Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

...Que le ciel s'ouvre

de Jean-Luc Navette

À propos du projet

Édition des carnets de dessins de l'artiste Jean-Luc Navette réalisés entre le 7 février 2018 et le 31 janvier 2020. Période d'errance et d'introspection, de mélancolie et de mysticisme. Ce sont trois carnets, bruts, entrant dans l'intimité et les visions de l'auteur. Comme un instant d'émotion, comme une vérité nue, sous vos yeux, sur vos genoux. Cherchant l'essence même du geste artistique et de son sens, Jean-Luc Navette longe la ligne rouge, les souvenirs et le lien qui unit le temps.

Le livre sera édité au format 13x20cm, 216 pages sur papier Munken pure 120gr, couverture simili-cuir noire avec marquage à chaud crème, reliure integra et coins arrondis.

"Navette, c’est l’amour du rebus. Le monde du caché, du noir, dans le creux d’une main froide, dans l’aurore d’une forêt morte, dans la toile de l’araignée au plafond. L’obscur indicible comme l’immonde frontal. Mouvement du coin de l’œil, faufilement sous le lit, insectes rampant, grouillant sous le plancher gonflé par le débord de l’eau salé et tiède du bayou. Music rockin’chair et banjo à trois cordes. C’est une photo de Diane Arbus dans un tiroir à côté d’un couteau. C’est l’odeur du sang de volaille dans un seau en zinc. C’est le linge blanc du berceau et le voile noir de la procession. C’est une botte coincée dans la boue et un sourire sans dent. Ce sont les perdants, les damnés, les laisser-pour-compte, l’humanité franche.
Des bêtes sacrifiées lors de traditions occultes dont le sens a disparu depuis longtemps. Otto Dix jouant aux cartes avec Kubin. C’est la mouche sur l’œil du mulet.
C’est surtout de l’autre côté, la lisière entre la vie et la mort, entre mouvement et inertie, entre le jour et la nuit. Le voile du réel de Lovecraft et du doute sur le visible. La barque de Blake vers l’outre-monde, Navette, visionnaire et messager de ce monde en péril et muet, où l’effleurement se fait cendre. Navette, messager d’ailleurs."

Valentin Courtine
Commissaire des expositions de la Jetée / Editeur Banzai Editions


Jean-Luc Navette né en 1975 à Villeurbanne. Vit et travaille à Lyon. Après un cursus en école d’art (Emile Cohl, de 1994 à 1999), il s’ oriente vers l'illustration et le tatouage, il ouvre sa propre enseigne en 2003 à Lyon, Viva Dolor . Il pratique le dessin en noir et blanc et développe un style personnel (références d’avant-guerre aux accents de prohibition, au blues et aux musiques populaires). Une inspiration puisée dans les refrains des disques 78 tours et dans les objets anciens du quotidien qu’il collectionne : thèmes récurrents de fantômes, de la nuit, de la mort, influences gothiques et victoriennes… En 2006, il publie son premier ouvrage d’illustrations, Crève !… et en 2013, aux éditions Noire Méduse publie Dernier été du Vieux Monde. Le bestiaire tragique de Jean-Luc Navette se retrouve depuis plusieurs années sur des affiches de concert (Marylin Manson, Hellfest, Mass Hysteria), des pochettes de disques (Robert Johnson, Reverend Beat-Man…) Il est un collaborateur régulier au journal Le Monde où sont publiées ses illustrations depuis 2012.
 

À propos du porteur de projet

L'équipe BANZAI Editions lance un nouveau segment dans sa ligne éditoriale, la Collection de la Jetée. Pour rappel, BANZAI est né il y a une dizaine d'années, éditant spécifiquemment la revue indépendante BANZAI : 12 numéros au compteur, 2 séléctions au Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême (2019 et 2020), 500 artistes de 28 pays différents édités, plusieurs milliers d'exemplaires écoulés à travers le monde. 

                

Gérant de BANZAI Editions et de la galerie La Jetée, Valentin "Blue" Courtine souhaite ouvrir une nouvelle palette de possibilités avec cette collection atypique mettant en lumière l'outsider, tout en donnant une liberté nouvelle à l'auteur, grâce notamment à l'appui technique et l'experience de l'équipe éditoriale, ainsi que la volonté de raviver l'expression artistique sous sa forme la plus brute et spontanée.

Share Suivez-nous