BackBackMenuClosePlusPlusSearchUluleUluleUluleChatFacebookInstagramLinkedInTwitterYouTubefacebooktwitter

Soutenez Nice-Matin, adoptez un canard !

Soutenez #monjournal participez à sa construction et intégrez la communauté.

  • Pfioulalaaa... Objectif (largement) atteint ! Allez hop rien que pour vous: le portrait robot du donateur ;)



    Pfioulalaaa... Objectif (largement) atteint ! 
     Vous nous avez fait un beau cadeau de Noël :)
    MERCI de construire ce journal avec nous. 

     


    Pensez à valider votre inscription à #monjournal via la mail que notre équipe vous a envoyé,
    vous pouvez faire vos retours via le groupe facebook dédié.

    PS: Pas de mail dans votre boite mail ?! Pas de panique, contactez Justin à :
    assistance-web@nicematin.fr.


    On remet le couvert à la rentrée avec le lancement grand public prévu en janvier. :) 
    En attendant nous vous souhaitons de bonnes vacances,
    de bonnes fêtes et beaucoup de bonheur avec vos proches <3

    La bise à tous, à très vite :)

  • Frédéric Jouve : "Ce journal représente beaucoup pour cette région, il fait partie de notre ADN commun..."

    Frédéric Jouve Président - Directeur Général Antibes SHARKS Côte d'Azur,  nous dit pourquoi il a participé à la campagne de crowdfunding pour la nouvelle offre abonnés numérique de Nice-Matin.

     

     

     

     

     

     

     

     

     




    " Le Club des Antibes SHARKS côte d'Azur a été un des 1ers à "adopter son canard", cela me semble normal; nous sommes 2 entreprises régionales patrimoniales, nos histoires et nos vies ont toujours été entremêlées dans les bons comme dans les mauvais moments. Lorsque nous sommes performants Nice Matin est là, lorsque le Club s'égare Nice-Matin
    nous rappelle à l'ordre, sans concessions.
    Ce journal représente beaucoup pour cette région, il fait partie de notre ADN commun. C'est un compagnon de vie et on ne laisse pas un compagnon de vie sur le bord de la route. Ca c'est pour le côté affectif. L'autre raison est économique, ce journal souffre comme a pu souffrir le Club des SHARKS qui a, lui aussi, frôlé la fermeture et à plusieurs reprises;  la dernière étant il y a à peine 18 mois. Aujourd'hui nous sommes sauvés et donc nous pouvons aider à notre tour. Enfin, je n'imagine pas notre Côte d'Azur dans son intégralité sans le Groupe Nice-Matin, Var-Matin, Monaco Matin. Nos térritoires sont faits de villes, de villages, de hameaux, de lieu-dit, de quartiers ..., alors ont peu parfois critiquer l'information de proximité ou la trouver parfois sans intérêt ou désuète mais la supprimer reviendrait "gommer ce que nous sommes".
    Je souhaite que nous ayons un groupe de presse fort, en bonne santé, qui génère de l'information et une économie pour ses salariés et notre région. Vive NICE MATIN !"
     

     

  • Laurent Tremeau: "On a besoin d’un média curieux qui met en avant les projets et idées pour faire avancer la société"

    Laurent Tremeau, directeur de l’association Héliotropre, Un Festival c’est trop court, à Nice, nous dit pourquoi il a participé à la campagne de crowdfunding pour la nouvelle offre abonnés numérique de Nice-Matin.

     

    "J’ai été une des égéries de la campagne de communication pour l’offre numérique payante lancée en crowdfunding. En tant qu’acteur culturel, je suis les actualités dans le journal local et suit aussi l’actualité du journal local. J’avais été touché par l’histoire de la reprise du journal par ses salariés et lecteurs il y a un an et depuis je m’intéresse à ce que font les équipes de Nice-Matin, les projets lancés… J’ai rencontré l’équipe digitale lors du dernier Pandapéro qui était dédié au lancement de la campagne de crowdfunding. J’accepte toujours, en tant que personne et directeur d’association culturelle, de participer à des réunions qui mettent les personnes en réseaux et permettent d’aller à la rencontre d’autres secteurs. Et, je voulais être présent et montrer mon soutien au journal pour le lancement de ce projet. Lancer une offre numérique payante dans la presse n’est pas simple; en crowdfunding c’est un risque. J’avais lancé une campagne de crowdfunding il y a quelques années dans le cadre d’Heliotrope et pense renouveler cette expérience. C’est un type d’économie intéressant et cela permet de toucher directement les personnes concernées et sensibilisées au projet soutenu. L’équipe digitale m’a proposé de participer à la campagne de communication pour mettre en avant le crowdfunding. L’idée m’a plu sur le fond, pour être dans le soutien et l’entraide pour le journal mais aussi parce que la campagne était originale. Les acteurs culturels dont je fais partie ont besoin d’un média pour rendre compte des événements, les annoncer mais aussi pour traiter des sujets de fond (multiplex, avenir des structures telles le Volume, projet aux Abattoirs…) et de la place de la culture dans la cité. C’est un secteur qui génère de l’économie et des sujets positifs. On rencontre des publics dans des quartiers difficiles et on fait aussi partie des acteurs de l’éducation du public, de l’émancipation. Il est important de rencontrer les acteurs de la région, quelque soit le domaine, mais aussi de pouvoir mettre en avant les projets, les personnes, en discuter. On a besoin d’un média curieux, ouvert sur sa région, qui permet le débat social, rentre dans des sujets de fond, organise des forums, s’empare du débat politique au sens noble du terme mais pas qu’en période électorale, pour faire avancer la société. Un média peut avoir ce rôle d’agora. Chacun a des idées, des avis et un rôle à jouer dans la société mais il faut un médiateur pour mettre en lien les citoyens. J’ai moi-même adopté un canard et je suis très content! Soutenir un journal et ce projet en particulier a eu du sens pour moi. ça me parle."

  • Ahhhh... Objectif atteint...grâce à vous !

     

    Pfiouulalalaaaa 100 %  objectif atteint ...objectif atteiiiiint !  !

    - M E R C I  -

    Merci à tous de nous avoir soutenu, merci de croire en notre projet.
    Nous sommes vraiment très heureux et très fier ! 

    Merci à toutes les personnes qui ont cru en nous et partagé l'infos.
    Merci d'avoir harcelé vos proches, amis et famille de textos, mails, SMS, MMS, messages privés facebook, tags, saturé leur mur facebook, pour qu'ils adoptent à leur tour un canard...

    On espère que vous allez prendre autant de plaisir à parcourir et lire #monjournal...autant que nous, nous en avons eu à l'imaginer, le concevoir et vous le faire decouvir en exclusivité. (oui vous êtes nos cobayes... aiiie) ;)

     

    Cette offre est en construction et de nouvelles fonctionnalités vont l'enrichir petit à petit... notamment parce que nous tiendrons compte de vos remarques et demandes.

    Vous pouvez faire vos retours via le groupe facebook dédié ou par mail à assistance-web@nicematin.fr.


    Vous nous donnez une sacrée énergie pour la suite de l'aventure, prochaine étape : le lancement grand public prévu en janvier.

    Merci de construire ce journal avec nous. :)

    A très vite les amis ! <3

     

  • Comment la nouvelle offre numérique va vous faire gagner plein de cadeaux ! Sisiiii pour de vrai ;)

    1. ON vous propose un accès à une nouvelle offre (et rien que pour ça c'est déjà énorme)...
     

    2. on vous offre des mois d'abonnements...sisiiii vous pouvez tester et vous faire votre propre idée ;)

    3. Préparer votre plus belle photo de profil facebook, vous aurez peut être la chance (ou pas) de la voir apparaître en couverture de nos fan pages.
     

    4. Vous repartirez avec un canard numéroté #monjournal sous le bras ! 
     

    5. Cerise sur le gâteau, pour les plus généreux l'équipe digitale du journal vous fera un "mantra-aka" chanté et dansé tous les matins pendant une semaine de "gloire à vous-même"... :)
     


    En plus de gagner plein de cadeaux, vous avez accès en avant première,  à un média utile, qui propose des solutions et qui rassemble une communauté qui fait émerger des idées et des projets positifs pour notre région.

    Vous deviendrez un privilégié, vous pouvez accéder à des événements exclusifs et confidentiels, en participant au journal et en soutenant des projets locaux.