BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Documentaire sur la fusée géante N-1

Un documentaire technique inédit sur le lanceur géant soviétique.

  • Le marathon a commencé

    Bonjour tout le monde,

    Plus d'un mois après la fin de la campagne, le projet commence à prendre forme. Pour être honnête je n'ai quasiment pas touché au script jusqu'à aujourd'hui, je me concentre sur tout le reste d'abord. L'essentiel de mon boulot jusqu'à présent a consisté à contacter la moitié du monde russophone pour demander des autorisations de tournage, avec l'espoir que je pourrai peut-être aller tourner des choses sur place.

    J'ai ainsi contacté des dizaines de sites, d'organismes, d'ambassades et d'entreprises en Russie (pays mère de la N-1), au Kazakhstan (pays d'où elle a décollé) et en Ukraine (constructeur du moteur du module lunaire). Je ne vais pas vous le cacher, mais même avec l'aide de certaines personnes sur place, obtenir quoi que ce soit comme autorisation de tournage est extrêmement difficile. C'est bien simple, alors que le nombre de mails que j'ai échangé avec eux a depuis longtemps dépassé la centaine, aujourd'hui je n'ai toujours aucune autorisation de quoi que ce soit mais je vais continuer à essayer de convaincre tous ces gens autant que je le peux dans les mois qui arrivent. Je vais ainsi par exemple aller au salon du Bourget pour rencontrer en personne différents acteurs du spatial russe pour une fois de plus tenter de les convaincre de m'aider. J'ai réussi à obtenir le support officiel des autorités françaises en Russie et au Kazakhstan, ce qui est déjà une grande nouvelle, mais ce support n'a pas encore permis d'aboutir à une collaboration. Si un jour j'arrive à avoir des accès quelque part, dans tous les cas ça va demander du temps. Beaucoup de temps, et beaucoup d'énergie.

    Au niveau des images d'archives, j'ai pu payer pas mal d'images qui sont toutes magnifiques, surtout en ce qui concerne la zone de tir. Je suis aussi depuis en discussion avec des archivistes russes qui ont déjà travaillé pour des documentaires de ce genre, je vais continuer à investiguer pendant encore au moins quelques mois pour savoir si on arrive à déterrer des nouvelles images, ou même acheter des images déjà connues (ce qui serait déjà génial). Plus d'infos dans les mois à venir.

    La modélisation 3D du lanceur a bien commencé. J'ai embauché un graphiste 3D pour réaliser ces modèles, qui s'avère être aussi un passionné de la N-1 qui a le goût des détails et des choses bien faites. Il s'agit d'Alan Baker de la société "AEB Digital", et c'est exactement une rencontre de ce genre que j'espérais pour réaliser ce travail. Vu la qualité de ce qu'il est en train de faire, les animations 3D n'en seront que plus agréable à regarder... et surtout justes et précises techniquement.

    Comme vous l'aurez compris, ce projet rentre dans un rythme de croisière où les nouvelles ne seront peut-être pas spectaculaires pendant quelques temps, mais où énormément de choses sont en train d'être organisées. La tentative de collaboration avec les Russes et les Kazakhs demande une grosse quantité de travail à laquelle je ne m'attendais pas, mais qui pourrait apporter un "plus" indéniable au documentaire. Je n'ai aucune idée de si j'arriverai à obtenir quoi que ce soit, mais soyez convaincu que j'y passe mes soirs et mes week-ends, et que quel que soit le résultat il y a peu de chances que j'aurais pu avoir mieux.

    Je vous laisse sur un premier visuel 3D qui vous montre l'état d'avancement de la modélisation du lanceur. Il s'agit d'une vue éclatée du lanceur N1-3L, le premier des 4 modèles à avoir décollé.

    A bientôt,

    Grégory

     

  • Au boulot !

    Merci à tous pour votre incroyable support, ce projet a récolté 10 fois ce qui était demandé ! Vous l'aurez compris, ce documentaire est financé et se fera bel et bien. :-)

    Maintenant, beaucoup de choses sont à gérer de mon côté dans les mois à venir en plus de l'écriture, qui n'est que la partie fun et émergée de l'iceberg: gestion fiscale de ce budget (énormément de taxes qui viennent diminuer le budget réel), organisation de la production au-delà de l'association (support d'un producteur, etc), tentatives de contacts (très) nombreuses vers la Russie et le Kazakhstan, organisation et synchronisation des différents bénévoles et professionnels impliqués sur ce projet, achat et négociation des droits pour les différentes images, etc. C'est de très loin toutes ces choses qui m'ont pris et vont encore me prendre le plus de temps, mais c'est un mal nécessaire pour obtenir un résultat à la hauteur de vos attentes. Le montant de cette campagne ne va pas me transformer en réalisateur hors pair ni en cinéaste aguerri, non la qualité de réalisation de ce documentaire ne devrait pas être très nettement supérieure à mes vidéos précédentes. Même si le budget total Ulule + CNC est d'environ 65.000€ (en fait moins avec les taxes), il faut comprendre que c'est assez peu pour un tel projet et qu'on reste dans un cadre clairement "amateur" par rapport à l'équivalent professionnel, qui dépasserait facilement les 350.000€ d'après les producteurs qui m'ont approché. Mais à l'échelle d'un amateur, ce montant me permettra de faire ce que j'avais en tête avant de commencer en m'appuyant sur des gens de talent, donc merci de m'offrir cette liberté artistique.

    Je n'ai aucune idée de la période de sortie du documentaire, mais si je devais parier je dirais vers l'été 2020. Je n'ai aucune idée de sa longueur, tout ce que je sais c'est que la (les?) vidéo sera LONGUE. Pour ce qui est de sa qualité, je n'ai rien de mieux à vous proposer qu'un très honnête "je vais faire de mon mieux"... et j'espère que ça vous plaira.

    Ce message cloture cette campagne de financement, et démarre la période de production à proprement parler. Vous avez été 1549 à contribuer à ce documentaire, vous serez donc tous informés à l'occasion de l'état d'avancement de ce projet qui existera en grande partie grâce à vous.

    Merci encore, et maintenant au boulot !

    Greg

  • Objectif atteint !

    Bonjour à tous,

    Quelle campagne ! Quelle surprise aussi ! Jamais je n'aurais imaginé ça dans le meilleur des scénarios.
    Et pourtant vous l'avez fait, l'objectif a été atteint et même pulvérisé. Vous êtes une communauté vraiment incroyable, capable de se mobiliser pour des sujets qui vous intéressent. Ce projet n'est pas de la charité pour moi, c'est une œuvre que vous souhaitez voir et financer, et vous me faites confiance pour la réaliser... c'est bien plus gratifiant encore.
    L'objectif de coût est atteint et même largement dépassé, avec cette marge de manœuvre on devrait pouvoir réaliser ce documentaire dans de bonnes conditions financières. D'autres petites choses devraient donc pouvoir être possibles pour ce documentaire, mais je dois regarder tout ça de plus près dans les semaines à venir (d'autres langues, voyage, etc).

    Je vais tout d'abord discuter des principaux challenges qui nous attendent. Ce projet avait besoin d'argent, et il en a suffisamment pour exister. Mais il n'a pas besoin que d'argent, et le reste sont des choses qui sont encore plus difficiles à obtenir que l'argent:
    - Des sources. Ce projet est très difficile à étudier, et tout l'argent du monde n'aidera pas à trouver des documents qui n'existent pas ou que personne ne veut partager publiquement.
    - Du temps. J'ai un métier très prenant et une vie privée qui rendent le temps de réalisation incompressible. Donc plus d'argent n’accélérera pas la réalisation de la vidéo et je vise toujours mi-2020 pour le documentaire final.
    - La coopération des russes. Sans leur aide, impossible d'aller faire un voyage et des interviews intéressantes. Et pour l'instant et après plus de 2 ans de prises de contacts officiels, ils se sont montrés assez fermés à mon projet donc je n'espère plus grand chose de ce côté-là malheureusement.
    - La coopération des entreprises qui doivent me fournir les films (et les photos). Je veux conclure le deal formel avec eux avant la fin de la campagne, et s'ils me font faux bond le documentaire sera annulé et vos dons vous seront restitués. J'évoque cette possibilité en tout transparence parce que j'ai déjà eu certaines mauvaises surprises, mais ça reste peu probable. Je croise les doigts.

    Et maintenant les bonnes nouvelles:
    - Je vais pouvoir acheter plus de vidéos qu’initialement prévu ! Les bobines sur la N-1 sont en quantité très limitée, mais les films qui gravitent autour du programme N-1 (sur Korolev, le programme russe des années 60, les moteurs, etc) sont encore largement accessibles et agrémenteront parfaitement la vidéo. Aussi, des photographies inédites ont été localisées et... woaw elles sont belles et on va pouvoir se les offrir. N'oublions pas que dans les années 60 les photos sont bien plus belles que les vidéos, et si vous connaissez déjà par cœur toutes les photos de la N-1 vous aurez assurément de la nouveauté.
    - Grâce au financement en rab' je vais me faire aider sur certains aspects du projet pour le rendre le moins dépendant possible de ma dispo. Je vais donc identifier les points sur lesquels une aide serait la plus utile et lancerai un appel en ce sens le moment venu pour trouver des professionnels (montage, restauration des images d'archives, habillage graphique et générique, traducteur russe, etc). Les derniers milliers d'euros gagnés ne feront que peu de différence sur la qualité et le contenu du documentaire, par contre elles feront une grosse différence sur ma charge de travail et m'éviteront des semaines de 100h de boulot. Ca va rendre ce projet humainement gérable et c'est évidemment primordial, donc merci encore. Et qui sait, je pourrais même continuer à faire d'autres vidéos sur la chaine ?
    - Il faudra quand même que je réfléchisse à une projection en avant première histoire de vous rencontrer à ce moment-là. ;-)

    Pour terminer, j'ai eu plusieurs questions sur les contributions, donc voici quelques clarifications:
    - Il y a 2 contributions à 95€, ce n'est pas une erreur. Elles proposent des choses différentes et le palier supplémentaire contient les 2.
    - Le modèle 3D haute fidélité pour le palier à 200€ est un modèle numérique au format Blender.
    - Le modèle LEGO n'a pas la même échelle que la Saturn V officielle de chez LEGO, sinon le nombre de pièces n'aurait pas été le même !

    Voilà, merci encore à tous pour ce week-end pas comme les autres. Je vais maintenant tout faire pour ne pas me mettre trop de pression sur ce projet vis-à-vis de vos attentes après avoir atteint une somme pareille, et simplement faire le documentaire que je veux faire depuis si longtemps.

    A très bientôt.

    Techniques Spatiales