BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Nemo Magazine

Magazine d’Ecran Dessiné et d’imagination numérique

À propos du projet

C'est quoi Nemo Magazine ?

Indépendant et créé par des auteurs, Nemo est un magazine de BD digitales sur tablette. Les Bandes Dessinées qu'il proposera seront conçues spécifiquement pour la lecture sur écran.

Lieu d'innovation et de créativité, Nemo sera cependant destiné au plus grand nombre, et renouera le lien entre innovant et populaire comme l'ont fait en leur temps Pilote, (À Suivre) et tant d'autres. Séries à suivre, histoires complètes, gags : tous les formats et tous les genres (manga, comics, etc.) seront donc représentés dans ce mensuel de 50 écrans, disponible sur iPad (puis sur Android et les autres supports), en Français et en Anglais (et dès que possible en Espagnol).


 

Chaque numéro sera vendu 3,99 euros, ou 34,99 euros pour un abonnement d'un an. Le premier numéro sortira le 10 octobre 2014.

 

UNE NOUVELLE FORME DE BD : L'ECRAN DESSINÉ. Les tablettes ouvrent la voie à une nouvelle sorte de BD, conçue pour l’écran, qui n’est ni la simple reproduction des pages de BD papier (pdf, cbr ou Guided View), ni un dessin animé avançant au clic, mais un hybride nativement digital. Nous l’appelons ED, c'est-à-dire Ecran DessinéApportant une vraie mise en scène numérique (que nous appelons le "screentelling"), l’Ecran Dessiné ne demande qu’à s’inventer et à grandir, et un magazine sur tablette est le lieu idéal pour le faire !

 

UNE DÉMO ? Vous pouvez d'ors et déjà découvrir une histoire complète extraite du premier numéro, "Panne D'essence", disponible gratuitement sur iPad. Vous trouverez aussi dans cet album-preview les 5 premières pages de la série "Hole", bientôt dans le magazine !

                


Soutenir Nemo, c'est...
aider les auteurs à inventer pour vous l'avenir de la BD.

 

Pourquoi Nemo Magazine ?

- Pour les lecteurs : Nemo veut offrir à la BD un grand bol d'air frais : en innovant (ED), en découvrant de nouveaux auteurs, et en renouant avec le souffle épique et grand public de Pilote, d'(À Suivre) ou de Métal Hurlant. Nemo utilisera aussi son site et les réseaux sociaux pour créer une véritable communauté entre auteurs et lecteurs, et offrir des contenus originaux entre chaque numéro du magazine. 

2 - Pour les auteurs : Nemo les aidera concrètement à se lancer dans la BD Digitale. En créant un terrain de jeu, mais aussi en leur en donnant les moyens techniques : Nemo offrira à chacun une licence du logiciel de mise en scène HTML5 Hype, leur apportera aide et conseils techniques, et sera un lieu de partage d'expériences.

3 - Pour l'avenir de la BD : C’est le rôle d’un magazine de donner sa chance aux jeunes, en leur permettant de vivre de leur talent. Nouvelle source de revenus réguliers, Nemo contribuera à l'émergence d'une nouvelle génération d’auteurs de qualité.

4 - Pour défendre les auteurs dans une période difficile : Nemo offrira volontairement des rémunérations tranchant fortement avec les pratiques existantes en BD numérique (et en BD tout court !). Il soutiendra ainsi par l’exemple le SNAC et les auteurs dans leur combat pour de justes rémunérations. 


Soutenir Nemo c'est...
aider la BD à faire le grand saut du digital dans de bonnes conditions,
artistiquement et économiquement.

 


Quel magazine ? Histoires completes, à suivre, chroniques, etc.

Quel contenu trouvera-t'on dans Nemo ? Des histoires tout simplement, des histoires avant tout ! 

À une époque qui n'en a jamais tant eu besoin, Nemo veut renouer avec la création de héros inspirants et populaires, au travers d'histoires et de séries d'imagination, drôles ou sérieuses, mais toujours épiques, modernes et originales. Elles mélangeront Manga, Comics et BD européenne, avec pour les unir cette conviction qui a donné son nom à notre projet :  

"Nemo, parce qu'il faut rêver comme Little Nemo,
mais aussi éperonner la réalité avec nos rêves, comme le capitaine Nemo !"

Chaque numéro (50 écrans), comprendra une grande histoire complète, plusieurs séries à suivre, une interview, et des rubriques éditoriales interactives et innovantes. Au cours des semaines à venir, nous vous présenterons ici (via des news) ces différentes chroniques, histoires, séries et les nouveaux héros du magazine. 

 

     

Soutenir Nemo c'est...
aider à créer une nouvelle génération de héros et de séries populaires.


 
Nemo C'est vous! Participez!

Nemo n'est pas la chasse gardée d'une poignée d'auteurs : c'est un projet collaboratif et ouvert à tous. Vous pouvez y participer avec votre soutien financier, mais pas seulement ! N'hésitez pas à contacter Nemo via son site internet pour :

- proposer vos Ecrans Dessinés, vos idées de chroniques, d'articles ou tout autre projet d'imagination numérique.

- nous montrer votre travail : dessin, scénario, couleur, et screentelling. Nous avons pleins d'histoires à vous faire réaliser, dessiner, ou à vous faire écrire ! Et qui sait, nous pouvons vous aider à rencontrer votre partenaire de rêve.

- et bien sur, suggérer des sujets d'articles, des thèmes ou des rêves que vous voudriez voir réalisés par Nemo et ses Imaginaires.

Soutenir Nemo c'est...
aider à créer le premier magazine de BD participatif.

A quoi va servir le financement ?

L'équipe travaille depuis plus d'un an au développement du magazine : aujourd'hui, l'application est prête, ainsi que le contenu des 2 premiers numéros. Nous avons maintenant besoin de votre aide pour franchir l'ultime étape

- Si nous atteignons ensemble 12000 euros, cela financera la fabrication et le lancement du premier numéro, incluant : 

  1. la production technique et l'hébergement (serveur),
  2. la campagne de lancement (RP, flyers, affichettes, stand festivals). 
  3. le financement de vos contreparties.

- Si la collecte atteint 15000 euros, cela permettra de produire la version en anglais dès le N°1.

- Si la collecte atteint 19000 euros, cela permettra de financer laproduction du numéro 2.

- Si la collecte atteint 29000 euros, cela permettra de payer d'avance les auteurs du numéro 1.

- Si la collecte atteint 39000 euros, nous pourrons payer d'avance les auteurs du numéro 2.

- Si la collecte dépasse ce seuil, vos contributions serviront ensuite à : 

  • Financer un troisième numéro d'avance (ce serait l'idéal...)
  • Financer des guest-stars de rêve 
  • Produire une application v2.0 (paramétrages de lecture avancés, section communautaire, portage sur Android, Windows 8)
  • Et plein d'autres belles idées que nous avons en réserve !

​Imaginez : un magazine indépendant, qui paie d'avance ses auteurs, et leur offre le monde entier comme public : c'est possible! Il ne tient qu'à nous, lecteurs et auteurs, de le faire ensemble !

 

Soutenir Nemo, c'est...
investir dans des auteurs, dans leur talent et dans un projet viable.

Si vous souhaitez aller plus loin dans votre soutien, et devenir investisseur du projet, contactez-nous pour que nous vous présentions le business plan.

 

Note sur les contreparties incluant l'abonnement au magazine :
il n’était pas possible de de proposer des abonnements dans les contreparties car Apple refuse la pré-vente des magazines (i.e. achat in-app) dans le kiosque d’Itunes. 

Qu'à cela ne tienne, nous avons trouvé une solution pour vous : en plus de vos contreparties physiques, vous recevrez votre abonnement sous forme de Cadeau Itunes. D'un montant correspondant à l'abonnement inclus dans votre contrepartie, ce cadeau sera crédité au compte Itunes de votre choix, et vous pourrez alors effectuer l’achat de l’abonnement correspondant avec ce crédit.
Un petit tour de passe-passe qui nous permet d’offrir des abonnements au magazine dans toutes les contributions à partir de 20 euros.

À propos du porteur de projet

À l’origine du projet : Guillaume-Ulrich Chifflot, 47 ans, publicitaire depuis plus de 20 ans. Amoureux des idées, de leur réalisation et de la publicité populaire, Guillaume est aussi passionné de musique électronique, de technologie... et avant tout de BD !
"Ma trinité personnelle est composée de Hal Foster, Frank Miller, Franquin, Alan Moore, Moebius et Otomo, ce qui, cela ne vous aura pas échappé, fait beaucoup pour une trinité. Et j'en oublie tellement ! La BD vit une époque incroyable : en envahissant les écrans, elle va devenir la forme d'expression dominante du 21e siècle. Il faut que les auteurs de BD s'emparent de cette opportunité ! Et puis, aider des talents à grandir grâce à un magazine est le plus altruiste des plaisirs égoistes que j'ai pu dégotter."

 

Avec lui, Fabrice Giband : Dessinateur et auteur de BD, il cache le jour ses super-pouvoirs sous l'identité d'un directeur artistique et concepteur web. Il a publié « Mezozoic » avec Vanessa Bazsalicza, aux éditions Vraoum. Il anime également le blog zombie-cats.com.
"De Pif à Métal Hurlant, de Spirou à Ferraille, de Pilote à Psikopat, de Charlie à Circus... C’est en naviguant de magazines en magazines que j’ai construit mon panthéon d’auteurs. C’est parce qu’ils on pu s’y exprimer qu’ils m’ont été révélés, en expérimentant, en provoquant, en passant parfois (souvent) de l’un à l’autre. Je crois qu’un magazine est le premier vecteur entre les auteurs et leurs lecteurs. Je crois qu’un nouveau magazine est toujours une bonne nouvelle. Nemo est un nouveau magazine, Nemo est une bonne nouvelle !"

 

Autour d’eux, « les Imaginaires » : un réseau déjà composé d’une vingtaine de dessinateurs, de scénaristes, mais aussi de réalisateurs, de producteurs son, de romanciers et chroniqueurs de talents, passionnés par le défi de la BD digitale, qui participent à l'aventure. En vrac : 

Dominique Bertail (Dessinateur, scénariste), Vince (Dessinateur), Hubert Mounier, alias Cleet Boris (Dessinateur, scénariste), Julie Légaré (Dessinatrice, scénariste), Guillaume Marriotti (réalisateur, screen-teller), Philippe Candé (Scémariste, Dessinateur), Frédéric Bonnelais alias Bone (Dessinateur),Yannick Robert alias Yann Bottier (Dessinateur, scénariste), Christian Bernard Cerdevall, alias Skudge (scénariste, chroniqueur, musicien), Marc Riou (Dessinateur, scénariste), Jean-loup Seuret (Dessinateur, Screenteller), Loic Bénart (Compositieur, Producteur son), Patrice Dumas (Scénariste), Guénolé Boillot (Chroniqueur, journaliste, community manager), Olive Booger (Illustrateur), Estelle Lilla (Dessinatrice, scénariste), Eric Esculier (Dessinateur, chroniqueur), Eric Hélias (Chroniqueur), Rémi Tricot, alias Miré (dessinateur, scénariste, screenteller), Gilles de Roquefeuille (Poète, compositeur), Serge Maury (Dessinateur), Christophe Paviot (Romancier), Vainui de Castelbajac (illustratrice), Jules Le Barazer (illustrateur, directeur artistique), Nikola Akileus (Scénariste, auteur multimédia), Georges Clarenko (Artiste, illustrateur), Eric Sintès (Illustrateur), Mathieu Thonon (Dessinateur)... 

...et bientôt vous ?

 

EN SAVOIR PLUS :

 

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet