BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB CorporationBcorp /* ULULE BRAND LOGOS */

L'avenir des orphelins avec Môkpôkpô

Création d'un orphelinat à Kpalimé au Togo

À propos du projet

Notre projet : la création d’un orphelinat à Kpalimé au Togo. Nous sommes membres de l’association humanitaire Pour un enfant, équipe bénévole et dynamique qui met tout en œuvre afin de venir en aide aux enfants démunis du Togo.
Face à l’urgence de la situation, un partenariat s’est créé avec l’ONG Savoir au Togo pour mener à bien ce projet. Selon les sources de l’UNICEF, 240 000 orphelins en 2009 dont 66 000 orphelins du sida.

La majorité de la population togolaise vit dans la précarité et éprouve des grandes difficultés à accéder aux soins qui sont chers et non pris en charge par l’état. Ceci représente un problème important pour les femmes enceintes qui n’ont pas un bon suivi de grossesse. S’ajoute à cela, le manque de qualité des soins et des infrastructures médicales. Après la naissance, certains bébés deviennent rapidement orphelins suite à un accouchement qui s’est mal déroulé, des complications ou un manque de soins qui amènent au décès de la maman. De plus, dans certains cas, la pauvreté est extrême dans la famille. Elle est alors poussée à abandonner l’enfant.


Plusieurs voyages au Togo nous ont permis depuis 2009 de comprendre au fil du temps la culture togolaise et les pratiques en termes d’éducation. Nous avons pu présenter notre projet à l’action sociale de Kpalimé qui nous a fourni les documents officiels (décrets et lois relatifs aux orphelinats au Togo).

La première étape de ce projet est donc l'achat du bâtiment.
Au mois de mai dernier, les membres de l’ONG Savoir au Togo et de l’association Pour un enfant ont eu un véritable coup de cœur pour une villa, en vente depuis plus d’une année. Elle réunit tous les critères qui répondent aux exigences légales.
Etant construite sur deux lots, la maison possède un grand espace extérieur où une aire de jeux et des petites cultures de fruits et légumes pourront être mis en place. Equipée de l’eau courante, de l’électricité mais également d’un puits, la maison clôturée possède 7 chambres, 3 salles d’eau, une grande pièce principale, une cuisine ainsi qu’une cour intérieure à la maison et 2 cours extérieures.
Elle se trouve dans un quartier à proximité du centre ville de Kpalimé et à quelques rues du siège de l’ONG Savoir, notre partenaire. La maison est également proche du jardin d’enfants (maternelle) et d’une école primaire, ce qui évitera d’engendrer des frais hebdomadaires liés aux transports des enfants scolarisés.
A noter également qu’un dispensaire se trouve dans le même quartier.

À quoi va servir le financement ?

Le financement servira entièrement à l'achat et à la rénovation de la maison.

Il manque à ce jour pour l’achat de la maison, environ 15 000 euros. Pour ce projet à financement participatif, nous espérons récolter un minimum de 1 500€, mais bien sûr, si nous dépassons nos attentes, l’intégralité de l’argent sera injectée dans l’achat et l’équipement de cet orphelinat (tables, chaises, jeux, …).

Un proverbe africain dit que "l’espoir est le pilier du monde", c’est pour cela que l’orphelinat portera le nom de "Môkpôkpô" qui signifie espoir en éwé (dialecte de la région de Kpalimé au Togo). En effet, nous avons beaucoup d’espoir de permettre aux enfants orphelins de grandir dans de bonnes conditions.

À propos du porteur de projet

Je suis Célia DOSDAT, jeune française, partie à la découverte de la culture africaine en 2009. Mon objectif n’était pas de faire du simple tourisme mais plutôt de me rendre utile en aidant la population locale et plus précisément les enfants. Durant plusieurs mois, je me suis principalement investie dans une école du pays pour vivre une expérience unique grâce à l’ONG Savoir.

Ce voyage m’a tout simplement ouvert les yeux face à la réalité du pays. Loin des préjugés qu’on peut souvent entendre à l’égard de ce continent, c’est une Afrique somptueuse que j’ai découvert. Au quotidien, j’ai pu véritablement créer un échange humain autour des valeurs, du lien social et de la culture.
Malheureusement il a fallu faire face à différents constats alarmants dont celui qui nous a amené à ce projet, le même que Stéphane GBIDI directeur de l’ONG Savoir connaissait depuis de nombreuses années : le nombre important d’enfants orphelins et l’urgence de cette situation.

A mon retour, je ne pouvais pas reprendre ma vie en France sans réagir. C’est pourquoi j’ai décidé de m’investir dans l’association Pour un enfant dont je suis devenue vice présidente en 2011 afin de commencer rapidement une récolte de fonds nécessaire au démarrage du projet : la création d’un orphelinat. Depuis le début, un groupe de bénévoles dynamiques et épris de solidarité s’est crée pour aider l’enfance dans le besoin.

Depuis, les voyages au Togo s’enchainent pour approfondir le projet avec notre partenaire et nous organisons diverses manifestations afin de financer ce projet : fêtes africaines, soirées à thèmes, repas africain, lotos, tombolas…

Nous croyons fortement en notre projet et sommes certains de pouvoir apporter cette aide vitale aux orphelins du Togo avec l’orphelinat Môkpôkpô ! Merci d’avance pour votre soutien.

www.pourunenfant-asso.fr
www.facebook.com/pourunenfant
[email protected]