Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

Voyage humanitaire au Népal

2 semaines à Katmandou, pour aider au développement de l’école Bishwa Shiksha Sadan

Témoignages

Partis deux semaines l'année dernière, à Kathmandu, j'ai vécu une expérience formidable et très enrichissante. 
L'association Monde Humain, nous a permis de nous sentir à l'aise dès le début, grâce à un accueil des plus chaleureux et a une présence constante de leur part. 
Cette présence nous a fait évoluer, au cours du voyage et nous avons pu en ressortir grandis, et plus matures. 
Finalement, grâce aux personnes rencontrées dans cette association, dès notre retour en France, nous avons pu garder contact et continuer de les aider, pour que cette école perdure. 

Mathilde

" La réalité népalaise est marquée par une grande inégalité devant le droit à l'éducation selon le sexe, la caste, l'ethnie, la localisation géographique. Près de 75% des enfants népalais (et notamment les filles) ne fréquentent que l'enseignement primaire et parfois de façon irrégulière. Le travail des enfants reste une dure réalité au Népal. En tant qu'ancien professeur au Lycée Notre Dame de Boulogne j'ai donné des cours de mathématiques en Août 2014 à l'école Bishwa Shiksha Sadan en classes de 6ième, 5ième, 4ième dans le cadre de l'association Monde Humain et j'ai pu constater combien les jeunes Népalais apprécient le privilège qu'ils ont de pouvoir apprendre et d'aller à l'école."

Patrick Burger Chevalier des Palmes Académiques et Vice-Président de Monde Humain.

Je suis partie au Népal environ deux mois en 2014, grâce à l'association Monde Humain. 

J'ai été accueilli chaleureusement à l'école Bishwa Shiksha Sadan par Anjana, la directrice de l'école, tout le personnel ainsi que tous les étudiants.

Passionnée de musique et de chant, j'ai partagé cette passion avec les élèves de l'école (sur différents niveaux) et nous avons monté plusieurs chorales, en apprenant différentes chansons anglaises et françaises ! Ce fut un véritable échange mutuel de pensée, de regard et de pratique avec les professeurs népalais. 

J'ai été frappé et profondément touchée par le regard lumineux des enfants, leurs sourires et aussi leurs soifs d'apprendre... Des rencontres qui restent inoubliables et gravées, grâce auxquelles j'en suis sortie grandie et enrichie humainement. 

Naomi, membre active de l'association Monde Humain.