BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Musée de la musique d'harmonie

par l'institut de musique Orphée

À propos du projet

L’institut de musique Orphée a ouvert ses portes le 27 février 2016 après plusieurs mois de travaux menés par des bénévoles et des entreprises mécènes. Depuis cette date, la première de ses missions est remplie : héberger de manière permanente l’orchestre local, « l’Eveil Roquecourbain », et son école de musique, qui a connu un franc succès depuis l’ouverture de nos locaux.

Orphée a cependant d’autres objectifs, dont un projet unique en France : l’ouverture d’un musée de la musique d’harmonie. Pour financer cette démarche inédite, nous avons besoin de vous et de vos dons : les seuls livres spécialisés nécessaires pour notre fonds de recherche coûtent déjà 1000€ !

Un cours de solfège à l'institut de musique Orphée
Un cours de solfège à l'institut de musique 'Orphée'

Cet investissement permettra à notre institut d’être (dans un avenir que nous espérons proche) un véritable centre de recherche et d’exposition sur la musique d’harmonie, les orchestres à vent et à percussions faisant partie du patrimoine français depuis plus d’un siècle. Découverte des instruments, de l’histoire de cette musique, de son répertoire, mais aussi activités ludiques et musicales seront autant de possibilités offertes au public dans nos locaux.

A quoi va servir le financement ?

Au moins 1000€ sont nécessaires pour acquérir les livres nécessaires à notre fonds de recherches :

~ 337€ de livres sur les instruments de musique
~ 190.23€ de livres sur des mémoires d’orchestres d’harmonie
~ 63.95€ de travaux de recherches sur des sujets autour de la musique amateur et d’harmonie
~ 412.22€ de traités d’instrumentation et d’orchestration.

Nous estimons la commission Ulule à 80€ ; il faut également inclure le coût des contreparties que nous vous offrons. Nous avons donc placé notre jauge à 1200€.

L'institut de musique Orphée
L'institut de musique Orphée

Et en cas de dépassement de la jauge ?

Ne nous arrêtons pas à 100% ! Un musée requiert beaucoup d’équipements pour offrir des prestations de qualité : des vitrines par exemple, qui sont très coûteuses. 2è objectif : 2500€, palier auquel nous ajoutons l’achat d’une vitrine d’exposition.

Au-delà de cette somme, tous les dons iront aux travaux pour la conception de l’auditorium "Gérard Laval", d'une capacité estimée de 150 places (coût des travaux estimé : 30.000€).

Logo de l'auditorium 'Gérard Laval'

Les "+" d'Orphée

Dès la plus petite contribution à notre projet, vous pourrez venir constater les résultats de votre don en visitant le musée : il s'agit tant de votre réalisation que de la nôtre ! Vous pourrez ainsi nous rencontrer et échanger avec nous.

Etant reconnus par les services fiscaux comme un projet d'intérêt général,nous sommes habilités à vous fournir un reçu fiscal vous permettant des réductions fiscales au titre de la loi de 2003 sur le mécénat : par exemple, donnez 100€ et déduisez 66€ de votre impôt sur le revenu grâce au reçu que nous vous adresserons.

Mécènes, partenaires et officiels lors de l'inauguration d'Orphée
Mécènes, partenaires et officiels lors de l'inauguration de l'institut de musique Orphée

Précisions sur les contreparties

Chaque donateur sera automatiquement inscrit à la newsletter de l'institut de musique pour recevoir toutes nos informations en avant-première.

Les déplacements induits par chaque contrepartie restent à la charge du donateur.

Certaines contreparties sont soumises aux emplois du temps de nos harmonies. Nous reviendrons donc vers vous pour vous proposer des dates où nos prestations musicales nous permettent ce type d'organisation.

À propos du porteur de projet

D'où vient-on ?

L'institut de musique Orphée est basé au 7 avenue de Castres à Roquecourbe, dans le Tarn. D'où, parfois, notre #AccentDuSud !

Le conseil d'administration d'Orphée :

Orphée est avant tout un fonds de dotation dont tous les membres du conseil d’administration sont des musiciens passionnés, issus de deux orchestres d’harmonie qui se sont regroupés en 2013 : l’harmonie Barral-Lacrouzette et l’Eveil Roquecourbain. Quelques administrateurs vous livrent plus d'informations sur eux... :

Jean-Louis Soulet


Jean-Louis Soulet, président du fonds de dotation Orphée, chef d'orchestre

Après des études au Conservatoire de musique de Toulouse et en musicologie à l'université du Mirail, j'ai poursuivi une carrière de professeur certifié d'éducation musicale et chant choral au lycée-collège Barral. Parallèlement, j'ai co-fondé en 1990 avec Jean-Luc Dante l'harmonie Barral-Lacrouzette qui est regroupée depuis 2013 avec l'Eveil Roquecourbain.

Bi-admissible à l'agrégation de musique, je partage mes activités entre l'enseignement, la direction d'orchestre et la recherche muséographique autour de la musique d'harmonie avec le fonds de dotation Orphée que je préside.


Jean-Marc Cazals

Jean-Marc Cazals, président de l’Eveil Roquecourbain

J'ai commencé l'apprentissage de la musique à 12 ans. Bien que non lié à l'harmonie locale, celle-ci faisait partie de mon enfance. Concerts, défilés et manifestations diverses animaient notre village. Mes trois enfants ont naturellement suivi les cours musicaux de son directeur musical bénévole. J'ai alors accepté d'assurer la présidence de cette association, aux vues des valeurs qui sont partagées : bénévolat, humilité, faire au mieux et ensemble pour réussir l'interprétation d'une œuvre musicale.

Les exigences musicales et la pérennité de notre harmonie nécessitent une formation efficace pour tous, c'est pourquoi je m'investis dans le fonds de dotation Orphée, sans lequel l'aménagement des nouveaux locaux n'aurait pas été possible. La promotion de la musique comme nous la pratiquons, accessible à tous, est aussi un enjeu.

Mathilde Liffraud

Mathilde Liffraud, responsable de communication & webmaster – porteuse de projet Ulule

Entrée à l’harmonie à l’âge de 13 ans pour y jouer de l’euphonium, j’y ai suivi ma formation musicale et n’en ai depuis plus quitté les rangs. Grâce à cette expérience formidable, j’ai décidé d’envisager ma carrière dans la musique, dont je continue la pratique au Conservatoire de Toulouse et à l’Université Toulouse II - Jean Jaurès.

Je consacre mon temps libre à aider le fonds de dotation Orphée, en me chargeant du site Internet et de la communication de l’institut de musique, persuadée que les amateurs sont les viviers de la musique et de l’apprentissage musical aujourd’hui, notamment par les orchestres d’harmonie… Car un « amateur » est « celui qui aime ».

Notre site web : fonds-orphee.org

Aidez-nous à compléter la page de notre "Espace muséographique" en faisant un don !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

FacebookGoogle +Twitter

Orphée • institut de musique ou @institut_Orphee pour nous suivre, parler de nous et découvrir toute notre actualité en direct.

Quelques médias qui ont déjà parlé de notre projet :

France 3 Midi-Pyrénées, édition locale du Tarn100% radioLe Journal d'Ici

Toutes les communications sur notre inauguration, notamment le reportage effectué par France 3 Tarn, sont à retrouver en suivant ce lien.