Attention, notre site pourrait mal s'afficher ou mal fonctionner sur votre navigateur.
Nous vous recommandons de le mettre à jour si vous le pouvez.

Mettre à jour
Je ne peux/veux pas mettre à jour mon navigateur
BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp

My Data Center® - Mettez vos données à l'abri

Le stockage de données sécurisé, illimité, écologique et solidaire

À propos du projet


 

s'abonner à la newsletter de My Data Centers'abonner à la newsletter de My Data Center



 

 

s'abonner à la newsletter de My Data Centers'abonner à la newsletter de My Data Center

À quoi va servir le financement ?

 

​Nous avons donc décidé de créer une campagne Ulule pour vous demander votre aide. Parce que nous avons besoin de matériels et de fonds pour améliorer les compétences de notre cloud. Parce que nous avons besoin de vous, parce que ce projet est conçu pour vous, et qu’en nous donnant la possibilité de le développer, nous faisons équipe avec vous.

En ce sens, vous participerez à financer:

  • l'équipe de développement du logiciel multi-OS pour Linux / Mac/ Windows    
  • l'équipe de développement pour les services WEB    
  • l’équipe de designers, graphistes et motion-designers du projet
  • la publicité du projet
  • les 28 serveurs à très haute capacité : 500 € le serveur soit environ 14 000€    
  • la taxe sur la valeur ajoutée et sur les sociétés    
  • l’URSSAF pour les équipes de développement    
  • la taxe Ulule de 8%

 

À propos du porteur de projet

Actuellement, nous sommes 16 personnes à travailler sur ce projet d'envergure:

 

 

Le non-respect de la RGPD:

  • “Le risque de ne pas être conforme à la RGPD implique non seulement une mauvaise publicité et une atteinte à la réputation des entreprises, comme c’est déjà le cas, mais également des pénalités qui peuvent atteindre 4 % du chiffre d’affaires annuel d’une entreprise », explique Bogdan Botezatu, Analyste senior des e-menaces chez Bitdefender. « 2017 ayant déjà établi de nouveaux records en termes de magnitude des cyberattaques, les comités de direction doivent réaliser que leur entreprise connaîtra sans doute, sous peu, une violation de données, car la plupart d’entre elles ne sont pas correctement protégées.”, https://reg.lat/rgpd1
  • “La souveraineté des données, par exemple, était un problème majeur, les organisations se demandaient à juste titre si leurs données stockées sur un serveur situé en dehors de leur pays d'origine seraient soumises à un ensemble de lois différentes.”
  • ”La sécurité des données était évidemment un autre point d'achoppement, et de nombreuses organisations estimaient qu'il était plus sécurisé de stocker leurs données dans leurs propres locaux que de faire confiance à un tiers.”
  • ”Les quatre principales vulnérabilités du Cloud public : les principales vulnérabilités citées par les personnes interrogées sont les accès non autorisés au Cloud (42 %), les interfaces non sécurisées. Les outils de sécurité existants ne sont pas conçus pour les Clouds publics : 66 % des personnes interrogées ont déclaré que les solutions de sécurité traditionnelles ne fonctionnaient pas du tout ou ne fournissaient que des fonctionnalités limitées dans le Cloud.”
  • ”Les problèmes de sécurité empêchent l’adoption du Cloud : les personnes interrogées ont cité comme principaux obstacles à l’adoption du Cloud public : la sécurité des données (29 %), le risque de compromission (28 %), les problèmes de conformité (26 %) et le manque d’expérience et de personnel de sécurité qualifié (26 %). (42 %), les erreurs de configuration du Cloud (40 %) et les détournements de comptes (39 %).”
  • “Check Point® Software Technologies Ltd. et Cybersecurity Insider ont publié les résultats d’un rapport mondial de sécurité du Cloud soulignant les défis auxquels les équipes de sécurité d’entreprise sont confrontées pour protéger leurs données, leurs systèmes et leurs services dans le Cloud public. Bien que les prestataires de Cloud public étendent leurs services de sécurité pour protéger leurs plates-formes, il incombe en dernier lieu aux clients de protéger leurs données et leurs applications sur ces plates-formes. La majorité des entreprises a déclaré que leurs instances dans le Cloud public n’ont pas été piratées (54 %), mais 25 % d’entre elles ne savent pas si elles ont été victime d’une faille de sécurité dans le Cloud, tandis que 15 % ont confirmé avoir subi un incident de sécurité dans le Cloud.”, https://reg.lat/rgpd2

Les bases de données d’entreprises ne sont pas correctement chiffrées:

  • “En 2017, 51 % des entreprises n’ont pas sécurisé correctement leurs services de stockage Cloud, selon RedLock. Les entreprises sont enthousiastes à l’égard des services Cloud parce qu’ils leur permettent de sauvegarder de grandes quantités de données, à des coûts moins élevés. Même si les entreprises adoptent largement le Cloud, elles négligent complètement la sécurité et la confidentialité, ce qui agrandit leur surface d’attaque. Les attaques de cryptojacking, par exemple, ont augmenté de 8 % au deuxième trimestre 2018, 25 % des entreprises ayant signalé ce type d’attaque.”, https://reg.lat/securite-des-donnees

Les clouds s’approprient, utilisent et revendent ce que les utilisateurs stockent:

  • “En avril 2018, environ 48 millions de profils personnels récupérés par LocalBlox à des fins publicitaires à partir de sites Web tels que Facebook, LinkedIn et Twitter étaient accessibles à tous sur Internet en raison d’erreurs de configuration dans les compartiments d’Amazon Web Services (AWS) S3. Et ce n’était pas un cas isolé : le Pentagone, Tesla, Verizon et le Dow Jones, entre autres, ont également été victimes d’atteintes à la protection des données en raison de failles de sécurité dans leurs services de stockage Cloud.” , https://reg.lat/vente-dinfos
  • “En répartissant vos workloads entre plusieurs Data Center ou plusieurs fournisseurs Cloud, vous gagnerez en redondance et en résilience. Si un Data Center tombe en panne, les workloads seront automatiquement transférés vers un autre. Ainsi, le risque de “downtime” sera fortement réduit.”, https://reg.lat/le-big-data

La consommation électrique des datacenters est colossale et parfois néfaste pour l'environnement mais aussi la faune et la flore

  • "D’après les estimations actuelles, les data centers installés aux États-Unis devraient consommer à eux seuls près de 73 milliards de KWh en 2020. En même temps, l’intelligence artificielle se développe de plus en plus et ces technologies exigent des équipements plus puissants pour absorber d’énormes charges de travail.", https://reg.lat/limpact

 


Merci pour votre soutien, nous comptons sur vous afin que l'avenir soit meilleur qu'aujourd'hui !
#ActForImpact !

 

Share Suivez-nous