BackBackMenuCloseFermerPlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitterB Corporation

Soutenez Nice-Matin, adoptez un canard !

Soutenez #monjournal participez à sa construction et intégrez la communauté.

  • Tout ce que vous aurez dans la prochaine offre abonnés de Nice-Matin et Var-Matin pour 9,90e

    Le 1er décembre prochain, Nice-Matin et Var-Matin proposera une nouvelle offre numérique que vous pourrez tester en exclusivité si vous vous pré-abonnez sur Ulule. Contenu personnalisé, journalisme de solutions, évènements privilégiés... on vous résume tout ce que vous aurez dans cette nouvelle offre.

    1. Un contenu personnalisé

    C’est un peu comme si vous faisiez vos courses. Vous faites votre marché parmi toutes les thématiques qu’on vous proposera. Et vous ne prenez vraiment que ce qui vous plaît. Rien d’autre…

    … Ensuite, notre super algorithme compose votre journal personnalisé. Le tout dans un écrin élégant, fluide, pensé pour le mobile et les tablettes.

    2. Des reportages tournés vers les solutions

    Parce que le journalisme ne s'arrête pas à la seule dénonciation des problèmes, mais doit essayer de trouver comment les résoudre. Parce qu’il faut faire émerger toutes les bonnes idées. Celles qui font bouger notre Région.

    Des enquêtes de terrain, fouillées… et nos journalistes n’hésiteront pas à prendre des risques.

    Ils donneront la parole à tout le monde. Mais pas à n’importe qui…

    … et vous conseilleront des super bons plans pour profiter au maximum de la région.

    3. Des évènements privilégiés

    Des débats avec des gens qui s’y connaissent dans leur domaine...

    … mais aussi des évènements plus cool et festifs, rien que pour nos abonnés.

    … où vous allez rencontrer les autres abonnés à #monjournal

    4. Vous allez pouvoir aussi soutenir des projets locaux

    Parce qu’il y a partout des gens avec de très bonnes idées, qui peuvent révolutionner notre quotidien.

    5. Participer à la vie du journal

    Nos abonnés pourront commenter les articles, pour donner leur avis sur nos articles...

    … poser des questions aux journalistes

    … voter pour les sujets qu’ils souhaitent

    … et proposer des tribunes.

    6. Un accès au PDF du journal

    Pour lire le journal comme sur le papier. Mais avec sa tablette. Ou son téléphone.

    Et tout ça pour 9.90e par mois.

    Mobilisez-vous avec Nice-Matin et Var-matin pour faire bouger les choses en vous pré-abonnant à notre nouvelle offre numérique sur http://fr.ulule.com/monjournal/

  • Juste pour vous ;) le making-of de la campagne "adoptez un canard" !

    Merci à Caroline, Jimmy & Géraldine, nos égeries d'un jour ;) de s'être prêtés au jeu le temps d'une séance photo... merci d'avoir adopté un canard.

    On est allé faire un petit tour chez Emilie's Cookies <3. Pour ceux qui ne connaissent pas à découvrir absolument ! (  à Nice: 1 rue de la Préfecture & 9 rue Alberti, à Polygone Riviera et à Monaco: Prom. Honoré II ).

    Ps: On a craqué pour ce cupcake, original et gourmand crée tout particulièrement pour l'occasion :) Non mais sérieux il déchire pas !? Nous on l'adore !

    Scéance photo ensoleillée avec Jimmy à Rauba Capeù, rien de mieux pour une balade à vélo avec ses deux petits protégés à 4 pattes et euuuh zute 2 pattes pour notre canard...  ;) 

    Et cette semaine, c'est Le LABO Coworking (6 rue du congrès à Nice) qui nous a ouvert ses portes dans la joie et la bonne humeur :)

    Merci à Géraldine, pour son accueil. N'hésitez pas à découvrir ce superbe lieu...maintenant on a tous envie de bosser là-bas... grrrr  ;)  

    Continuez à partager sur Facebook, sur Twitter, au café ou chez mémé notre campagne. Bref, à faire du bruit autour de nous.

    Parlez en autour de vous...faites adoptez un canard, adoptez Nice-Matin !
    Pour nous soutenir: http://fr.ulule.com/monjournal/

  • Comment le groupe Nice-matin un média utile a (vraiment) fait bouger les choses ! ‪#‎mobilisonsnous‬

    On vous raconte aujourd’hui comment Var-matin a permis à Simonne Peyre, fondatrice du Relais des bêtes martyres au Thoronet, de sauver des milliers d’animaux depuis la création du refuge il y a presque 50 ans.

    Mais qui est Simonne?

    C’est une Résistante. Une vraie, une dure, une rescapée. Une de celles qui sait encore ce que c’est que d’avoir vécu sous l’Occupation et qui n’a pas peur d’en parler. “Vous savez, j’ai fait la guerre, moi. La cruauté, la violence, la mort, je connais”, répète-t-elle souvent, sans même qu’on ait besoin de la lancer sur le sujet.

    A 92 ans bien trempés, Simonne Peyre en a donc mené des combats. Mais la plus grande lutte qu’elle ait livrée, c’est celle de la cause animale. En ouvrant le Relais des bêtes martyres au Thoronet il y a bientôt cinquante ans, la Résistante a consacré une grande partie de sa vie à venir en aide aux animaux maltraités. Un combat qu’elle poursuit toujours sans relâche, malgré l’âge et la maladie.

    Quel était le problème?

    Pas facile de faire tourner une “entreprise” comme la sienne. D’autant que Simone Peyre affirme ne “jamais avoir demandé de subventions”. “J’ai envie de pouvoir dire merde à qui je veux”, claironne-t-elle en guise d’explication. Alors, pour pouvoir continuer à faire tourner son refuge, elle lance un appel aux dons le 21 août dernier dans Var-matin.

    Les résultats ne se font pas attendre. “C’est formidable de voir à quel point les lecteurs se sont mobilisés”, n’en revient-elle toujours pas. Plus de 150 donateurs, près de 15.000 euros récoltés, des messages de soutien qui affluent encore....l’élan de solidarité a dépassé toutes ses espérances. “Depuis la création du relais, raconte Simonne, le journal m’a toujours soutenue. On peut dire que grâce à vous, on a pu sauver des milliers de bêtes”.

    Et aujourd’hui?

    Touchée par un cancer qui la ronge à petit feu, Simonne Peyre continue tant bien que mal de se consacrer à la défense des animaux. Par l'intermédiaire du journal, elle a trouvé un repreneur le mois denier, qui pourra lui succéder quand il le faudra. “Toute ma vie, résume-t-elle, je me suis battue pour lutter contre l’injustice et la violence. Ça a toujours été ma passion de sauver des gens et des animaux”.

    Mais aujourd’hui, Simonne milite aussi pour sauver le journal. Son journal. Parce qu’entre Var-matin et elle, l’amour et le respect sont réciproques: “Quand vous avez vous aussi lancé votre appel aux dons il y a un an, je n’ai pas hésité. J’avais 5.000 euros sur mon compte. J’en ai versé 4.800. J’ai juste gardé 200 euros pour moi, au cas où…”

    Cet article vous a interpellé? Mobilisez-vous avec Var-Matin pour faire bouger les choses en vous pré-abonnant à notre nouvelle offre numérique sur http://fr.ulule.com/monjournal/

  • Yeees ! Vous êtes déjà 200 à avoir adopté un canard ! <3

    MERCI BEAUCOUP à tous de vos contributions ! Merci de construire cette aventure avec nous, on est hyper content...  :)

    On a un rêve à vous faire partager, celui de transformer ce grand quotidien du Sud-Est en un média utile à la population. Savoir pourquoi ça va mal c'est bien, savoir comment on peut faire pour régler le problème c'est mieux...non ?!
    Merci de nous aidez-nous a faire bouger les choses. 

    Après ces deux premières semaines de campagne, nous arrivons PILE-POIL à la moitié de la campagne !!

    C'est à dire qu' il nousreste plus que deux semaines pour atteindre notre objectif.

    Alors, n’hésitez pas à parler de la campagne autour de vous ;)




    Vous pouvez aussi faire savoir que vous avez adopté un canard grâce à notre kit digital disponible ici: 
    http://www.nicematin.com/article/jai-adopte-un-canard-et-vous.2380712.html
    http://www.varmatin.com/article/jai-adopte-un-canard-et-vous.2308054.html

    Voici trois choses simples que vous pouvez faire avec ce kit :

    1.    Changer votre photo de profil en y accolant le statut : J’ai adopté un canard, et vous ? Soutenez Nice-Matin et pré-abonnez-vous à son offre numérique http://fr.ulule.com/monjournal/ #monjournal

    2.    Changer votre photo de couverture y accolant également le statut : J’ai adopté un canard, et vous ? Soutenez Nice-Matin et pré-abonnez-vous à son offre numérique http://fr.ulule.com/monjournal/  #monjournal

    3.    Relayer la campagne sur les réseaux sociaux :
    https://www.facebook.com/Page.NiceMatin
    https://www.facebook.com/Page.VarMatin

    Merci encore pour votre soutien ! A très vite ;)

  • Le 1er décembre, Nice-Matin et Var-Matin partiront en campagne pour faire bouger les choses. Aidez-nous!

    Quand il y a un an les salariés du journal Nice-Matin/Var-Matin ont racheté leur journal, ils avaient un rêve. Celui de sauver leur entreprise de la faillite, mais aussi de transformer ce grand quotidien du Sud-Est en un média utile à la population.

    Dans une région en proie à la crise, nous nous sommes dits que notre métier d'informer ne pouvait plus se limiter à vous donner, chaque matin, les dernières infos locales. Nous devions faire plus. Informer, c'est aussi participer à faire bouger les choses autour de nous.

    En parlant, chaque jour, des initiatives positives qui vont dans le bon sens.

    Mais aussi en enquêtant sur des problèmes de fond qui touchent la région. A travers nos enquêtes d'impact, nous essaierons, chaque mois, d'aller-delà du simple constat, souvent déprimant, que "ça va mal".

    Savoir pourquoi ça va mal c'est bien, savoir comment on peut faire pour régler le problème c'est mieux.

    Les loups déciment les moutons? Que peut-on faire? Quelles solutions ont trouvé nos voisins italiens? Qu'en pensent les professionnels, les experts, les lecteurs? Les embouteillages nous empoisonnent ? Quelles sont les villes qui ont réglé le problème? Comment ont-elles fait? Y a-t-il des innovations qui pourraient nous aider à mieux réguler le flux d'automobiles?

    Au travers d'enquêtes, de données sérieuses récupérées par nos journalistes, d'éclairages venus d'ailleurs, mais aussi d'idées ingénieuses trouvées par de jeunes entrepreneurs ou des associations, nous essaierons, d'aller au delà des problèmes locaux pour proposer des solutions concrètes.

    Chaque mois, Nice-Matin/Var-Matin enquêtera sur un problème et tentera avec vous de faire bouger les choses.

    Avec vous.

    En tant qu'abonné à la nouvelle offre numérique, vous pourrez vous aussi apporter vos solutions. Vous pourrez participer à des débats avec des experts. Vous pourrez aussi voter pour que Nice-Matin soutienne financièrement des projets intelligents et utiles.

    En tant qu'abonné, vous rejoindrez la communauté de ceux qui veulent faire bouger votre quartier, votre ville, votre département. Vous ferez de nouvelles connaissances. Vous pourrez agir, grâce à la puissance du groupe Nice-Matin, grâce à l'ingéniosité des uns et des autres.

    Ça vous tente?

    Alors nous avons besoin de vous ! Pour réussir ce projet ambitieux, pour réinventer ce que doit être un média local, nous avons besoin de soutien. Et pour ne pas dépendre des grands groupes ou des politiques, nous avons besoin que son financement vienne des lecteurs.

    En vous abonnant à la nouvelle offre numérique de Nice-Matin, vous garantirez l'indépendance de votre journal. Et vous pourrez participer concrètement à faire bouger les choses.

    L'argent servira à financer une équipe de journalistes enquêteurs dédiés qui enquêteront sur le terrain, sur la base de vos idées de reportages.

    Comment faire?

    Il vous suffit de souscrire à la campagne de pré-abonnement sur le site de financement participatif Ulule : à partir de 10€, sans aucun engagement, vous pourrez découvrir en avant-première la nouvelle offre abonnés numérique dont le lancement est prévu le 1er décembre prochain. Soyez les premiers à participer à l'aventure ! Adoptez un canard :) Adoptez Nice-Matin !

    Pour nous soutenir: http://fr.ulule.com/monjournal/