BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Japon secret de Nippon100 !

Découvrez 100 lieux emblématiques du Japon mais ignorés des voyageurs.

À propos du projet

[Nouvel objectif = 125%] Merci à tous ! Nous venons d'atteindre les 4000 € trois jours avant la date limite ! Mais ce n'est pas une raison pour s'arrêter en si bon chemin. D'ici lundi, nous allons communiquer autour de Nippon100 pour faire connaître le projet. Et même, pourquoi pas, atteindre 125% de notre objectif : ce qui nous permettrait de financer deux sessions de reportages supplémentaires !

Savez-vous que la majorité du territoire japonais est ignoré des voyageurs ? Le magazine en ligne Nippon100 s'apprête à rallier les 100 paysages de l'ère Heisei - cent paysages élus par les Japonais comme étant emblématiques de l'archipel mais les 3/4 ne sont pas encore touristiques - afin de les raconter en français et en anglais. Mais pour démarrer, Nippon100 a besoin d'un coup de pouce et propose à ses lecteurs de s'impliquer.

Nippon100 est un site web d'information sur le patrimoine méconnu du Japon, entièrement gratuit, multilingue et indépendant. En le soutenant, chaque lecteur peut recevoir un bout de Japon méconnu avec des cartes postales inédites ou la box Nippon100, contenant des souvenirs de l'archipel et des spécialités régionales.

Depuis la banquise d’Okhotsk aux cèdres millénaires de l’île de Yakushima, en passant par la vie thermale de Yufuin ou les gorges de Shosenkyo en Yamanashi, Nippon100 vous permettra de visiter ces 100 lieux symboliques désignés en 2009, et de découvrir le patrimoine méconnu du Japon dans son ensemble.


Kii
Sur les sentiers du Kii... (Photo Nippon100)


Soir de festival au coeur de la préfecture de Wakayama (Photo Nippon100)


Les eaux claires de l'étang Monet dans les montagnes près de Seki (Photo Nippon100).

Le Japon méconnu ?!

Que le Japon se résume pour vous aux sushis et aux robots (voire, selon affinités, aux animes ou aux geishas), ou que vous connaissiez déjà l'archipel et soyiez arrivé à la même constation que nous(voir plus bas), le magazine Nippon100 vous intéressera.

  1. En vous permettant de mieux comprendre l'incroyable diversité de l'archipel japonais : une nation de 127 millions d'habitants qui s'étire de la lattitude de Québec à celle de Cuba, pour un territoire deux fois plus petit que la France et avec quatre climats différents.
  2. En s'attachant à vous faire découvrir les lieux inhabituels du Japon, ainsi que son patrimoine méconnu et ignoré des nombreux voyageurs. Les guides de voyages décrivent précisément l'axe Tokyo-Kyoto-Osaka-Hiroshima, mais peu s'attardent vraiment sur les îles tropicales d'Okinawa, le tourisme thermal de l'île de Kyushu ou l'étonnant étang Monet... Des sites pourtant très célèbres chez les Japonais.


Le Japon tropical à Ishigaki (Photo Nippon100).


Floraison au ras du sol du côté de Takinoue (Photo Nippon100).

Le projet Nippon100

Nippon100 est en ligne depuis le 1er décembre et est accessible gratuitement. Au rythme de deux articles inédits par semaine, Nippon100 s’est donc donné l’objectif de visiter et de partager, à travers les textes et les photos de journalistes professionnels, les lieux méconnus du Japon, à commencer par les 100 paysages de l'ère Heisei.

Aux origines, sept mois de voyage à travers le Japon en 2015-2016 (voir plus bas : Qui sommes-nous?) nous ont donné envie d'en découvrir plus et de le partager en ligne. Surtout, ce premier contact avec l'archipel nous a permis de faire quelques constatations qui expliquent la génèse de Nippon100 :

  • Le Japon fascine et laisse rarement indifférent. Mais une foule d’idées reçues s’y rattachent toujours en brouillant son image. Au delà des clichés, le pays est aussi celui d’une nature forte et omniprésente dès les portes des villes, d’une gastronomie et d’un art de vivre uniques et mal-connus, et de paysages insoupçonnés.
  • La littérature touristique dédiée à l’archipel se concentre sur les mêmes lieux, dont certains arrivent à saturation. Du coup, tous les voyageurs visitent les mêmes endroits et vivent des expériences similaires.
  • En conséquence, une majorité du territoire japonais reste ignorée des visiteurs non asiatiques. De nombreux lieux sont ainsi très célèbres chez les Japonais et certains de leurs voisins mais sont insoupçonnés des voyageurs nord-américains et européens. Alors même que les institutions officielles essaient de mieux répartir les flux touristiques en vue de Tokyo 2020.

À terme, le financement de Nippon100 entend provenir de revenus publicitaires (mais avec un nombre d'emplacements limité et non intrusifs), du mécénat et des activités annexes de l'association qui l'édite, notamment dans le domaine de la communication. Le financement participatif sert à couvrir les frais des premiers mois d'existence, en attendant de nouer des partenariats au Japon.

Retrouvez Nippon100 sur Facebook, Twitter et Instagram !


Un peu de documentation touristique ! (Photo Nippon100)

Pourquoi "Nippon100"?

En Japonais, le Japon s'écrit 日本. Ce qui se dit le plus souvent "Ni-Hon", mais parfois aussi "Nip-pon", selon une prononciation plus ancienne. De la même manière, le magazine Nippon100 s'attache à faire découvrir le Japon dans ce qu'il a de moins connu, de moins évident et de plus traditionnel.

"100" fait référence à la fierté des Japonais pour leur patrimoine naturel et culturel, des sites exceptionnels regroupés dans des tops 100 célèbres nationalement mais dont la quasi-totalité est absente de la littérature touristique. C'est aussi le premier pari du magazine, basé sur l'un de ces classements les plus emblématique : visiter et documenter les 100 paysages de l'ère Heisei.


Au cœur du Kyushu, la vue sur la station thermale Yufuin (Photo Nippon100).


Culture du wasabi en eau vive dans les montagnes de Shizuoka (Photo Nippon100).

A quoi va servir le financement ?

Nippon100 est intégralement gratuit et le restera. En soutenant Nippon100, ses lecteurs peuvent participer aux frais de lancement du site. En contrepartie, chaque contributeur sur Ulule recevra son bout de Japon méconnu, que ce soit sous la forme d'une carte postale inédite (à partir de 10€) ou d'une box surprise Nippon100, contenant des souvenirs du Japon et des spécialités régionales (à partir de 30€).


Choix de parfums de glaces à Iwakuni... (Photo Nippon100)


Souvenirs d'inspiration russes à l'extrême Nord du Japon, à Wakkanai (Photo Nippon100)

L'argent demandé doit servir au lancement de nippon100, c'est-à-dire à financer ses premiers mois d'existence. Dans le détail, la somme qui nous reviendra permettra d'acheter du matériel photo (pour 640€), de participer au financement de trois sessions d'une semaine de reportages (pour 1500€) et de rembourser des frais liés au développement du site nippon100.com (260€). Les 1600€ restants comprennent la commission Ulule de 8% (320€) et le financement des différentes contreparties (1280€)

Quelles contreparties ?

Tous les contributeurs verront leur nom ou leur pseudo sur le site, si le financement est réussi.

À partir de 10€, chaque contributeur recevra du Japon une carte postale inédite tirée en série limitée à partir d'une photo de Nippon100 et envoyée du Japon. Pour une contribution de 25€, ce sont trois cartes postales différentes et inédites qui arriveront du Japon dans le courant de l'année 2017.

À partir de 30€ (limité à 15 exemplaires) ou de 40€, la contribution est une box surprise Nippon100 envoyée du Japon en mars 2017. Elle contiendra au minimum 5 snacks ou produits alimentaires régionaux et deux objets-souvenirs protégés par une pochette en coton bio Nippon100 réalisée par Kufu*. Les frais de port sont compris.

*Kufu est une jeune marque lyonnaise de sacs, pochettes et produits réalisés à partir de chutes textiles et/ou en coton bio. En japonais, "Kufu" est une notion qui signifie "faire avec les moyens du bord".


Souvenir d'Hokkaido : l'ours-melon porte-carte ! (Photo Nippon100)

À partir de 50€, en plus de la box surprise Nippon100, deux cartes postales inédites seront envoyées dans le courant de l'année 2017.

À partir de 100€ (limité à 10 exemplaires) puis de 120€, ce n'est pas une mais trois box surprises Nippon100 différentes qui arriveront du Japon en 2017. La première est la box Nippon100 réalisée en partenariat avec Kufu, qui partira du Japon en mars. Les deux suivantes, à l'été et à l'automne, seront un reflet des productions du site, avec des spécialités régionales et des souvenirs des lieux décrits sur Nippon100.com

Pour 500 € (limité à 2 exemplaire), en plus des contributions précédentes, deux journées de voyage guidé dans un lieu méconnu du Japon avec les fondateurs de Nippon100. Au départ de Tokyo, frais de transport et d'hébergement non inclus.

En cas de dépassement de l'objectif, l'argent récolté participera au financement d'une ou plusieurs autres semaines de reportage à la découverte des lieux secrets du Japon.

À propos du porteur de projet


Julien Giry et Aurélie Roperch

Tous les deux journalistes et photographes de formation, nous travaillons ensemble depuis le printemps 2015, lorsque nous avons fait le choix de l’indépendance. Après plusieurs années d’expériences professionnelles plurielles, principalement au sein de la presse quotidienne régionale française, nous avons décidé de prendre plusieurs mois de congés sabbatiques, le temps de questionner les orientations que pouvaient prendre nos carrières respectives.

Sept mois de voyages et de rencontres dans l’archipel japonais, à la découverte d’une culture célèbre mais foncièrement mal connue au-delà de ses frontières, nous ont amené à décider de poursuivre notre vie professionnelle à 10 000 kilomètres de l’Hexagone. Après une année de préparation en vue de notre expatriation, nous allons nous installer comme correspondants de presse au Japon début 2017.

Nous sommes persuadés que le Japon a énormément à raconter, notamment dans une logique d’ouverture active en vue des Jeux olympiques de Tokyo 2020. D’où la création du site Web d’information spécialisé Nippon100 pour accueillir, en parallèle de notre travail avec des rédactions francophones et de nos autres activités japonaises, des articles sur le patrimoine méconnu du Japon, naturel et culturel.

Un peu comme le croisement d’un blog de voyage et d’un site d’information très spécialisé, avec liberté de ton et exigence journalistique, à destination des voyageurs, des professionnels du tourisme et des amateurs, curieux ou occasionnels, de culture japonaise.


Leçon de Shamisen à Okinawa (Photo Nippon100).

Tous deux principaux rédacteurs de Nippon100, nous avons à coeur d’y faire vivre les sites naturels, les particularismes culturels et les traditions rarement mises en avant en ligne ou dans les nombreuses publications éditoriales traitant de l’archipel, via des articles inédits en français et en anglais.

Vous pouvez nous retrouver sur les réseaux sociaux :du côté d'Instagram (Aurélie et Julien) ou de Twitter (Aurélie et Julien).

FAQ