BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Pelléas et Mélisande

Un opéra de Claude Debussy, présenté par OpEra 12

À propos du projet

L'association OpEra 12 travaille sur une nouvelle production de l'opéra "Pelléas et Mélisande" de Claude Debussy, qu'elle présentera pour la première fois au public les 10 et 12 octobre 2014 au théâtre Saint Léon à Paris !

Ce "Pelléas et Mélisande" sera joué par un orchestre réduit de 13 instrumentistes. Ils interpréteront la partition de Debussy réorchestrée par Annelies van Parys, compositrice hollandaise contemporaine. Notre but est de présenter à notre public un spectacle de qualité en dehors du cadre des grandes scènes lyriques parisiennes. Un orchestre "de poche" formé par des instrumentistes de talent, une mise en scène rigoureuse, une rencontre entre des jeunes artistes et des chanteurs d'expérience - tous professionnels - : autant de points qui nous permettent de croire au succès de notre projet.

 Quelques mots à propos de l'oeuvre : 

À la fin du 19ème siècle, l'auteur Maurice Maeterlinck écrit "Pelléas et Mélisande", pièce de théâtre à succès, qui attire aussitôt l'attention du compositeur Claude Debussy. Ce dernier décide rapidement de créer un opéra à partir du texte Maeterlinck, mettant en musique le célèbre triangle amoureux formé par les personnages Pelléas, Mélisande et Golaud.

L'histoire ?

Perdu dans une forêt sombre, le prince Golaud - petit fils d'Arkel, roi d'Allemonde - rencontre la belle Mélisande, en proie au chagrin. Elle avoue s'être enfuie de l'emprise d'un homme qui lui inspire tant de terreur qu'elle ne saurait en parler davantage. Touché par sa beauté, Golaud persuade Mélisande de le suivre. Il l'épouse et, six mois plus tard, revient avec elle à Allemonde, où il lui présente Arkel, son grand-père, et Geneviève, sa mère. Elle y fait aussi la connaissance d'Yniold, le fils que Golaud a eu de sa première femme, morte quelques temps plus tôt. Mais elle rencontre surtout Pelléas, lui aussi le fils de Geneviève, et avec lequel Mélisande va développer une relation privilégiée, d'amour silencieux.

"Pelléas et Mélisande" est un opéra tout en non-dits, au sein duquel silence, mensonges et jalousie se développent dans l'obscurité du sombre royaume d'Allemonde. Seule la mer, que l'on peut voir de la tour du château, constitue une échappatoire à laquelle rêvent les personnages. Mais la rivalité entre Golaud et Pelléas va rapidement se resserer en un étau de violence duquel les amants pourront difficilement s'échapper... 

 

A quoi va servir le financement ?

Sur scène, six chanteurs incarneront les personnages du drame : afin de faire vivre pleinement leur histoire à nos spectacteurs, nous avons besoin de votre soutien. Notre équipe est constituée d'environ 30 artistes et techniciens. Costumes, décors, éclairages, affiches, locations de salles : toute contribution de votre part servira à rembourser les frais avancés par l'équipe, qui vous attendra de pied ferme les soirs des représentations ! 

Voici le type de décors que vous pourriez aider à financer (créés par la scénographe Carine Ravaud) : 

   

 

Sans oublier les costumes (créations de Laure Becquignon) ! 

 

À nos contributeurs, nous proposons un vaste choix de contreparties : affiches, programmes dédicacés, DVDs, billet(s) pour le spectacle, opportunité d'assister à une répétition, champagne à l'entracte... et même la baguette du chef d'orchestre, Dominique Sourisse ! 

Une information importante : L’association OpEra 12 étant reconnue d’intérêt général, elle peut délivrer sur demande du donateur un reçu fiscal ouvrant droit à un abattement de 66% d’impôt sur le revenu (dans la limite des montants autorisés pour les particuliers ou les entreprises). 

66 % du montant de votre don est déductible de votre Impôt sur le Revenu dans la limite de 20 % de votre revenu imposable. Un don de 50 € ne vous coutera que 17 €,  100 € -> 34€, 500 € -> 170 €. 

À la suite d'un don, n'hésitez donc pas à demander votre reçu fiscal (laissez-nous un petit message sur Ulule) !

À propos du porteur de projet

L'équipe artistique 

Dominique Sourisse -  Directeur musical

Né à Paris, Dominique Sourisse a suivi sa formation au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris où il a obtenu six prix, dont le Premier Prix de Direction d’orchestre. Titulaire du Certificat d’Aptitude aux fonctions de directeur d’École nationale de musique, il est enseignant dans les conservatoires de la Ville de Paris et à l’Université de Paris-Sorbonne ; il est également chef d'orchestre aux orchestres Alfred Lœwenguth, et directeur musical d’un stage de musique sacrée qui se tient depuis plus de vingt ans en Aveyron.

Sa double compétence vocale et orchestrale et son goût pour le théâtre le conduisent à développer son activité lyrique. Il a déjà monté une multitude d'opéras, et fondé OpEra 12 avec lequel il souhaite favoriser la diffusion de l'art lyrique et la situation des jeunes chanteurs. Pour en savoir plus: rendez-vous sur le lien http://dominique.sourisse.free.fr

 

 

Émilie Rault - Metteur en scène 

Musicienne, comédienne, Émilie Rault achève ses études musicologiques en se spécialisant dans la mise en scène d'opéra. Son cursus la mène de la Sorbonne à Columbia University à New York, en passant par la Royal Academy of Dramatic Arts, à Londres. En 2013/2014, elle participe en tant qu'assistante metteur en scène et dramaturge sur les grandes oeuvres du répertoire wagnérien à l'Opéra National de Corée et à Bayreuth, auprès du metteur en scène Philippe Arlaud. Elle assiste Gustav Kuhn au festival d'Erl, tout en continuant son parcours de metteuse en scène à Paris avec son association L'Oeuvre d'Art Vivant (www.oeuvredartvivant.com) et l'ensemble Orphéa. 

 

 

Fanny Prandi - Chef de chant 

Après des études de piano et d'accompagnement aux conservatoires de Rennes, Saint-Maur et Paris (CRR), Fanny Prandi est admise au Conservatoire National Supérieur de Paris (CNSMDP), où elle obtient un Master en Accompagnement Vocal (classe d'Anne Le Bozec) puis en Direction de Chant (classe d'Erika Guiomar). Elle se produit régulièrement sur scène avec des chanteurs, en particulier lors de récitals de mélodie (Hugo-Wolf Akademie de Stuttgart, salle Pleyel dans le cadre des concerts Prélude de l'Orchestre de Paris, Ircam au cours du Festival Manifeste, etc.), et participe en tant que chef de chant à diverses productions d'opéra (" Reigen " de Philippe Boesmans dans la production du CNSMDP, " Traviata " aux Nuits Musicales de Bazoches ou encore " Carmen " à Hanovre).

Fanny Prandi est pianiste accompagnatrice au Département Supérieur pour Jeunes Chanteurs du CRR de Paris ainsi qu'à la Maîtrise des Hauts de Seine / Chœur d'enfants de l'Opéra de Paris.

 

 

Carine Ravaud - Scénographe 

Carine Ravaud est scénographe, diplômée de l’école Boulle en design d’espace et de l’école Nationale des Arts décoratifs de Paris en scénographie.
Elle alterne des projets de natures et d’échelles variées : des projets d’espaces publics, des parcours sonores, de la scénographie d’exposition et de théâtre. Tous interrogent le rapport de notre corps - celui du spectateur, du passant, du visiteur - à l’espace qui l’entoure et au lieu qu’il habite, à l’objet qu’il regarde. 

Pour plus d'informations : http://carine-ravaud.net

 

 

Laure Becquignon - Costumière 

Laure Becquignon découvre le spectacle vivant au cours de ses études d’arts appliqués. Elle poursuit avec un diplôme des métiers d’arts costumier-réalisateur (Paul Poiret, Paris), puis une licence en art du spectacle (Sorbonne Nouvelle, Paris). Un parcours mêlant savoir faire et théorie pour aborder aujourd’hui le costume sous tous ses aspects, deux visions complémentaires pour nourrir un travail de conception et de réalisation. Elle évolue dans des univers différents, toujours à la découverte de nouvelles formes : théâtre, art contemporain, art de rue, opéra...

Pour plus d’informations : http://laurebecquignon.com/LB/accueil.htm

 

Fanny Pytkiewicz - Coiffure et maquillage 

Après des études scientifiques axées sur la cosmétologie, Fanny Pytkiewiczse consacre entièrement au maquillage artistique. Depuis, elle travaille comme maquilleuse et/ou chef maquilleuse sur nombre de projets variés et à des postes très différents. Elle maquille notemment au Grand Journal de Canal + et sur des courts métrages primés, tels " Le Voisin " d’Antoine Peyssonnel,  ou " Descentes " de Aymeric Noguet & François Grillères. Elle participe à des téléfilms de série comme « Les Cordiers, juge et flic », « Eternelle », « Julie Lescault ».

Son domaine d’expression privilégié reste toutefois le spectacle vivant. Ainsi, elle travaille comme maquilleuse pour la chorégraphe Aurélie Gloaguen depuis 2007, pour " Kabuki Blues " (et son court métrage), ainsi que sur " Piaf Je t’aime ". On la trouve aussi dans les coulisses d'opéras tels que " Le Couronnement de Popée "  du Collectif L’œuvre d’Art Vivant  et plusieurs " Flûte Enchantée ", dont la dernière au Fort de Vert Galant à Wambrechies pour Art & Scène en Nord de France en juin/juillet 2013.

Elle dispense à l’occasion des formations maquillage et cosmétiques Freelance (ateliers, enterrements de vie de jeune fille, organismes de réinsertion, socio-esthétique).

 

Les chanteurs

 
 
Hélène Walter - Mélisande

Après une formation artistique très variée (violon, hautbois, théâtre, piano), Hélène Walter étudie le chant à la Haute École de Musique de Lausanne dans la classe de F. Gindraux, où elle obtient un Master en 2013 avec les plus hautes distinctions. Elle s’y perfectionne notamment auprès de T. Berganza, H. Deutsch, J. Fiore ou encore D. Jones. Sa jeune carrière l’emmène sur les scènes des opéras de Lausanne et de Paris (TCE) et elle chante sous la baguette de M. Corboz, J.C. Malgoire, J.Y.  Ossonce ou T. Guschlbauer. On la retrouve sur les ondes de la Radio Suisse Romande dans un récital de mélodies russes articulé autour du poète A. Blok (2013) et avec son jeune ensemble Auliden (2014). Éclectique, attirée par le répertoire baroque, classique, romantique ou contemporain, elle collabore notamment avec l’ensemble genevois Gli Angeli de S. MacLeod ou Cantatio de J. Duxbury. Elle est membre de l’ensemble Namascae de W. Blank où l’on peut l’entendre régulièrement chanter les oeuvres de X. Dayer, P. Boulez ou M. Jarell.

Pour plus d'informations, visitez son site : http://helenewalter.com/

 

Fabrice Alibert - Pelléas

Fabrice Alibert effectue ses études de chant au CNR de Toulouse, puis intègre le Conservatoire National Supérieur de Musique (CNSM) de Lyon. Il se perfectionne à la Hochschule de Munich dans la classe d'Andreas Schmidt. En septembre 2011 il intègre le CNIPAL à Marseille et obtient son Master en chant avec la mention très bien au CNSM en juin 2012. En septembre 2013, il obtient le deuxième prix opéra au Concours International de Chant Lyrique de Canari. En 2014 il est en résidence à Tours pour l'Académie Poulenc.

Depuis 2007, il chante sur de nombreuses scènes. Au théâtre de Perpignan, il interprète le rôle d’Escamillo, et joue Dandini dans " La Cenerentola " sur la scène nationale de Besançon. À l’Arcadium d’Annecy, il est Papageno dans " La Flûte Enchantée ", rôle qu’il reprendra en mars 2015 au Summum de Grenoble. En juin 2014, il chante Belcore dans " L’Elisir d’amore " au cœur du festival lyrique l'Ile d’Adam.

 

 
Jean-Jacques David - Golaud

Jean-Jacques David aborde le chant dans la classe de Micheline Grancher. En 1990, il obtient sa médaille d'or à l'unanimité et poursuit son travail musical en travaillant pendant de nombreuses années avec la chef de chant Simone Féjard. 

Il est engagé en tant que soliste sur de nombreuses scènes lyriques françaises à Paris, Lyon, Compiègne, Strasbourg, Saint-Etienne, Limoges, Angers, Tours. Lors de sa création au Festival d'Aix-en-Provence, il interprète le rôle de Julien Sorel dans " Le Rouge et le Noir " de Claude Prey. Il vient de créer le conte musical les Aventures de Tyo. En concert, il chante notamment le " Requiem " de Fauré à la Cathédrale de Varsovie et " Carmina Burana " à l'UNESCO. Il s'est produit récemment au Théâtre du Châtelet et interpète actuellement de Germont dans le spectacle " La Traviata ou la rédemption d'une femme " à Marmande. 

Il participe également régulièrement aux ensembles des productions de l'Opéra de Paris, du Théâtre du Châtelet et de Radio France.

Pour plus d'informations, visitez son site : http://www.jjdavid.fr

 

Bertrand Bontoux - Arkel

Après douze années d'études de piano, Bertrand Bontoux s'oriente vers la carrière de chanteur. Il débute le chant avec Claude Calès à l'école normale de musique de Paris où il obtient deux diplômes d'art lyrique et de concertiste. Puis entre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Peter Gottlieb où il obtient un prix en 1993. En 1992, il obtient le prix Darius Milhaud ainsi que le premier prix au concours international des Maîtres du Chant Français, et les prix Gounod et Duparc au concours du Triptyque en 1994.

Sur scène, il interprète Arkel dans " Pelléas et Mélisande " de Debussy au festival de Loches en 1990, rôle qu'il a repris et enregistré au théâtre Impérial de Compiègne en mars 1999, mars 2000, avril 2002 et en novembre 2003 à Londres. En juillet 2003, il participe et enregistre les " Vêpres " de Legrenzi direction Olivier Opdebeeck avec l'ensemble Cori Spezzati. En 2006, il enregistre la 3e messe opus 11 d'Alexandre Guilmant avec l'ensemble Cori Spezzati, direction Olivier Opdebeeck.

 

Adèle Clermont - Yniold 

Adèle Clermont est élève de première et membre du département supérieur pour jeunes chanteurs/jeune chœur de Paris. Elle étudie le chant avec Caroline de Corbiac. La benjamine de notre équipe, elle montera pour la première fois sur scène à l'occasion de notre " Pelléas et Mélisande " !

Katryn Werner - Geneviève 

Katryn Werner est formée à l’Ecole Normale de Musique de Paris, puis se perfectionne auprès du baryton José Van Dam. Lauréate du concours des Voix Nouvelles et du concours des Chefs de Chœur et d’Orchestre d’Ile de France, la mezzo-soprano est rapidement sollicitée en France et l’étranger.

Elle fait ses premiers pas sur scène dans le rôle de Cherubin des " Noces de Figaro " de Mozart, puis est engagée pour chanter Didon de "Didon et Enée" de Purcell, ainsi que l’" Orphée " de Gluck. Les opérettes d’Offenbach sont l’occasion pour Katryn Werner d’exercer ses talents de comédienne, grâce à des personnages comme la Périchole, la Grande Duchesse de Gerolstein, sans oublier Metella. Plus récemment, son interprétation de la " Rhapsodie " pour contre-alto de Brahlm ou encore des " Nuits d’été " de Berlioz, ont été pour la chanteuse l’occasion d’ajouter à son répertoire des œuvres qu’elle a eu grand plaisir à partager avec son public.

Passionnée par l’art sous toutes ses formes, elle est régulièrement invitée à se produire dans des créations théâtrales ainsi que dans des " happening picturaux ". 

 

L'ensemble instrumental OpEra 12 :  

OpEra 12 offre à un large public des spectacles d'opéras en version originale, surtitrés et entièrement mis en scène, accompagnés par un orchestre en formation de chambre.

Typiquement, l'orchestre est constitué d'un quintette à cordes (deux violons, un alto, un violoncelle, une contrebasse) et d'un quintette à vent (une flûte, un hautbois, une clarinette, un basson, un cor), d'un percussioniste et de tout autre instrument absolument nécessaire à l'œuvre - soit une moyenne de 12 instrumentistes. Pour notre " Pelléas et Mélisande ", ils seront au nombre de 13, afin de pouvoir jouer l'orchestration d'Annelies van Parys. 

 

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet