BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Projet photo « L’œil et l’écaille »

soulevons ensemble l’importance de la biodiversité …

À propos du projet

Projet photo « L’œil et l’écaille », soulevons ensemble l’importance de la biodiversité …

Projet photographique à caractère artistique, culturel et pédagogique, « L’œil et l’écaille » a pour ambition de témoigner de la beauté des reptiles à travers les milieux naturels dans le monde. Espèces souvent repoussées par les populations, évoquant ainsi la peur, vous trouverez dans ce projet toute la proximité choisie avec la biodiversité et le lien étroit qui règne entre l’espèce et son univers… Mais aussi toute la douceur diffusée.

« L’œil et l’écaille » a pour finalité de proposer un ensemble d’images exceptionnelles, qui feront l’objet d’expositions, de reportages presse, afin de vous faire découvrir la douceur et la beauté du monde des reptiles, mais aussi de prendre conscience de leur importance et de leur fragilité. Ce projet est actuellement le fruit de 3 années de prospection et de rencontres en France, en Espagne et plus ponctuellement en Suisse, où la recherche de proximité en milieu naturel a été omniprésente.

A quoi va servir le financement ?

L'appel au financement : quelles raisons et quelle somme ?

Un tel projet nécessite des moyens conséquents, notamment matériels et logistiques.

J’en assume la partie logistique qui représente les déplacements, hébergements ou encore les repas.

A ce jour, les premiers tirages de l’exposition ont déjà été sélectionnés pour deux festivals photographiques en Corrèze (Juillet 2019) et en Haute-Savoie (Novembre 2019). C’est une véritable joie d’avoir l’occasion de promouvoir la beauté des reptiles au travers de la photographie. Les candidatures sont très nombreuses et les niveaux sont très hauts. Je m’estime donc extrêmement chanceux d’avoir été retenu pour présenter mon travail.

Afin de fournir un travail de très grande qualité, pour procurer une satisfaction et un réel plaisir visuel, il est primordial d’acquérir du matériel photographique qualitatif et des supports visuels haut de gamme.

Le montant de la collecte se monte à 1 500 €.

L’objectif de cette somme permettra :

  • Le tirage de 20 photographies d’art au format 40 x 60 cm imprimées sur support professionnel,
  • L’encadrement au format 50 x 70 cm et l’habillage des tirages.

Dans la mesure où le premier objectif soit atteint, un second pallier sera défini afin de poursuivre le déploiement de ce projet.

À propos du porteur de projet

Né en 1988 dans le Pays Poitevin, j’ai eu cette chance d’être au contact de la nature depuis ma naissance.

Dès mes premiers pas, j’ai exploré mon environnement naturel le plus proche, le bocage. Sans objectif précis je m’émerveillais chaque fois qu’il m’était permis de voir, de sentir ou de toucher la nature. Rapidement mes premiers contacts avec les oiseaux ont eu lieu, puis les mammifères jusqu’à l’électrochoc qui a orienté ma vie : les reptiles.

De là s’en est suivi une série d’événements, mes études en biologie, mes rêves naturalistes, le premier appareil photo…

Aujourd’hui, j’arpente les reliefs de l’Europe et de l’Auvergne en quête des territoires les plus sauvages, attiré par les influences boréales. Bien au-delà d’une passion, la photographie est pour moi le moyen de revivre les émotions de mes découvertes naturalistes d’enfance et de ne plus les oublier.

Cette prise de conscience à travers la lentille de mon objectif m’a également donné cette volonté de travailler selon les valeurs que sont le respect de la biodiversité, le partage et la découverte aux yeux de tous, mais également la prise de conscience sur l’importance de l’univers qui nous entoure.

À travers cette quête, je tâche de retranscrire la beauté de la nature, ses mystères, mais aussi sa vulnérabilité. Ainsi, j’ai bon espoir que la photographie naturaliste puisse éveiller certaines consciences. Les reptiles ont grand besoin qu’on leur attache de l’importance et du respect.

Aperçu de mon travail

Podarcis pityusensis, un lézard menacé en Espagne

Le regard profond de la Couleuvre à collier, l’iris orange est caractéristique de la sous-espèce espagnole

Le Gecko vert de Manapany, en danger critique d'exctinction

Portrait d’un Caméléon panthère, espèce introduite pas l'Homme sur l’île de la Réunion

Orvet fragile, un mâle croisé sur un sentier de randonnée chez moi, en Auvergne

La Vipère d’Orsini, un Vipère en danger d'extinction en France

 

Si vous souhaitez découvrir davantage mon travail, je vous invite à vous rendre sur mon site :

www.mathieuausanneau.com

Suivez également l’ascension de mes projets et découvertes sur les réseaux sociaux :

www.facebook.com/MathieuAusanneau

 

Je vous remercie d'avoir prêté attention à « L’œil et l’écaille » et espère votre adhésion.

Mathieu AUSANNEAU

Share Suivez-nous