BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Le Mook d'Alternatives Économiques

Prenez-en plein la vue !

À propos du projet

Plus de 30 000 euros récoltés ! Merci à vous ! Grâce à vous, nous allons pouvoir lancer l'intégralité de notre projet !

 

Grâce à votre mobilisation, notre première campagne de financement sur Ulule pour lancer le nouveau site d’Alternatives Économiques a été un véritable succès. Merci à vous tous ! 

Du coup, on a très envie de vous faire participer à notre nouveau projet : la création d’un nouveau MOOK !

C’est quoi, comment, kézako ?

NOTRE PROJET

C'est quoi un MOOK ? Format hybride entre le magazine, la revue et le book (livre), le MOOK privilégie les formats longs, et offre un regard décalé et du recul sur l’actualité. Pour le mook « made in » Alter Eco, nous misons sur la mise en forme visuelle de l’information. La « data visualisation » sera à l’honneur, autrement dit la mise en forme de graphiques de façon originale et décalée. Nous allons innover dans ce domaine en demandant à des dessinateurs d’illustrer les graphiques. Il y aura aussi de la BD et de la photo. La sortie de ce nouveau MOOK est prévue pour fin octobre-début novembre 2017 : une idée de cadeau à mettre sous le sapin pour Noël.

Dans les pages d’Alternatives Economiques, du data-journalisme, nous en faisons depuis plus de trente ans déjà. Nos journalistes sont aguerris à la manipulation des données et un tableur ne leur fait pas peur. Nos infographistes, quant à eux, produisent avec talent une quantité astronomique de graphiques, notamment dans notre hors-série phare, « Les chiffres de l’économie ». Mais, il faut bien le reconnaître, jusqu’ici nous nous cantonnions à un style plutôt académique et souvent austère. La quantité de données a souvent prévalu sur leur mise en scène. L’exhaustivité sur la lisibilité. Le graphique sur le graphisme.

Que nos lecteurs les plus fidèles se rassurent : nous allons persister dans cette veine. Mais pas dans le MOOK. Notre hors-série « Les chiffres de l’économie » restera le temple de la data spécial Alter Eco et les graphiques, dynamiques ou statiques, continueront d’irriguer notre production éditoriale quotidienne, sur le papier comme sur le numérique. Avec notre mook, en revanche, nous avons une autre ambition : explorer de nouveaux horizons. Et changer d’échelle !

Nous avons choisi de consacrer le dossier du premier numéro du MOOK à la déconstruction des clichés qui polluent le débat public. A l’heure de la « post-vérité », où les fake news et autres alternative facts prospèrent, il est grand temps de tordre le coup à quelques fausses-évidences. Voici un avant-goût des clichés que nous avons dans le viseur :

- « Le bac est donné à tout le monde »

- « Les jeunes générations sont sacrifiées »

 - « On a abandonné nos campagnes »

- « Le salariat est mort »

- « On vit bien avec les allocs »

- « On accueille toute la misère du monde »

 - « Les enseignants se la coulent douce »

et bien d'autres thèmes encore...

Pour varier les plaisirs, vous trouverez dans le mook d’autres rubriques. Un reportage illustré, un décryptage dessiné, à la frontière de la BD et de la dataviz, des portfolios, des schémas humoristiques, des cartes, des infographies créatives, des chronologies… Avec à chaque fois cette même exigence : vous en mettre plein la vue !

Le hic, c’est que nous sommes une coopérative, 100 % indépendante, qui est détenue principalement par ses salariés. Avec aucune multinationale ni aucun milliardaire pour nous aider. Evidemment, nous en sommes très fiers, mais cette force est aussi une faiblesse quand il s’agit d’investir.

C’est pour cette raison que nous lançons cette campagne de financement participatif. Nous comptons sur vous pour nous aider à concrétiser ce projet.

Dans un livre qui a fait date, le britannique David McCandless clamait haut et fort « information is beautiful ». Ses travaux ont inspiré nombre de graphistes et ont redonné ses lettres de noblesse à la data visualisation, ou « dataviz » pour les initiés. L’art de mettre en scène les chiffres est même devenu tendance, et le data-journalisme a le vent en poupe. Tant mieux !

« L’information est belle », certes, mais elle doit aussi avoir du sens. C’est une critique que l’on peut formuler au mouvement de la dataviz : se focaliser sur la forme, mais oublier un peu vite le fond. On ne compte plus les infographies spectaculaires visuellement, mais anecdotiques d’un point de vue informatif. Comme s’il ne fallait surtout pas ennuyer le lecteur, mais se cantonner au domaine récréatif. Comme si les sujets légers compensaient leur médiocrité par la beauté, tandis que les sujets intéressants se devaient d’être assommants. Dans les pages de notre MOOK, les sujets seront choisis pour leur intérêt et la forme ne sera pas négligée. Dit autrement, l’info sera graphique et le graphisme sera informatif. C’est pourquoi notre MOOK n’est pas simplement une revue de graphistes ou de dessinateurs, mais bien un produit journalistique.

Demander à des dessinateurs de faire du data-journalisme reste néanmoins une démarche encore très rare dans le milieu de la dataviz. Si nous défrichons ce terrain encore vierge, ce n’est pas pour faire nos intéressants, mais plutôt pour rendre intéressant des « graphiques » aux yeux de personnes qui peuvent avoir une aversion des chiffres. Ici, le graphisme vient au secours du graphique. Car jongler avec les proportions, croiser les séries de données, ou tout simplement interpréter le sens d’une courbe ne va pas forcément de soi.

Et c’est bien là la raison d’être du journalisme : rendre le monde compréhensible pour le plus grand nombre. Le dessin peut être un medium très efficace au service de cette ambition. C’est notre conviction, ou plutôt notre pari.

A quoi va servir le financement ?

À propos du porteur de projet

Alternatives Economiques, c'est une cinquantaine de salariés, répartis sur deux sites : la rédaction et le service diffusion-promotion-publicité à Paris, et le siège social à Quétigny (près de Dijon, Côte-d'Or) qui regroupe le service abonnements, l'administration et la fabrication du journal.

 

L'équipe de Paris : la rédaction et le service diffusion, promotion, publicité

 

Une partie de l'équipe du futur Mook en pleine séance de travail

 

L'équipe de Quétigny : le service relation clients, l'administration et la fabrication du journal

C'est le service relation clients qui, à l’issue de cette campagne, activera vos comptes et vous enverra les contreparties. Ils sont là pour vous accompagner et répondre à vos interrogations. Ils sont le lien constant entre l’offre et vous.

N’hésitez pas à leur transmettre vos impressions (bonnes ou mauvaises) pour qu’ils diffusent vos remarques à l’ensemble des porteurs de projet.

Adresse service relation clients : abonnements@alternatives-economiques.fr

Retrouvez-nous également sur :

     

Et découvrez nos contenus sur :

FAQ

Poser une question Signaler ce projet