Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

L'Odeur du Népal.

Voyage sur la route de l'encens népalais.

À propos du projet

  • Un Rêve :

On connaît tous le Népal pour ses sommets vertigineux et sa culture si attrayante... et aujourd'hui, c'est à moi d'en connaître un peu plus ! L'Odeur du Népal est un rêve, un projet, une ambition, un défi. Je partirai le 4 Octobre pour revenir 27 Novembre 2012, avec pour but une étude sur l'encens Népalais.

Le but du voyage est de réaliser une étude sur l'encens, et sa place au Népal. Il me faudra pour cela rencontrer des populations différentes (paysans, commerçants, routiers, moines...) pour arriver à récolter des témoignages, et rendre compte objectivement de la situation. Cette étude se basera donc à la fois sur un ressenti personnel, mais aussi sur des informations trouvées au Népal.
J'ai été reçu aux Bourses Zellidja 2012 pour la pertinence de mon projet et son originalité, je n'en fait qu'un petit résumé ici. Si vous avez la moindre question, n'hésitez pas.

J'atterrirai à Katmandou, où je resterai quelques jours pour m'acclimater au pays. Je glanerai des informations sur le commerce de l'encens, et quel route prend-t-il. Je partirai ensuite faire le tour de la ville à pied, pour rencontrer la population rurale, et rencontrer alors je l'espère, des paysans qui travaillent dans la branche de l'encens, notamment l'écorce. J'irai ensuite à Pokhara, où je visiterai les temples bouddhistes et côtoierai les versants Sud de l'Himalaya, où pousse certaines plantes nécessaires à la fabrication d'encens Népalais. Je me rendrai ensuite à pied au temple Ghyasu, niché dans les montagnes de l'Annapurna, à 3800 mètre d'altitude. J'y resterai quelques jours, pour observer la place de l'encens dans la religion bouddhiste.


Ce voyage, que je compte donc réaliser en deux mois, aura pour finalité des photos et vidéos, mais aussi des écrits, relatant mes impressions durant le voyage. Etant lauréat des bourses Zellidja 2012, je me dois de tenir un journal de route. Celui ci restera mien, à l'inverse des écrits non quotidiens et plus "poétiques" réalisés au cours du voyage, que je n'hésiterai pas à faire partager à mon retour.

  • Un voyage responsable.   

Je compte utiliser majoritairement mes pieds, mais aussi les transports en commun. Je prends l'avion, à mon grand regret. C'est plus par contrainte de temps et d'argent (traverser tous les pays séparant le Népal à la France demande un certains nombre de visas, qui coûtent cher!). J'essayerai donc de limiter mon impact environnemental durant le séjour, en dormant chez l'habitant, en utilisant une pompe à eau plutôt que l'achat de bouteilles, et en utilisant ma conscience écologique plutôt que celle de touriste pollueur (que je n'ai pas, d'ailleurs!).

Je publierai une vidéo racontant mon voyage (j'utiliserai un dictaphone, tant pour enregistrer des témoignages que comme grenier à pensées), qui contiendra les photos, les vidéos et les prises sons réalisées au Népal. Cette vidéo sera visible sur Vimeo et autres sites de partage.. Je suis en train de demander à ma Faculté de pouvoir la projeter aussi, et de faire une exposition photo.
Je tiendrai aussi un retour de mon voyage au Kotopo, un bar associatif lyonnais.
J'aimerais aussi, mais pour l'instant rien est sûr, pouvoir intervenir dans des classes ou des centres sociaux. En effet, je pense que montrer de telles images à des enfants, leur faire prendre conscience du monde qui les entoure, peut leur être bénéfique. Leur montrer un mode de vie différent, une alimentation différente, une religion différente, un pays différent (le Népal n'a pas su dompter la nature, comme l'ont fait les pays industrialisés) peut je pense, les accompagner dans leur éveil.

  • Une dimension sportive.

Eh oui, car mine de rien, je vais en faire des kilomètres à pied! Le but n'est pas d'établir un record, mais de montrer que marcher peut faire du bien. Le fait de marcher seul est pour moi quelque chose d'assez magique, et le faire partager via des images, vidéos, écrits ou sons serait un grand plaisir. De plus, montrer qu'en marchant, on fait des rencontres, on voit des choses que l'on ne verrait pas sans marcher, peut être intéressant pour beaucoup!

  • Un voyage seul

La question ne s’est même pas posée. Voyager seul, c’est partir à 100%, s’échapper complètement. C’est une boule au ventre avant le départ, mais aussi une fierté à l’arrivée. Pour moi, un voyage seul c’est beaucoup plus d’émotions. Cela a ses avantages et ses inconvénients, mais pour un projet comme celui-ci, il me paraît impossible d’imaginer partir à plusieurs. Voyager seul, c’est être libre de tout choix subjectif, et se laisser guider par soi plutôt que par un ensemble de plusieurs pensées formants selon moi une pensée totalement différente d’une pensée personnelle.

Voyager seul, c’est aussi vivre un voyage unique, que personne n’aura vécu et dont on peu être fier. C’est s’ouvrir à tout, mais aussi apprendre à prendre sur soi dans des moments difficiles. C’est aussi encaisser les coups durs seul, assumer des décisions prises seul, pouvoir s’en prendre seulement à soi, et même parfois se maudire... Mais bon, je ne partirai pas vraiment seul... puisque je l'espère, la communauté Ulule sera derrière moi !

À quoi va servir le financement ?

Votre contribution si généreux est un don matériel... Mais la raison de ma venue sur Ulule n'est pas que financière. Je serai vraiment heureux de pouvoir partager un tel projet, et des soutiens tant moraux, financiers que matériels sont les biens venus. Comme vous pouvez le voir dans mes contreparties, j'essaye au maximum de vous faire "vivre" l'expérience que je vivrai, au travers de choses qui me tiennent à coeur. C'est biensur avec plaisir que j'accepterai un don, mais avec tout autant de plaisir que je rendrait quelque chose en retour.Si votre âme ne reste pas de marbre devant l'art, le goût de l'aventure, des échanges inter-culturels, alors vous pouvez participer à ce projet.

Votre contribution, de quelque somme qu'il soit, servira à l'achat de mon billet d'avion (rien que de dire que je pars en avion m'énerve, c'est vous dire!). Je compte faire un Lyon / New Delhi, puis un New Delhi / Kathmandou. Le premier trajet coûte environ 500€, et le deuxième 80. La solidarité Ulule servira alors à acheter le premier billet.

Je m'engage, si il s'opère des modifications dans mon voyage, à vous tenir au courant.
Je m'engage aussi auprès des professionnels à rendre leur logo/marque visible sur la vidéo et divers médias.

J'aimerais pouvoir récolter 500€, mais toute aide supérieur est la bienvenue !

Merci de m'avoir lu jusqu'au bout, et si vous avez la moindre question, n'hésitez pas.

Comment ça marche ?
Pour faire un don, vous choisissez une contrepartie correspondate au montant de votre don, puis vous inscrivez la somme voulue dans la case prévue à cet effet. Le guide vous aidera alors dans la transaction. Un grand merci !

À propos du porteur de projet

Je m'appel Boris Ruel, j'ai 18 ans, et suis étudiant à l'Université Lyon 2, en Géographie.
Mes études me plaisent énormément, et j'aimerais plus tard travailler dans le milieu associatif et défendre le développement local, environnemental humain et durable (ça en fait des choses!). J'adore les cartes, et aimerai beaucoup appliquer la cartographie à mon travail. Comme tout géographe qu'il se doit, j'ai le goût pour les voyages, et ça depuis longtemps. Voyager est pour moi essentiel (qui dit voyage dit sortir de chez soit, aller voir ailleur, pas forcément faire le tour du monde) chez un "je pense donc je suis". Savoir d'où l'on vient, c'est bien, mais s'en limiter rend cette connaissance inutile ! Ce voyage au Népal serait ma première fois en Asie, et mon premier voyage seul en dehors des frontières françaises.

Je suis végétarien (ni viande, ni poisson), et ce depuis l'été 2011 (il faut un début à tout!). Je m'intéresse de plus en plus à l'écologie, aux relations naturelles et humaines durables. Je suis animateur, trekkeur, je pratique le cirque et la slack, je joue de la batterie, fait un peu de danse (africaine) et fait du vélo tous les jours !

Je pratique la photo en amateur, j'ai un CanonG12. Je trouve que je me débrouille pas mal, mais suis loin d'être pro! Ce voyage au Népal serait l'occasion pour moi d'améliorer ma pratique et de me tester en pays étranger. Voici quelques uns de mes clichés.

Rome / Avril 2011

Lyon / Octobre 2011

Djenne, Mali / Octobre 2009

Vars Les Claux / Mars 2012

Vars Les Claux / Mars 2012