BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Les modèles en cire du Muséum

A découvrir à l'Aquarium-Muséum de Liège dès juin 2017

À propos du projet

NEWS !

Vous avez toujours rêvé de voir comment fonctionnent l’aquarium et le musée en coulisses ? Vous aimeriez approcher nos requins de plus près et tenter de les nourrir ?

Votre souhait pourrait bientôt être exaucé. En effet, nous avons décidé d’offrir une visite privilégiée des coulisses de l’Aquarium-Muséum à l’un de nos contributeurs, quel que soit le montant de sa participation.

 

Témoins des grandes découvertes scientifiques en embryologie au 19e siècle, ces modèles en cire constituent un incroyable patrimoine oublié. Mais ils dégagent aussi un charme désuet qui les rend attractifs. Aidez-nous à les restaurer pour permettre à tous d’enfin venir les admirer.


 

Cette collection d’objets en cire a été acquise par l’Université de Liège à la fin du 19e siècle afin d’aider à l’enseignement de l’embryologie et d’autres disciplines en zoologie.

 

C’est Édouard Van Beneden, le découvreur de la méiose - une star chez les biologistes ! - qui a acheté ces objets à partir de 1889.

 

Imaginez à quel point ces modèles étaient révolutionnaires à l’époque, alors que les scientifiques découvraient seulement la façon dont les embryons se développaient et que leur observation au microscope restait difficile.

 

Ces deux modèles, provenant de l’atelier de Adolf et Friedrich Ziegler, représentent deux embryons humains d’environ un mois, l’un entier et l’autre disséqué. Ils datent respectivement de 1889 et 1904.

 

Petit à petit tombés en désuétude puis dans l’oubli, seule une partie de ces spécimens nous est parvenue, les autres ayant été détruits ou égarés. La poussière accumulée au fil des ans leur a fait perdre une partie de leur attrait et certains ont été brisés ou déformés.

Pourtant, ils ont immédiatement attiré notre regard lorsque nous les avons retrouvés dans nos réserves. Et nous savons qu’ils vous plairont aussi. En tout, ce sont environ 150 spécimens « presque exposables » que nous avons sélectionnés. Avec votre aide, nous pourrons les exposer un peu, beaucoup, à la folie !

A quoi va servir le financement ?

Dans le cadre des évènements organisés pour le 200e anniversaire de l’Université de Liège, l’Aquarium-Muséum ouvrira en juin une nouvelle salle, consacrée à ses collections les plus précieuses.

En effet, nos collections renferment des objets patrimoniaux remarquables, d’une grande valeur scientifique, historique ou artistique. Parmi ceux-ci, des animaux disparus, des spécimens-types (à partir desquels des espèces ont été décrites), des modèles en verre des Blaschka, … et nos incroyables modèles en cire.

La création de cette exposition implique l’aménagement d’une nouvelle salle, la conception de sa scénographie et la restauration de certains spécimens. Si les deux premiers points ont pu faire l’objet de différents subsides, l’argent manque malheureusement pour restaurer certains spécimens.

C’est ici que vous entrez en jeu pour nous aider à redonner une beauté à notre collection d’objets en cire !

 

Une nouvelle salle et une scénographie étudiée pour mettre nos trésors en valeur.

 

L’argent récolté servira à la restauration des spécimens en cire en vue de leur exposition. Il s’agira principalement :

  • d’un dépoussiérage de surface ;
  • du nettoyage plus en profondeur des spécimens pour lesquels la poussière s’est incrustée dans la cire ;
  • de la consolidation des spécimens montrant des fragilités structurelles ;
  • du recollement des petites pièces brisées sur certains spécimens.

 

Le test effectué par la restauratrice est plutôt prometteur. Nous avons hâte de voir l’ensemble des spécimens retrouver leur splendeur !

 

Avec la somme de 4428 euros, nous pourrons procéder à la restauration de 75 spécimens.

L’argent sera dépensé dans les postes suivants :

  • Restauration des spécimens (y compris la rédaction des fiches de constat d’état) : 3350 €
  • Impression d’un panneau d’exposition où seront inscrits les noms des contributeurs : 100 €
  • Impression des affiches offertes en remerciement : 500 €
  • Frais liés à la communication autour de la campagne de crowdfunding (impression d’affiches et de flyers à distribuer, campagne Facebook payante) : 150 €
  • Commission Ulele 8 % : 328 €

 

Si la somme récoltée est plus importante, nous pourrons restaurer et exposer plus de spécimens. Si nous atteignons 5800 €, nous pourrons restaurer 100 spécimens. Avec 6860 €, nous pourrons en restaurer 125.

Si nous atteignons 7950 €, nous pourrons restaurer 150 spécimens, soit l’ensemble des pièces jugées exposables ! Si nous atteignons ce palier, nous ajouterons le marque-page de l’exposition à toutes les contreparties.

 

Pour vous remercier de votre générosité, nous offrirons une affiche de l’exposition à tous nos contributeurs (à venir chercher à l’accueil de l’Aquarium-Muséum). A partir de 10 €, vous aurez l’occasion de venir visiter l’exposition et l’Aquarium-Muséum.

Les contributions seront disponibles à partir du 16 juin (après l’inauguration de l’exposition). Les contreparties donnant droit à une visite guidée ou une rencontre avec l’équipe devront faire l’objet d’une prise de rendez-vous.

À propos du porteur de projet

À la fois Aquarium et Musée de zoologie, l’Aquarium-Muséum universitaire de Liège accueille familles et écoles depuis plus de 50 ans. Chaque année, environ 95 000 visiteurs poussent nos portes, pour une découverte des milieux aquatiques et de la biodiversité animale en général.

Envie de mieux nous connaître ?

http://www.aquarium-museum.ulg.ac.be

https://www.facebook.com/aquarium.museum

FAQ

Si vous avez encore des questions, n'hésitez pas à contacter le porteur du projet.

Poser une question Signaler ce projet