BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

N'HOMADE

A la découverte de l'architecture vernaculaire sur les routes de la Panaméricaine

À propos du projet

L'ASSOCIATION N'HOMADE

Crée en novembre 2014, l'association N'HOMADE (croisement de "Nomade" et "Home") est née de d'un envie commune d'allier deux passions : l'architecture et le voyage. S’il s’agit de réaliser un rêve en se lançant à la découverte d'un continent, nous souhaitons engager nos connaissances de l'architecture pour étudier d'autres manières d'habiter notre planète. Car aujourd'hui, la production de l’habitat se caractérise par la normalisation des matériaux, la standardisation d’une typologie, qui globalise la construction du logement au détriment des principes constructifs locaux et des savoir-faire traditionnels. Face à ce constat, nous sommes convaincus que les façons dont l’Homme à travers le monde, a pu surmonter les contraintes naturelles et façonner son habitat, constituent une source d’inspiration essentielle pour une conception architecturale plus vertueuse. Ces leçons tirées de l’architecture vernaculaire (constructions qui s'inspirent des cultures et des territoires dans lesquels ils s’insèrent), interpellent nos propres modes de production occidentaux.

LE PROJET

Notre objectif : étudier les habitats traditionnels à travers le monde pour proposer ensuite des alternatives pour "habiter autrement"

Bien plus qu’un simple projet de voyage, N’HOMADE sera avant tout un projet citoyen, basé sur la découverte et l’analyse de l’architecture vernaculaire, le partage pluriculturel, et l’ambition de transmettre des valeurs. En nous basant sur nos expériences professionnelles et nos connaissances en construction, nous allons mettre en image et documenter les origines, les savoir-faire et les usages de l’habitat vernaculaire et des différents modes d'habiter sur le continent américain. Nous partons à la rencontre des concepteurs et des habitats contextuels, intrinsèques à un territoire, une époque, un climat ou une société, où l’accent est mis sur les matériaux disponibles et la capacité de coopération. Ce travail constituera une banque de données pour établir une analyse comparative entre les hommes, les pays, leur habitat, leur environnement, leur mode de vie et leurs coutumes. N'HOMADE va, au travers d’une aventure inédite, et d’exemples à échelle humaine, redonner sens aux architectures proches de ceux qui la vivent et la ressentent.

  • Habitat et environnement

Sensibles à l’émergence des problématiques environnementales, sociales et économiques auxquelles nous sommes aujourd’hui confrontés en terme d’habitat, nous cherchons des solutions pour échapper au système industriel proposant des alternatives pour «habiter autrement».Nous tenterons d’analyser l’origine, les savoir-faire et les usages de l’habitat vernaculaire, afin de les étudier de manière synthétique. A travers une grille d'analyse, nous dresserons des fiches de «portraits» des différents habitats vernaculaires rencontrés afin de mettre en lumière des expériences prometteuses, des situations symboliques ou particulières. L’objectif sera double : dans un premier temps, il tentera de mettre en relief les différences, souligner les disparités ou les complémentarités entre les hommes et leurs manières de vivre, de révéler les contrastes de cet immense continent hétérogène. En second temps, il proposera de mettre en avant l’intérêt d’une réappropriation de certains principes vernaculaires oubliés pour la conception d'un habitat durable.

  • Rencontre et partage

N’HOMADE est un projet de rencontres avec des individus qui se sont adaptés aux contraintes de leur environnement en développant des façons spécifiques de vivre ensemble. Nous irons à la rencontre des habitants pour recueillir leur témoignage, nous imprégner de l’ambiance, capter le moment présent. Les propos des spécialistes rencontrés (architectes, ingénieurs, associations, etc) viendront étayer la vision des locaux. A travers des supports comme la photographie ou le dessin, nous observerons les sensibilités de l'Homme, les usages de l'habitat, les manières de vivre et les perceptions de l'habitant lié à une culture identifiée. Des séquences d’interview constitueront ainsi des portraits d'habitants, à mettre en relation avec l'habitat étudié. Explorer pour tirer l’essence de ces modes d’habiter singulier, immortaliser les savoirs, ... pour mieux partager et transmettre cette expérience unique. Toutes ces interactions seront alors une manière de comprendre l’habitat par son acteur premier : l’habitant.

  • Pédagogie et savoir-faire

La réussite d’un tel projet n’a de valeurs que s’il est partagé. Partager là-bas, dans chaque pays traversé, avec chaque personne rencontrée. Mais aussi partager avec ceux restés ici. Nous tenterons de créer un trait d’union entre des hommes et des cultures différentes, nous en serons les intermédiaires pour l’élaboration d’un savoir partagé commun. Nous diffuserons tout au long de notre périple le récit de nos expérience par le biais d'un carnet de bord et présenterons régulièrement le résultat de nos recherches afin de sensibiliser le plus grand nombre à la nécessité d' "habiter autrement ". A notre retour, nous proposerons des expositions photographiques et des conférences pour présenter notre démarche et relater notre expérience, pour permettre de participer à la sauvegarde d’un patrimoine vernaculaire oublié.

Notre destination : le continent Américain

Nous avons donc choisi de traverser les Amériques du Sud au Nord, en suivant les routes de la Panaméricaine. Nous partirons, pendant 15 mois, d'Ushuaia en Patagonie en Décembre 2015, jusqu'à Anchorage en Alaska. A bord de notre propre véhicule, nous allons parcourir plus de 28 000 kms pour relier les deux pôles, traverser 17 pays, des confins de la Terre de Feu aux montagnes glacées du Nord, découvrir une variété infinie de paysages, partir à la rencontre de contextes sociaux très divers.

LA METHODOLOGIE

Pour la réalisation de ce projet, nous nous sommes documentés sur les territoires traversés. Nous avons ainsi pris contact avec des associations, des organismes et architectes locaux afin de pouvoir aller les rencontrer lors de notre passage de le pays. Nous avons mis au point une méthode de travail que nous éprouverons pendant le voyage. Les études seront réalisées à travers la même grille d'analyse, sous le même format et avec les mêmes critères, permettant ainsi une meilleure compréhension. Traitant des thèmes universels autour de l’habitat, des problématiques environnementales, ou économiques, ... nous tenterons de collecter un maximum d’informations pour établir une analyse comparative entre les hommes, les pays, leur habitat, leur environnement, leur mode de vie et leurs coutumes. Nous utiliserons la photographie, le dessin, l'écriture ou encore l'interview vidéo pour mettre en forme ces études. Vous pourrez suivre régulièrement notre aventure sur notre site Internet. A travers notre carnet de voyage, nos récits d'aventure ou photographies, nous mettrons à disposition, tout au long de notre parcours, les études des habitats etudiés et les impressions ressenties dans les différents pays.

A notre retour, nous mettrons en place plusieurs supports pour restituer les informations récoltées, qui s'adapterons au fur et à mesure du déroulement du projet, mais aussi au public ciblé.

Ce projet est une amorce pour une démarche plus générale, plus large et durable.

LES PARTENAIRES

Suivez-nous, partagez et faites connaître le projet autour de vous !

A quoi va servir le financement ?

Le budget total de ce projet s'élève à 42 500 euros. Notre apport personnel et le soutien de partenaires, publics et privés, nous permettent de financer une partie de l'aventure. Nous avons maintenant besoin de vous pour concrétiser et réaliser le projet.

Il nous manque encore la somme de 1 750 euros. Votre soutien nous permettra :

  • A partir de 1 750 € : Un départ en serénité

- Achat du matériel numérique (objectif d'appareil photo / flash / batteries de secours / cartes mémoires / disque de stockage / microphone)

- Achat d'un GPS international qui nous permettra de nous orienter dans les endroits les plus reculés

- Achat des vaccins

  • A partir de 2 500 € : Un départ en sécurité

- Souscription à l'assurance voyage à l'international pour 2 personnes pendant 15 mois

  • A partir de 3 500 € : Un départ tout confort

- Achat d'équipement technique (vêtements techniques pour 2 personnes / duvets / sacs à dos)

En l'échange de contreparties aux couleurs de l'association (amoureusement réalisées par l'équipe), vous devenez pleinement supporter et acteurs du projet N'HOMADE.

LES CONTREPARTIES

À propos du porteur de projet

// LAETITIA - 28 ans - Architecte    

Reporter et manager de l'équipe

Calme et organisée, ses qualités de gestionnaire en font l'intendante de l'association. Sa motivation, sa détermination et son expérience seront de véritables atouts pour le projet.

Aventurière mais un peu râleuse, elle aime les légumes, la méditation, le Do It Yourself et chiner en brocante. Grande adepte du recyclage, elle trouve toujours des solutions pour redonner une seconde vie aux objets.

Elle déteste l'injustice, la sauce tomate et sutout les zones pavillonnaires.

Sa devise :  « C'est nickel, teckel ».    

« Ma passion pour les découvertes et le voyage est née très tôt, ayant eu la chance assez jeune de voyager dans de nombreux pays. Ces voyages m’ont ouvert les yeux sur les inégalités et ont développé en moi un attrait pour les échanges, et l’étude des différentes cultures. C’est aujourd’hui dans la pratique de mon métier d’architecte, que je tente de développer cet engagement. »

// VALENTIN - 28 ans - Architecte    

Photographe, chauffeur et cuisinier de l'équipe

Créatif et passionné de photos, il sera le responsable multimédia du projet. La pratique et l’expérimentation sur le terrain sont pour lui de véritables lieux d’apprentissage et de partage de connaissances qui comblent sa soif de rencontres. En bon épicurien, il sera aussi le cuisinier de l'équipe, et fera bien attention à la provenance des produits.

Il aime le street art, la montagne (ça le gagne, comme la Bretagne d'ailleurs), les jaunards, les concerts de Hocus Pocus et dessiner la ville. Il déteste le gaspillage et le « bling-bling ».

Sa devise : « Oui mais bon ».

« Breton d’origine, j’ai eu très tôt l’envie de découvrir le monde. Commençant par les différents coins de l’Hexagone par le biais de mes études, j’ai développé un attrait pour l’inconnu et les échanges culturels. Passionné de photographie, de la nature et ses grands paysages, j’immortalise à travers l’objectif des lieux, des regards, des situations de vie, ou des problématiques actuelles. »