BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

Olympe de Gouges - Le documentaire

La Plume Condamnée

À propos du projet

Ce projet de long-métrage documentaire prend le personnage d'Olympe de Gouges, pour problématiser le rôle de la femme dans l'histoire universelle. Olympe de Gouges fût dramaturge, essayiste et activiste, mais avant tout une courageuse humaniste.

Elle a dédié une grande partie de sa vie à lutter pour l'abolition de l'esclavage et à revendiquer des droits pour les femmes.

En pratique, toutes ses luttes ont été couronnées de succès: l'abolition de l'esclavage, la reconnaissance des enfants illégitimes, le vote des femmes, la possibilité de divorcer pour les femmes, etc et cependant, paradoxalement, elle demeure un personnage méconnu en France et dans le monde ou, tout au moins, n'a pas obtenu une reconnaissance à la hauteur de son travail mais également de sa pertinence historique.

Cette recherche a commencé il y a un an, guidée par l'admiration personnelle que nous avons senti pour Olympe de Gouges et peu à peu, cette passion s'est matérialisée en un projet cinématographique.

Pendant le mois d'août 2019, nous avons décidé de commencer à filmer à Paris et Montauban, avec l'idée de suivre ses pas. Cela fût une expérience magique qui nous offrit la possibilité d'entrer en contact avec des personnes qui depuis longtemps manifestent leur admiration pour elle et ont pris le temps de produire biographies, essais et une série de documents relatifs à sa personne pour la sortir de l'oubli.

Dans ce documentaire, Olympe de Gouges n'est que la partie émergée de l'iceberg. Il nous semble que sa personne illustre une curieuse ou suspecte réalité, qui dépend de celui qui écrit l'histoire. Quatre vignt six statues de personnages illustres sont placées sur le fronton du Musée du Louvre et aucune femme parmi elles. Au début du film, ces statues s'interrogent: comment est-il possible qu'aucune femme ne nous ait rejoint pendant toutes ces années? En face, dans le jardin des Tuileries, une série de statues féminines ornent le parc. Aucune ne représente une femme qui a existé. Chacune est une allégorie, belle structure ornementale qui nous parle de mythologie ou simplement de la beauté, mais jamais de faits historiques.

"Olympe de Gouges - La Plume Condamnée” prétend mettre en évidence cette situation et rafraîchir notre mémoire pour repositionner l'image féminine en la sortant de son contexte ornemental et proposer un espace pour ces femmes qui, comme Olympe, ont donné leur vie pour ce qu'elles considéraient juste.

"Olympe de Gouges – La Plume Condamnée” n'est pas un documentaire biographique. C'est un voyage dans l'histoire des principaux combats d'Olympe qui illumine un chemin de revendication.

À quoi va servir le financement ?

Ce financement doit nous permettre de terminer la seconde période de tournage, qui se déroulera pendant la deuxième quinzaine de décembre 2019 et la première semaine de 2020.

Nous avons contacté plusieurs auteurs et intellectuels qui connaissent bien Olympe de Gouges et ont un point de vue original sur la disparition de personnages emblématiques du récit historique. Barcelone, Madrid, Alicante sont quelques lieux en Espagne. Nous visiterons aussi l'Institut Féministe de la UJI "Université Jaume I" en Castille, où a été publiée une série de textes relatifs au sujet et dernièrement une biographie d'Olympe de Gouges.

En France, il nous reste à filmer des documents historiques pour lesquels nous avions besoin d'autorisations. Nous comptons aussi sur l'aide du principal biographe d'Olympe de Gouges, Monsieur Olivier Blanc, qui nous a offert non seulement tout son appui théorique pour ce projet mais aussi un accès à des manuscrits et des oeuvres associés à notre recherche.

Il y a encore beaucoup d'endroits à filmer à Paris: les théâtres où elle a présenté ses oeuvres controversées, le Château de Versailles où une multitude de femmes de différentes régions se rassemblèrent pour demander justice le 5 octobre 1789 et autres lieux qui nous raconteront son passage par l'histoire à la fin du XVIIIème siècle.

Il convient de souligner que ce financement est destiné exclusivement à la fin du tournage. La postproduction sera une étape financée par des fonds publics. Cependant, si vous souhaitez dépasser le montant que nous sollicitons, le surplus sera dédié à la postproduction.

Notre objectif une fois terminé le film, est de postuler aux principaux festivals européens et internationaux et de le vendre aux chaînes de télévision.

À propos du porteur de projet

Pedro Ayala (réalisateur) est diplômé de cinéma et a travaillé comme professeur dans plusieurs Universités du Chili. Il a suivi un Master de scénario à l’Université Bond en Australie, où il rencontra sa compagne, Mathilde Barèges (productrice). Mathilde a profité d'une visite de Pedro en France pour lui présenter le personnage d'Olympe de Gouges. Ensemble, ils ont décidé de mener une enquête qui se transforme en voyage documentaire sans retour.

Share Suivez-nous