BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Donner de l’eau au moulin de Witternesse

Sauver le déversoir du XIXe siècle

À propos du projet

L’objectif  de votre participation est de financer la restauration d’un élément essentiel de l’ancien moulin à eau de Witternesse : son déversoir.

En apportant votre pierre à l’édifice vous soutenez un rêve qui nous anime depuis longtemps : celui de revoir tourner le moulin.

http://www.dailymotion.com/video/x2zfuc0_il-faut-sauver-le-moulin-de-witternesse_news

Le moulin et particulièrement les écluses et son déversoir font partie intégrante du centre du village et de son patrimoine.

Descriptif technique du projet :

Mais qu’est-ce qu’un déversoir ? Un déversoir est une structure construite pour évacuer l'eau retenue derrière les écluses, dont la hauteur excèderait une certaine limite. Sans lui, les écluses sont menacées.

Historique :

Le moulin, dans sa partie la plus ancienne, existait déjà en 1609. Agrandi et modifié au début du XIXème siècle, le moulin se voit alors doté d’un nouveau déversoir : celui pour lequel notre projet vous est proposé aujourd’hui.

Le moulin, son déversoir et ses écluses en 1915.

Depuis plus d’un siècle, le moulin est habité par des membres de la famille au sein de laquelle, deux meuniers ont exploité le site. Au début des années 1970, le moulin cesse toute activité, le déversoir perd progressivement de son utilité. Aujourd’hui fortement dégradé, il devient indispensable, pour le sauvegarder de récolter des fonds.

A quoi va servir le financement ?

En participant, vous financez la restauration de la partie du déversoir la plus abîmée, celle qui se trouve menacée d'effondrement, risquant d'entraîner avec elle tout un côté de l'édifice. Les travaux envisagés sont devenus indispensables pour sauvegarder le déversoir.

Les trois quarts du budget sont consacrés aux travaux, incluant la main-d'oeuvre et les matériaux courants.

L'achat de grès de remplacement représente 8% du budget.

Afin de réaliser les travaux dans de bonnes conditions, il est indispensable de construire une berge provisoire qui permettra de dévier la rivière et ainsi de travailler hors d'eau. 5 % du budget est donc consacré à l'achat des matériaux nécessaires à  cette berge, que nous avons choisi de réaliser nous-mêmes.


Répartition du budget 

À propos du porteur de projet

Dorothée LEROY-NEUT, 34 ans, je suis professeur d’histoire géographie dans un lycée.

Après une licence d’histoire, j’ai choisi, avant de passer le concours du CAPES, de consacrer un an pour une maîtrise en histoire moderne sur l’hôpital général de Lille. Les recherches aux archives m’ont passionnée et m’ont donné des outils pour mieux connaître l’histoire locale.

Arrière petite-fille de meunier, j’ai grandi à côté du moulin où j’allais presque tous les jours. Ce fut ma « seconde maison » jusqu’à ce que nous devenions propriétaires en 2011. Depuis mon enfance, je projette de refaire tourner le moulin.

Au rez-de-chaussée, le hérisson permet de transmettre l'énergie de la roue aux meules.

Au premier étage, les deux paires de meules sont toujours en place.

Sébastien LEROY, 33 ans,  je suis infirmier.

Depuis mon enfance, je suis sensible à « l’âme » qui habite les anciennes bâtisses. Lorsque  que j’ai rencontré ma femme, j’ai pu très rapidement remarquer l’attrait qu’elle avait pour le moulin. C’est ainsi, que de manière naturelle, le projet de rénover et réhabiliter le moulin s’est avéré comme une priorité à mes yeux.

En 2009, nous avons commencé les travaux de restauration des toitures sur trois bâtiments, dont le moulin. Nous nous sommes ensuite consacrés à notre logement, espérant avoir encore quelques années devant nous pour financer la restauration de la partie technique du moulin.

Mais depuis l’année dernière, nous avons dû nous concentrer plus vite que prévu sur ce point. En effet, une partie du soubassement de l’ancien fournil s’était effondrée créant un trou qu’il fallait combler rapidement.

Il s’agissait de préserver une partie indispensable au fonctionnement du moulin. Nous avons ainsi fait réaliser des travaux de réparation de la maçonnerie fortement détériorée suite aux crues successives. Les travaux ont été menés en période d’étiage, et réalisés par un artisan local.

Début des travaux sur la plate-forme que nous avons réalisée et installée pour l'artisan.

Nous avons alors constaté que cet effondrement pouvait se répéter à de nombreux endroits dans la maçonnerie et qu’il était urgent d’y remédier. Nous avons demandé un devis à l’artisan qui avait déjà œuvré et avons axé notre projet sur ce qui apparaît comme étant le plus menacé, à savoir le déversoir.

Pour en savoir un peu plus sur le moulin, retrouvez-le sur https://www.facebook.com/moulindewitternesse.