutons, ornements, finition…). Je m’assure aussi du montage du vêtement, des essayages et des ajustements. Une création peut prendre jusqu’à trois mois de travail, selon le nombre de costumes. Enfin, nous louons aussi nos costumes à d’autres maisons d’opéra dans le monde; j’assure alors le suivi»

Ses défis ?

«Rester calme et concentrée sur la production malgré tous les imprévus qui surgissent au quotidien et la pression constante. Gérer plusieurs combats à la fois et de longues séances de travail durant la semaine en salle (pouvant aller jusqu’à 14 heures par jour). Mais quand tout prend vie, c’est notre récompense».

Des faits cocasses ?

«Un ourlet qui se déchire en cours de représentation, un soliste qui doit être remplacé la veille d’une première, un autre qui refuse de porter son costume (cas unique!), des mensurations erronées et même… de l’huile dans le fer à repasser!»

L'Atelier de costumes, c'est aussi des concepteurs, des coupeurs, des tailleurs, des couturiers, des chapeliers, des cordonniers, des artisans-patine, des assistants... Autant de personnes indispensables pour la confection des costumes!

Apprenez à les connaître et à en savoir plus sur leur métier, leurs passions et leur personnalité. Ami(e)s du costumier, soyez prêts à faire des rencontres uniques, mémorables et riches en échange!

A quoi va servir le financement ?

La campagne de socio-financement permettra au public de contribuer au succès de cette perle artisanale, en plus de participer à ses activités, découvrir son savoir-faire et financer directement l'ambitieux mandat de la saison 2016-2017.

Ami(e)s, voici quelques exemples de dépenses pour chacune des contributions :

  • 5$  = Cinq boutons
  • 20$ = Règle de patronniste
  • 50$  = Achat d'une boîte de 12 bobine de fils
  • 75$ = Achat d'un ciseau de tailleur
  • 100$ = Une chaussure de base
  • 250$ = Rouleaux de papier cartonné pour tracer les patrons
  • 500$ = Fabrication d'un chapeau unique
  • 1 000$ = Achat d'un mannequin industriel
  • 5 000 $ = Fabrication d'une robe Baroque avec ses dessous (panier & jupon)
  • 10 000 $ = Achat de matériel brut pour un opéra

Être ami(e), c'est contribuer aux succès du costumier, et ce, de façon originale et exclusive!

À propos du porteur de projet

Fondé en 2009, le comité des Jeunes associés a pour but d’appuyer la direction de l’Opéra de Montréal dans l’accomplissement de ses objectifs d’élargissement et de rajeunissement du public, de rapprochement avec le milieu corporatif et de mobilisation de la communauté des jeunes professionnels.

Pour la saison 2016-2017, les fonds récoltés par leurs activités seront affectés à l'atelier de costumes.

FAQ

Poser une question Signaler ce projet